Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie-aude murail

  • Sauveur & Fils, Saison 1

    C'est l'heure de votre consultation avec le docteur Saint-Yves... Qui sait vous pourrez peut-être repartir avec un cochon d'inde, un hamster!

    Sauveur & Fils, Marie-Aude Murail, roman

    Marie-Aude Murail

    Saison 1

    École des Loisirs, Collection Medium, 2016

    Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ?

    Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois sœurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…

    Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

    J'ai passé un excellent moment avec le docteur Sauveur et ses patients, venant au cabinet pour différents motifs: difficultés familiales, pathologiques ou traumatisme, mais entre deux consultations, la vie suit sont court. On découvre son quotidien de père, mais aussi son histoire personnelle et familiale douloureuse, nous emmenant jusqu'en Martinique.

    L'écriture est fluide, c'est très agréable, plein d'humour, malgré la gravité des thèmes abordés: scarification, racisme, dépression...

    Une galerie de personnages importante, la plupart sont attachants, on oublie vite l'odieuse nounou et on ne tombe pas pour autant dans l'avalanche de bons sentiments.

    | ***** |

    Une série très sympathique à lire, si vous en avez l'occasion.
    La saison 2 ne devrait pas tarder à rejoindre ma Pile A Lire.


    -> Je n'avais pas lu de romans de Marie-Aude Murail depuis des années. Cependant, j'en ai gardé de très bons souvenirs avec SimpleGolem (Marie-Aude, Elvire et Lorris Murail), La fille du Docteur Baudoin ou Vive la République!, une biographie sur Charles Dickens . Et vous?

     
     

    D'autres lectrices sont allées consulter avant moi: Sophie, Bouma, Sharon, Bianca, Bladelor ...

    minuit à paris,film,woody allen,paris

    Challenge Feel Good chez Soukee

  • Charles Dickens

    biographie,charles dickens,marie-aude murailMarie-Aude Murail

    L'école des loisirs, Collection Médium, 2005 pour la première édition

    "En règle générale, la naissance des grands hommes se signale au reste de l'univers par le passage d'une comète dans le ciel. Le 6 février 1812, veille de la naissance du plus grand romancier de tous les temps, sa mère Elizabeth décide d'aller au bal. Faut-il y voir un heureux présage?"

    Ouvrier à douze ans, célèbre à vingt-quatre

    J'ai déniché ce roman dans la BCD de l'école où je fais quelques permanences à titre bénévole. On y trouve des tas de trésors et celui-là me faisait de l’œil depuis quelques temps.

    -> Voir le billet de Lou qui a aussi incité ma lecture.

    Ce livre, comme on peut s'y attendre, raconte la vie trépidante de Charles Dickens, de sa naissance à sa mort, son enfance, ses voyages, ses amours, ses qualités, ses travers aussi. J'ai appris beaucoup de choses.

    Découvrir les différentes facettes de l'auteur sous la plume de Marie-Aude Murail, dont j'ai l'habitude de lire les romans, m'a à la fois surprise et émue. Une belle biographie à découvrir.

  • La fille du docteur Baudoin

    roman,marie-aude murail,la fille du docteur baudoinIls sont deux à se partager la clientèle du cabinet. Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l'énervent de plus en plus.
    Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d'âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé.
    C'est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés.
    Mais voilà qu'un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C'est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu'est-ce qu'elle fait là ?

    J'ai adoré ce roman de Marie-Aude Murail. J'aime le style, les personnages (un petit pincement au cœur pour le docteur Chasseloup), et la manière dont l'histoire est menée jusqu'à la fin, avec beaucoup d'humour.

  • Vive la République!

    Vive la république.gifMarie-Aude Murail

    A 22 ans, Cécile va réaliser son rêve de petite fille: devenir maîtresse d'école! La voilà donc qui affronte, le cœur tremblant, sa première rentrée des classes à l'école primaire Louis-Guilloux.

    Face à elle, dix huit CP: Baptiste jamais assis sur sa chaise, Audrey qui aime déjà sa maîcresse, Marianne l'endormie, Steven au QI "limite", Louis si zentil, Tom le querelleur, Robin le gros bébé, Toussaient et Démor Baoulé, fraîchement arrivés de Côte-d'Ivoire...
    Cécile doit tout simplement leur apprendre à lire.

    Mais ce n'est pas si simple que ça, quand votre directeur vous impressionne et que l'inspecteur vous terrorise, quand vos collègues vous snobent, quand vous n'avez aucune autorité sur les enfants, quand rôdent des gens inquiétants autour de l'école, et qu'en plus vous tombez amoureuse du serveur du Tchip Burger!

    C'était un vrai plaisir de lire cette histoire, peut-être parce qu'il y a des valeurs dont je me sens proches, parce que j'ai une certaine idée de l'école, de la solidarité...

    Un très beau roman, les personnages sont attachants, je vous conseille vraiment sa lecture ou au moins de découvrir un autre roman de Marie-Aude Murail.

  • Golem d'Elvire, Lorris et Marie-Aude Murail

    Golem: Magic Berber, Tome 1 (à partir de 10 ans)

    "Majid Badach n'en revient pas! Lui, le cancre de la redoutable 5e 6, a gagné un superbe ordinateur. Jean-Hugues, son prof de français, l'aide à se connecter sur le réseau. A eux le monde magique du web! A eux GOLEM, le jeu mystérieusement apparu sur leur écran! Mais plus ils progressent dans ce jeu, plus le quartier où vit Majid, alias "Magic Berber", est en proie à de folles rumeurs. Un monstre électrique hanterait les caves de la cité..."

    J’ai adoré ce livre. Je suis pressée de lire le tome 2. Quand je pense que j’aurais pu l’emprunter aussi et que je ne l’ai pas fait (grrr, je suis trop bête des fois).

    Action, suspense, aventure, humour, fantastique, tous les bons ingrédients sont réunis. Et c’est réussi. J’ai été captivée du début jusqu’à la fin.

    Golem: Joke, Tome 2

    "Un fantôme dans les caves de la cité? Samir l'a rencontré, il l'a même reconnu: c'est Joke, la créature qui hante le jeu vidéo Golem. Mais comment ce monstre chargé d'électricité a-t-il pu sortir de l'ordinateur gagné par Majid? L'étrange phénomène ne passe pas inaperçu: jamais la cité n'a attiré autant de monde. D'abord les tueurs de la MC, l'inquiétante multinationale, et maintenant, mais oui, la télé!"

    05/05 J'ai lu les 130 premières pages sans m'en rendre compte...

    06/05 C'était bien mais trop court! Je suis vraiment déçue de l'avoir déjà terminé et de ne pas avoir les autres tomes avec moi.

    medium_Golem3.jpgGolem: Natacha, Tome 3

    "Les personnages du jeu vidéo GOLEM sortent de l'ordinateur de Majid! Il y a Joke, le monstre informe, Bubulle, le dragon et, bien sûr, Natacha, la golémette aux allures de vamp. Cette dernière ne pense qu'à détruire la MC à coups de dégom-laser comme le lui a ordonné Alias, le maître des Golems. Mais la MC est prête à tout pour éliminer ses adversaires... Et il ne reste plus que deux vies à Natacha!

    Je ne sais plus exactement quand je l'ai lu celui-là! Pendant l'été il me semble. Il est tout aussi passionnant que les autres. 

    medium_Golem4.jpg

    Golem: Monsieur William, Tome 4

    "Gagner un week-end au part d'attraction de Mondioland? Le rêve! Hélas! C'est un tueur à gages qui organise le voyage pour Majid, Samir, Sébastien et Aïcha. Alerté, Jean-Hugues se lance sur leurs traces en compagnie de Natacha, sa guerrière virtuelle bien aimée, de Nadia, l'explosive prof de SVT, et d'Albert, le créateur du jeu Golem. Mais ils n'ont que quelques heures pour tirer les enfants des griffes de la MC.

    Je l'ai terminé il y a quelques jours, seulement. J'ai du mal à imaginer comment tout cela va se terminer! Vraiment très sympa comme série!

    medium_Golem5.jpg

    Golem: Alias, Tome 5

    "Après l'explosive intervention de Natacha, il ne reste du bunker de la MC qu'un tas de poussière. Mais la partie continue. Orwell, l'âme damnée de Monsieur William, a réussi à s'enfuir... avec l'ordinateur bleu électrique! Son plan? Remplacer les vivants par des golems aux ordres de la MC. Une menace pèse pourtant sur ce projet: Jean-Hugues, Natacha et les enfants sont toujours en liberté... Et quel jeu joue Alias, nul ne le sait.

    Et voilà, c'est fini Golem! Je la conseille à tous ceux qui ont envie d'une petite série fantastique agréable à lire mêlant informatique, jeux vidéos, personnages attachants et plein d'autres ingrédients! J'ai passé un super moment!

  • Simple de Marie-Aude Murail

    "Simple dit: "oh, oh, vilain mot " quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit " j'aime personne ici" quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse: 7, 9, 12, B, mille, cent.
    Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges.

    Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui est en terminale, il est très courageux et très fatigué de s'occuper de Simple.

    Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule.

    Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué."

     J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, tendre, drôle, triste et dure à certains moments et quand même pleine d'optimisme.

    Les personnages sont attachants, l'histoire devient très vite captivante. Et à la fin du livre, on regrette qu'il n'y ait pas encore une cinquantaine de pages pour nous parler de Simple et de Monsieur Pinpin.

    Ce livre m'a beaucoup touchée.