Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

So British!

  • Le Seigneur des Anneaux, II. Les Deux Tours

    L'an dernier à la même époque, je me plongeais dans le premier tome du Seigneur des Anneaux, il est grand temps de reprendre la quête entamée par Frodon, Sam et l'ensemble de la compagnie.

    Le seigneur des anneaux, les deux tours, tome 2, J.R.R. Tolkien

    J.R.R. Tolkien

    Folio Junior, 2013 pour la présente édition

    Attention Spoiler avec ce résumé

    Ce deuxième tome commence de bien triste manière.
    Retenus prisonniers, Merry et Pipin parviennent à échapper aux orques et rejoignent Sylvebarbe et les Ents.
    Quant à Aragorn, Gimli et Legolas, ils vont retrouver Gandalf et participer à une bataille aux côtés du roi Theoden, au Gouffre de Helm avant de rejoindre l'Isengard et la tour d'Orthanc où se trouve Saroumane mais la menace toujours plus grande oblige Gandalf à partir avec Pippin.
    De leur côté, Frodon et Sam poursuivent leur route vers le Mordor avec Gollum sur leurs traces et de nombreux périls en perspective.

    J'ai à nouveau ressenti le plaisir intense d'être captée par l'Aventure avec un grand A: des batailles, de l'action, une lutte pour le bien qui se poursuit malgré les nombreux dangers. L'univers est riche, immersif, tout y est très détaillé.
    J'ai particulièrement apprécié les belles descriptions de la nature avec les Ents. Une certaine nostalgie s'en dégage, de la tristesse aussi.

    "Les Hobbits s'endormirent au son du doux chant de Bregalad, qui semblait lamenter en nombreuses langues la chute des arbres qu'il avait aimé."

    J'aime aussi les chants elfiques, les légendes évoquées, c'est passionnant, épique. Je suis toujours fascinée par la destinée héroïque des personnages, par leur courage. 

    J'ai passé un très bon moment en Terre du Milieu, vivement la suite!

    Mon seul regret, ne pas m'être procurée le tome 2 aux éditions Christian Bourgois. Choisir l'édition jeunesse pour démarrer la saga était rassurant mais maintenant que je suis bien familiarisée avec les lieux, les personnages, et l'histoire, ça n'a plus d'intérêt et mon exemplaire est décevant (coquilles, passages mal imprimés...).

    Tolkien sur le Livroblog

    -> Bilbo le Hobbit
    -> Lettres du Père Noël
    -> Roverandom (lu en 2015)
    -> Le Seigneur des Anneaux, I. La communauté de l'anneau (2016)

    Challenge ABC Imaginaire.jpg

    Challenge ABC Littératures de L'Imaginaire organisé par Mariejuliet sur Livraddict

  • Waterloo Necropolis

    Aujourd'hui, mettez de côté votre calendrier de l'Avent et les chocolats à la guimauve, je vous emmène à Londres, marcher entre les tombes, pour une belle découverte.

    WATERLOO-NECROPOLIS_couv.jpg

    Mary Hooper

    Éditions Les Grandes Personnes, 2011, 17,50€

    Dés 12 ans - 314 pages

    Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher.
    Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

    J'ai adoré l'histoire de Grace et de Lily, deux orphelines très attachantes, obligées de lutter au quotidien contre la pauvreté, me faisant un peu penser à Oliver Twist.

    Le cadre du roman est original, avec d'un côté la vie londonienne à l'époque victorienne et de l'autre le monde funéraire avec la famille Unwin faisant fortune sans aucune scrupule, grâce au commerce de la mort.

    Les sujets abordés sont difficiles (le viol, la grossesse non-désirée, la mort) mais évoqués avec beaucoup de justesse, sans jamais tomber dans le pathos.

    L'atmosphère y est particulière, j'ai beaucoup apprécié les nombreuses descriptions, me permettant de bien visualiser les lieux. Une écriture agréable aussi, du suspense jusqu'au bout, j'ai trouvé ce roman captivant.

    Ce fut un excellent moment de lecture, je vous le recommande chaudement. 

    Les endroits qui ont retenu mon attention :

    - L'express funéraire, avec à son bord les vivants et les morts.

    - Le cimetière de Brockwood: "un magnifique jardin avec des arbres, des fleurs, des statues" page 20, me faisant un peu penser au cimetière que j'ai visité cet été: The Brompton Cemetery (suivez le lien pour partir en promenade).

    -La boutique spécialisée dans le deuil du vil Sylvester Unwin, sur Oxford Circus.

    brompton cemetery,cimetière,londres

    British Mysteries chez Lou

    Ce roman n'a rien d'horrifique mais il aurait pu entrer dans le Challenge Halloween pour son côté funèbre.

    Merci Arieste pour la dédicace.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • The Canterville Ghost

    Si j'ai du retard, c'est que je me suis attardée à Canterville Chase. J'ai passé plusieurs jours dans un magnifique manoir anglais acheté tout récemment par une famille américaine: les Otis.
    Mon fantôme britannique préféré, Sir Simon de Canterville hante les lieux mais il en faudra davantage pour effrayer le ministre, sa femme et ses quatre enfants.

    Le fantôme de Canterville bilingue.jpg

    Oscar Wilde

    Nouvelles bilingues

    Caractéristiques du fantôme de Canterville:

    -> Il hante le manoir depuis trois siècles.
    -> Il se déguise pour avoir l'air plus effrayant.
    -> C'est un fantôme particulièrement tourmenté.

    J'aime beaucoup ce conte dans lequel on trouve énormément d'humour. Les jumeaux Otis ne manquent pas d'imagination pour tourner en ridicule cette pauvre âme perdue et ce ne sont pas les seuls à maltraiter l'ego de Sir Simon.
    On finit d'ailleurs par s'attacher à ce fantôme humilié qui ne parvient plus à assumer son rôle: créer la frayeur lorsqu'il apparaît. Quel manque de respect de la part de cette famille américaine !

    L'ambiance est très réussie, l'orage se déchaîne, une tâche de sang est découverte sur le sol et pourtant, ça ne fait pas peur.

    Enfin, l'histoire prend une tournure assez touchante avec ce qu'accomplit la jeune Virginia. Je trouve la fin particulièrement belle.

    C'est une lecture très agréable au charme indéniable. Chaque relecture est un plaisir en ce qui me concerne et le découvrir en langue anglaise était assez intéressant.

    Le fantôme de canterville illu.jpg

    Le Livre de Poche Jeunesse, à partir de 11 ans

    "[...] l'Amour est plus fort que la Mort."

     Un très joli récit à découvrir d'urgence, si ce n'est pas déjà fait!

    -> L'adaptation BD

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde

    brompton cemetery,cimetière,londres

    Lou

    Enregistrer

  • Suivez le guide, direction Londres!

    En ce moment, je dévore les guides. En parallèle, je lis aussi un essai passionnant sur Delhi mais je vous en parlerai dans un prochain billet.

    IMG_20160714_181725.jpg

    L'an dernier, j'ai acheté Le Routard 2015 et L’essentiel de Londres, chez Lonely Planet, attirée par ses illustrations.
    Pour l'anecdote, ce dernier a pris l'eau le jour où nous visitions la National Gallery, et je pense qu'il s'est transformé en éponge quand nous avons quitté Covent Garden et cherché le Forbidden Planet, enjambant des flaques d'eau géantes, prenant une sacrée douche mais il est encore lisible, j'ai décollé chaque page avec soin.

    Ma sœur et mon beau-frère ont préféré le Guide Vert et le Cartoville Pénélope Bagieu (à posséder absolument pour le plaisir même si certains endroits peuvent fermer entretemps, ce fut le cas pour nous). Cette année, ils ont craqué pour de nouveaux guides:

    111 boutiques absolument irrésistibles à Londres (chez Hachette), 111 lieux absolument étonnants à Londres (toujours chez Hachette) et d'autres que j'ai juste entraperçu.

    guides de voyage,londres

    Holland Park


    Pour ma part, j'ai opté pour une carte IGN, car beaucoup plus détaillée que les "cartounettes" fournies par les guides et c'est la seule que j'ai trouvée avec Holland Park, près duquel se situe notre réservation.

    Lou et Valeriane m'avaient aussi donné de chouettes conseils. Je les emmène avec moi.

    Quel est votre guide préféré?

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • La liste de mes envies londoniennes

    Après une pause nécessaire, je reviens pour vous parler de Londres.

    L'an dernier, avant mon séjour dans la capitale anglaise, j'avais publié une liste de mes envies. Je vais la remettre à jour avec ce billet, car cette année, j'ai la chance de repartir une semaine au mois d'août.

    London Calling!
    londres,vacances,guides de londres

    The great List

    • Pique-niquer à Hyde Park, près de la statue de Peter Pan. S'il y a une possibilité de rejoindre le pays imaginaire, je ne voudrais pas la manquer. L'an dernier, nous avons juste traversé Hyde Park.

      londres,vacancesVisiter le musée Sherlock Holmes, incontournable mon cher Watson.


    • Visiter les studios Harry Potter: le prix me hérisse un peu mais j'ai toujours envie de m'envoler pour Poudlard. La visite ne fait pas partie de notre programme mais one day...
    • Me promener dans Highgate cemetery, pour l'ambiance et découvrir des lieux hantés. J'ai aussi noté le Brompton Cemetery.
    • Me lancer sur les traces de Jack L’Éventreur, direction Whitechapel!

      londres,vacancesAcheter des livres dans une jolie librairie londonienne pour bien alourdir ma valise au retour!Une envie irrésistible de classiques jeunesses illustrés. A refaire absolument!

      londres,vacancesFaire un tour chez Harrods ainsi qu'au Forbidden Planet. Trouver quelques goodies du Disque-monde.
      Recherche infructueuse mais entretemps, j'ai passé commande sur le Discworld Emporium alors ça compense bien.

      londres,vacances
      Une petite croisière sur la Tamise
      londres,vacancesLa relève de la garde à Buckingham Palace

      londres,vacancesRéserver gratuitement au Sky Garden pour une heure: je viens de le faire!

     Return en urgence!

    londres,vacancesRetourner au Victoria & Albert Museum
    londres,vacancesRetourner à Camden
    londres,vacancesRetourner à Fortnum & Mason, teaaaaaaaaaaaaaaa!

    londres,vacances,guides de londres

    Eat & Drink

    • Déguster du fromage anglais façon Gromit. Il paraît que le fromage anglais est délicieux.
    • Faire un afternoon tea à un prix raisonnable... Je ne suis pas certaine qu'on y arrive cette année encore. Non toujours pas!

    londres,vacancesDéguster un banofee pie.

    londres,vacancesFaire un tour des plus beaux pubs et goûter différentes boissons, avec modération of course! Bière, cidre...

    londres,vacancesGoûter un vrai Pimm's. L'an dernier, j'en ai juste ramené une canette, cette année, j'ai passé commande et ramené une bouteille dans mes bagages!
    londres,vacances
    Le fish and chips. Dans le quartier de Camden l'an dernier mais aussi lors de mon premier voyage en Angleterre.

    londres,vacances,guides de londres

    St Paul's by night, les pieds en compote...

    Voir

    londres,vacancesBig Ben

    londres,vacancesLe Tower Bridge by night

    • La British Library
    • Le Shakespeare's Globe
    • Scotland Yard

    londres,vacancesHampstead Heath et Hampstead Village

    londres,vacancesDes tableaux à la National Gallery dont Les tournesols de Van Gogh

    Je m'arrête là, mais ce ne sont pas les envies qui manquent.

    Et vous, quelles sont vos envies londoniennes?

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Un petit pot de lemon curd

    Brunch à Londres.jpgJ'ai trouvé ma recette de lemon curd dans Brunch à Londres de Joséphine Bennet aux Éditions Mangeclous (2010).

    Chaque double page de ce livre contient une recette, un photomontage (mais aucune photo du plat préparé) et des anecdotes sur la culture britannique et plus particulièrement londonienne.

    Depuis que je suis allée à Londres, ce livre évoque aussi des souvenirs. Je le redécouvre sous un nouvel angle et c'est très agréable de s'y replonger.

    Jusqu'à maintenant, j'achetais mon lemon curd en pot mais ce week-end, j'ai pris la décision de me lancer et on peut dire que dans un premier temps, ce fut un flop total.
    Après vingt minutes au bain-marie et un passage assez long au frigo, je me suis retrouvée avec une sorte de jus de citron avec une croute un peu épaisse sur le dessus! Oh ... my ... god!

    Lemon curd.jpg

    Un peu agacée, j'ai remis le mélange directement dans la casserole avec une cuillère à café de maïzena et j'ai porté le tout à ébullition jusqu'à ce que ça épaississe. La texture est devenue beaucoup plus agréable. Lucky Hilde!
    Enfin, un point important: le zeste de citron doit être très finement râpé sous peine de sentir des petits morceaux, ce qui n'est pas toujours très agréable.
    Les invité semblent avoir apprécié, moi aussi, le pot est vide et j'ai déjà envie d'en préparer à nouveau en tentant de l'améliorer. Happy end!

    lemon curd,mois anglais,gourmandises de syl

    J'ai préparé une petite verrine: gâteau sec, lemon curd et chantilly pour le samedi soir, c'était bien gourmand.

    lemon curd,mois anglais,gourmandises de syl

    Régalez-vous chez: Syl, Sandrion, Marion, Béa, Estellecalim, LilasViolet,

    London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Lu dans le cadre du Mois Anglais organisé par Lou et Cryssilda 

    soupe asiatique,cuisine,ponyo

    Les Gourmandises de Syl

     
     

    Enregistrer

  • Crème anglaise

    C'est le début du Mois Anglais, je pose donc mes valises à Londres avec ce roman prêté par ma soeur. La couverture m'a tapée dans l’œil.

    Crème-anglaise-9782264063724.jpg

    Kate Clanchy

    10/18, 2015

    « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. »

    Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Struan décide de tenter l’aventure londonienne… et répond à l’annonce de Philip Prys.
    Suite à une attaque, ce dernier enrage, coincé à l’intérieur de son propre corps. Rien à attendre ni de ses enfants, ni de son ex-femme, ni même de sa jeune épouse.
    Commence alors un été riche en bouleversements pour la maisonnée comme pour le monde qui l’entoure.
    Nous sommes en 1989, l’année où le jeune Struan perd son innocence et apprend : le règne des faux-semblants et de l’hypocrisie, les familles délitées, les limites de la gentillesse et celles du talent.  Présentation éditeur

    "Satire sociale féroce [...]"

    Un séjour à Londres, est toujours un plaisir que ce soit en littérature ou dans la vraie vie alors je me suis engagée sans arrière-pensée dans ce roman, que je souhaitais surtout divertissant.
    L'humour est bien au rendez-vous, un brin corrosif et pas toujours du meilleur goût. La sauce anglaise pique un peu.

    Les personnages ne sont pas épargnés par la critique souvent acide. D'ailleurs soyons honnête, aucun n'est réellement attachant. Ils dégagent presque tous quelque chose de superficiel, ou un peu pitoyables, voir les deux. Struan dénote terriblement, quant à Philip Prys, une mauvaise langue pourrait dire qu'il n'a que ce qu'il mérite! L'humour noir anglais c'est contagieux!

    L'accent est mis sur les relations familiales, et sur ce qui relie les gens, les membres d'une famille, quand l'équilibre semble rompu ou sur le point de se rompre définitivement. Difficile de préciser ici tant la situation semble désespérée.
    Le père n'est plus que l'ombre de lui-même, et tout ce qui se passe autour semble être un véritable gâchis humain et pourtant la vie suit son cours, révélant la nature profonde des uns et des autres. 

    La fin est aussi ironique que le reste de du roman, cruelle mais réussie à mon goût en matière d'humour noir. Malgré tout ce que j'ai pu dire précédemment, la lecture reste agréable et c'est suffisamment rythmé pour ne pas s'ennuyer. Just try!

    Hampstead heath.jpg
    Hampstead Heath

    Source: dailymail.co.uk

    L'ambiance londonienne n'est pas à la hauteur de mes espérances mais j'ai quand même repéré l'étang d'Hampstead Heath pour piquer une tête cet été.

    London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Lu dans le cadre du Mois Anglais organisé par Lou et Cryssilda 

    Enregistrer

  • Le Mois Anglais 2016

    Logo mois anglais.jpg

    Lou et Cryssilda organisent la cinquième saison du Mois Anglais et ça commence mercredi 1er juin. Let's go!

    mois anglais,challenge

    Au programme: Du thé, des auteurs anglais, quelques plats britanniques, des anecdotes de voyage et place à l'improvisation et à l'inspiration du moment, pourvu que ce soit british! 

    Les auteurs que j'espère lire pendant le Mois anglais: Ann Granger, Agatha Christie, J.K. Rowling, Arthur Conan Doyle, Jane Austen... Voilà un petit aperçu de ma PAL. mois anglais,challengeRendez-vous notés:

    • Un roman qui se passe à Londres : 1er juin

    - Crème anglaise, Kate Clanchy: Séjour à Hampstead

    • Meurtre à l'anglaise (Polars anglais) : 5 juin

    Du monde à la maison ce week-end, j'ai pris beaucoup de retard avec La curiosité est un péché mortel d'Ann Granger.

    • Autour de Jane Austen  : 7 juin

    Je ne serai pas prête non plus.

    • Sherlock Holmes, l'original et les produits dérivés : 17 juin

    • Un écrivain contemporain au choix : 20 juin

    • Agatha Christie : 28 juin
    • Littérature enfantine ou adulescente ou adaptations sur grand et petit écran : 29 juin

    - The Tales of Beedle the Bard, J.K. Rowling

     London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Je crève d'envie de retourner à Londres cet été. J'essaie de relativiser, j'y suis allée l'an dernier mais j'ai follement envie de repartir et ça ne passe pas. Le Mois anglais risque d’aggraver mon cas. Please help!

  • Le Seigneur des Anneaux -1

    Mes aventures livresques continuent bien que je sois un peu moins présente sur le blog mais j'ai entrepris une grande quête, celle de l'Anneau et je tenais à la partager.

    La fraternité de l'anneau.jpg

    La fraternité de l'anneau

    J.R.R. Tolkien

    Éditions Christian Bourgois, 2014

    Bilbo a ramené de son grand voyage un anneau si puissant, qu'il doit à tout pris être détruit pour ne pas tomber entre de mauvaises mains. Cette quête revient au neveu de Bilbo: Frodo, un hobbit du Comté (dans cette édition, on parle du Comté et non de la Comté). La guerre semble proche et inéluctable, différents peuples doivent s'allier pour contrer le mal sombre qui les menace.

    " Un Anneau pour les dominer tous, Un Anneau pour les trouver,
      Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier. " p75

    Un peu avant Noël, j'ai craqué pour cette nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux.

    Ce premier tome est le début d'une longue quête et je savais à quoi m'attendre, l'ayant déjà lu dans une édition jeunesse. Le style descriptif m'avait déroutée lors de ma première tentative de lecture, je m'étais enlisée et j'avais finalement abandonné.
    L'édition poche qu'on m'avait prêtée à l'époque n'avait rien arrangé, avec ses paragraphes serrés, et ses caractères minuscules. Cette nouvelle édition est plus aérée, plus confortable de mon point de vue.

    le seigneur des anneaux,j.r.r tolkien,roman,fantasy

    La Terre du Milieu, est un univers avec sa propre Histoire, qui peut paraître un peu complexe à appréhender pour un néophyte, tellement riche en détails, mais passionnant. En prolongement, je viens d'acheter 3 minutes pour comprendre L'Univers de Tolkien de Gary Raymond et John Howe, édité chez Le Courrier du Livre.

    Ce que j'aime aussi dans ce roman, c'est la dimension épique, le combat entre le bien et le mal avec ses rebondissements, sa magie et des personnages qu'on prend plaisir à accompagner. Les Hobbits sont de charmants compagnons et j'ai particulièrement apprécié les passages en territoire Elfe, au moment du conseil d'Elrond et en Lorient (Lothlorien).

    Le seigneur des anneaux, j.r.r tolkien, roman, fantasy,

    Parcourir la Terre du Milieu m'a énormément plu, même si les jours s'annoncent bien sombres pour nos héros. J'ai hâte de lire la suite.

    Tolkien et moi

  • Northanger Abbey

    Ce livre est un classique abrégé pour jeunes lecteurs. Je l'ai choisi pour le plaisir de la découverte, ne connaissant pas ce roman de Jane Austen.

    Northanger Abbey.jpg

    Jane Austen
    Flammarion, 2015

    Catherine Morland est une héroïne attachante, malgré son esprit romanesque. Toute une gamme d'émotions la traversent tout au long du roman: espoirs, craintes, envies, joies, frustrations. Jane Austen nous décrit ses états d'âme, avec une grande finesse.

    Le hasard fait bien les choses, à Bath, elle fait la connaissance d'un jeune homme: Henry Tilney, dont elle semble apprécier la compagnie. Peu à peu, elle se rapproche de sa famille.
    Catherine se lie également d'amitié avec Isabella Thorpe. Malheureusement, toutes les relations ne sont pas forcément destinées à durer. Question d'intuitions et de sentiments.

    Je n'ai peut-être pas éprouvé autant de plaisir à la lecture qu'avec Orgueil & Préjugés, cependant, j'ai passé un bon moment à Bath, puis à l'abbaye de Northanger, à suivre l'évolution des relations de la jeune femme. J'ai également apprécié le petit clin d’œil aux romans gothiques, avec Les Mystères d'Udolphe, cité à plusieurs reprises et qui semble influencer profondément l'affect de Catherine.

    Ce roman abrégé devrait permettre aux plus jeunes de découvrir Jane Austen et son écriture vraiment unique.

    Je vais essayer de le proposer à ma nièce de onze ans et tenter ensuite de recueillir ses impressions. En ce qui me concerne, c'est la version intégrale qui m'attend maintenant.

    Un grand merci à Brigitte Gautrand et aux éditions Flammarion qui m'ont permis de découvrir ce titre.

    terry pratchett,masquarade,tome 18,roman,fantasy

      A Year in England chez Titine