Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recette

  • Soda bread

    C'était la Saint-Patrick vendredi alors Syl nous propose un dimanche irlandais! J'ai choisi la réalisation d'un Soda Bread en mixant deux recettes prises sur Cooking Julia et Papilles & Pupilles car je n'ai pas de Thermomix et je voulais un peu de Guiness dans ma recette.

    soda bread, pain,

    Recette pour 1 pain

    -200gr de farine de blé complète T110
    -275gr de farine de blé T55
    -250 ml de lait ribot (maigre)
    -100 ml de bière Guiness
    -1 sachet de levure chimique ou une petite cuillerée à café de bicarbonate de soude (j'ai mis les deux)
    -1 œuf
    -1 cuillère à café de miel
    -1,5 cuillerée à café de sel (un peu plus)
    -des graines de sésame

    Versez dans un grand saladier tous les ingrédients secs excepté les grains de sésame : les farines, la levure (ou le bicarbonate), le sel.

    Dans un autre saladier, cassez l’œuf, battez le en omelette. Ajoutez-lui le lait fermenté, le miel et la Guiness. Mélangez.

    Versez les ingrédients liquides dans les ingrédients secs et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que vous formiez une boule de pâte.

    Déposez la sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé ou, comme moi ici dans un moule à cake ou un moule à pain, préalablement huilé et fariné. Saupoudrez avec les grains de sésame. Enfournez dans un four préchauffé à 220°C pendant environ 45 à 50 minutes (chaleur tournante).

    soda bread,pain,recette

    Verdict

    Mr Hilde est très enthousiaste! Le pain tiède est moelleux à l'intérieur et bien croustillant sur le dessus. Je pense qu'il sera parfait pour le petit déjeuner et je pense qu'on en refera très facilement quand on sera en manque de pain car la recette est très simple à réaliser (sans levée). A refaire! les gourmandises de syl, logo

     Recette partagée dans le cadre des Gourmandises de Syl

  • Le gratin de Mr Hilde

    Aujourd'hui, c'est Mr Hilde qui s'est senti inspiré par la thématique proposée par Syl. Je vous laisse découvrir.

    les gourmandises de syl, logo

    Lire la suite

  • Dundee Cake

    Aujourd'hui, je vous propose de partager avec moi une part de Dundee cake.
    Je préfère vous prévenir le gâteau est imbibé au Whisky mais le billet et la la blogueuse sont sobres malgré les émanations!

    dundee cake

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite

  • Crevettes BBQ de la Nouvelle-Orléans

    Inspirée par la recette de la semaine dernière de Béa la Comète, je me suis laissée tenter par les crevettes (BBQ) de la Nouvelle-Orléans.

    Crevettes BBQ de la Nouvelle Orléans, recette américaine, recette,

    Lire la suite

  • Pumpkin Cornbread

    Et non, ce n'est pas encore Halloween, c'est le Mois Américain mais il me restait une canned pumpkin puree à utiliser au mois de septembre alors j'ai préparé du Pumpkin cornbread. Enjoy your sunday!

    pumpkin cornbread,recette,recette américaine

    Lire la suite

  • Cuisine de sorcière pour Walpurgis

    J'ai sorti mon chaudron, mon grimoire de desserts de sorcière et je vous propose aujourd'hui un Super-Emberlificotis de sorcière. Il a la couleur du boudin noir, ressemble à un bon vieux saucisson une fois roulé dans le sucre glace, l'illusion est parfaite!

    saucisson au chocolat,walpurgis,dessert de sorcière,recette

    Ma recette ressemble à celle de Sandrion et son chouette saucisson en chocolat qui m'avait tapé dans l’œil, en novembre dernier.

    Récemment mis à jour29.jpg

    Seul petit bémol: le saucisson s'émiette quand on le coupe (il est peut-être un peu frais tout juste sorti du frigo) sinon il est délicieux!
    Du côté des ingrédients, j'ai divisé les proportions. Je n'avais pas de pignons de pain dans ma réserve ensorcelée mais ce n'est pas très grave.

    Un recette à refaire avec plaisir rien que pour voir la tête des invités à la vue du saucisson servi au moment du dessert. Rire démoniaque! 

    Bon appétit les sorcières!

    Au menu chez les sorcières - gourmandes:

    - Un gâteau basque magique chez Estellecalim

    - Des champignons sortis du rond des sorcières chez Sandrion

    - Un smoothie rouge sorcière chez La Comète

    - La salade de cervelle chez Louise

    - Un philtre de Vénus chez Marion

    - Un saumon-chorizo pour réveiller les ardeurs chez Syl

    - Une purée de fèves au cumin chez Nathalie

    - Un serpent de porc en croûte d'herbes ensorcelantes et un cake Dracula aux framboises chez Asphodèle

    sorcières,sorcière,walpurgis,romans,livres,littérature
    Édition 2016

    soupe asiatique,cuisine,ponyo

    Les Gourmandises de Syl

  • Un sandwich grillé "totally green" et un loup vert

    Aujourd'hui, on se met au vert avec un sandwich et un petit livre pour les 3/7 ans que j'ai retrouvé dans ma bibliothèque.

    Récemment mis à jour23.jpg

    Lire la suite

  • Flapjacks

    Syl m'a embarquée avec ses gourmandises et moi je l'ai embarquée avec un recette de flapjacks (un gâteau d'origine britannique) repérée chez La Popotte de Manue. J'espère qu'elle ne sera pas déçue et qu'on ne va pas s'enliser dans les flocons d'avoine! Ils sont réputés être bons pour la santé, faut-il encore qu'ils soient mangeables.P1030588.JPG

    La recette originale

    220 g de beurre
    220 g de sucre roux
    3 CS de Golden Syrup (ou sirop d'érable ou miel)
    350 g de flocons d'avoine
    100 g de cranberries
    100 g de pépites de chocolat

    Quelques petites modifications personnelles

    J'ai commencé par diviser les proportions ce qui donne:

    110 g de beurre
    110 g de sucre blond de canne (complet, je crois)
    1,5 CS de sirop d'érable
    175g de flocons d'avoine
    50 g de cranberries
    25g de pépites de chocolat blanc
    25g de pépites de chocolat au lait

    J'ai préparé un petit moule carré, en le recouvrant de papier sulfurisé huilé.
    J'ai allumé mon four: 150°C.

    Dans une grande casserole, j'ai mis le beurre avec le sucre et le sirop d'érable, et j'ai porté à ébullition. La préparation devait "napper la cuillère en bois, s'épaissir" sans brûler. Bref, j'ai laissé bouillir un peu au pif et j'ai croisé les doigts en espérant que ce soit suffisant.

    P1030581.JPG

    Hors du feu, j'ai ajouté les flocons d'avoine et mélangé. Ensuite, j'ai ajouté les cranberries et enfin les pépites de chocolat, je ne les ai pas beaucoup mélangées, mais certaines ont quand même fondu.  Comme conseillé, je n'ai donc pas trop attendu et versé ma préparation dans le moule.

    P1030583.JPG

    Avant la cuisson

    J'ai tassé avec le dos de la cuillère à soupe et j'ai enfourné comme spécifié dans la recette: 30 minutes.

    Voyant mon mélange encore liquide à la sorti du four, je me suis dit que ce n'était pas gagné mais dix minutes après environ, c'était déjà en train de durcir. Ouf de soulagement!

    P1030585.JPG

    Après la cuisson

    J'espère que ce ne sera pas devenu du béton après quelques jours, ayant l'intention de l'emmener dans ma famille.

    P1030587.JPG

    Après le passage de ma famille

    Verdict

    Après deux jours dans une boite en fer, c'est toujours mangeable mais ça s'effrite un peu. Ma nièce a adoré manger les miettes. Pour être honnête, ça tient bien au corps, idéal avant un effort sportif, mais pas très adapté comme dessert du dimanche, après un repas copieux.

    Autre point négatif, le sucre. C'est trop sucré, je n'y ai pas pensé au moment de la préparation mais j'aurais dû diminuer les doses.

    Sinon, le goût est très agréable, un peu caramélisé et on oublie complètement les flocons d'avoine.

    Une bonne surprise, je pense en refaire en modifiant un peu les ingrédients.

  • Le pouding chômeur

    P1020612.JPG

    J'ai voulu tester la recette québecoise du pouding chômeur proposée par Syl dans le cadre du Challenge Québec en septembre et je l'ai ratée!

    Pourtant à première vue ça me paraissait assez simple à réaliser et Syl avait précisé: "à la portée de toute bonne volonté"! Comme quoi, il faut être rigoureux (et pas trop étourdi) en pâtisserie car la moindre erreur peut se révéler fatale.

    Des ingrédients pas très chers d'où son nom:

    Pour le gâteau :
    180g de farine – 200g de sucre – 1 œuf – 1 sachet de levure – 250ml de lait – 1 cuillère à soupe de beurre – j'ai ajouté une cuillère à café d'extrait de vanille.

    Pour la sauce :
    200g de sucre cassonade – 250ml d’eau chaude ou de lait – 1 cuillère à soupe de beurre (oups je crois que j'ai oublié de mettre le beurre, première bourde) – Je n'avais pas de sirop d’érable à la maison. 

    J'ai suivi les instructions à la lettre (enfin presque):

    "Battez les ingrédients pour le gâteau et mettez la préparation dans un moule beurré.
    – Réservez…
    – Faites fondre la sauce (ingrédients mélangés) en la portant à ébullition quelques minutes. J'ai laissé 5 minutes mais ce n'était pas suffisant ; C'était trop liquide, trop crémeux. Et ça ne sentait pas le caramel. Je pense que je l'ai enlevée trop tôt et sans le beurre, c'était une sorte de sirop.

    – Nappez délicatement le dessus du gâteau avec la sauce. Chez moi, le gâteau a fait gloups, a absorbé mon sirop et le nappage s'est mélangé joyeusement au gâteau, ho ho.

    P1020604.JPG

    – Enfournez et cuisez environ 45mn à température 180°. Attention ! surveillez la cuisson." Après j'ai suivi la cuisson, il n'a pas brulé mais au final, j'ai quelque chose d'un peu plat et étrange dans mon assiette! Texture: Flamby, très sucré mais le goût n'est pas mal tout de même. Doit être délicieux lorsqu'il est réussi!


    Pour finir sur une note positive: J'ai raté le pouding chômeur, c'est peut-être un signe, indiquant que je vais bientôt retrouver un emploi. ;)

    Bon dimanche!

    Quebec-en-septembre-2013--2.jpg

    organisé par Karine et YueYin

  • Meurtres à la pomme d'or

    IMG_0162.JPG

    Michèle Barrière

    2006 - Le Livre de Poche

    « Un roman noir et gastronomique au temps de la renaissance »

    Montpellier en 1556, Félix et François font leurs études de médecine. François est pensionnaire chez Laurent Catalan, un apothicaire. Un mystérieux poison tue un des étudiants de leur promotion et bientôt, c’est toute la profession des apothicaires ainsi que la communauté juive et protestante qui se retrouvent en danger.

    Catalan est emprisonné, suspecté d’être responsable des meurtres par empoisonnement.

    Davantage préoccupé par la cuisine que par la médecine, François, accompagné de Félix est prêt à partir jusqu’en Italie pour prouver l’innocence de Catalan, découvrir le coupable et restaurer la paix dans leur ville.

    « A table et que ça saute! »

    J’ai passé un bon moment même si je m’attendais à un roman un peu plus rythmé et encore plus alléchant. Félix et François sont de bons compagnons de voyage mais leur périple traîne un peu par moment. Malgré tout, je serais bien restée plus longtemps à Bologne… Je ne résiste pas à la sensualité italienne, que voulez-vous !

    Et puis les plats sont quand même très appétissants. C’est agréable de retrouver les recettes à la fin du livre même si ça manque souvent de détails, notamment ceux qui vous mettent l’eau à la bouche et vous donnent envie de reproduire la recette dans la seconde. Ah! Je suis trop gourmande et trop exigeante mais ça me plaît quand même.

    Enfin, le contexte historique est intéressant, on imagine sans peine les tensions qui pouvaient couver entre les différentes communautés. La présence de personnages historiques ne m’a pas dérangée non plus, je n’ai ressenti aucune incohérence. C'est bien écrit, l'histoire est digne d'intérêt. Si l’intrigue policière n’est pas des plus complexes, on prend plaisir à suivre cette enquête ainsi que les découvertes culinaires de notre étudiant, François.

    Une découverte tout à fait plaisante à renouveler à l’occasion.

    Je vais maintenant vous parler de la recette de la Crème de pomme que j’avais repérée avant de commencer ma lecture et qui passe totalement inaperçue dans le roman. Elle est juste mentionnée page 146 et d’ailleurs, [elle ne tente personne]. J'aurais peut-être, dû reporter mon attention sur la Tarte de Massapan de Nostradamus mais mon eau de rose est périmée depuis plusieurs mois. C’est un coup à s’empoissonner et à finir comme dans l'histoire. Non merci!

    Il y a bien la recette de l’Hypocras, mais dans ce cas là, je m’éloigne du Challenge A lire et à manger. Ce serait plutôt pour un éventuel challenge "A lire et à boire"...

    Je vais donc vous parler de la Crème de pomme, qui  chez moi s'est transformée en Compote de pomme  épicée!

    Recette de Philippine Welser:

    Crème de pomme.jpg

    D'abord, j'ai laissé mes pommes cuire plus de dix minutes car elles étaient trop dures et je pensais qu'elles ne passeraient pas au mixeur (c'était peut-être une erreur). J'ai donc fait une bouillie de pommes! Ma cuillère à café de gingembre était peut-être trop généreuse, ça piquait un peu et j'ai mis deux doses de safran en poudre au lieu des 5 filaments prévus.

    Mr Hilde et moi-même avons survécu. Le goût est particulier, un peu fort (le gingembre) mais c'était tout à fait comestible!

    A lire et à manger.jpg

    Découvrez toutes les recettes du Challenge A lire et à manger, organisé par Chiffonnette ainsi que le billet de Soukee,son Hypocras et sa Dariole.