Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

french sandwich

  • Le pacte des vierges

    Imprimer

    Le pacte des vierges.gif

    Vanessa Schneider

    Le pacte des vierges

    2011 aux Editions Stock

    Match littéraire organisé par PriceMinister

    191 pages / 17€

    "A la fin de l'année scolaire, le lycée de Gloucester (Massachusetts) comptait 17 jeunes filles enceintes [...]. La moitié d'entre elles - toutes ont moins de seize ans - ont avoué avoir fait un pacte pour avoir leurs bébés et les élever ensemble"

    Time Magazine, 18 juillet 2008

    Il y a Lana la meneuse, Sue dont les parents sont très croyants, Cindy la seule à avoir un petit ami et Kylie, la poupée, l'enfant star. Suite à ce fait divers, elles répondent à une journaliste venue les interroger, mais au cour de leurs bavardages, la vérité se révèle.

    J'ai trouvé assez drôles, ces filles qui parlent de leur grossesse comme si c'était un jeu.  Beaucoup de thèmes sont abordés: la paternité, l'avortement, le racisme, la sexualité, la grossesse chez les adolescentes, la misère sociale et familiale. J'ai lu ce roman avec beaucoup d'intérêt.

    Le style est la plupart du temps familier mais j'ai apprécié cette écriture simple, directe, qui va droit au but. J'ai dévoré ce livre en un après-midi, impossible de le lâcher.

    Il s'agit de promesses d'adolescentes et en même temps de quelque chose de plus fort, comme si elles voulaient échapper par cet acte, au schéma familial qu'elles connaissent, comme une sorte de pied de nez à la société.

    Émotions, tristesse, fatalité, je n'avais pas du tout imaginé que ça se terminerait de cette manière. J'ai été très touchée par cette histoire et par la succession des témoignages. J'ai continué à y penser bien après la lecture.

    1314662623.gif

    Merci Rémi pour cette très jolie découverte. Je ne connaissais pas cet auteur mais ce roman me donne envie d'en "lire" plus.

    1% rentrée littéraire.jpg

    Il s'agit de mon deuxième billet pour le Challenge 1% organisé par Hérisson. Ce roman est un petit coup de coeur. Je suis très contente de l'avoir dans ma bibliothèque.

  • La trilogie Morgenstern

    Imprimer

    french sandwich

    Sabbat Samba (Tome 3)

     2004 aux Éditions Albin Michel Wiz

    Lilith, la fille du diable se meurt. Roberta et Grégoire Rosemonde vont tout mettre en œuvre pour tenter de réunir les fondatrices qui pourraient la sauver mais ce ne sera pas si simple car Camilla Banshee souhaite la récupérer et prépare de son côté la fin du monde, elle a l'intention d'invoquer le Diable pendant la nuit de Walpurgis et fait le tour des sanctuaires pour que les gardiens ou gardiennes se joignent à elle. Une course contre le temps et un combat terrible se préparent! De Grèce en Inde, en passant par la lune, l'aventure ne fait que commencer! C'est certain le Diable sera de la partie.

    Magie, sorcellerie, humour sont au rendez-vous de cet incroyable aventure pleine de surprises, de références amusantes et inattendues. Je me suis un moment crue dans la série Urgences! L'oracle de Delphes m'a prédit mon avenir et il semble me souvenir que l'écrivain Robert Louis Stevenson voyageait avec nous mais je ne vous en dit pas plus. 

    N'ayant pas enchaîné les tomes, j'ai eu un peu de mal au départ à me replonger dans l'histoire, je ne me souvenais plus très bien de la fin du tome 2 (j'ai la mémoire qui flanche) mais c'est revenu assez vite et j'ai pu profiter à nouveau de  cette ambiance sympathique qu'on retrouve dans chaque roman. C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert la suite des aventures de Roberta Morgenstern.

    Je suis très attachée au personnage de Roberta et de Clément Martineau. Ce dernier est un peu plus discret dans ce tome mais notre sorcière et sa gaine Body-Perfect occupent le devant de la scène.

    J'apprécie le style de l'auteur, jouant parfois sur les mots et utilisant des expressions un peu subtiles. J'ai trouvé certaines descriptions un peu complexes, j'avais parfois un peu de mal à visualiser mais c'est une lecture agréable qui a le mérite de solliciter l'imagination.

    L'histoire est bien menée et le dénouement m'a paru tout à fait convaincant mais, est-ce vraiment le dernier tome? J'ai senti comme une porte ouverte en tournant la dernière page. Peut-être n'était ce que mon imagination et mon envie de repartir en escapade avec Roberta, Grégoire, la famille hérissons...

    Hervé Jubert - Un Tango du Diable (Tome 2)

    Un tango du diable.jpg

    Nous retrouvons Roberta Morgenstern et Clément Martineau à Bâle où sévit le Baron des brumes, "un tueur en série doté de pouvoirs supranormaux"  transporté par le vent, et qui exécute des innocents selon des procédés historiques. Les enquêteurs se lancent à sa poursuite découvrant les instigateurs de ces meurtres, la présence d'un golem et d'un bébé doté de mystérieux pouvoirs. Mais la pluie ne cesse de tomber et le quartier historique est menacé par les inondations.

    Ce que j'en pense

    Je n'ai eu aucun mal, cette fois à entrer dans l'univers futuriste d'Hervé Jubert. L'action, l'humour et le suspense ne manquent pas. J'ai passé un très bon moment.

    mini citrouille.gifLecture Halloween

     

    La quadrille des assassins.jpg

    Le Quadrille des Assassins (Tome 1)

    Arrivée à la médiathèque le 19 octobre 2008 vers 15h

    Je grimpe à l'étage, faisant un arrêt rapide au rayon BD/Manga. Rien en vue! Je continue donc ma route d'un pas assuré. Sur la gauche, les romans. Je prends à droite. Direction mes rayonnages favoris. Fantastique, SF, Fantasy. J'y suis. Je passe en revue presque tous les livres de A à... J. Jubert Hervé. Le Quadrille des Assassins. Pure curiosité. Instinctivement, je le sors de son rayonnage. Mon œil se pose sur cette couverture. Deux personnages un peu mystérieux postés sur le toit d'une ville style XIXe. C'est le 1er Tome d'une série. Je ne tarde pas à retourner le livre pour lire:

    Bienvenue dans un univers futuriste où des villes historiques reconstituées font le bonheur des touristes... et des assassins.

    Un crime atroce est commis dans le Londres virtuel du XIX siècle. Et ce n'est qu'un début. Roberta Morgenstern, sorcière extravagante, assistée du jeune Clément Martineau, mène l'enquête à travers le temps. La traque des suspects les entraîne en un tourbillon d'époques et de lieux, du Paris Médiéval au Mexique des Aztèques. Tous les indices convergent vers le machiavélique comte Palladio, qui a ressuscité un quadrille de grands criminels pour intenter un procès au diable et renégocier son pacte d'immortalité.

    Je ne sais pas si je dois me laisser tenter par ce titre. J'hésite et je finis par partir avec. Est-ce un bon choix? Seule la lecture le dira.

    Lecture terminée dimanche 16 septembre 2008

    Il m'a fallu du temps pour entrer dans cet univers. Je ne m'étais encore jamais frottée aux villes virtuelles et aux reconstitutions historiques de ce type. Et lire quelques pages chaque soir ne suffisait pas. J'ai donc pleinement profité de ce week-end pour éclaircir le mystère du quadrille des assassins en compagnie de Roberta (les sorcières sont toutes de vieilles amies) et de son hérisson télépathe.

    Un roman plutôt sympa. Une série à poursuivre.

  • Hors de moi

    Imprimer

    Hors de moi.jpgUn roman de Didier van Cauwelaert - Le Livre de Poche

    Martin Harris sort du coma suite à un accident de voiture. Il rentre chez lui, sonne à la porte : un parfait inconnu prétendant vivre chez lui et s’appeler Martin Harris lui ouvre. Sa femme est à ses côtés mais ne le reconnaît pas. Toute trace de son identité semble avoir disparu, comme si on l’avait remplacé pendant qu’il était hospitalisé. Il va tenter par tous les moyens de prouver son identité mais de drôles de pensées s’immiscent dans son esprit et le font douter jusqu’à ce qu’enfin quelqu’un se manifeste, un ami mais qui ne lui veut pas forcément que du bien…

    J’ai aimé me mettre dans la peau de ce personnage qui a tout perdu et qui cherche par tous les moyens à prouver son identité. Cette quête existentielle est plein de suspense et j’ai dévoré sans m’en apercevoir les deux cent dix sept pages écrites dans un style très agréable. Mais la fin m’a déçue. J’ai trouvé le dénouement  trop rapide, peu convaincant et je n’ai pas réussi à y croire jusqu’au bout.

    Merci au Livre de Poche en partenariat avec Blog-o-Book pour la découverte de ce roman.

  • Les enfants du néant

    Imprimer

    Les enfants du néant.jpgUn roman d'Olivier Descosse - Michel Laffon - 2009

    "ça c'est passé en tout début d'après-midi. On a trouvé des restes humains dans une bicoque à l'abandon. [...] Près de Roussillon, dans le Vaucluse. [...] Une femme. Jeune. On ne l'a pas encore identifiée. [...] Elle n'avait plus de visage. [...]

    -Il y avait un message, une revendication?

    -Que dalle. [...]

    Ainsi débute l'enquête de François Marchand, flic profileur (ex-psychanalyste) au passé troublé. Sa femme est morte, tuée par un de ses patients du temps où il était psychanalyste et sa fille de seize ans vit la plupart du temps chez sa grand-mère en son absence. 

    Il va s'associer au lieutenant Julia Drouot, rencontrée à Avignon sur la scène du crime pour tenter de trouver la piste qui les mènera au meurtrier. L'enquête s'enlise et d'autres adolescents sont sauvagement assassinés. Mais l'étau se resserre et les nouvelles preuves ne font alors plus aucun doûte sur l'identité du tueur. Le profileur et tous ses repères basculent alors dans l'horreur.

    Je mets toujours un peu de temps à entrer dans un thriller mais une fois que j'y suis, je deviens accro. C'était le cas pour celui-là. J'ai passé un très bon moment à suivre cette enquête et le dénouement ne m'a pas déçue. J'aime toujours échaffauder mes propres hypothèses mais une fois encore, j'étais à côté de la plaque et tant mieux! J'ai énormément apprécié l'histoire sentimentale venant se greffer à l'enquête. Un peu de tendresse dans ce monde de bruts! Je pense que d'autres romans de cet auteur viendront s'ajouter à ma liste.

    Merci Silvana pour cette découverte! Je n'avais pas beaucoup lu de thrillers jusqu'à maintenant! On peut dire que je rattrape mon retard!  

  • Ô Verlaine

    Imprimer

    O Verlaine.jpg

    "Paul Verlaine oscilla jusqu'au tombeau entre l'ignoble et le sublime"

    Je ne connaissais pas la vie "torturée" de Paul Verlaine avant d'ouvrir ce roman de Jean Teulé. J'ai été propulsée dés les premières pages dans le Paris du XIXème siècle: la crasse des rues, la misère, les odeurs. Mon estomac sensible en garde quelques souvenirs.

    Une addiction à l'absynthe, de multiples maux: "Syphilis, Diabète, Cirrhose du foie, Pneumonie..." , deux femmes dans sa vie qui ne cessent de le voler mais des amis qui l'entourent, des poèmes qui le rendent populaire. La vie de Verlaine ne se résume pas à ces quelques mots mais c'est sous cet angle que l'auteur nous a conté son histoire.

    Là, j'ai juste envie d'ouvrir un livre sur l'histoire de Paris au XIXème siècle, un recueil de poème de Verlaine ou de piocher dans la bibliographie laissée par Jean Teulé.

    Voir la critique de YueyinAmanda , Meyre, Le Golb

  • La grossesse des paresseuses

    Imprimer

     

    La grossesse des paresseuses.jpgWhat's this?

    Avant de commencer, je tiens à préciser qu'il n'y a rien de personnel dans ce post. Je ne suis pas enceinte et je n'ai pas de projet particulier pour les mois à venir! Ah si, peut-être trouver un autre travail. Disons qu'en ce moment, je suis davantage préoccupée par l'éducation des enfants que par leur conception. Enfin de là à rester ignare sur la question et se sentir un peu bébête à chaque grossesse des copines, ça va un moment! J'ai décidé de soigner mon ignorance et à force de chercher l'ouvrage idéal, j'ai fini par trouver ce que je cherchais: Un livre au ton décontracté qui explique de manière simple comment se passe une grossesse.

    C'est un samedi soir que je m'y suis collée, sous l'oeil un peu suspect de Monsieur Hilde qui s'est probablement demandé si c'était pour aujourd'hui ou pour demain!

    Je me suis beaucoup amusée à la lecture de ce livre car l'humour est présent à chaque page malgré toutes les informations dispensées. Je n'ai pas eu l'impression de me noyer sous les détails au contraire, j'ai plutôt mis à jour les informations que j'avais déjà et je me suis laissée porter jusqu'au chapitre 10, page 313!

    Un petit extrait (4ème de couverture)

    Parce que vous êtes enceinte, vous croyez que vous allez passer 9 mois à caresser votre ventre et à vous gaver de fraises? Que tout le monde va s'extasier devant votre air de Madone à l'Enfant? Et que vous rentrerez de nouveau dans vos jeans, après???

    Pfff! Si la grossesse est une aventure extraordinaire, elle n'est pas forcément un conte de fée auquel on a voulu vous faire croire jusqu'à maintenant. Dans ce guide sérieux mais drôle, on vous dit tout et surtout ce que les autres se sont bien gardées de vous dire: comment passer de la planche à la baleine en neuf mois, comment manger deux fois mieux (et non deux fois plus), comment rester divine malgré une allure de culbuto, comment éviter de devenir neuneu. Mais aussi comment tout savoir sur l'évolution de Mister Bébé, comment accompagner la mutation de l'homme de votre vie en père de vos enfants (nombreux les enfants). Sans oublier les conseils d'une super maman pour bien préparer l'arrivée de Bébé et vivre au mieux le J day. Pour que votre grossesse reste à tout jamais un souvenir impérissable (pour le papa aussi).

    Baby blues


    C'est un peu malheureux à dire mais certains enfants que je cotoie chaque jour me coupent parfois l'envie d'en avoir un. Et si mister bébé était aussi horrible que le petit asticot de quatre ans qui m'a dit "ta gueule" la semaine dernière sans aucun remord et qui s'est ensuite roulé par terre en pignant tout en donnant des coups de poings et coups de pieds pour un vélo. C'est flippant! Je devrais peut-être changer de travail si un jour je veux avoir des enfants!

    Le site des paresseuses

  • Obama

    Imprimer

     

    Obama.jpg

    Yes we can... read it!

    Je l'ai achetée dans un élan semi-historique, poussée par la curiosité et une fois passée l'investiture d'Obama. Le côté manga noir et blanc et le ton de la BD m'ont tout de suite séduit. On ne tombe pas du tout dans l'héroïsation et c'est avec beaucoup de lucidité et de réalisme, à travers le destin de Rosa White, un bébé africain américain, que les auteurs nous font vivre ce moment.  

    C'était un peu court à mon goût mais je serais au rendez-vous le 4 novembre 2009 pour la suite

    IMG_6228.JPG

     Quel destin te réserve l'Amérique... Petite Rosa White de Chicago?

    IMG_6225.JPG

    IMG_6230.JPG

  • Le pouvoir des maux

    Imprimer

    Le pouvoir des maux.jpg Pour vous, amateurs éclairés, et vous, lecteurs ironiques, des créatures de légende, dragons magnifiques, Eric Boissau vous conte ici les lais fort authentiques:

    La romance d'Armel l'Aspirange et de Balzefer le démon inepte, l'odyssée de Gup l'apprenti chaman et de Khorn le barbare rebelle, la complainte d'Oskar Ratenplumenberg, Chef du Treizième District des Rats Autonomes de Saxe, l'aventure de l'ermite Rasiémus et de Voltana, dont le nom signifie "lame ciselée qui fend la bise et fait sauter les têtes" et Thuniques de Sous le Pain de Sucre...

    Oyez, oyez les contes à rebours, l'ironie des sorts et le POUVOIR DES MAUX... Quatrième de couverture

     Un conte et au lit!

    Qu'il est bon de se laisser bercer le soir par un conte, bien au chaud, au fond de votre lit, avec la tisane sur la table de chevet...
    Et bien, enlevez-vous cette idée de la tête, car ici pas question de roupiller sur son oreiller!
    C'est l'Aventure avec un grand A qui vous attend, des destinées hors du commun qui ne demandent qu'à croiser votre chemin mais aussi, des petites histoires rigolotes, des quêtes aux objectifs incertains et des personnages au charisme... parfois absent! On ne s'ennuie pas.

    Alors sortez de votre lit, et plongez de ce pas dans l'univers d'Eric Boissau.

    Je porte un regard ému sur ma rencontre avec Krogär VIII, dernier prince des rois Thuniques de Sous le Pain de Sucre et nain de jardin par la force des choses...

     "Un brouhaha lugubre résonnait en permanence dans l'immense hall d'attente.
    Oskar, l'énorme rat, attendait depuis des lustres. Il avait une migraine de tous les diables.
    Plus que tout, ce qui commençait à l'inquiéter, c'était le sachet de rogatons divers qui fondait comme neige au soleil... ou pour mieux dire, en Enfer.

    Un mouvement confus secoua la foule des créatures ineptes assemblées, toutes plus répugnantes les unes que les autres.
    Oskar aperçut sur une plate-forme un gnome en livrée rouge sang qui s'égosillait dans un porte-voix en cuivre: Le numéro Sept mille deux cent vingt-trois se présente au bureau six du Service des Actions Litigieuses, allée Dégâts Ordinaires. Le numéro...

    Oskar poussa une exclamation de joie, exhibant le numéro qui venait d'être appelé.
    Sa pugnacité et sa rage venaient enfin à bout de l'inertie de ces administrations idiotes que seuls les humains et quelques démons-attardés, il est vrai semblaient apprécier. Mais on allait voir de quel bois il se chauffait, lui, nom d'un diablotin! "