Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

manga

  • Another -> Tome 2

    Imprimer

     Aujourd'hui, dans le cadre du Challenge Halloween 2017, nous nous retrouvons pour un partage BD/Manga/Comics. Pas de sorcières ou de sorciers dans ce billet, mais je suis contente de retrouver la série manga Another. Il s'agit d'une relecture car je les ai déjà tous dévorés l'an dernier.  

    another,manga,challenge halloween 2017

    Œuvre originale: Yukito Ayatsuji - Manga: Hiro Kiyohara

    TOME 2

    Pika Éditions
    , 2015

    Seinen -  A partir de 15 ans

     En 1972, Misaki, élève très populaire du collège Yomiyama-Kita, périt brusquement dans un accident, juste après son passage en 3e3.
    Refusant d’admettre sa mort, ses camarades de classe décident de faire “comme si Misaki était en vie”.
    Toutefois, à la fin de l’année, Misaki apparaît sur la photo de classe…

    Vingt-six ans plus tard, Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Il se rend vite compte de l’atmosphère sinistre qui règne parmi ses nouveaux camarades et se pose des questions sur une étrange jeune fille qui se nomme Misaki…

    another,manga,challenge halloween 2017

    "Quelqu'un doit mourir à chaque fois. [...] Fais bien attention... car il se peut que tout ait déjà commencé. "

    Dans ce deuxième tome, on en apprend un peu plus à propos de la malédiction liée à cette classe.

    Kôichi tente de trouver des réponses, à la bibliothèque, auprès de Melle Mizuno, l'infirmière et de la mystérieuse Mei Misaki. Et si cette dernière n'existait pas?

    On sent toujours une certaine tension, les avertissements se répètent. Quelque chose d'horrible va encore se produire.
    Les drames se succèdent. L'atmosphère reste terrifiante, glaciale et oppressante. Pourtant, on a envie d'en savoir plus à propos de cette classe maudite.

    | ***** |

    Ce deuxième tome m'a encore captivée. Quand on a commencé, difficile de s'arrêter!

    Another.jpg

    Mon avis sur le premier tome de la série.

    Challenge Halloween 2017

    Challenge Halloween, Lou & Hilde

  • Je suis un chat

    Imprimer

    Pour ma collection de chats livresques, un spécimen singulier!

    Je suis un chat, Cobato Tirol, manga,

    Cobato Tirol

    D'après le roman de Sôseki

    Éditions Philippe Picquier, 2016

     "[...] voici la vie d'un professeur d'anglais et de son entourage au début du vingtième siècle, lorsque le Japon est secoué par l'essor des valeurs mercantiles venues d'Occident. "

    N'ayant pas lu le roman de Sôseki, j'ai ouvert ce manga sans rien attendre en particulier. Je comptais juste y trouver une ambiance japonaise ainsi que le chat de la couverture. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce dernier soit aussi bavard.
    J'ai apprécié son point de vue décalé, fin observateur du comportement humain avec ses petites réflexions parfois très cyniques.

    L'humour est vraiment particulier, beaucoup d'ironie, de réflexions sur la vie en société, les valeurs, l'amour avec cette histoire de mariage qui prend une drôle de tournure et ce nez, si désagréable!
    Un peu de poésie, de mélancolie, sans oublier que la mort rôde aussi, inéluctable, démontrant la fragilité de la vie, fatalité de l'existence. 

    Quelques petits rebondissements mais concrètement, il ne se passe pas grand chose en dehors des discussions entre les différents personnages (ami, ancien élève...), qui se succèdent chez le professeur Kushami, personnage plutôt sympathique dans l'ensemble. Sympathique certes mais je me serais bien passée de ses tirades misogynes célèbres, juste avant la fin, qui contaminent même le chat.


    | ***** |

    Cette deuxième lecture a été plus plaisante que la première. Je serais quand même curieuse de découvrir le récit original.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

    Le rendez-vous BD de la semaine est chez

    Challenge BD organisé par Marjorie

  • Séances photos livresques et japonaises

    Imprimer

    Aujourd'hui, premier jour du Mois Japonais, inspirée par Les Lectures de Lou, j'ai sorti tous les livres en rapport avec le Japon de ma bibliothèque, pour plusieurs séances photos qui j'espère vous donneront envie de découvrir certains titres. Des lectures déroutantes ou inspirantes, de belles rencontres, des ambiances étranges ou nostalgiques, c'est extrêmement varié.

    IMG_20170401_101323.jpg

    Dans ma bibliothèque...

    La brocante Nakano - Hiromi Kawakami

    Une lecture légère, revigorante avec une ambiance toute particulière. Je me suis laissée porter par l'écriture d'Hiromi Kawakami, découvrant une galerie de personnages singuliers et attachants à travers des situations du quotidien, avec pour cadre un magasin d'antiquité japonais. 2015


    Les 10 amours de Nishino - Hiromi Kawakami

    Ce livre ne m'a pas tellement plu, malgré le talent d'Hiromi Kawakami pour décrire les sentiments de ces femmes qui ont toute connu cet homme singulier: Nishino.
    On essaye de comprendre pourquoi cet homme agit ainsi mais jusqu'au bout, malgré les dix portraits, ça reste flou et les femmes se succèdent, dans une atmosphère un peu dérangeante.
    Pourtant, ce n'est pas une lecture qu'on peut qualifier de désagréable, ça se lit même plutôt vite. 2016

    La course au mouton sauvage - Haruki Murakami

    Je l'ai lu avec beaucoup de plaisir. C'était original, très facile à lire et captivant. Le personnage principal est attachant et j'ai bien apprécié ses aventures. 2006

    1Q84 - Haruki Murakami

    Je n'ai pas éprouvé beaucoup de plaisir avec cette lecture même lors du dénouement. Je suis un peu déçue, je m'attendais à être emportée par l'histoire et j'avoue avoir péniblement avancé par moment, tout en appréciant l'écriture d'Haruki Murakami et les thématiques abordées. 2011

    Totto-Chan - Tetsuko Kuroyanagi

    J'ai adoré ce livre. L'histoire de cette petite fille est assez émouvante, on s'y attache dés le départ, et sa nouvelle école développe des concepts éducatifs qui me parlent bien. Ce livre est aussi plein de fraîcheur, de joie de vivre. 2007

    (Album) Yumi - Annelore Parot: Lien

    Kyoto Limited Express - un roman d'Olivier Adam, illustré avec 76 photographies d'Arnaud Auzouy: Lien


    (Album) Petit ours blanc a un an - Satoshi Iriyama: Lien

    L'annulaire - Yoko Ogawa

    Drôle d'ambiance, de personnages, une atmosphère assez "déplaisante", à l'époque, je n'avais pas vraiment aimé, trop d’étrangeté. 2006

    (Cuisine) Mes petits bento, Les Petits Plats Marabout: Recette onigiri au gingembre

    Je vous écris - Inoue Hisashi

    C'est un roman original à lire. J'avais vraiment bien aimé à l'époque. mais je n'ai malheureusement pas pris de notes après ma lecture. Il ne me reste plus qu'un ressenti global qui commence à dater. 2006

    La jeune fille suppliciée sur une étagère - Akira Yoshimura: Lien


    La Piscine - Les abeilles - La grossesse - Yoko Ogawa

    Billet à publier pendant le Mois Japonais!!

    cuisine japonaise

    Ce mois-ci, je me lance dans la cuisine japonaise: Bento, onigiri et recettes à partager le dimanche avec Les Gourmandises de Syl. N'hésitez-pas à nous rejoindre pour faire voyager vos assiettes.

    Les trois livres de Laure Kié ont une mise en page très agréable: Mes petits bento sains et gourmands!, Japon en 4 ingrédients (je commence avec celui-là) et Cuisine japonaise: les bases qui me paraît plus complexe à appréhender.


    On trouve tout un tas de conseils et d'informations pratiques sur le site Laure Kié. A consulter!

    IMG_20170401_102826.jpg

    Une petite initiation au japonais, ça vous tente? Ce sera une première découverte en ce qui me concerne avec ces petits livres édités chez Larousse: Premiers Pas en Japonais et Petit cahier d'écriture japonais.

    IMG_20170401_103429.jpg

    Encore une petite sélection!

    -Des livres empruntés à la médiathèque, tout en haut sur la gauche: Le Japon: Un pays, des hommes, une culture, Les Encyclopes, éditions Milan et un imagier Tout à fait Japon de Dominique Buisson, édité chez Philippe Picquier.


    -Des livres de ma bibliothèque: plusieurs titres de Jiro Taniguchi: Les Années Douces tome 1 et 2, Le Journal de mon père et Quartier lointain (une magnifique découverte de 2007)

    L'Orchestre des doigts Passionnante série en quatre tomes qui parle à la fois de l'histoire du Japon, de l'opposition des méthodes pédagogiques concernant l'éducation des jeunes sourds (méthode gestualiste et méthode oraliste), de l'oppression des personnes sourdes, de l'interdiction de la langue des signes et de la vie des personnages que l'on suit (de la petite enfance à l'âge adulte) jusqu'à la fin. Le tout, très bien orchestré, grâce à des graphismes de qualité. Un vrai coup de cœur. 2007

    Je suis un chat découvert récemment. Billet à venir!

    Japon, un beau livre aux éditions Chêne
    Des estampes avec Le Tôkaidô de Hiroshige
    Enfin, l'intrus un titre de ma PAL: Le Gourmet Solitaire de Jirô Taniguchi, que j'espère découvrir ce mois-ci.

    PAL japonaise, PAL, romans, littérature japonaise

    Ma PAL

    Kafka sur le rivage - Haruki Murakami
    Le temps qui va, le temps qui vient - Hiromi Kawakami
    L’éléphant s'évapore - Haruki Murakami
    Pays de neige - Yasuni Kawabata

    Gibier d'élevage - Ôé
    Tokyo - Mo Hayder
    La Maisons où je suis mort autrefois - Keigo Higashino
    Kakurenbô, tome 2 - Satoru Kondo

    manga, séries

    Death Note
    C'est la seule série manga complète! Lue en entier, j'en garde un très bon souvenir.
    Mon nom n'a pas été inscrit dans le Death Note, j'ai donc survécu à la lecture. Les six derniers tomes m'ont procuré autant de plaisir que les précédents, un peu plus même à l'approche du dénouement et de la grande scène finale.
    Je ne me suis pas du tout lassée au fil des tomes. L'action est toujours présente, les rebondissements nombreux.  Je me suis interrogée jusqu'au bout sur la vraie nature de Light Yagami et sur la manière dont l'histoire allait se terminer. J'ai vraiment passé d'excellents moments à lire cette série. 2009

    Another, lien vers le tome 1

    Les Deux Van Gogh, dans ma PAL
    Black Butler (fraîchement reçus, merci Lou),
    Reset, mon premier manga
    Emma, série commencée
    Chi, série commencée
    Night Exile,
    Monster, série commencée
    Le Maître des Livres: série commencée
    Mince, j'ai oublié Vampire Knight.

    Bon challenge japonais !

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Another -> Tome 1

    Imprimer

     Avec Elodie, nous avons découvert le premier tome d'Another.

    Another.jpg

    Œuvre originale: Yukito Ayatsuji - Manga: Hiro Kiyohara

    Pika Editions, 2015

    Seinen -  A partir de 15 ans

    En 1972, Misaki, élève très populaire du collège Yomiyama-Kita, périt brusquement dans un accident, juste après son passage en 3e3.
    Refusant d’admettre sa mort, ses camarades de classe décident de faire “comme si Misaki était en vie”.
    Toutefois, à la fin de l’année, Misaki apparaît sur la photo de classe…
    Vingt-six ans plus tard, Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Il se rend vite compte de l’atmosphère sinistre qui règne parmi ses nouveaux camarades et se pose des questions sur une étrange jeune fille qui se nomme Misaki…

    L'atmosphère de ce manga est terriblement intrigante, il y a du suspense, des non-dits, on sent qu'il se passe des choses anormales et ça monte en intensité. Les dessins me plaisent beaucoup. 

    J'aime beaucoup le fait que ça se passe en milieu scolaire, l'ambiance est très prenante. Entre superstitions et avertissements, le lecteur reste finalement dans l'ignorance, ce qui est encore plus effrayant. 

    another,tome 1,manga

     "Fais bien attention... car il se peut que tout ait déjà commencé."

    Le personnage de Mei Misaki est perturbant, personne ne semble la voir et ses révélations restent énigmatiques.
    La boutique/musée de poupées et de nombreux détails rendent l'ensemble encore plus dérangeant.

    J'ai trouvé la lecture de ce premier tome passionnante, la suite s'impose.

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde

  • Mes repérages d'Halloween

    Imprimer

    Quelques tentations du moment

    Récemment mis à jour7.jpg

    • Horrostör, Milan et demi, 2015 (J'ai eu la chance de le recevoir)
    • Zombie Fallout, tome 2, Mark Tufo, Panini Books, 2015
    • Nous allons tous très bien, merci, Dary Gregory, Le Bélial', 2015

    Récemment mis à jour8.jpg

    • Alisik, tome 1 à 4, Le Lombard,  série repérée chez Valeriane
    • Another, tome 1 et 2, Pika, 2015 (J'ai craqué)

    Spooky et les contes de travers.jpg

    • Spooky & les contes de travers, Carine-M, Elian Black 'Mor, Glénat, Octobre 2015

    Bon dimanche!

  • Globule

    Imprimer

    Ma sœur a cinq lapins de compagnie, c'est elle qui m'a prêté Globule, une vie de lapin.

    GLobule.jpg

    Mamemoyashi

    Collection Shojo

    Soleil Prod
    , 2015 pour la présente édition

    On trouve beaucoup d’observations, d'anecdotes, de détails sur le comportement du lapin: ses attitudes (les différentes poses qu'il arrive à prendre), ses bêtises, jusqu'à ses aliments préférés avec de jolis dessins, et des mimiques très réalistes.

    Un côté contemplatif et kawaï (mignon) aussi, de l'humour, certains passages sont très amusants. Mamemoyashi ne manque pas d'imagination pour nous décrire les péripéties de Globule et les mettre en scène. On sent qu'il est très attaché, très attentif à son petit compagnon.

    globule,une vie de lapin,manga,mamemoyashi,lapin

    Le seul reproche que je peux faire, c'est qu'il n'y a pas vraiment d'histoire, c'est essentiellement descriptif, donc pas très rythmé. N'étant pas une grande experte en lapins de compagnie, je l'ai ressenti.
    Ma nièce de dix ans n'a pas accroché pour le moment et semble préférer sa série Chii.
    Quant à moi, ça me donne envie de reprendre la lecture de manga. J'aime bien les lapins mais notre pension animalière est complète.

    globule,une vie de lapin,manga,mamemoyashi,lapin

    Je conseillerai donc ce titre aux grands amoureux des lapins de compagnie, comme ma sœur (qui a beaucoup apprécié).


    Globule, une vie de lapin, manga, Mamemoyashi, lapin

    Source image: Lenne58 Devianart et T-Shirt de Mr Hilde!

    Challenge Culture Geek organisé par Sofynet & Hilde

  • Soul Eater #1

    Imprimer

    Soul Eater.JPG

    Atsushi Ohkubo

    Volume 1

    Kurokawa, 2004

    documentaire,merveilleux cosmos

    "Afin d'accéder au rang suprême de « Death Scythe », une arme démoniaque doit ingérer 99 âmes humaines et 1 âme de sorcière. Cette mission est confiée aux Meisters, des spécialistes du combat qui vont récolter les âmes au péril de leur propre vie. Dans Soul Eater, partez à la chasse aux âmes en compagnie des élèves de l'institut Shibusen, école de formation pour faucheurs d'âmes !"

    Soul Eater: (Déf) Le mangeur d'âme, c'est aussi le nom du personnage de ce manga.

    Que la chasse aux âmes commencent!

    Pour monter en grade (et devenir Death Scythe) nos chasseurs d'âmes, Soul Eater et Maka doivent faucher 100 âmes + celle d'une sorcière. Maître Shinigami (le dieu de la mort) veille au bon déroulement des opérations. 

    Maison citrouille.jpg

    Une habitation à mon goût...

    Ce qui m'a plu dans ce manga

    - Le petit côté Halloween: une citrouille par-ci, une sorcière par-là, je me projetais déjà!

    - Les graphismes qui m'ont tapée dans l’œil en feuilletant. Je suis parfois un peu difficile quand il s'agit de manga.

    - Le thème de l'histoire qui annonçait quelque chose de sympathique et d'original.

    -> La disponibilité de la série à la médiathèque, un détail important.

    Soul eater1.jpg

    Ce qui a coupé court à mon enthousiasme:

    - On n'a pas une histoire linéaire mais des mini-épisodes, ce qui donne un côté un peu décousu et m'a embrouillée. 

    - Les dialogues m'ont semblé peu intéressants et l'humour pas vraiment subtile. Je n'ai pas du tout adhéré.

    - De petites intrigues pas follement palpitantes (selon moi) qui ne donnent pas spécialement envie d'en savoir plus, à la limite de l'ennui. Encore un mauvais point.

    -> Enfin, un héros qui bave... surtout devant les grosses poitrines (gonflées à l'hélium). Je ne fais clairement pas partie du public visé.

    Déçue.jpg

    C'est un détail mais ajouté à tout ce qui coince, vous comprendrez que je ne suis pas très motivée pour découvrir la suite. Je pensais faire une découverte amusante pour la Japan's Week, c'est raté!


    Japan's Week.jpg

    Purple et Sofynet pour les jolis logos de la Japan's Week.

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Mon premier manga: Reset

    Imprimer

    Je profite de la Japan's Week pour mettre en avant un manga que j'avais beaucoup apprécié. Il s'agit de Reset de Tetsuya Tsutsui, un one shot sur le thème des jeux vidéo, édité chez Ki-OOn, en 2006.

    Testsuya Tsutsui est un mangaka japonais, auteur d’un autre one shot: Duds Hunt et de deux trilogies: Manhole et Prophecy. Il était présent à Japan Expo en 2012, et ses lecteurs attendent sa nouvelle série Poison City.

    Reset.jpg

    Si j'en crois mes sources blogosphèriques, ce fut mon premier manga. J'avais vraiment été emballée par cet univers original. Je l'ai relu il y a deux mois et rédigé une nouvelle chronique, que je vous propose de lire aujourd'hui.

    Sinon, vous pouvez toujours remonter le temps et découvrir le billet d'origine (passé un peu à la machine)!


    "Reset Votre vie est un échec. Appuyez sur reset." Comme une condamnation à mort, cette injonction mystérieuse pousse au suicide les joueurs du jeu en ligne Dystopia. Shunsuke Kitajima, un jeune hacker de génie au service du gouvernement, va tenter d’élucider cette série de crimes étranges en menant une enquête périlleuse dans le monde du virtuel… 

    Je me suis plongée très vite dans cette histoire découpée en six chapitres. On suit plusieurs personnages: une jeune femme qui va s’inscrire sur Dystopia pour tenter de découvrir: pourquoi son mari s’est donné la mort, un professeur essayant d’aider son élève ayant fait une tentative de suicide et l’enquêteur qui cherche à savoir qui tire les ficelles de ce jeu tellement réaliste, poussant ses joueurs à se supprimer.
    Reset graphisme.jpgDes graphismes soignés, détaillés, j’aime beaucoup ce genre de dessins. C’est assez violent, un peu gore, mais très efficace, avec pas mal de suspense, un peu d’action et amenant une réflexion très intéressante sur les jeux vidéo et le concept de réalité virtuelle.

    J’ai passé un bon moment de relecture. On peut ajouter à cela un scénario bien ficelé, et une belle conclusion, bref Reset est un manga plein de qualités, à découvrir donc, si ce n’est pas déjà fait.

    reset,tetsuya tsutsui,manga,japan's week,challenge geek,jeux vidéo

    Reset graphisme 2.jpg


    Japan's Week.jpg

    Purple et Sofynet pour les jolis logos de la Japan's Week.

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Un petit aperçu de l'univers Dofus

    Imprimer

    Dofus logo.jpg

    Aujourd'hui, j'ai prévu de vous parler de Dofus, un univers de jeu que j'ai découvert l'an dernier avec:

    Pandala.jpg

    Pandala, une série d'albums sans texte, éditée chez Ankama. Trois tomes sont déjà parus et bien que l'absence de bulles soit un peu déconcertante, les graphismes sont beaux et j'en garde un bon souvenir.

    Dofus.jpgEnsuite, je me suis laissée tenter récemment par le livre: Les Vents d’Émeraude, édité en 2013 chez Bayard Jeunesse.

    Dofus3.jpg

    Il s'agit d'une aventure où vous êtes le héros, "vous êtes maître du récit", vous choisissez un avatar parmi ces cartes, chaque personnage ayant son pouvoir propre. 

    Dofus4.jpg

    Et puis, vous vous lancez dans la quête des six Dofus (six œufs de dragon), de paragraphe en paragraphe (chacun ayant un numéro), en essayant de faire les bons choix pour survivre le plus longtemps possible,  Ex: Le paragraphe 1 pourra vous emmener au paragraphe 116 ou 215, à vous de choisir!

    Dofus6.jpg

    Une petite découverte de l'histoire

    avec votre feuille de route imprimée et vos précieux points de vie.
    5 points de vie pour commencer, ce n'est pas beaucoup car les bastons combats reviennent vite.On peut trouver des potions de soins, vous pouvez dépenser des kamas, si vous en avez dans vos porches, remplir votre inventaire de choses inutiles en apparence et vous rendre à la Taverne de Grobid, comme dans le jeu en ligne!

    Dofus 5.jpg

    De l'humour, l'ambiance est assez réussie, une aventure captivante en perspective. J'ai joué pendant un petit moment avant de mourir bravement au combat, la difficulté est bien présente et un manque d'attention peut être fatal. Maintenant, je n'ai plus qu'à recommencer une partie pour essayer d'aller plus loin dans l'aventure.

    Dofus2.jpg

    Et puis par pure curiosité, j'ai installé le MMORPG sur le PC portable. En quelques clics de souris, il était installé, avatar crée (bien bleu), jeu lancé avec succès.

    Système classique de quêtes, un personnage à développer, une classe que j'ai choisie, j'ai opté pour un Osamodas, invocateur de créatures.

    Dofus, MMORPG, jeux vidéo, livre, manga, BD

    Je n'ai pas une résolution d'écran optimale alors côté graphismes, c'est bien mais sans plus. Je pense que sur l'écran 22 pouces, le rendu serait bien meilleur.

    Je découvre donc tranquillement le jeu en mode solo, n'ayant pas encore trouvé de compagnons de route, j'espère que ça viendra. C'est assez addictif mais pas autant que ma dernière expérience en MMO.

    Point négatif: Lorsque le serveur est complet, seuls les abonnés peuvent se connecter.

    Enfin pour terminer, ce billet spécial Dofus, j'ai entendu parler de plusieurs séries Manga toujours éditées chez Ankama:


    Dofus, 20 tomes parus

    Dofus, MMORPG, jeux vidéo, livre, manga, BD

    et Dofus Monster, comme le titre l'indique sur les monstres du jeu Dofus, chaque histoire étant indépendante.

    Dofus, MMORPG, jeux vidéo, livre, manga, BD

    Bonne découverte!


    Video games.jpg

     Le billet vient d'apparaître comme par magie!

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Bride Stories -1

    Imprimer

    Rendez vs bulles.jpg

    Avant de partir en vacances, j'aimerais vous parler de la série manga Bride Stories. Arieste m'avait prêté le premier tome et j'avais beaucoup apprécié. Ensuite, j'ai trouvé le tome 2 et 3 à la médiathèque et relu le premier à l'occasion du Week-end à 1000 pages.

    documentaire,merveilleux cosmos

    image-1324649905.jpg

    Kaoru Mori

    Éditions Ki-OON, 2009, 2011

    La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
    Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

    bride1.jpgJe n'avais pas lu de manga depuis longtemps, pour des raisons budgétaires et parce que je suis difficile mais me voilà maintenant plongée dans un univers assez surprenant, celui des clans d'Asie centrale avec leurs traditions, leurs coutumes. C'est une belle découverte. 

    J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce petit couple, les questions que suscitent la différence d'âge, les tensions entre les deux clans et la vie quotidienne. Beaucoup de simplicité, de tendresse, sans tomber dans la mièvrerie, ni l'ennui. Bref, la qualité est au rendez-vous.

    Les personnages sont très attachants, les graphismes soignés avec des sculptures magnifiques, de belles tenues vestimentaires, quelques paysages enchanteurs.

     Un très bon moment de lecture, et une nouvelle série de commencée pour Fin de séries. A découvrir!

    logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde