Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Livroblog - Page 6

  • Muffins aux framboises

    Imprimer

    Hello dear readers ! Yesterday, I cooked delicious muffins with raspberries from the garden! Perfect for a dessert or a teatime!

    Muffins aux framboises, framboises, muffins, Becky&Liz, Le mois anglais, recette, cuisine

    Lire la suite

  • Raïta de concombre

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose de découvrir ma recette de raïta de concombre. Simple à réaliser et délicieuse. J'en prépare depuis pas mal d'années.

    Raïta de concombre, cuisine indienne, inde, les étapes indiennes, les gourmandises de Syl

    Lire la suite

  • La liste de mes envies londoniennes

    Imprimer

    Dans le cadre de notre rendez-vous londonien, je viens de remettre à jour la liste de mes envies londoniennes complétée avec quelques photos et anecdotes de voyage!

    londres,vacances, London calling
    Très belle vue du Tate Modern - J'adore cette photo!

    Lire la suite

  • Le Singe de Hartlepool

    Imprimer

    J'avais noté cette BD chez Soukee lors d'un Mercredi BD, et je l'ai enfin empruntée à la médiathèque avant le confinement.

    le singe de hartlepool,lupano,moreau,bd,delcourt,légende anglaise,mois anglais 2020

    1814, sur un navire français, un jeune garçon est condamné pour avoir chanté une chanson anglaise de marin. Pris dans une tempête, le bateau s'échoue près des côtes anglaise. Seul survivant à première vue, un singe portant l'uniforme napoléonien. Accusé d'être un français, ayant mordu un citoyen d'Hartlepool, son procès s'organise car la sûreté du Royaume d'Angleterre serait menacée!

    "Inspirée d'une légende tristement célèbre du Nord de l'Angleterre, Le Singe de Hartlepool est une fable tragi-comique qui parle de nationalisme va-t-en-guerre et du racisme ignorant qui ne connaît pas de frontières..."

    Les préjugés anti-anglais et anti-français pendant les guerres napoléoniennes ont été terribles, je n'ai pas de mal à le croire. Les villageois et les membres de l'équipage détiennent une bonne couche de stupidité et de racisme tout en se prenant pour des cadors. Les insultes sont copieuses et imagées, ça fuse à ce niveau là.
    J'ai trouvé l'histoire complètement délirante au début.

    On croit à une méchante plaisanterie, on se dit qu'à un moment donné ils vont se rendre compte de leur bêtise, que quelqu'un va bien finir par leur dire, mais on se met à douter. Et si, ils étaient assez stupides pour faire ça?
    Incroyable, ça m'a sidérée et j'avoue que ça m'a juste donné envie de me révolter contre cette sombre crétinerie collective et de pleurer aussi, ça a beau être une fable, c'est le genre d'histoire qui me retourne. Ironie du sort, des enfants plus sages que des adultes entièrement aveuglés par la haine.

    Du côté des dessins, j'aime beaucoup les couleurs, à bord du navire, au moment de la tempête avec les premières images du village, mais les personnages un peu moins. Certains font vraiment barbares, arriérés, c'est volontaire j'imagine mais pas très joli à voir! L'ancien combattant Patterson, une gueule cassée et certaines vignettes sont un peu gores. Ce n'est pas la galerie des horreurs non plus mais c'est plein de bouches édentées!

    "Voilà qui ne va pas te faciliter la vie, jeune homme. Déjà que l'étranger fait peur alors qu'on sait d'où il vient, m'est avis que l'apatride a du souci à se faire."

    La dernière remarque du docteur sur la peur des étrangers reste tristement d'actualité. Cette lecture ne m'a pas rendue très optimiste, je dirai même qu'elle a un peu assombri mon humeur. Je trouve l'histoire plus effrayante qu'autre chose. On ne pend plus les gens, ni les animaux, mais le racisme existe toujours. La violence est toujours là.

    notation, étoiles, goodreads

    Cette BD tourne donc en ridicule le racisme primaire, la bêtise, les idées reçues, ce qui n'est pas pour me déplaire, j'aime l'ironie mais c'est tellement triste et cruel. Ce n'est pas un coup de cœur mais un petit coup au cœur. Je vais avoir du mal à m'en remettre. A découvrir pour la portée du message.

    "Aujourd'hui encore, cette légende est bien vivace en Grande-Bretagne.  [...] "
    La page explicative à la fin du livre est assez intéressante. 

    Le Singe de Hartlepool de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau, Delcourt, 2014

    2013 Prix des Libraires de BD

    logo, la BD de la semainelogo, médiathèque de chartres de bretagneLe mois anglais, Challenges, Lou

    La BD de la semaine : Rendez-vous chez Stephie

    Le Mois Anglais organisé par Lou, Titine et Lamoussmé
     
    Découverte de la Médiathèque
  • Quelques plats à partager #Mai 2020

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose de découvrir quelques plats que Mr Hilde et moi avons cuisiné au mois de mai. 

    Recettes, cuisine, Les gourmandises de Syl

    Lire la suite

  • Laetitia Colombani, La tresse

    Imprimer

    Bonjour, on se retrouve aujourd'hui pour une lecture commune autour du titre La tresse de Laetitia Colombani (roman ou/et album) avec Blandine, Nath Sci, Mya Rosa, Jojoenherbe

    la tresse,laetitia colombani,roman,les étapes indienne,le livre de poche

    Trois pays, et plusieurs vies de femmes qui s'apprêtent à être bouleversées. En Inde, Smita, souhaite un autre avenir pour sa fille que celui réservé aux Intouchables. En Sicile, Giulia, doit décider de l'avenir de l'entreprise familiale de confection de postiches et au Canada, Sarah est amené à reconsidérer sa vie professionnelle en tant qu'avocate. Quels liens peuvent-elles bien avoir en commun?

    Je l'ai lu en une seule journée. Les chapitres sont courts et s'enchaînent à un bon rythme. C'est très agréable à lire. Je me suis attachée d'emblée aux différents personnages.

    J'ai particulièrement été émue par le courage de Smita. Sa vie est extrêmement difficile. Elle vit avec son mari, chasseur de rats dans un petit village de l'Uttar Pradesh et est chargée de nettoyer les excréments humains.
    Même envoyer leur fille, Lalita, à l'école est compliqué mais tout espoir n'est pas perdu.

    C'est aussi valable pour Giulia et Sarah qui vont être amenées à prendre des décisions importantes, sans doute nécessaires pour envisager une vie meilleure. C'est ce qui fait du bien dans ce roman. L'espoir qui demeure malgré les difficultés. J'aurais juste aimé que le récit se poursuive encore un peu en Inde.

    La relation de Giulia et Kamaljit est lumineuse. Ce roman est un peu feel-good, et je ne peux que le conseiller même si je l'ai trouvé un peu court. J'aurais aimé accompagner les personnages plus longtemps encore.

    la tresse,laetitia colombani,roman,les étapes indienne,le livre de poche

    La tresse de Laetitia Colombani, Le Livre de Poche, 2017 - 2019 pour la présente édition

    étapes indiennes, inde, lectures

    Pour en savoir plus sur Les Étapes Indiennes

  • Le Mois Anglais 2020

    Imprimer

    Le Mois anglais is back, organized by Lou, Titine et Lamoussmé!
    Il s'agit de leur 9ème édition, du 1er au 30 juin 2020! Tea, books, and scones! Let's go!

    Le mois anglais, challenges
    Le chouette logo de Belette

    On peut partager tout ce qu'on souhaite autour de l’Angleterre (lectures, films, photos, recettes…).

    Le programme prévu par les organisatrices

    3 juin : Un roman policier d’Agatha… Christie ou Raisin (avec le Challenge British Mysteries) : 

    6 juin : Londres, en littérature mais pas que !  

    9 juin : Romancière anglaise au choix

    11 juin : Époque victorienne (roman victorien, néo-victorien, essai…)

    13 juin : Lecture jeunesse

    15 juin : Vintage novel (Cluny Brown, Angela Thirkell, romans Persephone…)

    18 juin : Essai ou biographie

    21 juin : Tessa Hadley

    23 juin : Cosy mystery (avec le Challenge British Mysteries)

    26 juin : Une bande-dessinée

    29 juin : Barbara Pym

    le mois anglais,challenges
    Eux aussi participent au Mois Anglais! (Photos personnelles)

    Lectures et projets for this great month

    lectures, l'aspirateur de la sorcière, Summertime

    J'ai commencé Summertime un recueil qui comprend Les Vacances d'Hercule Poirot et La Maison du péril d'Agatha Christie. J'ai peur de ne pas être tout à fait prête pour le 3 juin, we'll see!

    Des BD : Le Singe de Hartlepool de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau
    Les Enquêtes d'Enola Holmes, La Double disparition de Serena Blasco

    - LONDRES le 6 juin : Je pense partager un billet avec des photos de voyage, des photos inédites sur le blogs of course! La liste de mes envies londoniennes mise à jour.

    - Lecture jeunesse du 13 juin : L'aspirateur de la sorcière de Terry Pratchett. Mon billet est déjà prêt pour le jour J!

    Des gourmandises : des scones au cheddar et à la ciboulette, des muffins aux framboises,

    Rendez-vous avec Agatha Christie : Les Vacances d'Hercule Poirot

    Sur Instagram

    J'aimerais aussi reprendre la relecture d'Harry Potter, partager des enquêtes de Sherlock Holmes, tenter de nouvelles recettes so british, mettre la main sur le tome 2 d'Agatha Raisin, peut-être un petit tour par Brick Lane (petit clin d’œil aux étapes indiennes).

    Plein d'envies qui dépendront de mon emploi du temps et de mon énergie du moment!
    Le télétravail se termine demain, je retourne sur place mercredi prochain. Je pense que ça va me vampiriser un peu au départ!

    Keep calm and enjoy the British Month!

    bibliothèque, livres anglais
    Un petit tour dans ma bibliothèque, des livres en anglais (j'en ai lu certains mais pas tous), des guides de voyage. Mes romans en langue française sont à l'étage en dessous.

    See you soon and take care.

  • Prajwal Parajuly, Aucune terre n'est la sienne

    Imprimer

    Véronique m'avait donné envie de découvrir cette nouvelle en partageant le lien sur le groupe Facebook des étapes indiennes mais j'ai finalement eu le déclic hier soir en lisant l'avis de PatiVore.

    Cette nouvelle est extraite de la revue littéraire d'Asie, Cartes et territoires N°4. La lecture en ligne est gratuite sur le site des éditions Jentayu, en suivant ce lien.

    Jentayu, Cartes et territoires, revue, asie, N°4aucune terre n'est la sienne,prajwal paradjuly,nouvelle,les étapes indienne
    Illustration : © Public Child. Source image : Editions-Jentayu.fr

    Anamika vit dans un camp de réfugiés, au Népal, avec son père et ses filles. Avant elle vivait au Bhoutan. Son premier mari, révolutionnaire dans l'âme a porté l’opprobre sur la famille qui a été expulsée pour traîtrise, malgré la séparation d'avec ce dernier.
    Son second-mari, rencontré au camp, est un homme stupide et violent.
    Aller vivre Amérique, une possibilité pour certains réfugiés. Anamika y voit peut-être un espoir de recommencer une nouvelle vie là-bas.

    Anamika a un sacré caractère et un bon sens de la répartie qui lui permettent de se détacher des insultes qu'elle reçoit au camp. Ses seuls crimes aux yeux des autres : s'être remariée et les avoir quittés tous les deux. Même si dans le second cas, c'est plutôt son mari qui lui a dit de partir. La raison est accablante mais malheureusement pas surprenante.

    Plusieurs sujets sont évoqués : le désir d'avoir un fils, le contexte difficile entre le Bhoutan et le Népal, et l'espoir que représente le départ en Amérique pour les réfugiés. Le second-mari s’incruste d'ailleurs dans ce projet, sans qu'on l'y ait invité.

    La fin est ouverte. On ne sait finalement pas si leur dossier pour l'Amérique a été accepté mais on ne peut que le souhaiter pour cette femme qui n'aspire pas à revenir vivre au Bhoutan et ne souhaite pas non plus s'installer au Népal. 

    J'ai particulièrement apprécié l'entretien de la fin qui finalement libère les personnages de leurs inquiétudes, en abordant les sujets qui fâchent. La liberté des mœurs, c'est quand même sacré!

    J'ai aimé la lecture de cette nouvelle et je serais curieuse de découvrir le roman de Prajwal Parajuly.

    Extrait

    — Dans ce cas, je ne serai sans doute pas choisie.
    — Oui, le camp se renseigne aussi sur le caractère des gens. Tout le monde est au courant de ton second mariage. »
    Le bus cracha une fumée noire sur Anamika lorsqu’il fonça sur la route. Les passagers, tels des noceurs partant pique-niquer, chantaient des chansons de Bollywood.
    Anamika savait que la femme disait cela sans méchanceté. Sans compter qu’elle avait raison. Anamika elle-même se considérait comme une femme de mœurs légères. Elle avait beau essayer de trouver les meilleurs arguments pour justifier ses actes, elle savait en son for intérieur qu’elle avait mal agi et qu’elle le paierait un jour.

    étapes indiennes, inde, lectures

    Pour en savoir plus sur Les Étapes Indiennes

  • Empanadillas au poulet

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous emmène en Espagne, j'ai improvisé hier soir une recette d'empanadillas, un petit chausson farci de viande (du poulet pour ma recette), de poisson ou d'autres ingrédients.

    empanadas,empanadillas,poulet,recette,recette espagnole,les gourmandises de syl

    Lire la suite

  • Manga Chats

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle découverte autour des chats, offerte par mon amie Lou, l'an dernier.

    Manga chats, Tamako Tamagoyama, bd du mercredi, Larousse, chats

    Tamako Tamagoyama partage des anecdotes et des moments du quotidien avec ses chats : Ton et Shino. Elle est au petit soin pour ses félins, un peu gaga aussi, ça se voit au premier coup d’œil! Son objectif : nous faire craquer!

    Ce manga édité dans le sens de lecture français est découpé en huit chapitres : les choses bizarres que font les chats, les rapports qu'ils ont avec les objets, les repas et tout ce qui touche à la nourriture, leur pouvoir apaisant, la première rencontre de l'autrice avec ses deux compagnons. Bref des chats, des chats et encore des chats pendant 175 pages.
    On a aussi droit à un petit prologue de présentation de la narratrice et des deux vedettes du manga. Le dernier chapitre étant consacré aux chats de ses parents.

    manga chats,tamako tamagoyama,bd du mercredi,larousse,chats

    A chaque page, c'est un peu la surprise au niveau de la mise en page : une planche qui nous raconte une petite histoire ou des gags plus courts en colonnes, de vraies photos de ses chats commentées ou/et des dessins légendés.
    Au milieu du manga on a une "sélection spéciale album de mes chats" occupant la double-page.
    Les dessins sont tout en rondeur, assez kawaï (かわいい =mignon en japonais).

    Toutes les mimiques des chats y sont détaillées, leurs comportements, leurs petites habitudes, bonnes ou mauvaises avec humour et tendresse. On y reconnaît parfois ses propres compagnons, on y retrouve aussi des choses déjà lues mais j'ai trouvé la présentation vraiment sympa. J'aurais encore plus apprécié qu'il soit édité dans le sens de lecture japonais. 

    Beaucoup d'humour, le trio est assez attachant. Tamako fait aussi parler Ton et Shino, par moment.

    C'est amusant à lire, tout en douceur, en légèreté, ça se lit très vite, et on apprécie d'y revenir. A consommer sans modération pour continuer à cultiver son amour des chats!

    Manga Chats de Tamako Tamagoyama, éditions Larousse, 2018

    logo, challenge un mois au japonlogo, la BD de la semaine

    C'est Moka qui nous accueille sur son blog pour le rendez-vous BD de la semaine!
    Le Challenge Un mois au Japon organisé par Lou & Hilde