Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

essai

  • Berezina

    Imprimer

     Après avoir lu ce livre, vous aurez une idée bien précise de ce qu'est la Bérézina!

    berezina,sylvain tesson,essai,russie

    Sylvain Tesson

    Éditions Paulsen Guérin - Chamonix, 2015

    "En allumant le plafonnier d'un box, nous le découvrîmes, vert kaki, prêt à nous projeter dans un fossé biélorusse : notre side-car. [...] Ces machines sont des fleurons de l'industrie soviétique. Elles promettent l'aventure. On ne sait jamais si elles démarreront et, une fois lancées, personne ne sait si elles s'arrêteront. " page 31-32

    Je me suis laissée embarquer avec plaisir dans ce périple napoléonien en side-car. Évidemment ce n'est pas de tout repos, un poil suicidaire même, mais grisant et en ce moment, j'ai soif d'émotions fortes!

    L'écriture de Sylvain Tesson m'a fait beaucoup de bien, j'apprécie son style.  Et puis, cette immersion historique m'a aussi un peu ravivé la mémoire, car je n'avais plus du tout en tête cette campagne de Russie.

    "Napoléon n'aurait jamais dû s'approcher de la splendeur de Moscou. Il s'y brûla les yeux. Il y a comme cela des beautés interdites. En stratégie comme en amour: se précautionner de ce qui brille". page 37

    Ce qui frappe le plus, c'est cette plongée dans l'horreur, cette Grande Armée prisonnière de l'hiver russe. Les images les plus cauchemardesques restent en tête.

      | ***** |

    Malgré tout, la lecture demeure agréable et cette folle épopée a effectivement quelque chose de réjouissant, c'est indéniable. Un bon moment de lecture permettant de revivre un épisode marquant de l'Histoire.

     "Ce voyage était certes une façon de rendre hommage aux mânes du Sergent Bourgogne et du prince Eugène, mais aussi une occasion de se jeter de nids-de-poule en bistrots avec deux de nos frères de l'Est pour sceller l'amour de la Russie, des routes défoncées et des matins glacés lavant les nuits d'ivresse." page 93

    Du même auteur...

    Dans les forêt de Sibérie

    Dans les forêts de Sibérie.jpg

  • Les livres prennent soin de nous

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose de laisser ce livre prendre soin de vous.

    Les livres prennent soin de nous.jpg

    Pour une bibliothérapie créative

    Régine Detambel

    Actes Sud, 2015


    Régine Detambel explique le développement de la bibliothérapie ("soigner par le livre"), partageant son point de vue, des pistes de réflexion, quelques références et anecdotes personnelles.

    Ce concept m'intéresse depuis plusieurs années, pour des raisons professionnelles mais aussi personnelles.
    Je suis convaincue que certains livres ont des effets bénéfiques sur les personnes. Ils peuvent  être un refuge, une sorte de seconde famille, aider dans le cas de troubles anxieux ou dépressif et même permettre  d'apaiser un peu les tensions avec des enfants ayant des troubles du comportement.

    "Certaines lectures raniment. Certains écrits raniment. Dans la détresse physique, le handicap ou la grande vieillesse, le livre permet d'élaborer ou de restaurer un espace à soi." p28

    "Lire est un moyen de résister à l'exclusion, à l'oppression. [...] Les histoires réparent; dans un livre on est toujours chez soi. p85


    J'ignorais qu'un livre pouvait être prescrit, un peu comme un médicament (une prescription littéraire ça paraît amusant) mais ses effets sont tellement variables d'un individu à l'autre, sans oublier les effets secondaires: palpitations, sueurs froides, encore faut-il bien choisir.  Certains livres sont agréables à lire mais tous ne font pas forcément de bien.
    En ce qui me concerne, je retiendrai surtout l'importance de la poésie, du rythme, et de la confrontation à des situations similaires qui permet alors de se projeter.

    Et puis, il faut à mon avis aimer les livres pour leur donner une chance de vous aider, y croire un peu, ça paraît incontournable.

    "Un livre est donc cela: un cérémonial de guérison magique." p51

    Ce petit livre se lit presque d'une traite et conforte donc mon point de vue.

    Il me donne aussi envie:

    • - de m'informer davantage sur la bibliothérapie, de me former.
    • - de créer mes propres listes de titres, ceux qui m'ont aidé à un moment donné.
    • - de coller plus souvent des marqueurs autocollants dans mes livres pour retrouver facilement les citations. Les recopier serait aussi bénéfique.
    • - de lire plus souvent à  haute voix.
    • - de choisir une sélection de poèmes que j'apprécie et de les relire de temps en temps.
    • - d'expérimenter la bibiothérapie dans mon travail, en choisissant des livres qui pourraient aider l'enfant que j'accompagne.
    • - d'écrire de manière régulière. Je tiens déjà un journal de bord dans le cadre de mon travail. J'ai un peu abandonné le journal intime et ne le reprend qu'occasionnellement. Le besoin d'écrire se fait surtout sentir dans les moments difficiles.

    "De plus, lire propose de nouvelles interprétations du monde, change le monde. " p53

    J'espère sincèrement que lire peut changer le monde. En tout cas, il change parfois mon monde, et c'est peut-être déjà pas si  mal.

     Une lecture enrichissante, stimulante à mon sens pour tous ceux qui aiment les livres, et s'intéressent à leurs effets.