Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

londres

  • Le Dernier Songe de Lord Scriven

     Aujourd'hui, je vous emmène à Londres pour résoudre une enquête avec le détective du rêve : Arjuna Banerjee.

    Le dernier songe de Lord Scriven, Eric Senabre, roman

    Eric Senabre

    Didier Jeunesse, 2016

    Dés 12 ans

    En répondant à une annonce d’emploi dans le journal, Christopher Carandini ne s’attendait pas à devoir veiller Arjuna Banerjee, un détective privé aux méthodes peu communes. En effet, celui-ci enquête… en rêvant.
    On leur confie un jour une enquête très corsée : un meurtre à huis-clos. L’élément le plus étrange ? Leur client, Lord Scriven, est la victime elle-même !

    Seulement, cet assassinat amène notre duo à une affaire bien plus large et dangereuse. Une affaire qui est étroitement liée à des puissances mondiales et à Kreuger, un industriel froid et calculateur, que Carandini a déjà rencontré par le passé.
    C’est à cause de lui si sa carrière de journaliste s’est brutalement arrêtée. Il tient peut-être là sa vengeance… [...] Résumé éditeur

    J'ai passé un bon moment au 30 Portobello Road en compagnie de Christopher Carandini, doué pour les déductions et du détective privé indien Arjuna Banerjee, qui enquête grâce à d'étranges rêves lui permettant de mettre en lumière les petits détails lui ayant échappé lorsqu'il était éveillé. Un duo complémentaire, efficace qui fonctionne bien.

    Une petite dose de surnaturel, de l'action, du suspense, des rebondissements, une enquête qui évolue à un bon rythme et un dénouement pour le moins inattendu.

    J'ai apprécié l'originalité du procédé onirique et la personnalité du détective Banerjee. Je lirai avec plaisir d'autres enquêtes.

    "Rien ne serait possible sans votre aide Christopher. Je suis un funambule et vous êtes mon fil. Sans vous, je tombe. "

    Le dernier songe de Lord Scriven, Eric Senabre, roman

     Une aventure bien menée.

    | ***** |

     D'autres blogueurs / blogueuses ont enquêté avec Mr Banerjee : Faelys, Lael, Mya

  • De bons présages

    Pioché dans ma Pile A Lire après une traversée du désert livresque... On se retrouve donc aujourd'hui à Londres pour sauver le monde, rien que ça!

    De bons présages, Terry Pratchett, Neil Gaiman, roman,

    Terry Pratchett & Neil Gaiman

    J'ai lu, 1990 - 2015 pour la présente édition

    L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé !
    Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et celles du Mal.
    L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidant sur Terre depuis l'époque de la première pomme.

    Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfant a été échangé à la maternité. Le véritable Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue de Londres.
    Et ça, ça change tout !
    Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort... Quatrième de couverture

    J'étais heureuse de retrouver ce que je crois être de l'humour "pratchettien": ces phrases qui me font rire et cogiter à la fois. C'est parfois juste une explication complètement loufoque en bas de page, qui suscite l'amusement.  
    En matière de réflexion, c'est assez riche: le bien et le mal, le sort de notre monde, l'apocalypse, l'ineffable... et ça part parfois dans un sacré délire, drôlement bien maîtrisé.

    London...

    La fin du monde est proche mais on peut quand même s'imprégner un peu de l'ambiance londonienne et de la culture britannique. La Bentley de Rampa roule trop vite pour qu'on puisse profiter du paysage! Malgré tout, on évoque les canards de Saint James's Park, la cafeteria du British Museum, le goût d'Arizaphale pour les éditions originales de Wilde et sa "petite librairie miteuse" dans le quartier de Soho, pour le plaisir des oreilles des titres de Freddie Mercury revisités, et quelques anecdotes sur la circulation londonienne et le fait de pouvoir remonter (ou pas) Oxford Street à 160 km/h.  

    La galerie de personnages est conséquente, certains font de brèves apparitions tandis que d'autres reviennent régulièrement sur le devant de la scène. De mon côté, je me suis particulièrement attachée à Rampa et Aziraphale pour leur humanité en tant que créatures célestes.
    J'aime beaucoup les différentes personnifications: la Mort et les trois autres cavaliers de l'apocalypse et puis Toutou, le molosse infernal m'a beaucoup fait rire. 

    Je me suis régalée avec ce roman du début à la fin avec tous ses rebondissements sataniques, sa fin plutôt bien menée. Les 441 pages ont été dévorées avec grand plaisir.

    | ***** |

    Un moment de lecture très agréable et fort distrayant.

    le mois anglais
    Mosaïque et photos: Hilde

    Le Mois Anglais: Lou & Cryssilda

  • Londres, l'été dernier

    Il s'agit de mon premier billet dans le cadre du Mois Anglais, un rendez-vous que j'aime beaucoup mais cette année, c'est un peu compliqué côté blog, côté lectures and "In Real Life" alors, le programme sera light mais il y a aura quand même du thé, des livres et quelques gourmandises, selon l'inspiration un peu capricieuse du moment.

    Aujourd'hui, j'ai eu envie de faire écho au billet de Lou: In London we trust, en créant quelques mosaïques avec mes photos de Londres de l'été dernier.

    Beaucoup de tristesse et de jolis souvenirs qui font du bien.

    - Day 1 -

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Vitrine de Fortnum & Mason...

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Piccadilly

    Victoria & Albert Museum

    londres,mois anglais

    @Hilde

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Day 2

    Leadenhall Market

    Jour 2 - Jeudi.jpg

    @Hilde

    Sky Garden: A great day with Helena and her family!

    Londres, Skygarden

    @Hilde

    Vues du 37ème étage

    Londres

    @Hilde

    Day 3

    Cruise on the Thames1.jpg

    @Hilde

    Cruise on the Thames (Westminster - Greenwich)

    Londres

    @Hilde

    La suite dans le prochain billet photos...

    Le Mois anglais

    Lou & Cryssilda

    londres,mois anglais

     

     
     
     
     
     
     
  • Waterloo Necropolis

    Aujourd'hui, mettez de côté votre calendrier de l'Avent et les chocolats à la guimauve, je vous emmène à Londres, marcher entre les tombes, pour une belle découverte.

    WATERLOO-NECROPOLIS_couv.jpg

    Mary Hooper

    Éditions Les Grandes Personnes, 2011, 17,50€

    Dés 12 ans - 314 pages

    Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher.
    Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

    J'ai adoré l'histoire de Grace et de Lily, deux orphelines très attachantes, obligées de lutter au quotidien contre la pauvreté, me faisant un peu penser à Oliver Twist.

    Le cadre du roman est original, avec d'un côté la vie londonienne à l'époque victorienne et de l'autre le monde funéraire avec la famille Unwin faisant fortune sans aucune scrupule, grâce au commerce de la mort.

    Les sujets abordés sont difficiles (le viol, la grossesse non-désirée, la mort) mais évoqués avec beaucoup de justesse, sans jamais tomber dans le pathos.

    L'atmosphère y est particulière, j'ai beaucoup apprécié les nombreuses descriptions, me permettant de bien visualiser les lieux. Une écriture agréable aussi, du suspense jusqu'au bout, j'ai trouvé ce roman captivant.

    Ce fut un excellent moment de lecture, je vous le recommande chaudement. 

    Les endroits qui ont retenu mon attention :

    - L'express funéraire, avec à son bord les vivants et les morts.

    - Le cimetière de Brockwood: "un magnifique jardin avec des arbres, des fleurs, des statues" page 20, me faisant un peu penser au cimetière que j'ai visité cet été: The Brompton Cemetery (suivez le lien pour partir en promenade).

    -La boutique spécialisée dans le deuil du vil Sylvester Unwin, sur Oxford Circus.

    brompton cemetery,cimetière,londres

    British Mysteries chez Lou

    Ce roman n'a rien d'horrifique mais il aurait pu entrer dans le Challenge Halloween pour son côté funèbre.

    Merci Arieste pour la dédicace.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Promenade au Brompton Cemetery

    Suivez-moi! Aujourd'hui, on va se promener au Brompton Cemetery, à Londres, un lieu qui m'a envoûtée cet été. J'y repense régulièrement.

    Brompton Cemetery, cimetière, Londres

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite

  • Docteur Frankenstein

    Pour notre rendez-vous classique (d'inspiration) gothique, j'ai finalement choisi un film autour de l'univers de Frankenstein.
    N'ayant pas encore lu le Frankenstein de Mary Shelley, j'ai pensé que c'était peut-être une erreur tactique de voir ce film mais après avoir visionné la bande annonce, je n'ai pas pu renoncer.

    Docteur Frankestein.jpg

      Un film américain de Paul McGuigan avec Daniel Radcliffe, James McAvoy, Jessica Brown Findlay...

    Le scientifique aux méthodes radicales Victor Frankenstein et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité.
    Mais les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences. Seul Igor peut ramener son ami à la raison et le sauver de sa création monstrueuse. Synopsis Allociné

    D'après ce que j'ai pu lire, le film s'est éloigné de l’œuvre de Mary Shelley, apportant peut-être quelque chose de nouveau, je ne saurais le dire pour l'instant.

    De mon côté, j'ai apprécié l'ambiance gothique de ce film, les décors assez somptueux, les costumes de l'époque et le fait que ça se passe en grande partie à Londres.

    Victor Frankenstein est le personnage le plus intéressant du film, à mon sens. Excessif, sa curiosité scientifique mêlée à un aveuglement sauvage, pure folie de vouloir ramener les morts à la vie, m'a fascinée.

    Docteur Frankenstein,

    La performance de Daniel Radcliffe, en revanche, ne m'a pas tellement impressionnée. Je me suis sentie un peu dérangée par ce personnage parfois ridicule, intelligent mais si soumis, créature de Frankenstein à sa manière. L'intrigue amoureuse n'apporte pas grand chose.

    Et on ne peut pas dire que ce film fasse vraiment peur. C'est parfait, si on veut ménager ses émotions mais pour le grand frisson, c'est raté!

    Les effets spéciaux sont quand même bons et la scène finale impressionnante.

    Ce fut pour moi, une petite soirée cinéma divertissante.

    Maintenant, il ne me reste plus qu'une chose à faire, c'est évident: découvrir Frankenstein de Mary Shelley. C'était prévu l'an dernier, mais j'ai finalement repoussé alors il n'y a plus qu'à se lancer pour de bon.

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde

    brompton cemetery,cimetière,londres

    Lou

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Suivez le guide, direction Londres!

    En ce moment, je dévore les guides. En parallèle, je lis aussi un essai passionnant sur Delhi mais je vous en parlerai dans un prochain billet.

    IMG_20160714_181725.jpg

    L'an dernier, j'ai acheté Le Routard 2015 et L’essentiel de Londres, chez Lonely Planet, attirée par ses illustrations.
    Pour l'anecdote, ce dernier a pris l'eau le jour où nous visitions la National Gallery, et je pense qu'il s'est transformé en éponge quand nous avons quitté Covent Garden et cherché le Forbidden Planet, enjambant des flaques d'eau géantes, prenant une sacrée douche mais il est encore lisible, j'ai décollé chaque page avec soin.

    Ma sœur et mon beau-frère ont préféré le Guide Vert et le Cartoville Pénélope Bagieu (à posséder absolument pour le plaisir même si certains endroits peuvent fermer entretemps, ce fut le cas pour nous). Cette année, ils ont craqué pour de nouveaux guides:

    111 boutiques absolument irrésistibles à Londres (chez Hachette), 111 lieux absolument étonnants à Londres (toujours chez Hachette) et d'autres que j'ai juste entraperçu.

    guides de voyage,londres

    Holland Park


    Pour ma part, j'ai opté pour une carte IGN, car beaucoup plus détaillée que les "cartounettes" fournies par les guides et c'est la seule que j'ai trouvée avec Holland Park, près duquel se situe notre réservation.

    Lou et Valeriane m'avaient aussi donné de chouettes conseils. Je les emmène avec moi.

    Quel est votre guide préféré?

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • La liste de mes envies londoniennes

    Après une pause nécessaire, je reviens pour vous parler de Londres.

    L'an dernier, avant mon séjour dans la capitale anglaise, j'avais publié une liste de mes envies. Je vais la remettre à jour avec ce billet, car cette année, j'ai la chance de repartir une semaine au mois d'août.

    London Calling!
    londres,vacances,guides de londres

    The great List

    • Pique-niquer à Hyde Park, près de la statue de Peter Pan. S'il y a une possibilité de rejoindre le pays imaginaire, je ne voudrais pas la manquer. L'an dernier, nous avons juste traversé Hyde Park.

      londres,vacancesVisiter le musée Sherlock Holmes, incontournable mon cher Watson.


    • Visiter les studios Harry Potter: le prix me hérisse un peu mais j'ai toujours envie de m'envoler pour Poudlard. La visite ne fait pas partie de notre programme mais one day...
    • Me promener dans Highgate cemetery, pour l'ambiance et découvrir des lieux hantés. J'ai aussi noté le Brompton Cemetery.
    • Me lancer sur les traces de Jack L’Éventreur, direction Whitechapel!

      londres,vacancesAcheter des livres dans une jolie librairie londonienne pour bien alourdir ma valise au retour!Une envie irrésistible de classiques jeunesses illustrés. A refaire absolument!

      londres,vacancesFaire un tour chez Harrods ainsi qu'au Forbidden Planet. Trouver quelques goodies du Disque-monde.
      Recherche infructueuse mais entretemps, j'ai passé commande sur le Discworld Emporium alors ça compense bien.

      londres,vacances
      Une petite croisière sur la Tamise
      londres,vacancesLa relève de la garde à Buckingham Palace

      londres,vacancesRéserver gratuitement au Sky Garden pour une heure: je viens de le faire!

     Return en urgence!

    londres,vacancesRetourner au Victoria & Albert Museum
    londres,vacancesRetourner à Camden
    londres,vacancesRetourner à Fortnum & Mason, teaaaaaaaaaaaaaaa!

    londres,vacances,guides de londres

    Eat & Drink

    • Déguster du fromage anglais façon Gromit. Il paraît que le fromage anglais est délicieux.
    • Faire un afternoon tea à un prix raisonnable... Je ne suis pas certaine qu'on y arrive cette année encore. Non toujours pas!

    londres,vacancesDéguster un banofee pie.

    londres,vacancesFaire un tour des plus beaux pubs et goûter différentes boissons, avec modération of course! Bière, cidre...

    londres,vacancesGoûter un vrai Pimm's. L'an dernier, j'en ai juste ramené une canette, cette année, j'ai passé commande et ramené une bouteille dans mes bagages!
    londres,vacances
    Le fish and chips. Dans le quartier de Camden l'an dernier mais aussi lors de mon premier voyage en Angleterre.

    londres,vacances,guides de londres

    St Paul's by night, les pieds en compote...

    Voir

    londres,vacancesBig Ben

    londres,vacancesLe Tower Bridge by night

    • La British Library
    • Le Shakespeare's Globe
    • Scotland Yard

    londres,vacancesHampstead Heath et Hampstead Village

    londres,vacancesDes tableaux à la National Gallery dont Les tournesols de Van Gogh

    Je m'arrête là, mais ce ne sont pas les envies qui manquent.

    Et vous, quelles sont vos envies londoniennes?

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Crème anglaise

    C'est le début du Mois Anglais, je pose donc mes valises à Londres avec ce roman prêté par ma soeur. La couverture m'a tapée dans l’œil.

    Crème-anglaise-9782264063724.jpg

    Kate Clanchy

    10/18, 2015

    « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. »

    Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Struan décide de tenter l’aventure londonienne… et répond à l’annonce de Philip Prys.
    Suite à une attaque, ce dernier enrage, coincé à l’intérieur de son propre corps. Rien à attendre ni de ses enfants, ni de son ex-femme, ni même de sa jeune épouse.
    Commence alors un été riche en bouleversements pour la maisonnée comme pour le monde qui l’entoure.
    Nous sommes en 1989, l’année où le jeune Struan perd son innocence et apprend : le règne des faux-semblants et de l’hypocrisie, les familles délitées, les limites de la gentillesse et celles du talent.  Présentation éditeur

    "Satire sociale féroce [...]"

    Un séjour à Londres, est toujours un plaisir que ce soit en littérature ou dans la vraie vie alors je me suis engagée sans arrière-pensée dans ce roman, que je souhaitais surtout divertissant.
    L'humour est bien au rendez-vous, un brin corrosif et pas toujours du meilleur goût. La sauce anglaise pique un peu.

    Les personnages ne sont pas épargnés par la critique souvent acide. D'ailleurs soyons honnête, aucun n'est réellement attachant. Ils dégagent presque tous quelque chose de superficiel, ou un peu pitoyables, voir les deux. Struan dénote terriblement, quant à Philip Prys, une mauvaise langue pourrait dire qu'il n'a que ce qu'il mérite! L'humour noir anglais c'est contagieux!

    L'accent est mis sur les relations familiales, et sur ce qui relie les gens, les membres d'une famille, quand l'équilibre semble rompu ou sur le point de se rompre définitivement. Difficile de préciser ici tant la situation semble désespérée.
    Le père n'est plus que l'ombre de lui-même, et tout ce qui se passe autour semble être un véritable gâchis humain et pourtant la vie suit son cours, révélant la nature profonde des uns et des autres. 

    La fin est aussi ironique que le reste de du roman, cruelle mais réussie à mon goût en matière d'humour noir. Malgré tout ce que j'ai pu dire précédemment, la lecture reste agréable et c'est suffisamment rythmé pour ne pas s'ennuyer. Just try!

    Hampstead heath.jpg
    Hampstead Heath

    Source: dailymail.co.uk

    L'ambiance londonienne n'est pas à la hauteur de mes espérances mais j'ai quand même repéré l'étang d'Hampstead Heath pour piquer une tête cet été.

    London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Lu dans le cadre du Mois Anglais organisé par Lou et Cryssilda 

    Enregistrer

  • [Londres] Quelques photos pour les geek(ette)s

    Des Lego et coussins Star Wars, la boutique Harry Potter, quelques vitrines...

    Londres, geek, Star Wars, Harry Potter, bagues

     De jolies bagues sur Camden Market. 

     

    Lire la suite