Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

après le tremblement de terre

  • Après le tremblement de terre

    après le tremblement de terre,haruki murakami,nouvelles,un mois au japon

    Haruki Murakami

    10/18, 2016 pour la présente édition

    5 nouvelles:

    - Un ovni a atterri à Kushiro
    - Paysage avec fer
    - Tous les enfants de Dieu savent danser:
    - Thaïlande
    - Crapaudin sauve Tokyo
    - Galette au miel

    Japon, 1995. Un terrible tremblement de terre survient à Kobe.

    " Cette catastrophe, comme un écho des séismes intérieurs de chacun, est le lien qui unit les personnages de tous âges, de toutes conditions, toujours attachants, décrits ici par Haruki Murakami.

    Qu’advient-il d’eux, après le chaos ? Séparations, retrouvailles, découverte de soi, prise de conscience de la nécessité de vivre dans l’instant. "

    De drôles de rencontres: un homme quitté par sa femme après le tremblement de terre entreprend un voyage dans le Hokkaido, un peintre amateur de feu de camps et une jeune femme, tous deux un peu désespérés se retrouvent pour un dernier partage, un homme bien perturbé souhaite découvrir qui est son père, un autre doit sauver Tokyo d'un tremblement de terre et encourager un... crapaud à combatte, enfin un écrivain prend sa vie en main afin de protéger celles qu'il aime des cauchemars en tout genre.

    La lecture de ce recueil fut une véritable errance littéraire, entre rêves, réalité brumeuse et cauchemars justement. Chaque nouvelle contient sa part d'étrangeté, ses personnages plus où moins sains d'esprit et reliés au tremblement de terre.

    Chaque ambiance est originale, déconcertante et vous enveloppe pour quelques pages seulement. A peine le temps de s'imprégner d'une atmosphère qu'elle se dissout de manière inattendue.

    Et puis, il y a quelque chose d'insaisissable dans ces histoires, des éléments restent incompréhensibles, certains détails dérangent. J'ai parfois l'impression de perdre un peu pieds dans ces univers aux contours un peu flous, et flottants.

    Heureusement, c'est agréable à lire, le style est fluide et quelques images restent en tête.

    Ce n'est pas la première fois qu'un recueil de nouvelles japonais provoque ce genre de ressenti, un peu troublé. C'est donc une expérience de lecture à tenter, si les secousses littéraires ne vous font pas peur.

    | ***** |

     

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon