Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

So British!

  • Les Enquêtes d'Enola Holmes -1

    Imprimer

     J'ai (ré)emprunté le premier tome d'Enola Holmes pour le Challenge British Mysteries.

    Enola holmes t1.JPG

    Nancy Springer

    Tome 1 - La Double Disparition

    Nathan, 2006, 2007

    Médiathèque, logo

    1888, la mère d'Enola Holmes disparaît subitement. La jeune de fille de quatorze ans, n'a d'autres choix que de contacter ses deux illustres frères aînés: Mycroft et Sherlock Holmes.
    La pension pour parfaire son éducation et faire d'elle une lady est envisagée, elle choisit alors de prendre la poudre d'escampette et de se rendre à Londres. En chemin, elle apprend la disparition d'un jeune duc, et décide de mener sa propre enquête.

    J'ai passé un excellent moment en compagnie d'Enola Holmes. Ce roman est d'abord très agréable à lire, bien écrit avec une intrigue principale intéressante et une intrigue secondaire, résolue à la manière de Sherlock Holmes. J'ai particulièrement aimé les passages où notre jeune détective décrypte les messages codés laissés par sa mère.
     
    Pas commodes les deux frangins Holmes mais heureusement Enola a plus d'un tour dans son sac et un certain sens de la débrouillardise. Les héroïnes de littérature jeunesse n'ont pas fini de nous surprendre!

    Une histoire assez captivante qui met en avant les difficultés de la condition féminine à l'époque victorienne, avec une jeune détective qui fait fonctionner sa cervelle et utilise ses rembourrages à sa manière.

    J'ai beaucoup apprécié cette lecture et j'ai hâte de découvrir la suite de ses aventures.

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Agatha Raisin : Randonnée Mortelle #4

    Imprimer

    J'ai eu la chance de gagner ce roman chez Lou il y a deux ans, ce qui m'a permis de faire connaissance avec Agatha Raisin.

    Agatha Raisin, Randonnée mortelle, M.C. Beaton, roman, enquête

    M.C. Beaton

    Randonnée mortelle, #4

    Albin Michel, 2016

    Agatha Raisin quitte Londres pour retourner dans les Cotswolds. Pas grand chose de neuf au village, jusqu'à ce que le corps sans vie de la représentante des Marcheurs de Dembley soit retrouvé sur les terres d'une grande propriété, celle de Sir Charles, c'est donc l'occasion pour Agatha de se rapprocher à nouveau de James pour mener l'enquête et partir en randonnée pour une petite remise en forme.

    J'avais hâte de découvrir les enquêtes d'Agatha Raisin, c'est chose faite! Commencer par le tome 4 n'est peut-être pas le plus judicieux pour comprendre les relations qu'elle entretient avec certains personnages mais au niveau de l'enquête, ça ne pose aucun problème.

    "Suivez mes conseils, consacrez-vous à la randonnée. C'est une occupation saine et tranquille. Une randonnée ne risque pas de se terminer par un meurtre." Page 59

    C'est assez distrayant et très agréable à lire. L'enquête m'a intéressée avec ses quelques rebondissements et sa petite intrigue autour des randonneurs qui ne cessent de s'accuser mutuellement, bonne ambiance dans le club!

    J'ai trouvé Agatha très soucieuse de son apparence, manquant parfois un peu de naturel mais c'est une héroïne attachante avec son franc-parler. C'est sur, elle n'a pas la langue dans sa poche et son extrême franchise, pas toujours appréciée m'a bien plu.

     Je suis impatiente de retrouver Agatha dans le tome 5, car il y a quand même anguille sous roche concernant la vie personnelle de notre Miss Marple contemporaine. 

    British mysteries 2016_2.jpgchallenges,2018,blogosphère,lectures

    The British Mysteries Month chez Lou
    Challenge Feel Good chez Soukee
    Challenge Fin de séries, chez Acr0

  • Le Train de 16h50

    Imprimer

    Le train a du retard, j'ai dû décaler mes publications pour le Challenge British Mysteries! J'ai pioché ce titre dans la bibliothèque de Mr Hilde et il s'agit de ma première rencontre avec Miss Marple. 

    Le train de 16h50, Agatha Christie, roman policier

    Agatha Christie

    Éditions Le Masque

    Deux trains roulant à même vitesse semblent faire la course sur des voies parallèles. Soudain, par la fenêtre du compartiment voisin, Mme McGillicudy aperçoit un homme de dos en train d’étrangler une femme. Mais son train ralentit et la vision disparaît dans le lointain…

    En l’absence de corps et d’autres témoins, Mme McGillicudy, qui n’est pourtant pas sujette aux hallucinations, aura beaucoup de mal à convaincre la police qu’un meurtre a bien eu lieu dans le train de 16h50. Une seule personne pourrait l’aider, Miss MarplePrésentation éditeur

    L'enquête se déroule au sein de la famille Crakenthorpe (ou Crackenthorpe, mon édition est bourrée de coquilles) composée du père un peu acariâtre et avare : Luther, de ses trois fils (Cédric, Alfred et Harold), de sa fille (Emma) et de quelques proches de la famille.
    Lucy Eyelessbarrow se fait engager comme gouvernante à Rutherford Hall sur les conseils de Miss Marple et va remonter progressivement jusqu'à l'assassin.

    Il m'a fallu quelques chapitres pour accrocher et ensuite, je me suis laissée porter par l'enquête: découverte macabre, recherche d'indices jusqu'à Paris, fausse piste, nouveau meurtre, thé potentiellement empoisonné... et un final terrible avec le retour de Mme McGillicudy. Chouette ambiance même si ce n'est pas très rythmé!

    J'ai suspecté presque tous les personnages jusqu'au dénouement. Je dois reconnaître que Miss Marple est particulièrement douée et que l'inspecteur Craddock de New Scotland Yard est bien avisé de lui demander conseil.

     Un bon moment de lecture à renouveler avec d'autres enquêtes d'Agatha Christie.

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Sherlock Holmes, Deux aventures

    Imprimer

    Retrouver Sherlock Holmes et Watson, est toujours plaisant. Comme il s'agit d'une version bilingue, j'entretiens  un peu mon anglais par la même occasion.

    Deux aventures de Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle, Enquêtes, nouvelles

    Pocket, Bilingue, 2015 pour la présente édition

    La Bande Mouchetée

    Sherlock se voit confier une mystérieuse affaire par Miss Stoner, une jeune femme dont la soeur jumelle est morte brutalement. Avec son efficacité légendaire et son sens de la déduction, notre détective va découvrir ce qui s'est réellement passé dans le vieux manoir de Stoke Moran.

    Du suspense, des tensions dans le bureau de Sherlock Holmes et de légers frissons dans cette enquête où Sherlock Holmes recommande à Watson de prendre un revolver et l'avertit du danger potentiel de cette affaire.

     Les Trois Étudiants

    Un sujet d'épreuve confidentiel éparpillé dans le bureau du directeur d'une grand université, ce dernier, désemparé à l'approche de l'examen fait appel à Sherlock Holmes présent dans l’institution pour des recherches personnelles.

    J'ai eu plus de difficulté avec le vocabulaire de cette nouvelle, butant sur des mots, des expressions traduites (fort heureusement) sur la page de droite. Malgré mes difficultés, j'ai apprécié le dénouement de l'enquête. Les capacités de déduction de Sherlock Holmes sont toujours aussi impressionnantes bien que ce dernier ne soit pas dans ses meilleures dispositions.

    "L'humeur de mon ami ne s'était pas améliorée depuis qu'il était privé du cadre sympathique de son logement de Baker Street. Sans ses albums, ses produits chimiques et le désordre familier dans lequel il vivait, il ne se sentait pas à l'aise." page 101

    J'ai hâte de poursuivre la lecture des différentes nouvelles de La Résurrection de Sherlock Holmes, recueil qui se trouve justement dans ma Pile A Lire

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Le Seigneur des Anneaux, III. Le Retour du roi

    Imprimer

     Aujourd'hui, on peut trinquer à l'auberge du Poney Fringant, j'ai terminé la lecture de la saga du Seigneur des Anneaux!

    le seigneur des anneaux, bière
    Source : Tolkien Wiki

    Le retour du Roi, tome 3 du "Seigneur des Anneaux", regroupe le Livre V et le Livre VI. Le sixième et dernier livre reprend les "Appendices" de Tolkien (sources, arbres généalogiques, chronologie des Terres Anciennes, annales des Rois, etc.).

    Le seigneur des anneaux, Le retour du roi, J.R.R. Tolkien

    J.R.R. Tolkien

    Gallimard, Collection Folio Junior, 2012 pour la présente édition

    Le royaume de Gondor s'arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et hobbits. Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien désormais contre la puissance maléfique de Mordor. Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l'Anneau, jour après jour, s'approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l'Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron… Présentation éditeur

    le seigneur des anneaux,le retour du roi

    Replonger dans cette saga a vraiment été passionnant avec la bataille épique dans les champs du Pelennor, le siège de Minas Tirith (dans le Gondor), des personnages héroïques : Aragorn qui s'en va prendre le Chemin des Morts accompagné de Legolas, Gimli et de volontaires, Dame Eowyn, prenant part à la bataille, le roi Théoden et son dernier combat...)

    "[...] Théoden ne pouvait être gagné de vitesse. Il paraissait emporté par la folie, ou la fureur des batailles de ses pères courait comme un nouveau feu dans ses veines, et il était porté par Nivacrin comme un dieu de jadis, voire comme Oromë le Grand à la bataille de Valar, quand le monde était jeune. Son bouclier d'or, découvert, brillait telle une image du soleil, et l'herbe flamboyait de vert autour de ses pieds blancs de coursier. Car le matin se levait, le matin et un vent venu de la mer ; les ténèbres se dispersèrent... "page 183

    Sans oublier la bravoure et le courage des hobbits : Frodon et Sam, tentant de se rapprocher de la Montagne du Destin avec un Gollum qui les surveille et un anneau toujours aussi pesant à transporter mais aussi Pippin, accompagnant Gandalf et ensuite au service de Denethor et Merry prêt pour le combat.

    C'est grisant, éprouvant mais toutes les aventures ont une fin et une fois la quête de l'anneau achevée, c'est difficile d'accepter que ce soit et bel et bien terminé.

    Heureusement, ça ne s'arrête pas là, et il est encore temps de porter secours à ceux qui en ont besoin, de se rassembler pour honorer les grands guerriers disparus au combat, de célébrer ceux qui se sont battus jusqu'au bout et qui ont permis d'avoir le dessus sur les terribles forces de Sauron...

    J'ai apprécié qu'on suive les personnages jusqu'à leur retour chez eux. Maintenant, je ne m'attendais pas à cette dernière ruse de Saroumane, dans la Comté.

    Enfin, j'ai pris le temps de découvrir les sources et les différentes chronologies. C'est un peu plus compliqué à lire car c'est une avalanche de lieux, de noms et de dates. Néanmoins, ça permet de se remettre en mémoire ce qui s'est passé avant la quête de l'anneau et l'aventure de Bilbo et même de découvrir ce qui se passe après.
    L'univers est assez complexe à appréhender dans son ensemble et certains détails restent encore un peu nébuleux dans mon esprit.

    D'autres titres de J.R.R. Tolkien m'attendent dans ma Pile A Lire et qui sait dans quelques années, j'aurai sans doute envie de relire cette grande saga et de repartir en Terre du Milieu. ♥

    | ***** |

    challenges,2018,blogosphère,lectures

    "Danse de la joie" pour cette passionnante saga achevée dans le cadre du Challenge d'Acr0.

    Tolkien sur le Livroblog


    Lettres du Père Noël (2010)
    Bilbo le Hobbit (2013)
    ► Roverandom (2015)
    Le Seigneur des Anneaux, I. La communauté de l'anneau (2016)
    Le Seigneur des Anneaux, II. Les Deux tours (2017)

  • The Tales of Beedle the Bard

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour notre rendez-vous Sorcellerie dans le cadre du Challenge Halloween. J'ai profité du marathon de lecture, ce week-end pour relire Les Contes de Beedle Le Barde, en langue anglaise.

    The tales of Beedle the Bard, J.K. Rowling,

    J.K. Rowling

    Bloomsbury, 2008 pour la présente édition

    Éditions Gallimard, pour l'édition française

    Aventure, ruse, amour, magie, voici les cinq contes qui bercent l'enfance des sorciers.

    Traduit des runes par Hermione Granger, commenté par Albus Dumbledore, avec une introduction de J.K. Rowling, ce classique vous fera tour à tour rire ou frissonner. Présentation éditeur

     
    J'ai apprécié la lecture de ces contes accompagnés des notes du professeur Dumbledore. On reconnaît bien son sens de l'humour et son esprit lumineux. Chaque récit a sa morale, et met en scène des bons et des mauvais sorciers, à la manière des contes de fée.

    La mise en page est soignée avec des petites frises et quelques illustrations.

    J'ai rencontré des difficultés au niveau du vocabulaire mais j'ai choisi de ne pas traduire chaque mot dans le dictionnaire, me contentant du sens global.
    Je n'avais pas lu en langue anglaise depuis longtemps, l'expérience est plaisante, elle nécessite juste un peu plus de concentration.

    | ***** |

    Un petit recueil amusant pour retrouver l'univers d'Harry Potter, histoire de prolonger un peu la magie.

    Le conte le plus surprenant : The Warlock's Hairy Heart (Le sorcier au cœur velu)

    Ce récit est cruel, on se croirait presque dans une nouvelle d'Edgar Poe! D'ailleurs, je constate que certains sorciers peuvent être aussi torturés que les moldus.

    logo, Challenge Halloween 2017, sorcières

    Logo réalisé par Pedro
    Challenge Halloween, Lou & Hilde

  • La Petite Boulangerie du bout du monde #1

    Imprimer

    Aujourd'hui, on s'arrête à la Petite Boulangerie et on se laisse tenter par un joli pain bien doré, des cinnamon rolls ou autres bagels...

    Les petits pains à la cannelle, La petite boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan, roman, pâtisserie

     Jenny Colgan

    Pocket, 2016 pour la présente édition

    Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles.

    Quoi de mieux qu’un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
    Seule dans une boutique laissée à l’abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain.
    Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n’était qu’un break semble annoncer le début d’une nouvelle vie…

    La Petite Boulangerie du bout du monde, Jenny Colgan, roman

    Je me suis installée sans difficulté à Mount Polbearne, petite ville de pêcheurs de Cornouaille insulaire, un peu isolée, où Polly tente de refaire sa vie. Un appartement délabré qui ne demande qu'à être arrangé, une propriétaire acariâtre à adoucir, et l'odeur du pain qui cuit, irrésistible, ça donne envie de faire cuire son propre pain.

    L'atmosphère de ce roman est plaisante, avec des personnages sympathiques et attachants, je pense évidemment à Polly, aux pêcheurs, à Huckle et ses abeilles. J'ai suivi avec plaisir les méandres de l'histoire, parfois joyeux ou dramatiques.

    J'ai trouvé la fin du livre un peu moins digeste, la romance plutôt discrète tout au long du roman prend plus de place, c'est parfois prévisible, "feel good" oblige, peu importe, ça fait du bien et ça reste très divertissant! 

    Les recettes à la fin du livre, apportent une petite touche gourmande. J'ai d'ailleurs testé les cinnamon rolls pendant la lecture, delicious!

    | ***** |

    Un moment de lecture agréable et distrayant, à savourer en grignotant du pain tout juste sorti du four.

    Petite parenthèse personnelle, j'ai déjà dû vous dire que mon grand-père était boulanger-pâtissier, et je garde en mémoire ses gâteaux : frangipanes, fraisiers (à la fin de repas de famille qui me semblaient très longs en attendant le dessert), pièces montées (pour de nombreux anniversaires de mon enfance, choux vanille et chocolat, dragées, caramel, et parfois une plateforme en nougatine), Saint-Honoré (avec sa crème délicieuse)... ses croissants, quand j'y allais en vacances.

    Je ne me souviens malheureusement pas de la pâtisserie, j'étais trop petite mais il me reste des photos et le goût des souvenirs.

    Lecture offerte par Lou et gourmandises partagées avec Myrtille, il y a quelques mois.

    D'autres lectrices se sont imprégnées de l'ambiance de la petite boulangerie: Soukee, Fondant, SV Cath, Faelys

    minuit à paris,film,woody allen,paris

    Challenge Feel Good chez Soukee

  • Londres, l'été dernier

    Imprimer

    Il s'agit de mon premier billet dans le cadre du Mois Anglais, un rendez-vous que j'aime beaucoup mais cette année, c'est un peu compliqué côté blog, côté lectures and "In Real Life" alors, le programme sera light mais il y a aura quand même du thé, des livres et quelques gourmandises, selon l'inspiration un peu capricieuse du moment.

    Aujourd'hui, j'ai eu envie de faire écho au billet de Lou: In London we trust, en créant quelques mosaïques avec mes photos de Londres de l'été dernier.

    Beaucoup de tristesse et de jolis souvenirs qui font du bien.

    - Day 1 -

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Vitrine de Fortnum & Mason...

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Piccadilly

    Victoria & Albert Museum

    londres,mois anglais

    @Hilde

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Day 2

    Leadenhall Market

    Jour 2 - Jeudi.jpg

    @Hilde

    Sky Garden: A great day with Helena and her family!

    Londres, Skygarden

    @Hilde

    Vues du 37ème étage

    Londres

    @Hilde

    Day 3

    Cruise on the Thames1.jpg

    @Hilde

    Cruise on the Thames (Westminster - Greenwich)

    Londres

    @Hilde

    La suite dans le prochain billet photos...

    Le Mois anglais

    Lou & Cryssilda

    londres,mois anglais

     

     
     
     
     
     
     
  • Le Seigneur des Anneaux, II. Les Deux Tours

    Imprimer

    L'an dernier à la même époque, je me plongeais dans le premier tome du Seigneur des Anneaux, il est grand temps de reprendre la quête entamée par Frodon, Sam et l'ensemble de la compagnie.

    Le seigneur des anneaux, les deux tours, tome 2, J.R.R. Tolkien

    J.R.R. Tolkien

    Folio Junior, 2013 pour la présente édition

    Attention Spoiler avec ce résumé

    Ce deuxième tome commence de bien triste manière.
    Retenus prisonniers, Merry et Pipin parviennent à échapper aux orques et rejoignent Sylvebarbe et les Ents.
    Quant à Aragorn, Gimli et Legolas, ils vont retrouver Gandalf et participer à une bataille aux côtés du roi Theoden, au Gouffre de Helm avant de rejoindre l'Isengard et la tour d'Orthanc où se trouve Saroumane mais la menace toujours plus grande oblige Gandalf à partir avec Pippin.
    De leur côté, Frodon et Sam poursuivent leur route vers le Mordor avec Gollum sur leurs traces et de nombreux périls en perspective.

    J'ai à nouveau ressenti le plaisir intense d'être captée par l'Aventure avec un grand A: des batailles, de l'action, une lutte pour le bien qui se poursuit malgré les nombreux dangers. L'univers est riche, immersif, tout y est très détaillé.
    J'ai particulièrement apprécié les belles descriptions de la nature avec les Ents. Une certaine nostalgie s'en dégage, de la tristesse aussi.

    "Les Hobbits s'endormirent au son du doux chant de Bregalad, qui semblait lamenter en nombreuses langues la chute des arbres qu'il avait aimé."

    J'aime aussi les chants elfiques, les légendes évoquées, c'est passionnant, épique. Je suis toujours fascinée par la destinée héroïque des personnages, par leur courage. 

    J'ai passé un très bon moment en Terre du Milieu, vivement la suite!

    Mon seul regret, ne pas m'être procurée le tome 2 aux éditions Christian Bourgois. Choisir l'édition jeunesse pour démarrer la saga était rassurant mais maintenant que je suis bien familiarisée avec les lieux, les personnages, et l'histoire, ça n'a plus d'intérêt et mon exemplaire est décevant (coquilles, passages mal imprimés...).

    Tolkien sur le Livroblog

    -> Bilbo le Hobbit
    -> Lettres du Père Noël
    -> Roverandom (lu en 2015)
    -> Le Seigneur des Anneaux, I. La communauté de l'anneau (2016)

    Challenge ABC Imaginaire.jpg

    Challenge ABC Littératures de L'Imaginaire organisé par Mariejuliet sur Livraddict

  • Waterloo Necropolis

    Imprimer

    Aujourd'hui, mettez de côté votre calendrier de l'Avent et les chocolats à la guimauve, je vous emmène à Londres, marcher entre les tombes, pour une belle découverte.

    WATERLOO-NECROPOLIS_couv.jpg

    Mary Hooper

    Éditions Les Grandes Personnes, 2011, 17,50€

    Dés 12 ans - 314 pages

    Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher.
    Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s’emparer d’un mystérieux héritage.

    J'ai adoré l'histoire de Grace et de Lily, deux orphelines très attachantes, obligées de lutter au quotidien contre la pauvreté, me faisant un peu penser à Oliver Twist.

    Le cadre du roman est original, avec d'un côté la vie londonienne à l'époque victorienne et de l'autre le monde funéraire avec la famille Unwin faisant fortune sans aucune scrupule, grâce au commerce de la mort.

    Les sujets abordés sont difficiles (le viol, la grossesse non-désirée, la mort) mais évoqués avec beaucoup de justesse, sans jamais tomber dans le pathos.

    L'atmosphère y est particulière, j'ai beaucoup apprécié les nombreuses descriptions, me permettant de bien visualiser les lieux. Une écriture agréable aussi, du suspense jusqu'au bout, j'ai trouvé ce roman captivant.

    Ce fut un excellent moment de lecture, je vous le recommande chaudement. 

    Les endroits qui ont retenu mon attention :

    - L'express funéraire, avec à son bord les vivants et les morts.

    - Le cimetière de Brockwood: "un magnifique jardin avec des arbres, des fleurs, des statues" page 20, me faisant un peu penser au cimetière que j'ai visité cet été: The Brompton Cemetery (suivez le lien pour partir en promenade).

    -La boutique spécialisée dans le deuil du vil Sylvester Unwin, sur Oxford Circus.

    brompton cemetery,cimetière,londres

    British Mysteries chez Lou

    Ce roman n'a rien d'horrifique mais il aurait pu entrer dans le Challenge Halloween pour son côté funèbre.

    Merci Arieste pour la dédicace.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer