Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

curry indien

  • Le Roman de l'Inde insolite

    Imprimer

    Je suis toujours fascinée par la culture de ce pays, et je suis contente d'avoir de nombreux titres dans ma Pile A Lire pour repartir en Inde, dés que l'envie s'en fait sentir.

    Le roman de l'inde insolite, Catherine Golliau, Curry indien, éditions du Rocher

    Catherine Golliau

    Éditions du Rocher, 2010

    Lire la suite

  • Le Palais de Minuit

    Imprimer

    Dans la PAL depuis quelques temps, j'ai décidé de le sortir pour le Mois Espagnol bien que l'histoire se passe en Inde.

    Le palais de minuit.jpg

    Carlos Ruiz Zafon

    Mes lectures


    Calcutta, 1916, deux orphelins, des jumeaux: Sheere et Ben, sont séparés dés leur plus jeune âge pour assurer leur survie, et échapper à un démon lancé à leur poursuite.

    Réunis la veille de leur 16 ans, ils devront affronter les ombres du passé, avec l'aide de la Chowdar Society, une société secrète réunissant une bande d'amis de l'orphelinat où à vécu Ben.
    Ils devront ainsi découvrir et tenter de mettre un terme à la malédiction qui pèse sur les deux jeunes gens.

    Il s'agit d'un roman sur l'amitié et l'entraide, avec une intrigue fantastique qui m'a semblé assez captivante. Les personnages sont attachants, relativement doués (comme dans la plupart des romans ado),  l'histoire est bien menée et le point de vue adopté suscite l'intérêt:
    C'est un des membres de cette fameuse Chowdar Society, Ian, devenu adulte, qui nous raconte le souvenir des évènements qui ont eu lieu, les passages concernés sont alors en italique.

    L'atmosphère est assez inquiétante et présente aussi un côté dramatique avec l'accident du train. Beaucoup de flammes dans ce récit, le feu embrase littéralement notre histoire. Les adultes sont peu présents: la grand-mère et le directeur de l'orphelinat occupent des rôles secondaires. Quant au démon, il a un statut un peu à part, incarnant le mal, le côté obscure, si on peut dire.

    Pour finir, je ne suis pas déçue par le dénouement, au contraire, je ne m'attendais pas à ces révélations et je trouve que c'est parfaitement géré, sans pathos, ni exagération.

    le palais de minuit,carlos ruiz zafon,roman,fantastique,littérature,curry indien

    J'ai bien apprécié le style de l'auteur, ses descriptions, c'est un roman agréable à lire et un bon moment de lecture fantastique.

    Un mois en Espagne.jpg

    Un mois en Espagne avec Sharon

    anne perry,un noël à kanpur,mystère de noël,enquête

  • Le Livre de la Jungle

    Imprimer

    le livre de la jungle,rudyard kipling,animaux,crème anglaise,curry indien

    Rudyard Kipling - Le Livre de la Jungle / Titre original: The Jungle Book - 1894

    (édition numérique avec Ebooks libres et gratuits)

    - Les frères de Mowgli, La chasse de Kaa, "Au tigre, au tigre!" racontent les aventures de Mowgli, élevé dans la jungle indienne, par une famille loup, apprenant leurs lois et le langage des animaux grâce à Baloo et Bagheera, mais le tigre Shere Khan veut la vie du Petit d'Homme qu'on lui refuse...

    "Quand la lune se leva, inondant la plaine de sa clarté laiteuse, les villageois, terrifiés, virent passer au loin Mowgli, avec deux loups sur les talons et un fardeau sur la tête [...]."

    • Je me suis détachée sans difficulté du Livre de la Jungle de Disney pour apprécier cette histoire, que je ne connaissais pas dans son intégralité.

    - Le Phoque blanc: Kotick, le phoque au pelage blanc, cherche un endroit, un îlot où les phoques pourront vivre en paix, sans être menacés par les hommes.

    - Rikki-tikki-tavi: Une petite mangouste apprivoisée défend sa maison de l'attaque de cobras.

    - Toomai des Elephants: Un petit garçon assiste à un spectacle unique: la danse des éléphants.

    "Toomai se pencha en avant, regarda et il sentit la forêt éveillé au-dessous de lui, éveillée, vivante et pleine d'êtres."

    - Service de la Reine: Des animaux: éléphants, bœufs, chevaux, mulets, chameaux, dans un campement, discutent de leurs positions.

    • C'est la nouvelle que j'ai la moins appréciée, je l'ai trouvée très ennuyeuse et je n'ai pas vraiment saisi son intérêt.

     J'ai été surprise de découvrir un style fluide, beaucoup de fraîcheur, une écriture qui ne semble pas avoir souffert du temps et j'ai éprouvé un réel plaisir à la lecture. Néanmoins, j'ai été déçue que ce soit aussi court et que la vie dans la jungle ainsi que les aventures de Mowgli ne soient pas plus détaillées.

    Les chants qui accompagnent les récits sont amusants à lire et semblent honorer le monde animalier, flirtant parfois avec le religieux (référence à Shiva par exemple). On peut ne pas aimer les morales qui se dégagent de ces textes mais personnellement, ça ne m'a pas gênée.

    Je pense lire le Second livre de la jungle bientôt.

    le livre de la jungle,rudyard kipling,animaux,crème anglaise,curry indien

    J'ai lu, par hasard, que Neil Gaiman (L'étrange vie de Nobody Owens), reprenait justement le Livre de la Jungle, à quelques détails près: "[...] chez Gaiman, les choses sont plus sombres : Mowgli est élevé dans un cimetière et plus dans la jungle, et les loups sont remplacés par des fantômes." Lire la suite de l'article.

  • Sita sings the Blues

    Imprimer

    Sita.jpg

    Blog de Nina Paley - Cliquez sur Sita!

    J'avais adoré la bande-annonce chez Soukee, alors j'ai profité de cette pluvieuse après-midi pour regarder ce film d'animation de Nina Paley, en langue anglaise, basé sur le Ramayana (poème relatant l'histoire de Rama, divinité de l'hindouisme) de Valkimi.

    Une vie amoureuse qui se dégrade, celle d'un couple séparé géographiquement, en parallèle, nous est contée, l’histoire des divinités Rama et Sita, leur amour destructeur...

    Middle logo.jpg

    J'ai été surprise par ce film d'animation que je pensais destiné aux enfants. Original (on ne voit pas ça tous les jours, merci Soukee), plein d'humour et triste à la fois, fascinant et en même temps un peu déroutant pour mon pauvre esprit occidental. J'ai été impressionnée par les flammes du bûcher, le démon à neuf têtes, et le carnage des monstres.  

    Dans l'ensemble, l'histoire reste compréhensible (même en anglais) mais beaucoup de détails m'ont échappé. On trouve ici les sous-titres en français et même si on ne peut pas les ajouter au film, ça permet quand même de mieux comprendre ce qui se passe.

    Je commence juste à entrevoir les liens entre les deux histoires. Je ne voyais pas au départ ce que nos deux héroïnes pouvaient avoir en commun et ce que la fin impliquait. Après quelques recherches, j'ai ma petite idée sur la question.

    La musique est très agréable, les chansons me plaisent beaucoup, ça fait un peu comédie musicale. Les graphismes sont colorés et joyeusement animés. Plaisir des yeux et des oreilles. Je vous laisse découvrir.

    L'Ogresse de Paris: "Un beau dessin animé pour les grands! A voir d'urgence !"

    L'extrait que je vous propose est de circonstance (vive la pluie). Et si vous voulez voir le film en entier, c'est ici.

  • Le National Film Festival

    Imprimer

    Le "National Film Festival" s'est ouvert le 17 juin à Delhi et se terminera dans quelques jours, le 16 juillet.

    Le festival projette des films ayant remporté un prix national en 2010.

    L'objectif principal de ce festival est de rassembler le meilleur du cinéma indien. Les bourses visent à encourager la production de films. [...] Cela contribue à la compréhension et à l'appréciation des cultures des différentes régions du pays, ça favorise également l'intégration et l'unité de la nation. CF Source

    bollywood,festival,national film festival,inde

    Les films d'ouverture sont Dabangg (Abhinav Kashyap) et Pistulya (Nagraj Manjule).

    Je ne suis pas très bonne traductrice alors je ne peux que vous conseiller de lire l'article intégral en langue anglaise sur Delhi Events et surtout n'oubliez pas d'aller consulter le billet de Soukee pour avoir des informations complémentaires sur ce festival et pour découvrir le film d'animation: Sita chante le blues de Nina Paley, ça a l'air très drôle et les graphismes sont plutôt jolis.

    Je vous propose de voir la bande-annonce de Dabangg, que je je trouve assez comique mais dans un genre complètement différent! Je n'ai pas trouvé de trailer pour Pistulya.

    Publication de nos billets du 10 au 20 juillet pour le challenge: "L'Inde en Fêtes"

    Vous pouvez poster un billet pour un film Bollywood et/ou un billet pour un livre sur le thème du cinéma indien en ajoutant notre logo.

    Merci de poster vos liens à la suite de ce billet ou chez Soukee.

    Bonne lecture et bonnes séances de ciné Bollywood! Je vous souhaite également de faire de belles découvertes.

    156356923.3.png

    Pour en savoir plus au sujet de notre challenge

  • Le Mewar Festival

    Imprimer

     a lieu du 6 au 8 avril 2011 à Udaipur (Rajasthan)

    mewar festival udaipur,inde,culture indienne

    Ce festival est dédié à l’arrivée du printemps.

    mewar festival udaipur,inde,culture indienne

    Source image


    "Il s’ouvre sur un folklore et une procession exclusivement féminine. Les femmes, parées de leurs plus beaux saris, sont les reines du festival. On peut aussi assister à un défilé de bateaux décorés : chants et festivités battent leur plein à leur bord et sur les rives. Fête foraine dans la vieille ville, animations culturelles et ambiance bon enfant dans tout Udaipur, et de belles processions le long des ghats (quais) du lac Pichola. Les festivités se terminent par un feu d’artifices spectaculaire.
    Cette fête est très populaire dans tout le Rajasthan. C’est une bonne occasion de découvrir la culture de la région. Le Mewar Festival coïncide avec le Gangaur Festival." Routard

    mewar_festival.jpg

    Source image: www.india-rajasthantour.com

    mewar festival udaipur,inde,culture indienne, curry indien

  • Contes des Indes en Bandes Dessinées

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Les contes de l'Inde en BD.jpg

    Scénarios d'Eddy Simon

    Dessin de couverture d'Ictus

    2010 pour les Éditions Petit à Petit

    Découvrez quelques planches de cette BD en suivant le lien.

    10 contes en BD à découvrir pour le plaisir!

    978-2-84949-187-4_planche1.jpg

    • Les cinq Sadhus aveugles et l'éléphant - Dessins d'Anthony Audibert

    Des saddhus aveugles découvrent le monde au toucher. Ils croisent alors un élèphant...  Un petit conte plein de sagesse que j'ai beaucoup apprécié.

    "Tout européen qui vient en Inde acquiert la patience s'il n'en a pas et la perd s'il en a"

    • La Mangouste et le Chichou (bébé) - Dessins d'Ammo

    Une femme demande à son mari de veiller sur le bébé. Ce dernier part quand même en ville en demandant à la mangouste de veiller sur leur petit. Un histoire assez triste avec une morale en guise de fin.

    • Ganga le Purificateur - Dessins d'Etienne M.

    On nous raconte ici la naissance du fleuve sacré: Le Gange. J'ai adoré découvrir les divinités hindoues à travers cette petite BD.

    • Ga nesh, l'Enfant à tête d'éléphant - Dessins d'Aurélie Neyret

    L'histoire du fils de Shiva et Parvati: Ganesh. Je découvre avec plaisir la mythologie hindoue. J'aime beaucoup ce genre de récits.

    • Comment Singbonga créa le Monde - Dessins de Laurence Clément

    Une explication drôlement amusante sur l'origine du monde ! Les graphismes sont mignons, je suis sous le charme.

    978-2-84949-187-4_planche5.jpg

    • Sapnâ Tchândi - Dessins de Patrick Lacan

     Une vache sacrée propose d'aider son maître qui travaille dur dans les champs en lui faisant parier ses économies en échange d'un paquet de roupies. Encore une excellente petite histoire à méditer.

    • Le Voleur d'oignons - Dessins de Marie-Clémence Gautier

    Ce n'est pas ma BD préférée. Elle est un peu trop moralisatrice à mon goût mais manger 100 oignons doit être une punition insoutenable même pour un voleur.

    • La Légende du riz - Dessins de Jérome Dupré La Tour

    C'est amusant de découvrir la naissance du riz Basmati! C'est court mais tellement drôle et inattendu.

    • Khajunaha - Dessins d'Amandine

    Une jolie petite histoire d'amour et d'honneur perdu. Les graphismes sont un peu magiques avec la jolie jeune fille en sari très coloré qui sort d'un palais en pleine nuit pour se baigner.

    • Jithu le petit Rickshaw - Dessins de Marie Decavel

    Une petite fille se fait conduire en rickshaw dans le paradis des animaux, en pleine jungle par un mystérieux conducteur. Cette petite fable ne manque pas de charme.

    978-2-84949-187-4_planche6.jpg

    J'ai un coup de cœur pour cette BD petit format, ses jolis graphismes et son ambiance indienne très agréable, pleine de fraîcheur, de sagesse et de surprises. Je me suis régalée.

    logo Inde.png

    Si vous souhaitez vous inscrire à quelques fête indiennes, cliquez sur notre logo pour en savoir plus.

    Soukee et moi vous proposons également d'utiliser ce logo pour toutes vos lectures indiennes.

    Prochaine fête: Shivaratri,  le 12 février. Soyez nombreux

  • Meurtre dans un jardin indien

    Imprimer

    Meurtre dans un jardin indien.jpg

    Vikas Swarup

    Par l'auteur de Slumdog Millionaire

    Belfond - 2010

    482 pages

    Je me suis vraiment faite plaisir en achetant ce roman au début de l'été. La couverture me tentait à chaque chaque passage en librairie. J'avais aussi envie de prendre ma revanche sur Les fabuleuses aventures d'un indien qui devint milliardaire, qui m'avait un peu déçue, mais passons aux choses sérieuses!

    Vicky Rai, un millionnaire indien sans morale a été assassiné dans sa luxueuse villa au cour d'une fête. Qui est l'assassin? Six armes sont confisquées, six personnes suspectées: Un ex-secrétaire général possédé, un voleur de téléphones mobiles, une danseuse Bollywood, un aborigère de l'île Petite Andaman fraîchement arrivé en Inde, un américain venu pour se marier et le père de la victime (un politicien véreux). Des destins croisés, des mobiles, des preuves qui nous font parcourir l'Inde et nous ramènent tous à la fameuse fête de Vicky Rai en quête de vérités.

    Mais qui a tué cette crapule de Vicky Rai?

    La construction du roman est très linéaire avec un découpage des chapitres qui annonce la couleur dés le départ: Le meurtre, les suspects, les mobiles, les preuves, la solution et les aveux, ça peut paraître un peu trop cadré mais ce n'est pas désagréable.
    On suit plusieurs personnages à chaque fois et je n'ai ressenti aucune lassitude au cours de ma lecture, contrairement à son premier roman qui avait aussi une construction très répétitive.

    J'ai vraiment apprécié les personnages et la manière dont l'auteur nous les décrit. Certains sont drôles, émouvants, pathétiques, méprisables, carrément répulsifs ou attachants. J'ai suivi leurs histoires avec beaucoup de plaisir.

    J'ai également ressenti une grande variété d'émotions au cours de la lecture. Quelques passages m'ont bien fait rire, d'autres au contraire m'ont rendue un peu triste.
    Plusieurs facettes de l'Inde apparaissent dans ce roman, parfois inhabituelles mais tout est abordé avec légèreté. C'est un roman plein d'humour et peu de temps morts.

    Le style est fluide, plaisant, on ne voit pas le temps passer malgré les 482 pages. Par moment, c'est tellement léger qu'on pourrait presque oublier qu'on est en train de lire, j'étais tellement détendue!

     Je suis loin d'être une spécialiste des polars mais j'apprécie les retournements de situations et les fins un peu inattendues comme celle-là.

    Une lecture très agréable, drôle et un peu décalée.

    Lire le billet de Mélo et Miss Jo

    avatar12.jpg