Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

russie

  • Berezina

     Après avoir lu ce livre, vous aurez une idée bien précise de ce qu'est la Bérézina!

    berezina,sylvain tesson,essai,russie

    Sylvain Tesson

    Éditions Paulsen Guérin - Chamonix, 2015

    "En allumant le plafonnier d'un box, nous le découvrîmes, vert kaki, prêt à nous projeter dans un fossé biélorusse : notre side-car. [...] Ces machines sont des fleurons de l'industrie soviétique. Elles promettent l'aventure. On ne sait jamais si elles démarreront et, une fois lancées, personne ne sait si elles s'arrêteront. " page 31-32

    Je me suis laissée embarquer avec plaisir dans ce périple napoléonien en side-car. Évidemment ce n'est pas de tout repos, un poil suicidaire même, mais grisant et en ce moment, j'ai soif d'émotions fortes!

    L'écriture de Sylvain Tesson m'a fait beaucoup de bien, j'apprécie son style.  Et puis, cette immersion historique m'a aussi un peu ravivé la mémoire, car je n'avais plus du tout en tête cette campagne de Russie.

    "Napoléon n'aurait jamais dû s'approcher de la splendeur de Moscou. Il s'y brûla les yeux. Il y a comme cela des beautés interdites. En stratégie comme en amour: se précautionner de ce qui brille". page 37

    Ce qui frappe le plus, c'est cette plongée dans l'horreur, cette Grande Armée prisonnière de l'hiver russe. Les images les plus cauchemardesques restent en tête.

      | ***** |

    Malgré tout, la lecture demeure agréable et cette folle épopée a effectivement quelque chose de réjouissant, c'est indéniable. Un bon moment de lecture permettant de revivre un épisode marquant de l'Histoire.

     "Ce voyage était certes une façon de rendre hommage aux mânes du Sergent Bourgogne et du prince Eugène, mais aussi une occasion de se jeter de nids-de-poule en bistrots avec deux de nos frères de l'Est pour sceller l'amour de la Russie, des routes défoncées et des matins glacés lavant les nuits d'ivresse." page 93

    Du même auteur...

    Dans les forêt de Sibérie

    Dans les forêts de Sibérie.jpg

  • Lumière: Le Voyage de Svetlana

    Ayant adoré la série Nina Volkovitch de Carole Trébor, j'ai choisi ce roman les yeux fermés.

    Lumière.jpeg

    Rageot, 2016

    Dés 12 ans

    Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive, Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontre des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre d’étonnants pouvoirs...
    Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha, le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

    La couverture au ton bleu pastel sur un fond neigeux me plaît beaucoup. Les illustrations en noir et blanc à l'intérieur, c'est le petit plus qui me séduit toujours. Elles ne sont pas très nombreuses mais suffisantes pour créer la surprise.

    J'ai apprécié ce roman bien documenté mêlant personnages historiques, personnages de fiction, mythologie slave, philosophie des lumières et fantastique, tout en restant accessible à un jeune public. L'annexe est très intéressante, l'auteure y cite ses sources, et on y trouve de nombreuses informations complémentaires et enrichissantes d'un point de vue historique et culturel.  

    L'histoire rappelle un peu celle de Nina Volkovitch, les divinités païennes ont remplacé les anges des icônes mais demeurent tout aussi puissantes. Svetlana découvre progressivement sa destinée, son histoire, ses origines russes ainsi que ses pouvoirs, dont elle prend connaissance progressivement.
    J'ai gardé en mémoire un passage un peu dense, voir légèrement confus dans mon esprit concernant ces fameux pouvoirs, mais dans l'ensemble ça s'articule plutôt bien avec le reste de l'aventure.
    Le début du roman est assez sombre, voir dramatique, heureusement le chemin de Svetlana s'éclaire au fil des pages.
    D'ailleurs, ça devient captivant, avec du suspense, un peu d'action, et de magie bien distillée. La lecture est agréable, le personnage de Svetlana attachant.
    La fin est finalement assez attendue, avec la petite romance qui va bien.

    Enfin, c'est un bon moment de lecture qui permet de s'aventurer dans une contrée inhabituelle: la Russie, et d'en découvrir le contexte historique à travers cette histoire de sorcière.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     
     
     

    Enregistrer

    Merci aux éditions Rageot et à Babelio pour cette belle découverte.

    D'autres avis sur ce roman: Acr0

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer