Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Livroblog - Page 3

  • Le Mois Anglais 2020

    Imprimer

    Le Mois anglais is back, organized by Lou, Titine et Lamoussmé!
    Il s'agit de leur 9ème édition, du 1er au 30 juin 2020! Tea, books, and scones! Let's go!

    Le mois anglais, challenges
    Le chouette logo de Belette

    On peut partager tout ce qu'on souhaite autour de l’Angleterre (lectures, films, photos, recettes…).

    Le programme prévu par les organisatrices

    3 juin : Un roman policier d’Agatha… Christie ou Raisin (avec le Challenge British Mysteries) : 

    6 juin : Londres, en littérature mais pas que !  

    9 juin : Romancière anglaise au choix

    11 juin : Époque victorienne (roman victorien, néo-victorien, essai…)

    13 juin : Lecture jeunesse

    15 juin : Vintage novel (Cluny Brown, Angela Thirkell, romans Persephone…)

    18 juin : Essai ou biographie

    21 juin : Tessa Hadley

    23 juin : Cosy mystery (avec le Challenge British Mysteries)

    26 juin : Une bande-dessinée

    29 juin : Barbara Pym

    le mois anglais,challenges
    Eux aussi participent au Mois Anglais! (Photos personnelles)

    Lectures et projets for this great month

    lectures, l'aspirateur de la sorcière, Summertime

    J'ai commencé Summertime un recueil qui comprend Les Vacances d'Hercule Poirot et La Maison du péril d'Agatha Christie. J'ai peur de ne pas être tout à fait prête pour le 3 juin, we'll see!

    Des BD : Le Singe de Hartlepool de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau
    Les Enquêtes d'Enola Holmes, La Double disparition de Serena Blasco

    - LONDRES le 6 juin : Je pense partager un billet avec des photos de voyage, des photos inédites sur le blogs of course! La liste de mes envies londoniennes mise à jour.

    - Lecture jeunesse du 13 juin : L'aspirateur de la sorcière de Terry Pratchett. Mon billet est déjà prêt pour le jour J!

    Des gourmandises : des scones au cheddar et à la ciboulette, des muffins aux framboises,

    Rendez-vous avec Agatha Christie : Les Vacances d'Hercule Poirot

    Sur Instagram

    J'aimerais aussi reprendre la relecture d'Harry Potter, partager des enquêtes de Sherlock Holmes, tenter de nouvelles recettes so british, mettre la main sur le tome 2 d'Agatha Raisin, peut-être un petit tour par Brick Lane (petit clin d’œil aux étapes indiennes).

    Plein d'envies qui dépendront de mon emploi du temps et de mon énergie du moment!
    Le télétravail se termine demain, je retourne sur place mercredi prochain. Je pense que ça va me vampiriser un peu au départ!

    Keep calm and enjoy the British Month!

    bibliothèque, livres anglais
    Un petit tour dans ma bibliothèque, des livres en anglais (j'en ai lu certains mais pas tous), des guides de voyage. Mes romans en langue française sont à l'étage en dessous.

    See you soon and take care.

  • Prajwal Parajuly, Aucune terre n'est la sienne

    Imprimer

    Véronique m'avait donné envie de découvrir cette nouvelle en partageant le lien sur le groupe Facebook des étapes indiennes mais j'ai finalement eu le déclic hier soir en lisant l'avis de PatiVore.

    Cette nouvelle est extraite de la revue littéraire d'Asie, Cartes et territoires N°4. La lecture en ligne est gratuite sur le site des éditions Jentayu, en suivant ce lien.

    Jentayu, Cartes et territoires, revue, asie, N°4aucune terre n'est la sienne,prajwal paradjuly,nouvelle,les étapes indienne
    Illustration : © Public Child. Source image : Editions-Jentayu.fr

    Anamika vit dans un camp de réfugiés, au Népal, avec son père et ses filles. Avant elle vivait au Bhoutan. Son premier mari, révolutionnaire dans l'âme a porté l’opprobre sur la famille qui a été expulsée pour traîtrise, malgré la séparation d'avec ce dernier.
    Son second-mari, rencontré au camp, est un homme stupide et violent.
    Aller vivre Amérique, une possibilité pour certains réfugiés. Anamika y voit peut-être un espoir de recommencer une nouvelle vie là-bas.

    Anamika a un sacré caractère et un bon sens de la répartie qui lui permettent de se détacher des insultes qu'elle reçoit au camp. Ses seuls crimes aux yeux des autres : s'être remariée et les avoir quittés tous les deux. Même si dans le second cas, c'est plutôt son mari qui lui a dit de partir. La raison est accablante mais malheureusement pas surprenante.

    Plusieurs sujets sont évoqués : le désir d'avoir un fils, le contexte difficile entre le Bhoutan et le Népal, et l'espoir que représente le départ en Amérique pour les réfugiés. Le second-mari s’incruste d'ailleurs dans ce projet, sans qu'on l'y ait invité.

    La fin est ouverte. On ne sait finalement pas si leur dossier pour l'Amérique a été accepté mais on ne peut que le souhaiter pour cette femme qui n'aspire pas à revenir vivre au Bhoutan et ne souhaite pas non plus s'installer au Népal. 

    J'ai particulièrement apprécié l'entretien de la fin qui finalement libère les personnages de leurs inquiétudes, en abordant les sujets qui fâchent. La liberté des mœurs, c'est quand même sacré!

    J'ai aimé la lecture de cette nouvelle et je serais curieuse de découvrir le roman de Prajwal Parajuly.

    Extrait

    — Dans ce cas, je ne serai sans doute pas choisie.
    — Oui, le camp se renseigne aussi sur le caractère des gens. Tout le monde est au courant de ton second mariage. »
    Le bus cracha une fumée noire sur Anamika lorsqu’il fonça sur la route. Les passagers, tels des noceurs partant pique-niquer, chantaient des chansons de Bollywood.
    Anamika savait que la femme disait cela sans méchanceté. Sans compter qu’elle avait raison. Anamika elle-même se considérait comme une femme de mœurs légères. Elle avait beau essayer de trouver les meilleurs arguments pour justifier ses actes, elle savait en son for intérieur qu’elle avait mal agi et qu’elle le paierait un jour.

    étapes indiennes, inde, lectures

    Pour en savoir plus sur Les Étapes Indiennes

  • Empanadillas au poulet

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous emmène en Espagne, j'ai improvisé hier soir une recette d'empanadillas, un petit chausson farci de viande (du poulet pour ma recette), de poisson ou d'autres ingrédients.

    empanadas,empanadillas,poulet,recette,recette espagnole,les gourmandises de syl

    Lire la suite

  • Manga Chats

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une nouvelle découverte autour des chats, offerte par mon amie Lou, l'an dernier.

    Manga chats, Tamako Tamagoyama, bd du mercredi, Larousse, chats

    Tamako Tamagoyama partage des anecdotes et des moments du quotidien avec ses chats : Ton et Shino. Elle est au petit soin pour ses félins, un peu gaga aussi, ça se voit au premier coup d’œil! Son objectif : nous faire craquer!

    Ce manga édité dans le sens de lecture français est découpé en huit chapitres : les choses bizarres que font les chats, les rapports qu'ils ont avec les objets, les repas et tout ce qui touche à la nourriture, leur pouvoir apaisant, la première rencontre de l'autrice avec ses deux compagnons. Bref des chats, des chats et encore des chats pendant 175 pages.
    On a aussi droit à un petit prologue de présentation de la narratrice et des deux vedettes du manga. Le dernier chapitre étant consacré aux chats de ses parents.

    manga chats,tamako tamagoyama,bd du mercredi,larousse,chats

    A chaque page, c'est un peu la surprise au niveau de la mise en page : une planche qui nous raconte une petite histoire ou des gags plus courts en colonnes, de vraies photos de ses chats commentées ou/et des dessins légendés.
    Au milieu du manga on a une "sélection spéciale album de mes chats" occupant la double-page.
    Les dessins sont tout en rondeur, assez kawaï (かわいい =mignon en japonais).

    Toutes les mimiques des chats y sont détaillées, leurs comportements, leurs petites habitudes, bonnes ou mauvaises avec humour et tendresse. On y reconnaît parfois ses propres compagnons, on y retrouve aussi des choses déjà lues mais j'ai trouvé la présentation vraiment sympa. J'aurais encore plus apprécié qu'il soit édité dans le sens de lecture japonais. 

    Beaucoup d'humour, le trio est assez attachant. Tamako fait aussi parler Ton et Shino, par moment.

    C'est amusant à lire, tout en douceur, en légèreté, ça se lit très vite, et on apprécie d'y revenir. A consommer sans modération pour continuer à cultiver son amour des chats!

    Manga Chats de Tamako Tamagoyama, éditions Larousse, 2018

    logo, challenge un mois au japonlogo, la BD de la semaine

    C'est Moka qui nous accueille sur son blog pour le rendez-vous BD de la semaine!
    Le Challenge Un mois au Japon organisé par Lou & Hilde

  • Mayumi Inaba, 20 ans avec mon chat

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose d'en savoir plus sur cette couverture pleine de félins et surtout sur ce qu'il y à l'intérieur du livre! Au moins un chat forcément!

    20 ans avec mon chat, Mayumi Inaba, roman, chat, editions philippe picquier, challenge un mois au japon 2020

    Ce roman est l'histoire d'une rencontre à la fin des années 70 : celle d'un chaton abandonné, avec l'écrivaine qui deviendra sa maîtresse et l'appellera Mî. Partage du quotidien, des petites habitudes de Mî, et de ces années de vie humaine accompagnées d'un chat.

    J'ai tout de suite pensé que ce récit était autobiographique et ça semble être le cas, bien que les indices soient discrets. En effet, on a vraiment l'impression que l'autrice nous parle en toute simplicité, de son chat et de sa vie à cette époque. Les souvenirs prennent vie à la lecture.
    Le début est plutôt paisible, on observe Mî et la relation naissante avec sa maîtresse. C'est assez descriptif, plein de douceur mais pas ennuyeux.
    Les poèmes inclus sont agréables à lire, parfois amusants, émouvants, voir même un peu tristes sur la fin. Le chat, quelle source d'inspiration quand on y pense!

    On aimerait que ces moments de bonheur partagés durent toujours, mais on sait que c'est impossible. On comprend que certaines séparations, certains changements, sont douloureux mais nécessaires et on y assiste un peu impuissants.  
    L'atmosphère du nouvel appartement de Tôkyô, sa luminosité, la solitude de la narratrice m'ont un peu oppressée par moment, même si pour son travail d'écriture, c'est sans doute bénéfique.
    La vie de Mî est aussi affectée. Fini le jardin, elle doit s'adapter à ce nouvel espace confiné. Heureusement sa maîtresse, qui culpabilise un peu, ne manque pas d'idées pour agrémenter son quotidien.
    J'avais déjà entendu parler des difficultés rencontrées par les japonais souhaitant louer un logement avec un animal. Mî sera donc une résidente secrète.

    C'est une lecture moins légère que j'imaginais. La fin est extrêmement difficile à lire, on se doute que la fin de vie d'un chat, n'est pas un moment facile mais les descriptions répétées et très détaillées de la déchéance physique de Mî, m'ont dérangée et ont heurté ma sensibilité à plusieurs reprises.
    Quand on aime ses animaux, on les accompagne jusqu'au bout, ils partagent nos vies et le lien entre eux et nous est très fort. C'est ce que l'autrice a voulu montrer et les derniers paragraphes m'ont beaucoup émue.

    Merci Lou pour cette découverte.

    20 ans avec mon chat de Mayumi Inaba, éditions Philippe Picquier, 1999 et 2018 pour la présente édition

    logo, challenge un mois au japonlogo, objectif PAL

    Le Challenge Un mois au Japon organisé par Lou & Hilde
    Objectif PAL organisé par Antigone : Dans ma PAL depuis 2018

  • Saveur des Indes aux carottes et au curry

    Imprimer

    Aujourd'hui, je partage une recette de cake au yaourt (salé) et aux épices indiennes.

    Cake au yahourt, cake salé, Cake à l'indienne, les étapes indienne
    Le pot d'épices Tandoori Massala est juste décoratif!

    Lire la suite

  • Mes chats écrivent des haïkus

    Imprimer

    Séduite par le concept, je me suis évidemment laissée tenter par le chat en couverture et les haïkus!

    mes chats écrivent des haïkus,minami shinbô,haïkus,chats,challenge un mois au japon 2020

    "Minami Shinbô a mis son pinceau dans la patte de ses chats poètes, philosophes et bons vivants qui adorent renifler la menthe-poisson et courir avec le lapin des neiges..."

    Pour chaque haïku (petit poème de 17 syllabes, 5-7-5), on découvre une double-page illustrée avec un félin dans une situation particulière, le haïku en japonais et sa traduction en français. On trouve aussi quelques double-pages illustrées sans haïku.

    mes chats écrivent des haïkus,minami shinbô,haïkus,chats,challenge un mois au japon 2020

    Simplicité, moments du quotidien d'un chat capturés dans un haïku, hommage à la nature, au changement de saison sous le regard de plusieurs félins puisque c'est leurs visions poétiques du quotidien que l'on découvre ici.

    Ouvrage à contempler dans un endroit paisible, pour une pause méditative, en s'arrêtant sur chaque illustration, et chaque mot du haïku. On peut facilement passer à côté de ce recueil, si on le lit d'une traite, si notre esprit vagabonde. J'y suis revenue à plusieurs reprises car je n'étais pas tout à fait convaincue à ma première lecture.

    mes chats écrivent des haïkus,shinbô minami,haïkus,chats,challenge un mois au japon 2020

    La post-face apporte un complément d'explications, sur la démarche créative de l'auteur et nous apprend que ces illustrations appartiennent à la tradition de la peinture japonaise narrative appelée Yamato-e.
    On trouve ensuite une note explicative pour chaque haïku.
    C'est vraiment intéressant car les références ne sont pas évidentes à la lecture. On y découvre aussi des éléments de la culture japonaise : objets, fêtes, utilisation de certains kanjis, mais aussi quelques poètes et peintres cités ayant inspiré l'auteur.

    Je suis parvenue à lire certains mots en japonais, alors il ne me reste plus qu'à trouver leur signification. C'est quand même un bon exercice car chaque texte est court.

    notation, étoiles, goodreads

    Dans l'ensemble, j'ai apprécié cette découverte, mais pas autant que j'imaginais. Disons que j'ai une préférence pour certaine illustrations et pour certains poèmes alors que d'autres ne m'évoquent pas grand chose, même avec les notes en fin d'ouvrage.

    Mes chats écrivent des haïkus de Shinbô Minami , Éditions Philippe Picquier, 2016 - 2017 pour la présente édition

    logo, objectif PALLogo, Read A Thon, Un mois au Japon

    Objectif PAL organisé par Antigone : Dans ma PAL depuis au moins deux bonnes années.
    Le Challenge Un mois au Japon organisé par Lou & Hilde

  • Journal de bord : Confinement et Déconfinement Livresque, Semaines du 4 au 17 mai

    Imprimer

    J'ai finalement décidé de mettre en parallèle notre dernière semaine de confinement et cette première semaine de déconfinement. Je reprends donc la rédaction du journal de bord en temps réel.

    Journal.jpg

    Lire la suite

  • Torrijas

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous partons en Espagne dans le cadre du Mois Espagnol organisé par Sharon. Je vous propose donc de découvrir la recette du torrijas, qui ressemble à celle du pain perdu, avec un peu de cannelle.

    torrijas,recette,pain perdu,les gourmandises de syl,mois espagnol,sharon,cuisine espagnole

    Lire la suite

  • Journal de bord : Confinement Livresque, du 20 avril au 3 mai

    Imprimer

    Bonjour, j'espère que vous allez bien. Je partage mon journal de bord de la semaine précédente, avec un peu de retard. C'était notre avant-dernière semaine de confinement.

    journal de bord, blog, japon, challenge un mois au japon 2020

    Lire la suite