Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

romance

  • Des papillons dans le coeur

    Imprimer

    Une couverture qui attire l’œil, un titre qui déborde de bons sentiments, j'ai choisi ma romance de l'été!

    Des papillons dans le coeur, Petra Hülsmann, éditions L'Archipel, roman, romance

    Petra Hülsmann

    Éditions L'Archipel, 2018

    Remettre tout à plat dans son existence, c'est ce que doit faire Lena, larguée juste avant son mariage par son fiancé, se retrouvant au chômage suite à une bourde irrémédiable. Happy birthday! Mais la vie continue, avec un plan d'action sans faille, l'aide de son frère Michel, de son amie Juli, notre héroïne va rebondir, trouver un petit boulot dans une librairie, un petit-ami, se rapprocher de son ami Ben, et vivre sa vie de trentenaire.

    J'ai lu ce roman d'une traite, me laissant happer par le sort de Lena, une jeune femme attachante qui cumule les bourdes. Les histoires des différents personnages s'entremêlent, on découvre certains pans de leur existence, Lena ayant un don pour découvrir les secrets des uns et des autres, essayant de les aider avec plus où moins de succès. Émotions et bonne humeur assurées.

    Ses relations amicales et amoureuses sont détaillées et évoluent tout au long du livre. Son parcours professionnel un peu chaotique est décrit avec humour.
    De la romance, des bons sentiments, c'était sous-entendu dans le titre alors impossible d'y échapper mais ça reste digeste à mon goût sinon ça m'aurait agacée.
    La relation qu'elle entretient avec son vieil ami Ben est un peu... tordue. Les vacheries fusent d'un côté comme de l'autre et les sentiments finissent par s'en mêler, sans surprise. Cohabitation compliquée!

    Pas de chat dans l'histoire (cf: couverture) mais une librairie qui devient un lieu de plus en plus sympathique au fil des pages.

    Pour être honnête, j'ai trouvé ce roman plaisant à lire et n'ai pas vu le temps passer. Le divertissement que j’espérais trouver avec cette lecture est au rendez-vous.

    Un roman feel-good, léger et plutôt drôle.

     Un grand merci à Mylène et aux éditions L'Archipel pour la découverte de ce roman.

  • Magie d'Hiver

    Imprimer

    Magie d'hiver.jpg

    Aujourd'hui, nous nous retrouvons autour d'une romance de Noël dans le cadre du Challenge Christmas Time. Je ne suis pas une amatrice de romances mais ce recueil se trouvait bien dans ma Pile A Lire depuis quelques années.

    Éditions Harlequin, 2010 pour la présente édition

    Un recueil de six romances de Noël.

    - Une famille pour Noël: Nora Roberts
    Des retrouvailles, après des années de séparation et d'incompréhension dans un charmant petit village enneigé, [digne d'une toile de Currier & Ives]. p9

    - Rencontre en Alaska: Debbie Macomber
    Direction l'Alaska pour Jenna qui espère vivre le grand amour avec un séduisant inconnu rencontré sur Internet. Surprises en perspective mais le fin fond de l'Alaska, finalement ça a du charme surtout lorsqu'on se retrouve coincé au chalet par une tempête de neige!

    - Les fiancés de l'hiver: Diana Palmer
    Fuite et séduction, quand l'amour fait peur! Toute cette romance par moment, c'est vrai qu'il y a de quoi avoir peur! A partir de cette nouvelle, ça se dégrade un peu!

    - Une promesse sous la neige: Marie Ferrarella
    Déguisé en Père-Noël, il va rencontrer la femme de sa vie. C'est le coup de foudre! On n'imagine pas à quel point ça peut être lourd un Père-Noël amoureux! C'est le rembourrage du costume, forcément!

    - L'ange du réveillon: Carole Mortimer
    Un ange vient à la rescousse d'un père de famille un peu débordé et à cran. Et oui, c'est l'ange de l'amour... Non, en fait, c'est juste une jeune femme venue d'une autre réalité. Quand le fantastique se mêle à la romance pour le meilleur et surtout pour le pire!

    - Un baiser sous le gui: Rebecca Winter
    Trouble intense pour l’innocente Annie, en train de tomber amoureuse de son futur patron! La dernière histoire n'est pas la meilleure!

     A quoi je m'attendais avec ce recueil? Au pire! C'est aussi un grand moment, je n'avais encore jamais lu de romans Harlequin.
    En général les intrigues sentimentales, au premier plan, j'évite. Je suis vite rebutée quand ça dégouline d'amour et de bons sentiments alors de là à enchaîner six histoires comme ça, soit 729 pages, ce n'était pas forcément gagné.

    Je me souviens l'avoir choisi pour l'ambiance hivernale et la magie de Noël. La couverture me plaisait avec ses gros flocons de glace, parfois ça tient à peu de chose.

    Heureusement, ça se lit avec une facilité déconcertante. Point d'effort à faire, seuls l'ennui et la lassitude peuvent survenir.

    En ce qui concerne les intrigues amoureuses, mes doutes se sont confirmés: c'est souvent cousu de fil blanc, pas très recherché, bourré de clichés et de bons sentiments, et ça sonne parfois un peu creux.

    Bon, malgré tout, je l'ai lu jusqu'au bout et pour être honnête, je me suis quand même amusée de cette "gnangnantitude" sous la neige! Il en faut pour tous les goûts. 

    Je ne dis pas qu'au moment de Noël, je ne renouvellerai pas l'expérience.

    A lire tout de même avec modération pour ne pas frôler l'overdose. En ce qui me concerne, c'était limite.

    Christmas time2.jpg

    Challenge Christmas Time organisé par Mya Rosa

  • La Punition d'Adam Black

    Imprimer

    la punition d'adam black,karen marie moning,roman,romance

    Karen Marie Moning

    J'ai lu, 2005

    tome 6 (je n'ai pas lu les précédents)

    Livre offert par Miss X et pioché dans ma Book Jar.

    La Punition d'Adam Black est une romance légèrement érotique entre une humaine: Gabrielle O'Callaghan, dit Gaby, dernière survivante irlandaise d'une lignée de Sidhe-seer ("humain capable de voir les faës"), vivant à Cincinnati et un ténébreux Faës des Highlands, Adam Black, charpenté comme un dieu.

    Puni par sa reine Aoibhehal, ce dernier est transformé en humain et dépossédé de ses pouvoirs. C'est dans cet état qu'il va croiser le regard de Gabrielle, la seule à pouvoir le voir mais un traître est à sa recherche, prêt à en découdre.
    Des États-Unis, jusqu'en Écosse, il va tenter de la séduire tout en évitant de se faire tuer. Résistera-t'elle à son charme ravageur?

    Braguette et petite culotte sur fond de culture celtique.

    Je crois que c'est une punition qu'a voulu m'infliger la démone qui m'a offert ce livre ou alors est-ce une petite vengeance remontant à une époque lointaine, qui sait! En tout cas, c'est forcément démoniaque, car ce livre a été une petite torture à terminer.

    Le cadre celtique de l'histoire est pourtant intéressant mais insuffisamment développé dans ce tome car comme la couverture le suggère, la séduction, et le jeu amoureux sont au premier plan et c'est par moment d'une gnangnantise et d'un ennui quasi mortel, avec de longues descriptions romantico-érotiques. Bref, vous voyez de quoi je parle. Un exemple avec une page choisie au hasard:

    "Incapable de résister à la tentation. Adam s'approcha du lit. Il lui suffit de la regarder pour que son corps vibre de désir. Cette petite irlandaise enflammait tous ses sens et suscitait en lui des émotions et des sentiments qu'il avait connus un jour, mais oubliés des siècles plus tôt. "

    C'est un roman cousu de fil blanc, l'intrigue est à moitié transparente, les personnages caricaturaux (la vierge un peu effarouchée qui résister aux beau mâle ténébreux mais si dangereux, oh my god) et la fin banale avec un épilogue digne d'un mauvais conte de fée. Mes phrases sont un peu assassines mais fidèles à mon ressenti.

    Je n'insisterai pas et laisserai cette série aux amatrices du genre, assez nombreuses à avoir critiqué ce tome sur Babelio, et à l'avoir apprécié.
    Je n'ai lu que le sixième tome, c'est peut-être dommage d'avoir commencé par là mais maintenant, je n'ai vraiment pas envie de poursuivre.

    Il en faut pour tous les goûts, je n'ai fait que partager mes mauvaises impressions, ce genre ne me convenant sans doute pas mais si on n'essaye pas, comment savoir?

    la punition d'adam black,karen marie moning,roman,romance

    Merci Miss X pour cette folle expérience de lecture, pas tout à fait dans mes cordes! ;)