Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

film

  • Soirée cinéma #4

    Imprimer

    Il y a quinze jours,  j'ai regardé Chopsticks, un film Netflix de Sachin Yardi sorti en 2019, avec Mithila Palkar, Abhay Deol, Vijay Raazn.

    Chopsticks, film, film indien, netflix

    Nirma, une jeune femme un peu naïve se fait voler sa voiture toute neuve à Mumbay. Au commissariat, peu d'espoir que son véhicule soit retrouvé, néanmoins, un homme lui fournit les coordonnées d'"Artist", un sacré personnage, qui pourrait bien l'aider.

    C'est une comédie légère et drôle! Ici pas de danses Bollywood, ni de chants qui accompagnent mais une bande-son agréable et dépaysante!

    On découvre l'histoire d'une jeune femme qui va prendre confiance en elle dans sa vie privée et professionnelle, (Nirma est guide touristique en mandarin), grâce à sa rencontre avec "Arstist", un voleur passionné de cuisine. Les personnages sont attachants et assez naturels dans l'ensemble. Le chef de gang avec son bouc m'a amusée. L'humour est au rendez-vous et c'est assez rythmé.

    Chopsticks, film, Netflix, film indien, les étapes indiennes
    Message de pensée positive diffusé dans la voiture de Nirma où le bouc s'est installé!

    On y dénonce aussi les touristes venus visiter le bidonville de Dharavi après la sortie du film Slumdog Millionaire, le travail des enfants et l'inaction de la police entre autre.

    Un film bien sympathique à découvrir!

    étapes indiennes, inde, lectures

    Les Étapes indiennes

    Étape N°8 : Cinéma et séries
    Pour en savoir plus sur ces étapes

  • Soirée cinéma et séries indiennes #2

    Imprimer

    Hier soir, j'ai vu MONSIEUR, un film de Rohena Gera avec Tillotama Shome et Vivek Gomber, sorti dans les salles en décembre 2018, emprunté à la Médiathèque.

    monsieur,rohena gera,film,inde,étapes indiennes

    Durée : 1h39

    -> 4 prix et 4 nominations dans les festivals pour le film "Monsieur".

    Ratna est originaire d'un petite village, son rêve est de devenir couturière et d'intégrer le monde de la mode. Elle aide financièrement sa soeur à poursuivre ses études et travaille comme servante à Bombay chez un riche jeune homme, Ashwin, de retour en Inde, après avoir vécu plusieurs années aux États-Unis. Il est sur le point de se marier mais tout ne va pas se passer comme prévu.

    Un film assez lent mais beau et émouvant. Il dénonce en effet le système des castes, évoque le poids des traditions qui pèse sur les épaules de Ratna et encore sur celles d'un certain nombre de femmes indiennes avec des conséquences terribles, si elles ne respectent pas les règles.

    Beaucoup de subtilité et de sensibilité dans la manière de jouer des deux comédiens. Les sentiment sont enfouis, rien d'extravagant, tout en douceur, en attentions, en regards échangés dans l'appartement lorsque Ratna lui sert son repas ou à boire par exemple. Beaucoup de délicatesse, de lenteur aussi dans le rapprochement des deux personnages, à travers leurs échanges, c'est très touchant. Monsieur est un homme attentionné, prévenant, sensible, il a un certain charme.

    La musique est agréable et rythme un peu le film!  Les vues de la villes de Bombay sur le toit de l'immeuble sont superbes.
    Un film à voir!

    Un autre avis chez Véronique-Atasi

    La Bande- Annonce

    étapes indiennes, inde, lectures

    Les Étapes indiennes

    Étape N°8 : Cinéma et séries
    Pour en savoir plus sur ces étapes

  • Soirée cinéma et séries indiennes #1

    Imprimer

    Hier soir, je me suis installée confortablement sur mon canapé rempli de coussins pour ma première soirée indienne de l'année! J'ai d'abord fait une recherche de programmes sur l'application Canal+, mais n'ai rien trouvé qui pouvait convenir.

    J'ai ensuite ouvert Netflix, qui propose quelques films et séries indiennes. L'an dernier, j'ai visionné une mini série que j'avais beaucoup apprécié : La Sélection et le film : Like Stars on earth dont je vous parlerai un peu plus tard.

    Rachel a évoqué la série Sacred Games (Le Seigneur de Bombay). Je note pour plus tard sachant que le livre le pavé de Vikram Chandra se trouve dans ma Pile A Lire!

    Enfin, hier soir, j'ai d'abord découvert une série jeunesse Bheem Bam Boum Divali! C'est l'histoire d'un bébé indien curieux, doté de certains pouvoirs qui découvre le monde.

    Bheem Bam Boum, série, Netflix

    J'ai visionné six épisodes : les trois épisodes de la série spéciale Divali et les trois premiers de la Saison 1.

    Chaque épisode dure environ six minutes! J'ai franchement craqué pour les dessins colorés, les expressions du bébé, la musique, les sons, l'ambiance indienne, c'est mignon comme tout et très soigné. Je vous invite vraiment à découvrir. Je posterai des extraits sur le groupe Facebook.

    Les petites histoires du bébé sont amusantes et rythmées! Une série familiale pour les mini-lutins!

    Bheem Bam Boum, série, Netflix, photos

    Ensuite, j'ai vu le film Dhanak (2015, première sortie en 2016), réalisé par Nagesh Kukunoor.

    Dhanak.jpg

    L'histoire : Depuis la mort de leur parents, Pari veille sur son frère Chotu qui est aveugle. Ensemble ils vont  traverser une partie du Rajasthan, pour tenter de voir le grand acteur Shah Rukh Kahn, qui doit tourner à Jaisalmer, persuadés que ce dernier pourrait aider Chotu à retrouver la vue. A pieds, en bus, de rencontres en rencontres, les deux enfants vont vivre une véritable aventure.

    J'ai aimé découvrir les paysages désertiques du Rajasthan, la musique et les chants. De l'humour, de la bonne humeur contagieuse, des personnages chaleureux et des messages positifs transmis : magie, espoir et bienveillance.

    Les deux enfants sont touchants et très attachants. Un détail, les tenues de la jeune actrice Hetal Gada sont superbes.

     Un film émouvant, qui fait du bien et une très belle découvertes. J'ai passé une excellente soirée.

    étapes indiennes, inde, lecturesChallenge Feel Good, saison 2, Soukee

    Étape N°7 : Jeunesse indienne

    Étape N°8 : Cinéma et séries
    Pour en savoir plus sur ces étapes

    Challenge Feel Good de Soukee
    Soirée indienne feel good, humour et bonne humeur.

    Source image : Netflix

  • SOS Fantômes (2016)

    Imprimer

     Aujourd'hui, on part chasser les fantômes à New York!

    SOS Fantômes, film, 2016, fantômes

    Un film de Paul Feig avec Melissa McCarthy, Kristen Wiig, Kate McKinnon, Leslie Jones, Chris Hemsworth, Bill Murray, Andy Garcia, Cecily Strong, Nate Corddry, Charles Dance, Ed Begley Jr, Dan Aykroyd

    "Erin et Abby écrivent ensemble un livre sur des phénomènes paranormaux. Mais l'ouvrage n'a aucun succès. Des années plus tard, elles sont confrontées à un fantôme. Elles décident alors de monter une agence spécialisée et de développer des armes pour lutter contre l'invasion d'esprits qui se prépare... " Synopsis My Canal +

    SOS Fantômes, film, 2016, fantômes

    Aldridge manor, fantôme inside!

    J'ai bien aimé la petite introduction au manoir qui nous plonge directement dans l'ambiance! Je ne me lasse pas du générique, j'avoue! ♫Ghostbusters!♫

    Ce casting féminin est déjanté, on retrouve les personnages originaux et ces derniers apparaissent même en bonus. J'ai adoré quand "Winston" revient chercher sa voiture à la fin!
    Sinon, de l'humour assez lourd dans l'ensemble, c'est pas très relevé (voir pas relevé du tout) et on tombe un peu dans l'exagération. Je pense au secrétaire qui n'est même pas capable de répondre au téléphone. Sacré cliché du beau gosse sans cervelle.

    SOS Fantômes, film, 2016, fantômes

    Néanmoins, le film est assez rythmé, avec de l'action, des rebondissements et des effets spéciaux. Rien d'hyper original dans le scénario, mais ça reste divertissant malgré tout. Je n'ai pas trouvé le temps long bien que le film dure presque deux heures.

    SOS Fantômes, film, 2016, fantômes

    Apparition de classe 4 et de jolies bibliothèques au premier plan! 

    Ce n'est pas un grand film, mais je suis bon public. Je me suis laissée distraire par bouffe-tout et sa clique!

    Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

  • The Witch

    Imprimer

    Pour la première séance cinéma du Challenge Halloween, je vous propose un film sur la sorcellerie. Un matin, j'ai pris mon courage à deux mains, et j'ai regardé The Witch.

    the witch, film, sorcière, sorcellerie

     Un film de Robert Eggers

    2015

    Interdit aux moins de 12 ans

    1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage.
    La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres… Synopsis et photos du films Allociné

    Ce film s'inspire de contes, populaires, de contes de fées et de compte-rendus historiques sur la sorcellerie, tels que journaux et notes de procès. La plupart des dialogues sont tirés de sources de cette époque.

    the witch, film, sorcière, sorcellerie

     "Nous devons trouver la lumière dans les ténèbres."

    L'atmosphère malsaine vous enlace dés le début du film, servie par un rythme très lent. J'ai frôlé l'ennui de très près par moment. C'est un film psychologique, la tension est plus que palpable, l'ambiance plombante. La scène du jeune garçon qui semble possédé est assez effrayante dans son genre.
    On entraperçoit, un sacrifice, une demeure au fin fond de cette fameuse forêt, une femme irrésistible qui serait l'incarnation parfaite de la sorcière. Mais au fond existe-t'elle vraiment si ce n'est dans l'imaginaire des personnages?

    J'ai été dérangée par la ferveur religieuse de cette famille, les non-dits, et les soupçons pesant sur chacun. On découvre leurs peurs, leurs faiblesses, et c'est facile d'imaginer le pire: des jumeaux qui pactiseraient avec le bouc, la jeune femme aux rêves sinistres, tous coupables...

    Comme je disais à Mariejuliet sur le groupe FB du Challenge, à leur place, je reprenais le Mayflower dans l'autre sens pour un retour direct en Angleterre!

    the witch, film, sorcière, sorcellerie

    Finalement, on ne sait pas ce qui est réel et quelle genre de folie sévit dans cette ferme, si c'est celle des hommes, celle du malin, ou les deux. On sent le danger émaner de cet endroit ainsi que le désespoir de cette famille qui doit survivre, seule, isolée de leur communauté. Climat particulièrement propice à toutes les dérives.

    La fin m'a déroutée et je ne sais toujours pas trop quoi en penser. Étrange tout de même... Si vous voyez ce film, je serais contente de savoir ce que vous en avez pensé.

    logo, Challenge Halloween 2017, sorcières

    Logo réalisé par Pedro
    Challenge Halloween, Lou & Hilde

  • Kaïro

    Imprimer

    Aujourd'hui, dans  le cadre de notre séance cinéma du vendredi, je vous propose un film d'horreur japonais.

    kaïro,film,horreur,le mois japonais

    Un film de 2001 réalisé par Kiyoshi Kurosawa

    Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.

    La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.

    A Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient. [...] Les fantômes reviennent sur terre grâce à un système qui marche en circuit fermé. » Allociné

    Une ambiance pesante, une petite musique qui met les nerfs à vif, du suspense, un PC qui s'allume tout seul montrant des images inquiétantes, des suicides bref, de quoi faire monter un peu la tension mais sans traumatiser la blogueuse.

    Le rythme est assez lent mais ça ne m'a pas dérangée.

    Si vous êtes nostalgiques du son caractéristique que pouvait produire le modem pour se connecter à Internet, vous serez servis.

    Une réflexion intéressante sur la vie, la mort, la solitude et la peur suscitée par le réseau avec une fin apocalyptique que j'ai appréciée.

    | ***** |

    Kaïro fait référence à une tradition et à un genre, connus sous le nom de « yurei eiga » ou « bake-mono eiga », particulièrement à l'honneur au Japon dans les films des années 56-60. Les histoires racontées s'inspiraient de contes fantastiques chinois, connus au Japon sous le nom de « Kwaidan ».
    Masaki Kobayashi réalisa d'ailleurs en 1964, Kwaidan, un film articulé autour de quatre contes fantastiques. Ring de Hideo Nakata, appartient également à cette tradition.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Si tu tends l'oreille

    Imprimer

    Aujourd'hui pour notre première séance ciné du Mois au Japon, je vous propose un film d'animation du Studio Ghibli réalisé par Yoshifumi Kondo.

    affiche-si-tu-tends-loreille-.jpg

    Shizuku Tsukichima, une collégienne de 14 ans, est une jeune fille rêveuse et passionnée par les romans et les contes. Elle emprunte souvent des livres à la bibliothèque. Mais un jour, sur les fiches d’emprunt des romans, elle remarque qu’un mystérieux Amasawa Seiji lit exactement les mêmes ouvrages avant elle. Surprise, Shizuku veut en savoir plus sur cet inconnu.

    Elle fait alors par hasard la connaissance d’un jeune garçon qu’elle trouve tout d’abord exaspérant… quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre qu’il s’agit de Amasawa Seiji ! [...]

     Si tu tends l'oreille, Ghibli,

    Source Gif: Blog Studio Ghibli

    J'ai passé un très bon moment. L'histoire est émouvante, les deux adolescents attachants, avec leur rêve à réaliser. C'est drôle, touchant, plein de fraîcheur et de simplicité.

    | ***** |

    Avec la VOST-Fr, je m'imprègne des sonorités de la langue japonaise, ça ne me déplaît pas, bien au contraire.

    !Billet qui s'étoffera plus tard car blogueuse trop fatiguée pour aligner plus de mots ce soir!

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Minuit à Paris

    Imprimer

    J'avais repéré ce film au moment de sa sortie sur Canal+, attirée par l'ambiance suggérée dans les extraits. J'ai probablement raté les différentes programmations, il est tombé aux oubliettes... jusqu'à la semaine dernière. Des commentaires positifs ont éveillé ma curiosité.

    Minuit à Paris.jpg

    Une affiche que j'aime beaucoup, avec Owen Wilson parcourant Paris, sous un ciel inspiré d'un tableau de Van Gogh.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite