Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conte

  • Peter Pan

    Imprimer

    Je me suis laissée tenter par cet exemplaire de Peter Pan dans une librairie d'Oxford et l'ai lu dans la foulée.

    Peter Pan, J.M. Barrie,novel, roman

    J.M. Barrie

    Macmmillan's Collector Library

    J'ai redécouvert avec plaisir les aventures des enfants Darling (Wendy, John and Michael), à Neverland (le Pays Imaginaire) avec les enfants perdus (Lost Boys), Peter Pan, le capitaine Crochet (Hook), les indiens, les pirates, les sirènes, sans oublier le terrible crocodile.

       "All children, except one, grow up."

    Je connais l'histoire presque par cœur, à quelques détails près, ce qui a facilité la lecture en VO. Parfois, les images du film Hook (la suite) ou du dessin animé (Disney) reviennent en mémoire mais il suffit de regarder les illustrations et de s'attarder un peu sur le texte pour découvrir une autre version, moins édulcorée. La poussière de fée nous emmène toujours au pays imaginaire, le réveil est juste plus difficile.

    Plus jeune, je n'avais pas perçu cette étrange tristesse qui se dégage du récit, liée à l'amnésie de Peter, qui ne ne souvient pas de ses aventures passées, et n'a même pas la notion du temps. Il oublie de revenir voir Wendy et se souvient à peine des personnes qui l'ont entouré mais il pense parfois à une gentille petite fille pour son ménage de Printemps annuel ("spring cleaning time"), charmant personnage... et revient quand même de temps à autres à la fenêtre.

    Peter Pan est un poil égocentrique et cruel (si j'ai bien compris, il tuerait même les garçons perdus qui finissent par grandir), c'est le petit garçon désagréable et capricieux qui refuse de grandir, a des difficultés à être empathique, bref, il ne comprend pas grand chose aux sentiments, aux autres mais il semble plutôt bien le vivre! Bref, une évidence s'impose : il aurait besoin d'une maman! C'est l'adulte qui parle!

    La fée Clochette (Tinker Bell) ? Jalouse et plutôt vulgaire, son expression favorite "you silly ass". Vite vue et vite oubliée par Peter lui-même! Et dire qu'on nous a fait la leçon comme quoi il fallait croire aux fées! Avec Disney, elle était pourtant si mignonne...

    "To die will be an awfully big adventure!"

    En grandissant, on finit donc par comprendre que vivre et donc naturellement mourir, restent plus exaltants qu'un cycle sans fin au Pays imaginaire. Ce raisonnement est digne d'un pirate! Et oui, il faut bien grandir un jour!

    Cette lecture conserve un certain charme même si son potentiel magique a diminué. Le temps de l'émerveillement est passé mais l'aventure reste quand même à lire et à vivre!

    peter pan,j.m. barrie,conte

    Photo : @Hilde

    Je suis quand même allée cet été au pieds de la statue de Peter Pan, à Hyde Park (London), juste au cas où...

  • The Canterville Ghost

    Imprimer

    Si j'ai du retard, c'est que je me suis attardée à Canterville Chase. J'ai passé plusieurs jours dans un magnifique manoir anglais acheté tout récemment par une famille américaine: les Otis.
    Mon fantôme britannique préféré, Sir Simon de Canterville hante les lieux mais il en faudra davantage pour effrayer le ministre, sa femme et ses quatre enfants.

    Le fantôme de Canterville bilingue.jpg

    Oscar Wilde

    Nouvelles bilingues

    Caractéristiques du fantôme de Canterville:

    -> Il hante le manoir depuis trois siècles.
    -> Il se déguise pour avoir l'air plus effrayant.
    -> C'est un fantôme particulièrement tourmenté.

    J'aime beaucoup ce conte dans lequel on trouve énormément d'humour. Les jumeaux Otis ne manquent pas d'imagination pour tourner en ridicule cette pauvre âme perdue et ce ne sont pas les seuls à maltraiter l'ego de Sir Simon.
    On finit d'ailleurs par s'attacher à ce fantôme humilié qui ne parvient plus à assumer son rôle: créer la frayeur lorsqu'il apparaît. Quel manque de respect de la part de cette famille américaine !

    L'ambiance est très réussie, l'orage se déchaîne, une tâche de sang est découverte sur le sol et pourtant, ça ne fait pas peur.

    Enfin, l'histoire prend une tournure assez touchante avec ce qu'accomplit la jeune Virginia. Je trouve la fin particulièrement belle.

    C'est une lecture très agréable au charme indéniable. Chaque relecture est un plaisir en ce qui me concerne et le découvrir en langue anglaise était assez intéressant.

    Le fantôme de canterville illu.jpg

    Le Livre de Poche Jeunesse, à partir de 11 ans

    "[...] l'Amour est plus fort que la Mort."

     Un très joli récit à découvrir d'urgence, si ce n'est pas déjà fait!

    -> L'adaptation BD

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde

    brompton cemetery,cimetière,londres

    Lou

    Enregistrer

  • Cantique de Noël

    Imprimer

    J'ai relu ce conte de Noël dans le cadre de la lecture commune du Challenge "Il était une fois Noël". Je n'ai toujours pas mis la main sur l'édition originale mais j'ai quand même passé un bon moment en compagnie du vieux Scrooge avec cette édition électronique libre et gratuite.

    Cantique de Noël.jpg

    Cantique de Noël, Un chant de Noël, A Christmas carol
    Charles Dickens

    1890

    Ebenezer Scrooge est un vieil homme aigri, avare et intolérant qui refuse de fêter Noël et méprise tous ceux qui en ont l'intention. Même son unique neveu échoue à lui faire entendre raison. Rattrapé par l'esprit des Noël passés, présents et futurs ainsi que par ses propres souvenirs, il va progressivement se rendre compte qu'il passe à côte de l'essentiel et tenter de redonner un sens à sa vie.

    L'histoire commence comme ça:

    "Marley était mort, pour commencer. Là-dessus, pas l'ombre d'un doute. Le registre mortuaire était signé par le ministre, le clerc, l'entrepreneur des pompes funèbres et celui qui avait mené le deuil. Scrooge l'avait signé, et le nom de Scrooge était bon à la Bourse, quel que fût le papier sur lequel il lui plût d'apposer sa signature. Le vieux Marley était aussi mort qu'un clou de porte. Attention!, je ne veux pas dire que je sache par moi-même ce qu'il y a de particulièrement mort dans un clou de porte.[...]"

    Ce conte fantastique de Noël est assez court et reste très agréable à lire, plein d'humour et d'ironie, porteur d'un joli message, je ne m'en lasse pas. Je me suis une fois de plus laissée charmer par  les descriptions des rues de Londres au moment des fêtes et par la magie qui se dégage de cette histoire, bien que je la connaisse un peu par cœur.

    J'ai lu l'édition jeunesse, vu l'adaptation au cinéma et découvert l'album tiré du film. Je me rappelle aussi d'une version Disney en dessin animé mais ça ne m'empêche pas de garder pour l'an prochain l'édition originale et la BD Jeunesse, éditée chez Delcourt dont la couverture m'attire.

    scrooge.jpg

    BD: Scrooge, un chant de Noël - Rodolphe, Estelle Meyrand

    Je ne résiste pas au plaisir de vous citer cet extrait qui vous donnera la température du personnage au début de l'histoire.

    " Il portait toujours et partout avec lui sa température au-dessous de zéro; il glaçait son bureau aux jours caniculaires et ne dégelait pas d'un degré à Noël."

    Heureusement les esprits de Noël vont s'occuper de la décongélation. J'aime beaucoup le côté fantastique de ce conte, la présence des fantômes et le dernier esprit, un peu terrifiant.

    Est-ce que vous aimez aussi cette histoire?


    Noël, Challenges,
    Organisé par Samarian, Petit-Speculoos & Chicky Poo

    noël,challenges

     Organisé par MyaRosa

    Enregistrer

  • La Princesse au petit pois

    Imprimer
    La princesse au petit pois.jpg

    D'après le conte de Hans Christian Andersen - Ecrit par Marie Fordacq

    Illustrations de Vincent Mathy

    Collection Tam-Tam du monde

    Un grand merci aux éditions Tourbillon - 2010 - Moins de 5 euros

    dble-1-petitpois.gif
    Source image: Tourbillon

    Ce petit album cartonné enchantera les enfants à partir de 3 ans et les adultes qui aiment lire des histoires de princes et de princesses.

    Vous ne connaissez pas l'histoire du prince qui voulait épouser une princesse? Un classique!

    Où devrais-je parler de la mère du jeune homme (le nez bien pointu) qui glisse un petit pois sous le matelas de la demoiselle pour prouver que c'est une vraie princesse! Quel culot!

    C'est court, c'est mignon, ça se lit sans peine et c'est chouette dans une bibliothèque. Je vais me mettre à la recherche du musée des curiosités où l'on peut apercevoir ce fameux petit pois! Bonne découverte et à bientôt...

    dble-2-petitpois.gif
    Source image: Tourbillon

    Une collection à découvrir!

    Je suis pressée lire les autres livres de Tam-Tam du monde.