Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bd

  • Corentin, Les Trois Perles de Sa-Skya

    Imprimer

    Ce volume correspond au huitième tome de la série Corentin, initialement créée par Paul Cuvelier, mais Izneo le propose comme un tome 1, ce qui explique que je me sois lancée. En réalité il s'agit d'une réinterprétation par l'illustrateur Christophe Simon. Je l'ai découvert après la lecture.

    "Cet album, qui paraît 70 ans après la création du héros, est à prendre comme tel : une plongée dans les codes narratifs et esthétiques de l’Age d’or de la bande dessinée franco-belge." Bdgest

    corentin,les trois perles de sa-skya,simon,van hamme,bd,inde,les étapes indiennes

    J'ai donc découvert cette BD sans avoir lu les précédents tomes, sans connaître le passé du personnage ce qui ne m'a pas empêchée d'accrocher rapidement. J'éprouve maintenant une certaine curiosité à l'idée de découvrir l'arrivée de Corentin en Inde et les évènements qui ont eu lieu. Peut-être pourrais-je trouver ses premières aventures plus tard !

    corentin,les trois perles de sa-skya,simon,van hamme,bd,inde,les étapes indiennes

    Au palais du Maharaja de Sompur, les trois précieuses perles constituant la dot de la princesse ont été volées. Corentin, un jeune breton, pourtant proche du Rajah et de sa fille est accusé. Le jeune homme ayant refusé la veille la proposition que lui faisait ce dernier, devient alors le principal suspect. Une seule solution : trouver le coupable et prouver son innocence pour éviter la condamnation à mort de ses amis.

    Corentin, Les trois perles de Sa-skya, Simon, Van Hamme, BD, Inde, les étapes indiennes, indecorentin,les trois perles de sa-skya,simon,van hamme,bd,inde,les étapes indiennes

    Pour être tout à fait honnête, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant cette BD qui faisait donc bien plus ancienne que sa date d'édition (le tome 7 est paru en 1974 et celui-ci en 2016). Des dessins très classiques, j'étais un peu sceptique au début mais j'ai changé d'avis en découvrant de belles vignettes et des décors soignés. Le format numérique permet de vraiment zoomer sur les vignettes. La narration fait un peu datée mais elle ne choque pas ici et l'atmosphère est plutôt réussie.

    En revanche, je n'ai pas été tellement surprise par le scénario. Dés que j'ai vu le coupable (page 24), j'ai su ce qui s'était passé et c'était bien vu, ce qui est assez rare pour être mentionné ! Il me manquait évidemment des détails, je n'avais pas tout deviné. L'histoire ne manque pas de suspense, ni d'action, c'est distrayant et j'ai passé un très bon moment.

    Corentin, Les trois perles de Sa-Skya, Simon, Van Hamme, Le Lombard, 2016

    corentin,les trois perles de sa-skya,simon,van hamme,bd,inde,les étapes indiennes

    La BD de la semaine : Aujourd'hui rendez-vous bullesque chez Stephie

    Les Étapes Indiennes avec Hilde

  • Basil & Victoria, Sâti, tome 1

    Imprimer

    basil & victoria,edith,yann,bd,la bd de la semaine,les étapes indiennes,challenge british mysteries,fin de série

    Fin du XIXème à Londres, dans le quartier de Whitechapel, Basil et Victoria deux enfants des rues gagnent leur vie en attrapant des rats avec leur chien, Cromwell. Jusqu'au jour où ils apprennent la disparition d'une jeune fille hindoue. Cinquante livres pour celui qui la retrouvera.

    Basil & Victoria, Edith, Yann, BD, la bd de la semaine, les étapes indiennes, challenge british mysteries, fin de série
    On est tout de suite happé par l’atmosphère très sombre de cette BD avec ces deux enfants obligés de chasser des rats pour survivre, dans les rues de Londres. La misère fait partie de leur quotidien. Des femmes, des bébés à la rue et de sinistres personnages qui tentent de tirer profit des plus faibles. J'ai apprécié ce côté très réaliste. On n'édulcore pas bien que ce soit des enfants et certains passages sont d'autant plus cruels. Plusieurs passages m'ont touchée.

    L'histoire, elle, me fait quand même penser aux Quatre de Baker Street. J'aurais bien imaginé les francs-tireurs partir à la recherche de la jeune fille hindoue, interpeler Sherlock Holmes...

    basil & victoria,edith,yann,bd,la bd de la semaine,les étapes indiennes,challenge british mysteries,fin de sérieJe n'ai qu'un seul bémol, le manque d'expressivité parfois des visages des personnages. Je ne suis vraiment pas convaincue par ces dessins mais ça ne m'a pas empêchée d'avancer. Les deux enfants sont attachants.

    basil & victoria,edith,yann,bd,la bd de la semaine,les étapes indiennes,challenge british mysteries,fin de série

    On y explique aussi la terrible et ancienne tradition hindoue du sâti ou sati : L'épouse encore vivante doit rejoindre son époux sur le bûcher funéraire. Bien que cette pratique soit interdite, elle a été abolie officiellement en 1829,  aujourd'hui encore, des rares cas de sati perdurent.
    Comme la jeune fille ne cesse de répéter le mot "sâti", les enfants se persuadent que c'est son prénom.
    Je suis un peu décontenancée par l'inaction des adultes et de Scotland Yard notamment.

    Un scénario assez simple mais intéressant à suivre malgré tout. Je pense lire la suite prochainement.

    basil & victoria,edith,yann,bd,la bd de la semaine,les étapes indiennes,challenge british mysteries,fin de série

    Basil & Victoria, Sâti, tome 1, Edith pour les dessins et Yann pour le scénario, Les Humanoïdes Associés, 2014

    Parution en 5 volumes / Série Terminée

    les étapes indiennes, Challenge British Mysteries, La BD de la semaine, fin de série logo

    Un rendez-vous pour le Challenge British Mysteries avec Lou

    La BD de la semaine : Aujourd'hui rendez-vous bullesque chez Noukette
    Une nouvelle série dans le cadre du Challenge Fin de série d'Acr0.

    Les Étapes Indiennes avec Hilde

  • Spooky, Les Contes de Travers, Charmant Vampire, tome 2

    Imprimer

    Je ne me suis pas arrêtée au tome 1, j'ai aussi relu le deuxième tome de Spooky qui adore détourner les contes !

    spooky,les contes de travers,charmant vampire,tome 2,glénat,bd,la bd de la semaine
    Un petit clin à Acr0 : Je n'ai pas encore fait mon tatouage mais la mygale se promène toujours en liberté !
    Un petit clin d’œil à Lou : Tes grimoires m'accompagnent toujours !
    Un petit clin d’œil à  Syl : Spooky adorerait ton pendentif ! 

    Nous retrouvons Spooky au pays des Contes avec ses oncles ! Le petit chaperon rouge leur a insufflé de nouvelles idées pour améliorer les chambres de la pension mais peut-on lui faire confiance ? Un vampire débarque et tout va de travers ! Heureusement, Spooky est là pour sauver la réputation de l'établissement !

    Je suis toujours sous le charme des graphismes, envoutée par la mise en page, les dessins et les créatures en tout genre qui peuplent les pages de cet album. Des tentacules par-ci, des monstres cornus par là, petites momies et chauve-souris sont aussi de la partie.

    spooky,les contes de travers,charmant vampire,tome 2,glénat,bd,la bd de la semaine

    L'histoire est encore très amusante, avec ce petit chaperon rouge un peu diabolique et l'imaginaire sans limite de Spooky qui nous fait vivre de folles aventures en détournant les contes ! Tiens le lit de la princesse au petit pois ! C'est farfelu, ça part dans un peu dans tous les sens.

    Je crois que l'histoire est encore plus délirante dans ce tome avec l'arrivée des princesses, la transformation des oncles et le fameux "It's flying cats and frog on London" ! Dans l'univers de Spooky tout peut arriver ! Beaucoup d'humour, quelques petites clin d’œil à notre monde contemporain et un joli conte de travers à découvrir ou détricoter.  

    notation, étoiles, lecture
    Encore très bon moment de relecture. Petit coup de cœur pour les illustrations et la mise en page originale. J'ai hâte de me procurer le tome 3 qui n'est malheureusement pas encore dans ma PAL.

    Avez-vous lu et aimé cette BD ?

    Une lecture commune avec Jojo en Herbe.

    Spooky, Les contes de Travers, Charmant Vampire, tome 2 de Carine-M et Élian Black’Mor, édité chez Glénat en 2016.

    logo, la BD de la semainepetit grimoire,sorcières,au bord des continents,p jézéquel,charline

    La BD de la semaine : Cette semaine, c'est chez Moka !
    Challenge Halloween 2020 : Contes et légendes - Lou & me
    Contes et légendes avec Bidib

  • Verte

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous partons à la rencontre de Verte et de sa famille avec Blandine et Jojo en Herbe.

    verte,marie desplechin,magali le huche,rue de sèvres,bd,challenge halloween 2020,la bd de la semaine

    Désespérée de voir sa fille de onze ans s'intéresser aux garçons, Ursule envoie Verte chez sa grand-mère tous les mercredis pour lui apprendre à devenir ... une sorcière !

    L'histoire est amusante, un peu loufoque. La conversation téléphonique entre la maman de Verte et sa grand-mère est assez drôle. La mère et la fille ont un sacré caractère. Heureusement la grand-mère est plus compréhensive, arrangeante et va peu à peu faire tomber les préjugés de Verte sur la sorcellerie. Cette dernière s'interroge aussi au sujet de son père.

    Je me suis bien attachée aux personnages. Les illustrations en double-page sont jolies et pleines de détails.

    Beaucoup d'humour, une BD adaptée à un jeune public sur le thème de la famille, des relations mère-filles, de l'amitié et de la sorcellerie.

    verte,marie desplechin,magali le huche,rue de sèvres,bd,challenge halloween 2020,la bd de la semaine

    "Elle aurait pu faire l'effort de m'appeler Blanche. Brune. Ou même Violette. Mais non. Il a fallu qu'elle choisisse Verte."

    Verte de Marie Desplechin et Magali Le Huche, Rue de Sèvres, 2017

    logo, la BD de la semaineverte,marie desplechin,magali le huche,rue de sèvres,bd,challenge halloween 2020,la bd de la semaine

     

    La BD de la semaine : Cette semaine, c'est chez Moka mais j'ai oublié de valider ma participation! Sniff!
    Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde pour la 11ème édition

  • Ma sélection spéciale "sorcière(s)"

    Imprimer

    Pour commencer le Challenge Halloween 2020, honneur aux sorcières. Je vous propose une petite mise à jour de ma sélection spéciale sorcières.

    Elles sont belles, quand elles n'ont pas toujours le visage couvert de verrues. Elles sont douées, certaines sont brillantes, d'autres un peu maladroites. Jeunes ou vieilles, elles méritent qu'on leur consacre un billet.

    sorcières,sorcière,walpurgis,romans,livres,littérature
    La petite sorcière en paper toy nommée Hilde, c'est moi avec mon chapeau pointu et mon chat noir.
    Singularité : Je lis beaucoup de grimoires.

    (Albums)

    ->   La sorcière tambouille de Magdalena Guirao-Jullien, illustré par Marianne Barcilon
    Singularité : Elle cuisine pour un ogre!
    Lu et chroniqué en 2019

    ->  Suzy la sorcière,
    Colin et Jacqui Hawkins
    Singularité : Elle a plein d'animaux.

    ->  Le Noël de la sorcière Camomille, Enric Larreula
    Singularité: Elle a une réserve rempli d'ingrédients magiques.

    -> Only a witch can fly, Alison Mc Ghee et Taeeun Yoo
    Singularité: Elle s'envole avec son chat noir.

    (Romans première lecture)

    ->  Sara Apprentie Sorcière, Le garçon tombé du ciel, Paul Thiès, Maëlle Cheval
    Singularité: Elle n'est pas très douée en magie.

    -> Le Panier, Jean Leroy
    Singularité: Elle n'aime pas les ogres!

    (Romans Jeunesse)

    -> Amandine Malabul, Jill Murphy
    Singularité: C'est la reine des gaffes.
    Adaptation série Netflix : Saison 1 et 2


    -> La Légende d'Ercilia, Christine Rato
    Singularité: Elle possède celles qui l'ont invoquée.

     (Romans Ado)

    -> Journal d'une sorcière, Celia Rees
    Singularité: Elle tient un journal.

    -> Recherche sorcière désespérément, Eva Ibbotson
    Singularité : Elles peuvent être romantiques.

    -> Mon plan d'Action pour jeunes Sorcières Très Amoureuses, Mélanie Lafrenière - Laurence Cornou (Illustrations)
    Singularité : Elle tombe amoureuse et crée des filtres d'amour !

    (Romans Adulte)

    -> Trois Soeurcières, Terry Pratchett
    Singularité: Elles sont bien follasses les mémés et en plus l'une d'entre elle cuisine: Nounou Ogg !

    -> Un chapeau de ciel, Terry Pratchett
    Singularité : Elle a un nom bizarre.

    sorcères,la puissance invaincue des femmes,mona chollet,essai,féminisime

    (Essai)

    -> Sorcières : La Puissance invaincue des femmes, Mona Chollet
    Singularité : Elle en bave depuis des décennies mais n'a pas décidé de capituler.
    Lu et chroniqué en 2019

    (BD)

    -> Sorcelleries, Valero, Guarnido
    Singularité: Coïncidence, ça se passe au moment de Walpurgis!

    -> (BD) Mélusine, Halloween - tome 8, Clarke - Gilson - Cerise
    Singularité: Sa tenue noire et verte.

    sorcières,sorcière,walpurgis,romans,livres,littérature

    Aimez-vous les histoires de sorcières?

    • Je vous invite à partager un "billet sorcière", si vous ne l'avez pas déjà fait.  


        Fondant propose ses livres des ombres.

    Logo, Challenge Halloween 2020, sorcières

    Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde pour la 11ème édition

     
     
  • Mort et déterré, Un cadavre en cavale, tome 1

    Imprimer

    Aujourd'hui, direction le cimetière pour faire la connaissance de Yan!

    mort et déterré,bd,dupuis,boisvert,colpron,mort,challenge halloween 2020

    Yan Faucher est mort, mais l'adolescent ne repose pas vraiment en paix, il continue de penser à ses proches. Devenu zombie, il va même trouver le moyen de sortir de son cercueil. Retrouver sa famille, ses amis, pas si simple quand on est censé reposer six pieds sous terre.

    Mort et déterré, BD, Dupuis, Boisvert, Colpron, mort, challenge halloween 2020, J'ai beaucoup aimé la lecture de ce premier tome.

    De l'humour, des moments plus émouvants, une manière assez juste de parler du deuil à l'intérieur d'une famille mais aussi des réflexions sur la vie, la mort, la perte d'un proche. Ce n'est pas plombant mais touchant sans tomber dans le pathos. J'ai beaucoup aimé cette approche. Notre zombie devient presque philosophe par moment.

    "Il n'y a rien de mieux que de mourir pour faire le point sur sa vie."

    Les personnages sont attachants. Yan peut compter sur ses amis : Alice, une jeune fille gothique et Nico son copain avec qui il envisageait de tourner un film de zombies pendant l'été. Il découvre aussi la petite sœur, qu'il n'a pas connu, née le jour de son décès et quelques changements chez ses proches. On imagine qu'il va ensuite se lancer sur la piste de son agresseur. L'effrayer ne suffira pas.

    J'ai trouvé le dessin assez dynamique et agréable. On n'est pas happé par le scénario, il n'y a pas vraiment de suspense mais c'est plaisant à lire.

     Je lirai la suite bientôt, c'est sûr.

    - Mort et déterré, Un cadavre en cavale, tome 1, Dupuis, 2017

    logo, la BD de la semainemort et déterré,bd,dupuis,boisvert,colpron,mort,challenge halloween 2020

    La BD de la semaine : Cette semaine, c'est chez Noukette
    Le Challenge Halloween avec Lou & Hilde pour la 11ème édition

  • Didier, la 5e roue du tracteur

    Imprimer

    Je suis tombée sur Didier et son tracteur en allant vendredi dernier à la Médiathèque! Repéré chez Stephie, je l'ai emprunté.

    didier la 5e roue du tracteur,ravard et rabaté,bd,futuropolis,la bd de la semaine

    C'est un peu le désert sentimental dans la vie de Didier, 45 ans, fermier, vivant avec sa sœur, et Régis tout juste installé chez eux, car sa ferme a été vendue. Jusqu'au jour où son médecin lui prescrit Meetic. Pas sûr que ce soit le remède idéal pour les hémorroïdes mais son entourage va s'en donner à cœur joie pour améliorer l'annonce. Et puis une réponse arrive...

    Didier c'est un personnage en mal d’amour, un peu brusque, atypique c’est sûr mais sensible, authentique et touchant avec ses craintes, ses désirs et ses maladresses.

    On découvre son quotidien entre le travail à la ferme, la fête des Labours, un attrait particulier pour la buvette, son fauteuil et ses poires ! Beaucoup d’humour, de légèreté, en arrière-plan les difficultés du monde agricole mais aussi des relations qui se tissent, simplement.

    Certains passages sont vraiment drôles, sa rencontre avec Coquinette, tout un poème !

    « Je dois reconnaître qu’elle est cash… Mais bon, elle dissimule peut-être sous des dehors un peu abrupts… une sensibilité… Une pudeur… »

    Du côté des dessins, c'est coloré, assez vif avec des personnages tout en rondeur, et de sacrés pifs.

    didier la 5e roue du tracteur,ravard et rabaté,bd,futuropolis,la bd de la semaine

    Un moment de lecture divertissant.

     Didier, la 5e roue du tracteur, de Ravard et Rabaté, Futuropolis, 2018

    Un autre avis chez Soukee

    J’aime bien la petite dédicace de François Ravard au début du livre : « A tous les « Didier » en quête d’amour qui se reconnaitront. »

    logo, la BD de la semaine

    La BD de la semaine : Cette semaine, c'est Noukette qui héberge nos bulles et c'est aussi notre dernière BD de la semaine de la saison. Un grand merci aux organisatrices pour ce chouette rendez-vous que j'espère pouvoir poursuivre l'an prochain.

  • (BD) Les Enquêtes d'Enola Holmes, La Double disparition -1

    Imprimer

    enola holmes,la double disparition,tome 1,bd,serena blasco,editions jungle

    Enola Holmes vit au manoir de Ferndell avec sa mère. Le jour de ses 14 ans, cette dernière disparaît. Enola n'a d'autres choix que de contacter ses deux illustres frères aînés : Mycroft et Sherlock Holmes.
    Une pension pour parfaire son éducation et faire d'elle une lady, jamais! Elle décide de prendre la poudre d'escampette et se rend à Londres. En chemin, elle apprend la disparition d'un jeune duc, et décide alors de mener sa propre enquête, tout en cherchant des traces de sa mère.

    enola holmes,la double disparition,tome 1,bd,serena blasco,editions jungle

    Avec cette BD, j'ai retrouvé l'univers d'Enola Holmes que j’apprécie beaucoup.* 
    C'est assez fidèle au roman et agréable à lire.
    Enola est attachante, vive d'esprit et l'aventure est au rendez-vous.

    Les graphismes à l'aquarelle sont très beaux bien qu'ils soient édulcorés. Les quartiers malfamés du Londres de l'époque victorienne par exemple, n'en ont pas vraiment l'apparence, c'est donc un peu lisse à mon goût, mon seul regret, mais c'est soigné et adapté à un jeune public.

    J'ai aimé revoir le premier déguisement d'Enola, retrouver son sens de la répartie et de la débrouille assez bluffant! Certains trouveront que c'est peut-être un peu exagéré mais ça me distrait beaucoup. Sa manière d'échapper aux convenances ainsi qu'à ses frères est même jubilatoire.
    Assez captivant aussi, le code de sa mère à déchiffrer, grâce aux fleurs. On a donc une intrigue principales et une secondaire avec la disparition du jeune lord. C'est assez bien ficelé comme dans le roman mais un peu moins creusé.

    enola holmes,la double disparition,tome 1,bd,serena blasco,editions jungle

    Une belle adaptation quand même. Je pense enchaîner avec le tome 2 rapidement.

    * J'ai lu le tome 1 et le tome 2 pour l'instant et n'ai pas l'intention de m'arrêter là.

    enola holmes,la double disparition,tome 1,bd,serena blasco,editions jungle

    Les Enquêtes d'Enola Holmes, La Double disparition, tome 1, Serena Blasco, d'après le roman de Nancy Springer, Éditions Jungle, 2015

    Lu sur la plateforme Izneo dans le cadre du Mois Anglais et de la BD de la semaine

    logo, la BD de la semaineLe mois anglais, Challenges, Lou

    La BD de la semaine : Cette semaine, c'est Noukette qui héberge nos bulles!
    Le Mois Anglais organisé par Lou, Titine et Lamoussmé

  • Le Singe de Hartlepool

    Imprimer

    J'avais noté cette BD chez Soukee lors d'un Mercredi BD, et je l'ai enfin empruntée à la médiathèque avant le confinement.

    le singe de hartlepool,lupano,moreau,bd,delcourt,légende anglaise,mois anglais 2020

    1814, sur un navire français, un jeune garçon est condamné pour avoir chanté une chanson anglaise de marin. Pris dans une tempête, le bateau s'échoue près des côtes anglaise. Seul survivant à première vue, un singe portant l'uniforme napoléonien. Accusé d'être un français, ayant mordu un citoyen d'Hartlepool, son procès s'organise car la sûreté du Royaume d'Angleterre serait menacée!

    "Inspirée d'une légende tristement célèbre du Nord de l'Angleterre, Le Singe de Hartlepool est une fable tragi-comique qui parle de nationalisme va-t-en-guerre et du racisme ignorant qui ne connaît pas de frontières..."

    Les préjugés anti-anglais et anti-français pendant les guerres napoléoniennes ont été terribles, je n'ai pas de mal à le croire. Les villageois et les membres de l'équipage détiennent une bonne couche de stupidité et de racisme tout en se prenant pour des cadors. Les insultes sont copieuses et imagées, ça fuse à ce niveau là.
    J'ai trouvé l'histoire complètement délirante au début.

    On croit à une méchante plaisanterie, on se dit qu'à un moment donné ils vont se rendre compte de leur bêtise, que quelqu'un va bien finir par leur dire, mais on se met à douter. Et si, ils étaient assez stupides pour faire ça?
    Incroyable, ça m'a sidérée et j'avoue que ça m'a juste donné envie de me révolter contre cette sombre crétinerie collective et de pleurer aussi, ça a beau être une fable, c'est le genre d'histoire qui me retourne. Ironie du sort, des enfants plus sages que des adultes entièrement aveuglés par la haine.

    Du côté des dessins, j'aime beaucoup les couleurs, à bord du navire, au moment de la tempête avec les premières images du village, mais les personnages un peu moins. Certains font vraiment barbares, arriérés, c'est volontaire j'imagine mais pas très joli à voir! L'ancien combattant Patterson, une gueule cassée et certaines vignettes sont un peu gores. Ce n'est pas la galerie des horreurs non plus mais c'est plein de bouches édentées!

    "Voilà qui ne va pas te faciliter la vie, jeune homme. Déjà que l'étranger fait peur alors qu'on sait d'où il vient, m'est avis que l'apatride a du souci à se faire."

    La dernière remarque du docteur sur la peur des étrangers reste tristement d'actualité. Cette lecture ne m'a pas rendue très optimiste, je dirai même qu'elle a un peu assombri mon humeur. Je trouve l'histoire plus effrayante qu'autre chose. On ne pend plus les gens, ni les animaux, mais le racisme existe toujours. La violence est toujours là.

    notation, étoiles, goodreads

    Cette BD tourne donc en ridicule le racisme primaire, la bêtise, les idées reçues, ce qui n'est pas pour me déplaire, j'aime l'ironie mais c'est tellement triste et cruel. Ce n'est pas un coup de cœur mais un petit coup au cœur. Je vais avoir du mal à m'en remettre. A découvrir pour la portée du message.

    "Aujourd'hui encore, cette légende est bien vivace en Grande-Bretagne.  [...] "
    La page explicative à la fin du livre est assez intéressante. 

    Le Singe de Hartlepool de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau, Delcourt, 2014

    2013 Prix des Libraires de BD

    logo, la BD de la semainelogo, médiathèque de chartres de bretagneLe mois anglais, Challenges, Lou

    La BD de la semaine : Rendez-vous chez Stephie

    Le Mois Anglais organisé par Lou, Titine et Lamoussmé
     
    Découverte de la Médiathèque
  • Les Quatre de Baker Street -6

    Imprimer

    Aujourd'hui, je poursuis la série des Quatre de Baker Street avec le tome 6! Si vous n'avez pas encore découvert la série, je vous conseillerai plutôt de commencer par le tome 1

    Les Quatre de Baker Street, L'homme du Yard, tome 6, BD, Djian, Etien, Legrand, Vents d'ouest, Challenge British Mysteries, la bd de la semaine

    Lire la suite

  • Lomax, Collecteurs de Folk Songs

    Imprimer

    Repérée chez Enna, je souhaitais découvrir cette BD depuis deux ans. Je l'ai enfin empruntée et lue!

    Lomax, Collecteurs de folk song, Duchazeau, BD, Dargaud, la bd de la semaine, amérique

    Lomax père et fils parcourent les états du Sud des États-Unis pour capturer des chansons en les enregistrant sur des cylindres afin de préserver le folklore.

    La première chose qui saisit dans cette BD, c'est le racisme des personnes rencontrées par Alan et son père dés qu'ils tentent d'expliquer la raison de leur présence. Le comportement du policier qui se sent tout puissant est insupportable. Le sherrif fait allusion à une chasse à l'homme avec un sourire sadique qui fait froid sans le dos. Triste réalité de l'époque révoltante.

    lomax,collecteurs de folk song,duchazeau,bd,dargaud,la bd de la semaine,amérique
    Source illustration : Dargaud

    Mais la musique blues nous réchauffe un peu le cœur. Alan et son père sont bien accueillis. Les chanteurs sont toujours surpris d'entendre leur voix. Il y a de la convivialité mais la terreur n'est jamais très loin. Des arrestations et parfois un sort encore plus cruel.

    Les dessins en noir et blanc traduisent parfaitement l'ambiance. On entend presque la musique. Une playlist accompagnerait à merveille cet album.

    lomax,collecteurs de folk song,duchazeau,bd,dargaud,la bd de la semaine,amérique
    Source illustration : Dargaud

    J'ai aimé découvrir ce qu'évoquent les chansons, suivre cette passionnante collecte faite de rencontres dans différents lieux : plantations de coton, église, prison, forêt ou chantier de chemin de fer.

    Une BD qui prend aux tripes. Émouvante mais beaucoup trop courte à mon goût! J'aurais aimé les suivre encore longtemps dans leur collecte. Je publierai quelques visuels et passerai sur vos blogs en fin d'après-midi et en soirée. Bon mercredi BD.

    Lomax, Collecteurs de Folk Songs, Duchazeau, Dargaud, 2014

    Pour aller  plus loin

    - Site de l'ACE : "The Association for Cultural Equity (ACE) was founded by Alan Lomax to explore and preserve the world's expressive traditions with humanistic commitment and scientific engagement."

    - The Alan Lomax Archive : The Sound collection Guide

    logo, la BD de la semainelogo, médiathèque de chartres de bretagne

    La BD de la semaine : Rendez-vous chez Stephie
     
    Découverte de la Médiathèque

    logo, Challenge African American History Month
    Challenge African-Amercian History Month organisé par Enna