Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

horreur

  • Shining

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous invite à passer un moment à l'Hôtel Overlook en compagnie de la famille Torrance!

    shining,stephen king,roman,horreur,challenge halloween 2019

    L'hiver à l'hôtel Overlook, c'est un peu la dernière chance de sauver leur couple pour Wendy et Jack Torrance. Entretenir cet hôtel n'est pas une tâche insurmontable mais coupés du monde, la neige recouvrant tout, l'atmosphère devient vite étouffante. Des choses étranges vont s'y dérouler. Visions bien réelles ou folie destructrice. Qu'y a-t'il vraiment dans la fameuse chambre 217? Danny, le petit garçon des Torrance savait bien qu'il ne fallait pas venir. 

    J'ai lu sans grosse difficulté les 618 pages de ce roman, divisé en quatre parties.

    Au départ, je n'ai pas pu m'empêcher de penser : "Le cadre est superbe avec cet hôtel entouré par les montagnes, la neige qui menace, ça pourrait être ressourçant pour la famille Torrance, un nouveau départ pour Jack... " mais non Stephen King n'a pas écrit un roman feel good!

    frozen-in-time-just-like-jack-torrance-1545688581.jpg
    The Timberline Lodge Hotel dans l'Oregon- Source image Looper : What the hotel from The Shining looks like today

    J'ai donc assisté impuissante aux terribles évènements de cette histoire que je connaissais déjà en partie. Le film de Stanley Kubrick m'avait vraiment impressionnée à l'époque. Là, j'ai beaucoup apprécié l'attention portée à la psychologie des personnages, au passage de la normalité à la folie qui était aussi bien présente dans le film sous les traits de Jack Nicholson.

    Du suspense, un peu d'horreur, l'atmosphère de l'hôtel devient de plus en plus terrifiante et l'étau se resserre sur la famille, ne sachant plus très bien, d'où vient vraiment le danger : de l'être humain ou de la bâtisse elle-même. Le petit Dany est attachant. J'ai bien aimé ce lien existant entre lui et Hallorann.

    Un très bon King ! Je me demande pourquoi j'ai attendu tant de temps avant d'en relire un!

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019logo objectif pal

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même
    Objectif PAL organisé par Antigone

  • La Conspiration des fantômes

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous posons nos valises dans les Chiltern, à Sleath avec David Ash. De nombreux phénomènes paranormaux ont lieu dans ce village isolé. Une ambiance maléfique y règne, je préfère vous prévenir!

    La conspiration des fantômes, James Herbert, roman, horreur,

    James Herbert - Milady, 2010

    576 pages

    Autres romans de James Herbert sur le Livroblog : Le Secret de Crickley Hall, Hanté

    Royaume Uni H.jpg
    Logo du Challenge Halloween 2012

    David Ash travaille à l'Institut de Recherches Métaphysiques. La plupart de ses missions consistent à enquêter sur des phénomènes dits "paranormaux" qui la plupart du temps ont une origine rationnelle mais son expérience à Edbrook, dans le manoir des Mariell, était d'une autre nature et l'a terriblement secoué. Cf. roman Hanté du même auteur

    Lorsque le révérend Lockwood fait appel à ses services, David se rend à Sleath, dans la campagne anglaise,  afin d'aider Ellen Preddle qui semble voir son fils et son mari décédé. Il se rend tout de suite compte qu'une atmosphère particulière règne dans le village. Les hantises se multiplient. Le mal semble s'y être installé de manière durable et les évènements qui s'y déroulent témoignent du réveil des fantômes du passé.

    logo, bon moment de lecture

    C'est un très bon page-turner, je l'ai lu en deux jours. L'écriture est fluide, les chapitres s'enchaînent à un bon rythme, l'atmosphère devient de plus en plus pesante, les phénomènes s'intensifient et le suspense aussi. On y découvre des tranches de vie des différents habitants du village avec leurs forces et leurs faiblesses.

    Côté frissons, j'ai eu mon compte. Certaines scènes sont terrifiantes mais je n'ai pas eu trop de difficulté pour m'endormir.

    "Le mal, un pressentiment du mal qui imprégnait l'atmosphère et qui touchait tous ceux qui vivaient à Sleath ou aux alentours."

    Efficace et vraiment agréable à lire. Je vous conseille néanmoins d'avoir lu Hanté avant de commencer La Conspiration des fantômes car on y fait souvent allusion, et je dois bien avouer que je ne me souvenais plus tellement de Cristina et de la famille Mariell.

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • Ghost Story

    Imprimer

    Pour notre premier rendez-vous du Challenge Halloween 2018, je vous emmène à Milburn, dans l'état de New York, découvrir des histoires de fantômes racontées par les membres de la Chowder Society, quatre amis hantés par une créature aux nombreux visages et aux pouvoirs démoniaques.

    L'hiver s'installe ainsi qu'une atmosphère glaciale. Visions terrifiantes, morts brutales, Eva Galli quelque soit son nom, est de retour en ville. 

    Ghost Story, Peter Straub, fantômes, horreur, Challenge Halloween 2018

    Couverture customisée par Hilde : mélange d'une couverture Bragelonne et Pocket.

    Peter Straub

    Pocket, 1990 pour la présente édition et édité maintenant chez Bragelonne

    637 pages

    Amateurs, amatrices d'atmosphères terribles, pesantes, et glaciales, Ghost Story tient ses promesses. Le rythme très lent pourra en décourager plus d'un mais on plonge progressivement dans l'horreur, l'angoisse s'insinue dans l'esprit du lecteur ou de la lectrice, c'est assez prenant.

     "Les trois vieux messieurs de la Chowder Society oubliaient leurs médiocres plaisanteries pour traverser des contrées de cauchemars". page 403

    La créature peut prendre n'importe quelle apparence, humaine ou animale, corrompre les morts, provoquer rêves et cauchemars mais ce qui est le plus effrayant, c'est sa soif de vengeance et de haine. Elle semble immortelle,terriblement puissante, s'insinuant dans les esprits.

     "Sa peau ressemblait à du marbre blanc et froid, dénué de vie." p282

    Difficile de s'endormir après avoir lu quelques chapitres. J'étais parfois un peu angoissée à l'idée d'éteindre la lumière.

    J'ai aimé m'interroger sur ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

    Le changement de narration et la construction du roman m'ont parfois un peu perdue, j'ai dû relire une grosse partie du livre après avoir interrompu ma lecture pendant quelques semaines mais je me suis accrochée et j'ai bien fait car l'impression de confusion fini par s'estomper et bien que je ne me sois pas tellement attachée aux personnages, j'avais quand même envie de savoir ce qui allait arriver.

    Moins efficace à mon goût qu'un roman de Stephen King de l'époque mais de bons passages tout de même malgré quelques longueurs. Un auteur à découvrir!

    Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

  • Découvertes d'Halloween et repérages livresques #1

    Imprimer

    Depuis quelques jours, je suis passée en mode "veille" et j'ai décidé de partager avec vous quelques découvertes du moment, pour se préparer doucement aux festivités de l'automne et d'Halloween.

    Le crime d'Halloween

    1. Le Crime d'Halloween, Samedi 16 septembre à 11h45 sur TMC.

      J'ai lu le roman d'Agatha Christie mais n'ai encore jamais vu son adaptation. Source : PlayTV


      Halloween, Challenge Halloween 2017, Halloween 2017

    2. Pourquoi aime-t-on avoir peur?

      En cas d'anxiété, un petit film d'horreur, une bonne frayeur irrationnelle et ça repart, sur les conseils de Biba!

      Donc autant de bonnes raisons de fêter Halloween et de rejoindre notre Challenge 2017! Et oui, vous ne le saviez pas mais le Challenge Halloween lutte contre l'anxiété et la dépression saisonnière qui essaye de s'installer. Gardez l’esprit festif! ;)

      halloween, H&M

    3. Boutique d'Halloween H&M : Certaines tenues sont vraiment craquantes pour vos petits monstres.

      J'adore le sweat sorcière. Attentions les prix sont en dollar! La boutique française ne propose pas tous les articles mais on peut quand même trouver des petites choses sympathiques. Pour les adultes, je n'ai encore rien vu.

      araignée, halloween

    4.  Une araignée d'Halloween découverte sur Du fil et des mots : Je la trouve superbe même si je serais bien incapable de la réaliser.

      Cyrielle dans le ciel, Ayano Otani, album, sorcière

    5. Cyrielle dans le ciel, Ayano Otani aux éditions NuiNui, 2017.

      La couverture colorée de cet album de sorcière et les illustrations vues sur le site me plaisent beaucoup et me semblent assez originales.

      Le Songe d'Adam, Sébastien Péguin, roman, horreur

    6. Le Songe d'Adam, Sébastien Péguin, Les Éditions de L'Homme sans Nom, 2011.Ce n'est pas une nouveauté mais je suis tombée dessus par hasard et après avoir lu l'extrait, j'ai très envie de découvrir la suite.

      "Allemagne, Forêt-Noire, de nos jours. C’est dans ce cadre magnifique que s’installent Hugo, chercheur dans le domaine des lettres, et sa fille Morgane, inventive adolescente.
      Mais la Forêt-Noire est également le cadre de légendes ancestrales, dont certaines seraient peut-être bien plus que de simples légendes…
      Et lorsque Morgane commence à percevoir des choses qui ne devraient pas exister et que les fantômes du passé du père et de la fille semblent devenir plus que des souvenirs, l’horreur surgira, et les disparitions au cœur des bois trouveront une explication que l’esprit humain ne peut concevoir…" Présentation éditeur

     A bientôt pour de nouvelles découvertes.

  • Kaïro

    Imprimer

    Aujourd'hui, dans  le cadre de notre séance cinéma du vendredi, je vous propose un film d'horreur japonais.

    kaïro,film,horreur,le mois japonais

    Un film de 2001 réalisé par Kiyoshi Kurosawa

    Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.

    La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.

    A Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient. [...] Les fantômes reviennent sur terre grâce à un système qui marche en circuit fermé. » Allociné

    Une ambiance pesante, une petite musique qui met les nerfs à vif, du suspense, un PC qui s'allume tout seul montrant des images inquiétantes, des suicides bref, de quoi faire monter un peu la tension mais sans traumatiser la blogueuse.

    Le rythme est assez lent mais ça ne m'a pas dérangée.

    Si vous êtes nostalgiques du son caractéristique que pouvait produire le modem pour se connecter à Internet, vous serez servis.

    Une réflexion intéressante sur la vie, la mort, la solitude et la peur suscitée par le réseau avec une fin apocalyptique que j'ai appréciée.

    | ***** |

    Kaïro fait référence à une tradition et à un genre, connus sous le nom de « yurei eiga » ou « bake-mono eiga », particulièrement à l'honneur au Japon dans les films des années 56-60. Les histoires racontées s'inspiraient de contes fantastiques chinois, connus au Japon sous le nom de « Kwaidan ».
    Masaki Kobayashi réalisa d'ailleurs en 1964, Kwaidan, un film articulé autour de quatre contes fantastiques. Ring de Hideo Nakata, appartient également à cette tradition.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • La cabane dans les bois

    Imprimer

    Voilà la première étape de notre randonnée infernale! Avec l'âme d'une aventurière, mon sac à dos et mon kit de survie, j'ai pris la direction de la forêt des Damnés avec Lou, Clarabel Cleanthe, Iluze, Laurette, Purple, : des arbres décharnés à perte de vue, des bosquets aux formes étranges et une sensation un peu oppressante lorsque la forêt s'est refermée sur nous.

    Dans un silence pesant, nous avons suivi l'étroit sentier serpentant entre les arbres. Après quelques heures de marche et plusieurs pauses, la journée déclinant, nous nous apprêtions à choisir un emplacement pour camper lorsque nous l'avons aperçue.
    Elle était là, comme si elle nous attendait, à la fois sinistre et attirante, charmante et  délicieusement délabrée: La cabane dans les bois! Nous allions y passer la nuit.

    La-cabane-dans-les-bois.jpg

    Source image: Seyth

    Lire la suite

  • Ring

    Imprimer

    Ring.gif

    Ring, est un roman écrit par Koji Suzuki, grand maître de l'horreur, aussi populaire au Japon que... Stephen King, d'après ce que j'ai pu lire.

    Son roman a été adapté plusieurs fois: par le japonais Hideo Nakata, en 1997, par Gore Verbinski (il porte bien son nom celui-là), qui en a fait un remake en 2002. C'est ce remake que j'ai vu, il y a quelques années et qui m'avait bien secouée.

    Je ne me souvenais plus trop de l'histoire, alors j'ai profité du Challenge Halloween pour me replonger dans l'ambiance, à mes risques et périls. Lou s'est aussi confrontée à cette terrible malédiction. A deux, c'est mieux!

     Kazuyuki Asakawa, journaliste dont la nièce (de sa femme) vient de mourir brutalement et dans d'étranges circonstances, en vient à enquêter sur les raisons de plusieurs morts insolites qui semblent se rejoindre et converger vers une étrange vidéo, probablement maudite qui entraînerait la mort au bout de quelques jours. Qu'est-ce qui a pu pousser un être humain à produire une telle malédiction? 

    "Les démons apparaissent sous des formes différentes à chaque époque. On a beau essayer de s'en débarrasser, ils reviennent toujours."

    Ce roman est une course contre le temps qui passe, du suspense, de l'horreur souvent contenue et cette malédiction qui pèse au dessus de la tête des personnages, et crée une ambiance diabolique et malsaine qui saura sans doute combler le lecteur courageux ou non que vous êtes.

    J'avoue m'être un peu laissée effrayée par cette histoire, évitant de lire trop tard le soir. J'ai atteint mon pic de frayeurs pendant cette lecture avec l'enchaînement de quelques films démoniaques en parallèle!

    Sadako Yamamura est plus terrifiante dans le roman que dans le film. On comprend ce qui l'a amené a jeter cette malédiction et c'est encore plus morbide.

    La fin est terrible, bien réussie pour un ultime frisson. Un roman captivant, qui prend à la gorge et ne vous laissera, peut-être pas dormir tranquille.

    Logo Halloween 2012.jpg

    Lu pendant le Challenge Halloween

  • Destination Finale 3

    Imprimer

    Pour la dernière étape de notre challenge, rien de tel qu'un tour de roller coaster.

    Destination finale 3.jpg

    Allociné

    Interdit aux moins de 12 ans

    Réalisé par James Wong
    Avec Mary Elizabeth Winstead, Ryan Merriman...

    Des jeunes dans un parc d'attraction, une fille ayant un don de prémonition, un terrible accident de roller coaster, d'étranges photos et des survivants qui ne vont pas tarder à mourir les uns après les autres...

    "C'est une chose vivante qui ne me quitte pas."

    Je pensais passer 1h30 dans un parc d'attractions, et bien non, petite déception, on en sort assez vite. Les premières scènes sont assez spectaculaires mais une fois en dehors du parc, c'est beaucoup moins trépidant. J'ai trouvé les dialogues assez ennuyeux, c'est longuet, un peu gros, et parfois prévisible.

    L'horreur est là, c'est gore, on se demande parfois quand et comment les survivants vont mourir, ça crée un peu de suspense

    [Spoiler] Je garde en mémoire les deux filles en train de toaster dans la machine à UV et je me dis franchement, c'est trop gros, la planche qui tombe juste au bon endroit pour empêcher les deux filles de sortir... Pas très crédible! [Spoiler]

    Enfin, voilà j'ai trouvé ce film tout juste divertissant. Je referais bien un vrai tour de roller coaster!

    Logo Halloween4.jpg