Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imaginaires

  • La Conspiration des fantômes

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous posons nos valises dans les Chiltern, à Sleath avec David Ash. De nombreux phénomènes paranormaux ont lieu dans ce village isolé. Une ambiance maléfique y règne, je préfère vous prévenir!

    La conspiration des fantômes, James Herbert, roman, horreur,

    James Herbert - Milady, 2010

    576 pages

    Autres romans de James Herbert sur le Livroblog : Le Secret de Crickley Hall, Hanté

    Royaume Uni H.jpg
    Logo du Challenge Halloween 2012

    David Ash travaille à l'Institut de Recherches Métaphysiques. La plupart de ses missions consistent à enquêter sur des phénomènes dits "paranormaux" qui la plupart du temps ont une origine rationnelle mais son expérience à Edbrook, dans le manoir des Mariell, était d'une autre nature et l'a terriblement secoué. Cf. roman Hanté du même auteur

    Lorsque le révérend Lockwood fait appel à ses services, David se rend à Sleath, dans la campagne anglaise,  afin d'aider Ellen Preddle qui semble voir son fils et son mari décédé. Il se rend tout de suite compte qu'une atmosphère particulière règne dans le village. Les hantises se multiplient. Le mal semble s'y être installé de manière durable et les évènements qui s'y déroulent témoignent du réveil des fantômes du passé.

    logo, bon moment de lecture

    C'est un très bon page-turner, je l'ai lu en deux jours. L'écriture est fluide, les chapitres s'enchaînent à un bon rythme, l'atmosphère devient de plus en plus pesante, les phénomènes s'intensifient et le suspense aussi. On y découvre des tranches de vie des différents habitants du village avec leurs forces et leurs faiblesses.

    Côté frissons, j'ai eu mon compte. Certaines scènes sont terrifiantes mais je n'ai pas eu trop de difficulté pour m'endormir.

    "Le mal, un pressentiment du mal qui imprégnait l'atmosphère et qui touchait tous ceux qui vivaient à Sleath ou aux alentours."

    Efficace et vraiment agréable à lire. Je vous conseille néanmoins d'avoir lu Hanté avant de commencer La Conspiration des fantômes car on y fait souvent allusion, et je dois bien avouer que je ne me souvenais plus tellement de Cristina et de la famille Mariell.

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • L'Emprise du Lwa

    Imprimer

    Le Lwa* vous invite à sa petite fête vaudou, rejoignez-nous dans la galerie souterraine, plus mort que vif. On vous y attend.

    l'emprise du lwa,patrice mora,roman,vaudou,challenge halloween 2019
    Couverture de Nicolas Jamonneau

    Un roman de Patrice Mora

    Les éditions du Petit Caveau, Collection Gothique, 2016

    * : esprit de la religion vaudou

    "Au cœur de Paris, à quelques mois de l’exposition universelle, Mortimer et Lawrence se voient confier une nouvelle mission.
    Les deux gentilshommes doivent se rendre à l’ambassade d’Autriche Hongrie.
    Membres de la Loge, organisation occulte chargée de réguler les interactions de la capitale des enfers sur le genre humain, ils entendent mettre un terme à une odieuse alliance.

    Alors qu’ils délivrent l’avertissement de la Loge, ils remarquent la présence d’un étrange dandy.
    Noyé dans la mousseline des robes de soirées, il évolue aussi bien parmi les diplomates que les démons infiltrés.
    Le curieux personnage laisse dans son sillage une aura pimentée aussi puissante qu’une malédiction exotique.
    Sa seule présence se pose aussitôt comme une nouvelle énigme.

    À la recherche d’une explication, Lawrence va entrainer son novice Mortimer dans l’univers du vaudou, où les relents de la mort se mêlent aux arômes de rhum et de tabac…" Présentation éditeur

    Le début de ce roman m'a semblé un peu confus. On a l'impression de prendre une série en cours, avec la sensation d'avoir raté quelques chapitres. Peut-être ceux expliquant les précédentes missions de Lawrence et de Mortimer. C'est étrange de constater que la présentation éditeur éclaire plus sur l'histoire que la lecture elle-même.

    Si on peut faire un reproche à ce récit, c'est donc d'entretenir de nombreuse zones floues. On en apprend finalement très peu sur les créatures et le monde des enfers : Pandémonium, et sur la fameuse Loge et son archiviste, pourtant bien utile.

    Maintenant, j'ai apprécié un certain nombre d'éléments dans l'histoire : le personnage complexe de Lawrence, l'intrigue empreinte de magie vaudou, de mystère autour du personnage qui ne se montre pas mais laisse des traces de son passage, possède les esprits et est prêt à tout pour satisfaire ses ambitions démoniaques. La scène du cimetière et celles qui suivent m'ont particulièrement plu.

    En matière de fantastique et d'horreur, c'est vraiment satisfaisant à mon goût. Je serais prête à repartir en mission avec nos deux comparses.

    Tiphanya est moins enthousiaste mais elle a beaucoup apprécié son après-midi au Château vaudou de Strasbourg.

    logo, challenge halloweenlogo objectif pal

    Logo de Pedro Pan Rabbit - Logo d'Antigone

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même
    Objectif PAL organisé par Antigone

  • Dépoussiérage de titres #1 : La France Obscure

    Imprimer

    Comme ce sont les dix ans du Challenge Halloween, j'en ai profité pour dépoussiérer quelques titres de mon blog sur le thème de la France obscure. On se remémore de bons souvenirs de lecture, on repense avec un peu de nostalgie aux éditions d'Halloween passées (et à tout ce qu'on a vécu) et on se réjouit de celles à venir.

    Le passageur.jpg

    Le Passageur, Le Coq et l'Enfant, tome 1, Andoryss, Éditions Lynks, 2018

    Roman ado/jeune adulte

    Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir.

    Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune de Paris et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…  Quatrième de couverture

    Mon avis : Préparez-vous à une histoire assez sombre, celle de Matéo, un jeune lycéen rejeté par son père, portant en lui une certaine culpabilité liée à la mort de sa mère et de sa soeur et méprisé par les autres, remplis de préjugés, lui reprochant son appartenance à la communauté des gens du voyage. Lire la suite.


    Dans les veines, Morgane CaussarieuDans les veines, Morgane Caussarieu, Mnémos, 2012

    Âmes sensibles s'abstenir!

    Une bande de vampires sème la panique à Bordeaux: Gabriel petit garçon diabolique, Seiko jeune femme asiatique, J.F. rockeur punk et Damian, bel androgyne aux yeux violets laissent derrière eux de nombreux cadavres lors de leurs orgies sanglantes.

    [Sexe, drogue et rock'n' roll.]

    Le lieutenant Baron également père de famille est sur l'affaire. Il s'inquiète aussi aussi au sujet du comportement de sa fille de quinze ans, Lily qui maigrit à vue d’œil et semble entretenir un lien avec une de ces créatures.

    Mon avis : Le roman de Morgane Caussarieu n'est pas une promenade de santé parmi les vampires.

    Ses  créatures ont soif de sang et font preuve d'une cruauté instinctive, qui passe aux yeux du lecteur pour du sadisme. Lire la suite


    Zombies un horizon de cendres, Jean-Pierre AndrevonZombies, un horizon de cendre, Jean-Pierre Andrevon, Le Bélial', 2004, 2014 pour la présente édition

    "Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe avant de poursuivre votre route. Jusqu’au moment où vous réalisez que le voisin en question est décédé depuis des semaines…

    Troisième jour : Vous ne décollez plus de la télé, qui enchaîne les émissions spéciales. Partout dans le monde les morts se réveillent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants… [...]

    Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant…
    Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu’une question : mon monde n’est-il pas désormais le leur ?" Présentation éditeur

    Mon avis : L'ambiance est aussi sombre qu'on peut s'y attendre. Notre narrateur, un homme ordinaire voit peu à peu sa famille et le monde dans lequel il vit, se dissoudre, de l'apparition des non-vivants jusqu'à ce que la ville soit totalement envahie. Lire la suite


    L'épouvantable encyclopédie des fantômesL’Épouvantable Encyclopédie des fantômes, Carine - M,  Pierre Dubois,  Elian Black' Mor, Glénat, 2012

    Plonger dans cet ouvrage, c'est partir à la découverte des fantômesces entités qui peuplent notre imaginaire, nous amusent ou nous effrayent. On se laisse doucement envoûter par cette ambiance fantasmagorique, par les différentes histoires, les contes, les anecdotes, que l'on découvre ou redécouvre, et qui peuvent nous absorber et glacer un peu le sang.

    Légers frissons en perspectives et grands plaisirs à la lecture. On aimerait parfois que ce soit plus long. Lire la suite


    Quadruple assassinat.jpg

    Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue, Les Necrophyles Anonymes, Cécile Duquenne, E-book des éditions Bragelonne

    Notre personnage, Népomucène est un pauvre mortel, médecin légiste, travaillant avec un vampire (Bob pour les intimes), ayant ses appartements dans une chambre froide de la morgue, très cosy vous ne trouvez pas?

    Mais lorsque quatre de leurs collègues sont sauvagement assassinés, aidés d'Edgar (ancien formateur devenu taxidermiste) et de Malory (enquêtrice et nouvelle conquête d'Edgar), ils se lancent sur les traces de l’assassin. De nature humaine ou surnaturelle? C'est justement le problème! Lire la suite




    Zombillénium.jpg

    Zombillénium, 1. Gretchen, Arthur de Pins, 2010 aux Editions Dupuis

    Aurélien Zahner ne se doute pas un seul instant qu'en sortant du bar-tabac, il va être renversé par la voiture du directeur de Zombillénium, un parc d'attractions peu conventionnel, près de Valencienne (d'après les pancartes illustrées) et que sa vie va prendre un tournant tout à fait inattendu. Pris en main par Gretchen, il va découvrir sa nouvelle nature (loup garou, vampire, on ne sait pas trop), un nouveau métier palpitant (au 35h, avec RTT, Tickets restau...) et des collègues un peu démoniaques.

    Mon avis : Cette BD est vraiment drôle. J'adore ce genre d'humour, un peu noir, un peu décapant mais très amusant. Les personnages sont attachants, je suis pressée de savoir ce qui va leur arriver par la suite. Les illustrations sont très agréables, colorées et collent parfaitement au scénario. On imagine sans peine un film d'animation. Lire la suite


    logo, challenge halloween
    Logo de Pedro Pan Rabbit

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • Pour toujours l'humanité

    Imprimer

    J'avais envie de relire un peu de SF cet été et de me procurer le Bifrost N°95 spécial lune.  En réalité, je me suis surtout plongée dans des romans de genre fantastique / horreur présents dans ma PAL, rédigeant des billets à l'avance pour le mois d'octobre, mais cette nouvelle a attisé ma curiosité et a réveillé mon envie de voyages dans l'espace.

    Pour toujours l'humanité, Léo Henry, nouvelle, SF, uchronie, lune

    Couverture d'Olivier Jumbo

    Cette nouvelle de 2016 de Léo Henry est proposée en ce moment, en téléchargement gratuit par les Éditions Le Belial' pour "le cinquantenaire de l'alunissage d'Apollo 11". J'ai donc rallumé ma liseuse Sony PRS1. Elle fonctionne toujours mais souffre de quelques petits dysfonctionnements nécessitant une prise en main... personnalisée convenant pour l'instant à l'usage que j'en fais mais revenons à notre nouvelle!

    En 2010, une femme décide d'interrompre un long trajet en voiture et s'arrête dans le petit village de Fleurs, pour se reposer un peu et y passer la nuit. Elle choisit l'hôtel "L’Étoile", et y rencontre l'astronaute Michael Collins, avec qui elle partage le repas du soir. Il revient sur le voyage spatial qui a marqué sa vie tandis qu'elle se replonge dans ses souvenirs d'enfance.

    uchronie, à découvrir

    J'ai beaucoup aimé cette uchronie*, son atmosphère un peu étrange au départ et nostalgique. Michael Collins n'est plus tout jeune.
    Je ne m'attendais pas à cette révélation qui invite à la fois à la réflexion et à la mélancolie, à se demander ce qui se serait passé si... .

    "La Lune, masse colossale et noire. Et cette minuscule miette de l'humanité dans le vide du Cosmos."

    La nouvelle est courte, agréable à lire, et donne envie d'en découvrir d'autres du même genre. 

    ► Découvrir l'avis de Philémont

    * : Récit d'événements fictifs à partir d'un point de départ historique.

    diapositive, homme sur la lune,

    Pour l'anecdote, mes parents se sont mariés, il y a 50 ans, le 21 juillet 1969. Parmi les diapositives de leur mariage, on en a retrouvé une montrant Edwin "Buzz" Aldrin sur la Lune. Cette dernière était offerte par...  Buitoni!

  • Une Étude en Soie - Baskerville, Première Partie

    Imprimer

     Une étude en soie, Emma Jane Holloway, BragelonneAvant de reprendre mes différents dossiers universitaires, je souhaitais vous parler de ma dernière lecture : Une Étude en Soie, Baskerville, première partie d'Emma Jane Holloway, éditée chez Bragelonne cette année.

    En plein British Mysteries Month, c'était l'occasion de faire un petit clin d’œil à Lou qui organise ce challenge ainsi qu'aux blogueuses qui y participent.

    Je suis donc ravie de pouvoir partager cette petite contribution livresque aujourd'hui avant de reprendre le travail.

    Londres, 1888.
    "Les barons de la vapeur contrôlent l'Angleterre d'une main de fer. Mais si quiconque découvre qu'une jeune fille a réussi à allier les forces de la magie et de la mécanique, ses talents uniques pourraient lui valoir une condamnation à mort où l'emprisonnement à vie dans les laboratoires de Sa Majesté.
    Et ce n'est pas le seul danger qu'elle court : Evelina Cooper s'est lancée sur les traces d'un meurtrier pour protéger son amie.
    Après tout, qui de plus approprié pour mener l'enquête que la nièce de Sherlock Holmes?" Présentation éditeur

    Une belle couverture, et un si joli mélange d'ingrédients (époque victorienne, enquête, romance, magie, sans oublier quelques éléments steampunk et une petite pincée de Sherlock Holmes) ne fonctionnent pas toujours.
    J’espérais une lecture distrayante pour mes trajets quotidiens en bus et je ne suis pas déçue.

    J'ai passé de très bons moment en compagnie d'Evelina, de ses jouets  magiques, d'Imogen son amie, chez qui elle est invitée et des différents personnages présents dans ce romans : Nick rappelant à Evelina le monde des forains auquel appartient une partie de sa famille, Tobias le séduisant frère d'Imogen, appartenant à la haute société londonienne.

    De l'humour, une intrigue intéressante autour des luttes de pouvoir dans ce Londres victorien peuplé de personnages peu scrupuleux où la magie est une hérésie.

    Certains personnages ont leur part d'ombre et j'ai hâte de découvrir leur évolution dans la deuxième partie, que je me suis procurée ce matin. Sherlock Holmes est aussi contraint d'enquêter sur une affaire pour ne pas affecter la réputation de sa nièce. L'ensemble tient la route.

    Tout ce que je peux dire actuellement, c'est vivement la suite!logo, British Mysteries Month, Lou

  • Le Passageur -1

    Imprimer

    Une couverture plus qu’intrigante, avec cette femme dans ce cimetière qui cache une partie de son visage...

    Le passageur, Le coq et l'enfant, tome 1, Andoryss, roman, fantastique, littérature jeunesse

    Andoryss

    Le Coq et l'Enfant, tome 1

    Éditions Lynks, 2018

    Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir.

    Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile… Quatrième le couverture.

    Préparez-vous à une histoire assez sombre, celle de Matéo, un jeune lycéen rejeté par son père, portant en lui une certaine culpabilité liée à la mort de sa mère et de sa soeur et méprisé par les autres, remplis de préjugés, lui reprochant son appartenance à la communauté des gens du voyage. Cette dernière ne se montre pas très compréhensive dans un premier temps mais c'est aussi sa famille.

    "Les gens du voyage comme les Passageurs, vivent l'Histoire tout en restant en dehors d'elle. [...] A cette époque comme à la mienne, mes semblables sont en dehors du monde, en tout cas sont traités comme tels. Page 256

    La découverte de son pouvoir n'est pas une heureuse surprise. Elle est plutôt vécue comme une horrible erreur car seules les femmes en principe peuvent en hériter. Bref, Matéo cherche sa place pouvant uniquement compter sur son grand-frère Diego, sa petite soeur Luisa et sur lui-même. Sa mission l'entraîne dans le passé. Qu'il le veuille ou non, en plus du lycée, il doit accomplir sa tâche pour sa survie, avec le risque de sombrer définitivement dans la folie.

    L'atmosphère est pesante. Tenter de faire passer les esprits d'un monde à l'autre et survivre pendant la Commune de Paris n'est pas une partie de plaisir. Beaucoup de sang versé, de cadavres, de fuite, bref un climat terrible.

    J'ai particulièrement apprécié le passage dans le cimetière du Père-Lachaise d'où est tiré l'extrait qui suit.  La jeune femme fantôme qui se manifeste, y chasse deux gardiens de cimetière. Des combats acharnés s'y sont déroulés pendant la Commune.

    "Dehors, une brise s'est élevée de nulle part, qui fait danser les feuilles en spirale le long des pavés. Mes poils se hérissent. Elle n'est pas allée seule au front. Ils sont légion. Les fantômes sont en action. [...]
    Des voix s'élèvent dans le vent, un concert diffus de plaintes, de rires, de pleurs et de cris. Les sons ont l'air de provenir de partout à la fois, et de nulle part en particulier. [...]

    Même pour moi, l'air se glace, et l'envie de fuir me tiraille, m'obligeant presque à me relever.
    La peur sourde des pavés, des pierres et des arbres, elle glisse entre les particules d'air, entre les brins d'herbe et les feuilles desséchées. Elle rampe en tentacules invisibles en direction des deux gardiens. Je la sens curieuse, amusée. La peur les connaît. Page 207

    J'ai aimé la dimension historique de ce roman, le lien entre le fantôme et Matéo ainsi que la manière dont le premier tome se termine. Un début de série prometteur.

    Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

  • Ghost Story

    Imprimer

    Pour notre premier rendez-vous du Challenge Halloween 2018, je vous emmène à Milburn, dans l'état de New York, découvrir des histoires de fantômes racontées par les membres de la Chowder Society, quatre amis hantés par une créature aux nombreux visages et aux pouvoirs démoniaques.

    L'hiver s'installe ainsi qu'une atmosphère glaciale. Visions terrifiantes, morts brutales, Eva Galli quelque soit son nom, est de retour en ville. 

    Ghost Story, Peter Straub, fantômes, horreur, Challenge Halloween 2018

    Couverture customisée par Hilde : mélange d'une couverture Bragelonne et Pocket.

    Peter Straub

    Pocket, 1990 pour la présente édition et édité maintenant chez Bragelonne

    637 pages

    Amateurs, amatrices d'atmosphères terribles, pesantes, et glaciales, Ghost Story tient ses promesses. Le rythme très lent pourra en décourager plus d'un mais on plonge progressivement dans l'horreur, l'angoisse s'insinue dans l'esprit du lecteur ou de la lectrice, c'est assez prenant.

     "Les trois vieux messieurs de la Chowder Society oubliaient leurs médiocres plaisanteries pour traverser des contrées de cauchemars". page 403

    La créature peut prendre n'importe quelle apparence, humaine ou animale, corrompre les morts, provoquer rêves et cauchemars mais ce qui est le plus effrayant, c'est sa soif de vengeance et de haine. Elle semble immortelle,terriblement puissante, s'insinuant dans les esprits.

     "Sa peau ressemblait à du marbre blanc et froid, dénué de vie." p282

    Difficile de s'endormir après avoir lu quelques chapitres. J'étais parfois un peu angoissée à l'idée d'éteindre la lumière.

    J'ai aimé m'interroger sur ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

    Le changement de narration et la construction du roman m'ont parfois un peu perdue, j'ai dû relire une grosse partie du livre après avoir interrompu ma lecture pendant quelques semaines mais je me suis accrochée et j'ai bien fait car l'impression de confusion fini par s'estomper et bien que je ne me sois pas tellement attachée aux personnages, j'avais quand même envie de savoir ce qui allait arriver.

    Moins efficace à mon goût qu'un roman de Stephen King de l'époque mais de bons passages tout de même malgré quelques longueurs. Un auteur à découvrir!

    Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

  • Sim Survivor

    Imprimer

    Je suis contente d'avoir découvert ce roman avec sa sympathique dédicace, datant de l'an dernier. A ce moment là, je ne pouvais pas me déplacer (j'étais en arrêt maladie) et la librairie m'avait proposée de m'en réserver un exemplaire, que Mr Hilde était ensuite venu récupérer, ça m'avait fait très plaisir, en plus de découvrir le message de l'auteur.

    Sim Survivor, Loïc Le Borgne, éditions Scrineo, dystopie

    Loïc Le Borgne

    Scrineo, 2016

    Sandro, 18 ans, est un fils de bonne famille, qui s’ennuie dans son monde luxueux et douillet au point de rechercher par tous les moyens à « planer ».
    Il est contacté par Ambra, une adolescente de 17 ans au caractère bien trempé, qui lui propose de vivre une expérience inédite et puissante.
    A ses côtés, Sandro se retrouve embarqué dans un stupéfiant jeu en théorie virtuel, Sim Survivor, dont chaque saison est suivie par des millions de fidèles connectés.

    Sandro comprend vite que ce monde, violent et cruel, n’est peut-être pas une simple simulation. Et si, comme le pense Ambra, tout était réel ?
    S’il ne s’agissait pas d’un jeu mais d’une véritable et impitoyable épreuve de survie ?

    Tout en jouant sa peau, Sandro doit percer bien des mystères, jusqu’à réaliser que l’avenir du jeu mais aussi de son pays est entre ses mains. Présentation éditeur

    Nouvelle saison de Sim Survivor avec "Dante Corporation"! Comment attirer toujours plus de spectateurs?

    Ce roman est une dystopie assez captivante, me faisant un peu penser à Hunger Games avec ce "survival game" visionné par tous les Cercles, genre téléréalité avec baston contre des créatures fantastiques : vampires, sorcières, dragons, chimères... qui ne font pas de détail.
    Des moments de romance, d'héroïsme, Sandro finit même par être surnommé Héraclès! Si au départ notre "héros" fait un peu pitié, sa dextérité pour manier les armes devient vite un atout.

    Des idées originales, de l'action, des personnages attachants dont le caractère et les relations évoluent au fil des pages. Sandro ne peut plus compter que sur lui-même pour s'en sortir et Ambra doit survivre pour la cause rebelle. Le rapprochement est inévitable, partir en solitaire pourrait être mortel et se faire des alliés est plus que nécessaire.
    J'ai particulièrement apprécié les différentes alliances qui se forment tout au long du récit. Trahisons, plans pour contrer la production, une intelligence artificielle cachant bien son jeu, c'est rythmé, intense, avec du suspense, des morts, tout le monde n'a pas la chance de survivre.

    L'intrigue est intéressante. J'avoue que ça tourne un peu au grand délire mégalo sur la fin, mais malgré quelques égratignures, j'ai passé un bon moment de lecture. La porte reste ouverte pour une suite éventuelle. Je serais curieuse de savoir ce que deviennent les personnages.

    J'ai découvert cet auteur avec...

    Je_suis_ta_nuit.jpg
    Je suis ta nuit, Loïc Le Borgne

    Coup de cœur.
    couverture roman Sim Survivor