Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre Audio

  • Fétiches

    Fétiches.JPG

    Mo Hayder, écrivain britannique.

    Un grand merci à Audiolib pour cette découverte.

    Et si la folie était ce qu’on pouvait leur souhaiter de mieux ?

    Les patients de l’établissement psychiatrique de Beachway sont très sensibles à la suggestion. Aussi, lorsque plusieurs malades se livrent à des actes d’automutilation, et que l’un d’entre eux va jusqu’à se donner la mort, le fantôme de « la Maude », une infirmière sadique, ressurgit du passé.

    Face à cette psychose collective, AJ, l’infirmier psychiatre en chef, demande à l’inspecteur Jack Caffery d’enquêter. Il soupçonne l’un de ses patients récemment libéré, Isaac Handel, un parricide amateur de poupées vaudou, d’être le responsable de l’hystérie collective…

    Résumé éditeur

    Je n'avais encore jamais lu de romans de Mo Hayder, c'est donc une découverte et, j'ai de la chance, elle est plutôt réussie. J'ai passé de bons moments à écouter ce livre audio (environ 12 heures d'écoute), lu par François Hatt.

    Je n'ai pas vu le temps passer, captivée par l'histoire. Du suspense, des personnages intéressants et cette rumeur de fantôme "La Maude" prenant de l'ampleur, bref je n'ai ressenti aucune longueur. Au contraire, j'étais pressée à chaque fois de reprendre là où je m'étais arrêtée.

    D'un côté, les affaires d'AJ à l'hôpital, les patients (Mère Monstre, Zelda, Isaac...), quelques collègues, Mélanie, sa supérieure, sa vie privée aussi, de l'autre Jack Caffery  inspecteur de police, couvrant sa collègue de travail, Fléa et menant l'enquête à la demande d'AJ. L'alternance des deux intrigues ne m'a pas dérangée mais la seconde m'a moins passionnée.

    Une ambiance particulière qui s'installe dés le départ, me faisant un peu fait penser à celle de Shutter Island, en moins pesante tout de même, bien que certains passages soient assez terrifiants.

    Finalement, j'apprécie de plus en plus, ces intrigues un peu fantastiques en apparence qui finissent pas se rationaliser d'une manière ou d'une autre. Je m'attendais un peu à ce genre de dénouement, mais j'ai quand même ressenti l'effet de surprise et les quelques frissons qui vont avec.

    fétiches,mo hayder,audiolib

    Un thriller efficace, divertissant, avec des personnages attachants, j'ai bien envie de poursuivre avec d'autres affaires de l'inspecteur Jack Caffery.

    J'apprécie de plus en plus les livres audio et vous? 

  • Sukkwan Island

    Sukkwan Island.jpg

    Sukkwan Island - David Vann

    Lu par Thierry Janssen

    "Un homme, son fils, l'Alaska. Et tout bascule..."

    Audiolib - 5h30

    Pourquoi avoir des livres audio dans sa bibliothèque?

    • Pour écouter des histoires, c'est un plaisir! Le livre audio n'est pas seulement pour les personnes atteintes d'une déficience visuelle.
    • Pour les vivre de manière intense. Avec un bon casque, on plonge au coeur du livre. C'est une expérience littéraire passionnante.

    "Je suis vraiment séduite par le livre audio"

      Je pense acheter d'autres titres Audiolib. Je trouve le site très bien conçu, il permet d'écouter des extraits et donc de choisir un titre et une voix que l'on se sent prêt à écouter pendant plusieurs heures.

    Je résume...

    Un père se retrouve seul, avec son fils de treize ans sur une petit île, en Alaska, afin d'y vivre pendant un an. Ils doivent se préparer à l'arrivée de l'hiver: pêcher, chasser, faire des réserves de nourriture et améliorer leur cabane mais l'isolement n'arrange rien à l'état psychologique, déjà défaillant du père et leur séjour tourne au drame.

    L'histoire est facile à écouter, le style n'est pas un obstacle mais quelle ambiance! J'avais l'impression en prenant le casque de me retrouver dans la cabane avec Roy et son père... Immersion totale, je me sentais un peu isolée par moment, c'était assez pesant.

    Il faut dire que la deuxième partie est plus glauque. L'horreur n'est pas décrite de manière détaillée mais elle imprègne presque toute l'histoire. L'ambiance malsaine s'intensifie d'heures en heures. J'ai trouvé beaucoup de longueurs et j'espérais que ça se termine vite.

    La fin m'a laissé un arrière-goût un peu amer et la sensation que le bonheur est à porté de tous mais qu'il peut être facilement gâché par faiblesse et par égoïsme.

    J'attendais un peu plus de cette histoire. Malgré un climat psychologique assez réussi, le temps m'a paru un peu long.

    Je suis en tout cas ravie d'avoir écouté ce livre audio.

    Un grand merci à Thomas et à Audiolib, pour cette découverte.