Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jane austen

  • Northanger Abbey

    Imprimer

    Ce livre est un classique abrégé pour jeunes lecteurs. Je l'ai choisi pour le plaisir de la découverte, ne connaissant pas ce roman de Jane Austen.

    Northanger Abbey.jpg

    Jane Austen
    Flammarion, 2015

    Catherine Morland est une héroïne attachante, malgré son esprit romanesque. Toute une gamme d'émotions la traversent tout au long du roman: espoirs, craintes, envies, joies, frustrations. Jane Austen nous décrit ses états d'âme, avec une grande finesse.

    Le hasard fait bien les choses, à Bath, elle fait la connaissance d'un jeune homme: Henry Tilney, dont elle semble apprécier la compagnie. Peu à peu, elle se rapproche de sa famille.
    Catherine se lie également d'amitié avec Isabella Thorpe. Malheureusement, toutes les relations ne sont pas forcément destinées à durer. Question d'intuitions et de sentiments.

    Je n'ai peut-être pas éprouvé autant de plaisir à la lecture qu'avec Orgueil & Préjugés, cependant, j'ai passé un bon moment à Bath, puis à l'abbaye de Northanger, à suivre l'évolution des relations de la jeune femme. J'ai également apprécié le petit clin d’œil aux romans gothiques, avec Les Mystères d'Udolphe, cité à plusieurs reprises et qui semble influencer profondément l'affect de Catherine.

    Ce roman abrégé devrait permettre aux plus jeunes de découvrir Jane Austen et son écriture vraiment unique.

    Je vais essayer de le proposer à ma nièce de onze ans et tenter ensuite de recueillir ses impressions. En ce qui me concerne, c'est la version intégrale qui m'attend maintenant.

    Un grand merci à Brigitte Gautrand et aux éditions Flammarion qui m'ont permis de découvrir ce titre.

    terry pratchett,masquarade,tome 18,roman,fantasy

      A Year in England chez Titine

  • 200 ans de Pride and Prejudice

    Imprimer

    Pride and Prejudice a 200 ans!

    Jane Austen bannière tblog.jpg

    C'est l'occasion de revenir sur ma rencontre avec Jane Austen et l'univers de Pride and prejudice. Je l'ai même lu en VO, un véritable exploit. Je vous ai préparé une compilation de plusieurs billets, pas tous d'anthologie, mais qui témoignent de mon attachement pour cette œuvre.

    Veuillez excuser mon enthousiasme sentimental excessif. Tout commence en 2007 avec un film, un roman et ensuite, je remonte dans le temps avec une relecture, puis ma découverte de la version BBC en DVD. Bonne lecture.


    Origines
    Il y a deux semaines encore, ce roman dormait paisiblement dans ma PAL mais depuis que j'ai vu le film de Joe Wright (je sais que ce film est décrié par les puristes mais il ne faut pas oublier que c'était ma première expérience Austenienne), je suis obnubilée par l'idée de le lire, de découvrir les romans de Jane Austen et d'écouter la bande-son du film aussi! Je me sens pousser des ailes!

    Rencontre avec le roman Jane Austen - Note du 18 mars 2007

     Pride and Prejudice ne m'a pas quittée pendant toute cette période. Dans mon sac, dans mon bain, dans le bus, créant des occasions de lecture dés que possible, avec le peu de temps que j'avais certains jours. J'ai été envoûtée, dominée par mes émotions, j'irais même jusqu'à parler d'un mini-boulversement dans ma manière de ressentir les choses et d'appréhender mes relations avec les autres. Une sensibilité décuplée comme je n'en avais pas connu depuis dix ans au moins. J'avais l'impression d'avoir avalé une fleur bleue.

    Pour en revenir au roman, j'ai adoré les personnages (le père des filles Bennet dans son monde, la mère un peu écervelée...) leur caractère (la détermination d'Elisabeth, la sottise d'une de ses soeurs...), les dialogues teintés d'ironie et le cadre dans lequel se déroule l'histoire.

    J'avais beaucoup de préjugés avant de lire ce roman. Et je les ai tous perdu très vite. Un livre inoubliable.

    Relecture en 2010

    J'ai une fois de plus passé un merveilleux moment en compagnie de la famille Bennet. J'étais étonnée de connaître aussi bien l'histoire mais ça ne m'a pas empêché d'être accrochée au roman comme si je découvrais Mrs Bennet cherchant à ["caser" ses aînées] pour la première fois. Chaque relecture est un vrai plaisir.

    BBC DVD

    Le temps approximatif du DVD est de 5h45 mais on ne voit pas le temps passer.

    Je me suis plongée avec beaucoup de bonheur dans cette adaptation. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit aussi fidèle à l'oeuvre de Jane Austen. C'était une excellente surprise, j'ai savouré beaucoup de passages qui jusqu'à maintenant étaient restés purement imaginaires. Ayant terminé le livre quelques jours auparavant, la comparaison entre les deux était assez facile. Concernant les personnages, j'ai eu un peu de mal à m'habituer aux actrices interprétant Elizabeth et Jane Benett mais Colin Firth ne m'a pas déçue.;-)


  • Emma

    Imprimer

    Lecture commune organisée par Nane

    avec Irrégulière, maggie...

    Emma.jpg

    Jane Austen

    Le Livre de Poche

     Après Noël,  j'ai acheté l'édition joliment illustrée par Christian Lacroix. J'aime beaucoup la tranche rose fushia ainsi que les couleurs et les motifs de cette couverture. Je trouve que ça convient bien à ce roman. Orgueil et Préjugés aurait mérité d'avoir une aussi belle couverture même si je n'ai pas à me plaindre de mon édition (Le Serpent à Plumes).

    J'avais pensé me procurer les Œuvres Romanesques complètes éditées chez La Pléiade, mais j'y ai renoncé pour différentes raisons: la présentation est un peu austère et le prix dissuasif. Je crois que je vais patienter encore quelques années.

    Oh my god! Un mariage!

    La jeune Emma Woodhouse, 21 ans vit à Highburry, dans la maison d'Hartfield avec son père. Le départ de se gouvernante et amie Miss Taylor suite à son mariage attriste la maisonnée mais très vite, Emma va s'attacher à Harriet Smith, une jeune fille qu'elle va tenter d'introduire dans le monde, influençant ses désirs et jouant les entremetteuses pour le meilleur et pour le pire.

    J'apprécie toujours autant le style de Jane Austen et les histoires dépeignant la société victorienne et ses petits travers. Je m'amuse de toutes ces civilités et "parades", de ces dialogues parfois cocasses et truculents, des manières de certains personnages et je fonds comme une guimauve lorsque le cœur de notre héroïne se découvre des sentiments, elle qui se croyait à l'abri de ce genre d'égarements. 

    On ne peut qu'aimer le personnage d'Emma car malgré ses maladresses, sa manière de s'immiscer dans la vie d'autrui, de juger et de manipuler, elle a bon fond et ne cesse de se culpabiliser pour ses mauvaises actions, ce qui fait d'elle une héroïne imparfaite mais plutôt sympathique. 

    Concernant l'histoire, celle d'Emma ne m'a pas autant captivée que celle d'Orgueil et Préjugés, j'ai ressenti quelques longueurs, mais j'ai tout de même savouré cette lecture et pris plaisir à tourner les pages.

    Après Orgueil et préjugés, Lady Susan et Emma, je me laisse maintenant le temps de la réflexion pour le prochain Jane Austen.

    Et vous?

  • Challenge Jane Austen

    Imprimer

    Jane Austen.jpg

    Bonne Année 2010

    Le Challenge Jane Austen est prolongé jusqu'en mars 2010.

    Si comme moi, vous avez manqué à vos engagements, cette nouvelle vous réjouira en ce début d'année. Ce sera l'occasion, en ce qui me concerne, de rendre à Lou Lost in Austen retenu en captivité depuis plusieurs mois, d'alléger ma Pile de Livres à Lire qui menace toujours de s'écrouler et surtout de passer un moment en très bonne compagnie. Ma seule résolution: commencer l'année avec Jane Austen.

    Que le challenge reprenne. Meilleurs voeux à tous.

    Livres

    Films

    Je ne pense pas lire Le club Jane Austen - Karen-Joy Fowler avant d'avoir lu les autres livres de Jane Austen)

    19 mars 2009

    Et voilà, je suis partie pour un autre challenge! Mais pas n'importe quel challenge!

    C'est organisé par Fashion et il n'y a qu'une condition, je crois: Aimer Jane Austen!

    J'ai découvert Jane Austen un peu par hasard, en regardant le film de Joe Wright: Orgueil et Préjugés. J'ai ensuite eu envie de découvrir le roman: http://www.lelivroblog.fr/archive/2007/02/18/pride-and-prejudice.html

     

    Pour en savoir plus: http://happyfew.hautetfort.com/archive/2009/03/14/challenge-jane-austen-2009.html

  • Lady Susan

    Imprimer

    Lady Susan.jpgLady Susan de Jane Austen, dévoré en quelques heures dans la journée du 7 avril 2009

    Vous reprendrez bien un peu de thé?

    C'est sous forme épistolaire, à travers les échanges des personnages que l'on fait la connaissance de Lady Susan, une veuve charmeuse, de réputation scandaleuse, manipulatrice et ayant l'intention de marier sa fille dans les plus proches délais. La famille Vernon n'est pas dupe mais Reginald de Courcy malgré les mises en garde ne semble pas sentir le danger...  

     Cent seize pages bien trop courtes à mon goût qui ont, en revanche attisé ma soif de lectures austenniennes! J'aime beaucoup l'écriture, la découverte des personnages à travers les différentes correspondances et l'attente insoutenable du dénouement final. C'est une lecture très agréable que je conseille à tous et pour deux euros, on aurait tort de se priver tout de même!

    Ce roman est extrait des Oeuvres romanesques complètes I (Bibliothèque de la Pléiade) - Editions Folio - 2

    Livre lu dans le cadre du Challenge Jane Austen

    Jane Austen.jpg