Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imaginaires

  • L'Enfance attribuée

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous parle d'une lecture qui me fait frissonner rien que d'y penser : L'Enfance Attribuée de David Marusek.

    L'enfance attribuée, David Marusek, novella, SF

    David Marusek

    Éditions Le Bélial'

    2092, Sam Harger et Eleanor Starke forment un couple presque idéal dans cette société futuriste où les hologrammes, les assistants personnels (proto-personnalités) et les androïdes, jenny ou michelle font parties du quotidien.
    Si l'espérance de vie est décuplée (cure de rajeunissement au programme), tout va extrêmement vite et tout peut basculer en quelques minutes. 
    On découvre ainsi la vie de ces deux personnages. Sam est un artiste en quête d''inspiration et Eleanor mène une brillante carrière sous haute surveillance quant un permis d'avoir un bébé leur est délivré...

    Si la première partie du livre, se lit de manière relativement paisible, on découvre la société dans laquelle vivent Eleanor et Sam, les circonstances de leur rencontre, et l'évolution de leur relation, je ne peux pas en dire autant de la seconde partie qui m'a à la fois surprise et bien angoissée.

    J'ai vraiment frissonné. Je ne m'attendais pas à une telle descente aux enfers! Un vrai cauchemar et une réflexion intéressante sur une société bien huilée où les libertés et l'autonomie de l'individu sont extrêmement faibles (contrôle de la natalité, surveillance des individus grâce à des sangsues, existence d'une milice...), sur les risques de ces nouvelles technologies envahissantes, sur la perte d'identité.

    Bien construite, efficace, une novella glaçante à découvrir!

    Un grand merci à Lou et aux éditions Le Bélial' pour cette découverte.

  • Le Piège de Lovecraft

    Imprimer

    J'ai lu ce roman pendant le Challenge Halloween, toujours attirée par l'univers et les livres d'H.P. Lovecraft.

    Le Piège de Lovecraft, Arnaud Delalande, thriller, Le livre de poche

    Arnaud Delalande (écrivain et scénariste français)

    Le Livre de Poche, 2014

    Prix Masterton du roman francophone 2015

    David Arnold Millau est étudiant en littérature à l'Université de Laval, au Québec, lorsqu'il rencontre Spencer Willett, un jeune homme sympathique appartenant au même cercle de poésie. Ce dernier l'abandonne ensuite pour rejoindre le Cercle de Cthulhu, une communauté réunie autour de l’œuvre d'H.P. Lovecraft et d'un jeu de rôle virtuel sur ordinateur, puis disparaît.
    David décide d'aller jusque chez lui, ce qu'il va découvrir sous la grange de son ami dépasse l'entendement et va le hanter.
    Il va ainsi orienter ses recherches universitaires vers les livres maudits, tenter de prouver l'existence réelle du Necronomicon et de percer les mystères qui l'entourent. Des évènements particulièrement violents se succèdent, auxquels il est désormais lié car il faut aussi parti du jeu.

    Ce roman commence à l'asile d'Arkham, avec des échanges de mails, entre un patient X et Michel Houellebecq, qui nous plongent directement dans l'ambiance! Mise en garde du narrateur, échanges terriblement anxiogènes, avec un personnage qui semble enlisé dans un délire paranoïaque. Malgré tout, ça me fait sourire en relisant le passage :

    "[...] Ils te tiennent toi aussi Michel, n'est-ce pas ?"

    Pour information Michel Houellebecq a publié un essai sur H.P. Lovecraft, préfacé par Stephen King, ce n'est pas un hasard. Arnaud Delalande n'est pas avare en références, ce que j'ai bien apprécié dans ce roman. On y cite les œuvres d'H.P. Lovecraft mais aussi des auteurs tels que Poe ou Stephen King.

    Le roman est contemporain, l'échange de mails date de 2013, l'auteur souhaite qu'on y croit et je dois dire que ça a fonctionné sur moi.

    Ce qui arrive à David est terrifiant, des découvertes macabres de la grange jusqu'à l'exploration de la tombe d'H.P. Lovecraft, en passant par le carnage de Laval. Le réel et l'imaginaire se mêlent habilement. La tension monte. Le personnage est-il paranoïaque, malade? Son raisonnement est-il perverti? Ou existe-il quelque chose Derrière la Porte n'attendant qu'une chose qu'on la libère pour envahir le monde?  Les questions sont récurrentes et lancinantes dans l'esprit de David.

    Les dernières scènes, avec le livre notamment, sont totalement délirantes et la fin qui finalement semble assez rationnelle par rapport au reste, provoque une réaction du type : "Et si ce n'était pas ça...". Ça bouscule un peu, ça fait réfléchir et j'aime bien ce genre d'ambiance.  

    J'ai trouvé ce thriller captivant. L'atmosphère est angoissante, j'aime beaucoup le cadre de l'histoire (les recherches universitaires, les livres maudits et toute la réflexion autour assez pointue, bien documentée, on retrouve les nombreuses sources de l'auteur dans les dernières pages. ) et j'avoue avoir ressenti quelques frissons pendant la lecture.

    Je n'ai qu'une envie poursuivre mes lectures autour de l'univers de Lovecraft. "Lä Shub-Niggurath!"

    logo objectif pal

    Objectif PAL organisé par Antigone : Dans ma PAL depuis plus d'un an, c'est une certitude!

  • Le Phare au Corbeau

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une petite virée en Bretagne, du côté de Landrez, à 25 kilomètres de Lannion afin de découvrir Le Phare au Corbeau.

    Lecture à la lanterne.jpg

    Rozenn Illiano

     Magie Grise - 1, Éditions Critic, 2019

    "Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
    Une annonce sur le réseau social des sorciers retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal.
    Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée. Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent sur la côte bretonne, le cas se révèle plus épineux que prévu.
    Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
    Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien garder enfoui…" Présentation éditeur

    La lecture est agréable et assez captivante. Les personnages sont attachants, j'ai aimé découvrir leur histoire, leur pratique de la magie, leurs rituels pour exorciser les fantômes, leurs doutes et leurs craintes respectives.

    L'atmosphère de ce roman avec son phare hanté, ses drames, ses histoires de village, de malédiction et de sorcières est particulièrement réussie.
    J'ai apprécié les nombreux flashback, découvrir ce qui s'est passé dans des temps plus anciens, les révélations progressives et le dénouement qui ne manque pas d'originalité.

    Je n'ai pas beaucoup frissonné, je suis une sorcière aguerrie mais j'ai encore certains passages en tête !

    Une belle découverte et une lecture parfaite pour ce mois d'octobre.

    L'avis d'Acro, aussi enthousiaste que le mien.

    Challenge Halloween 2019, logo

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • Shining

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous invite à passer un moment à l'Hôtel Overlook en compagnie de la famille Torrance!

    shining,stephen king,roman,horreur,challenge halloween 2019

    L'hiver à l'hôtel Overlook, c'est un peu la dernière chance de sauver leur couple pour Wendy et Jack Torrance. Entretenir cet hôtel n'est pas une tâche insurmontable mais coupés du monde, la neige recouvrant tout, l'atmosphère devient vite étouffante. Des choses étranges vont s'y dérouler. Visions bien réelles ou folie destructrice. Qu'y a-t'il vraiment dans la fameuse chambre 217? Danny, le petit garçon des Torrance savait bien qu'il ne fallait pas venir. 

    J'ai lu sans grosse difficulté les 618 pages de ce roman, divisé en quatre parties.

    Au départ, je n'ai pas pu m'empêcher de penser : "Le cadre est superbe avec cet hôtel entouré par les montagnes, la neige qui menace, ça pourrait être ressourçant pour la famille Torrance, un nouveau départ pour Jack... " mais non Stephen King n'a pas écrit un roman feel good!

    frozen-in-time-just-like-jack-torrance-1545688581.jpg
    The Timberline Lodge Hotel dans l'Oregon- Source image Looper : What the hotel from The Shining looks like today

    J'ai donc assisté impuissante aux terribles évènements de cette histoire que je connaissais déjà en partie. Le film de Stanley Kubrick m'avait vraiment impressionnée à l'époque. Là, j'ai beaucoup apprécié l'attention portée à la psychologie des personnages, au passage de la normalité à la folie qui était aussi bien présente dans le film sous les traits de Jack Nicholson.

    Du suspense, un peu d'horreur, l'atmosphère de l'hôtel devient de plus en plus terrifiante et l'étau se resserre sur la famille, ne sachant plus très bien, d'où vient vraiment le danger : de l'être humain ou de la bâtisse elle-même. Le petit Dany est attachant. J'ai bien aimé ce lien existant entre lui et Hallorann.

    Un très bon King ! Je me demande pourquoi j'ai attendu tant de temps avant d'en relire un!

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019logo objectif pal

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même
    Objectif PAL organisé par Antigone

  • Les Attracteurs de Rose Street

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous partons à Londres observer les spectres. Samlor s'est aussi aventurée dans ce sinistre endroit.

    Les attracteurs de Rose Street, Lucius Shepard, lecture commune

    Lucius Shepard

    Le Bélial', 2018

    Londres, fin du XIXème, Samuel Prothero est aliéniste, il fait partie du Club des Inventeurs. Un soir, il est interpelé par un autre membre du Club : Jeffrey Richmond, pour une mission. Ce dernier l'invite à séjourner dans la maison de sa soeur décédée : Christine, dans le sinistre quartier de St Nichol où règnent misère et dépravation.

    Richmond a inventé une machine destinée à purifier l'air de Londres, mais celle-ci semble avoir capté d'autres types de particules.

    J'ai aimé l'atmosphère de ce roman, l'ambiance victorienne, la présence des fantômes, les machines étranges de Jeffrey Richmond, la sensation d'être dans un lieu de perdition, enveloppée par les ténèbres.

    L'intrigue tient la route et j'ai trouvé sa résolution plutôt habile.

    Certaines descriptions paranormales m'ont semblé un peu floues, notamment sur le toit mais il y a plus dérangeant : le comportement des personnages féminins présents dans la maison, parfois un peu malsain.

    La psychologie des personnages est digne d'intérêt. Une lecture un peu courte mais qui me donne envie de découvrir d'autres récits du même genre.

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • La Conspiration des fantômes

    Imprimer

    Aujourd'hui, nous posons nos valises dans les Chiltern, à Sleath avec David Ash. De nombreux phénomènes paranormaux ont lieu dans ce village isolé. Une ambiance maléfique y règne, je préfère vous prévenir!

    La conspiration des fantômes, James Herbert, roman, horreur,

    James Herbert - Milady, 2010

    576 pages

    Autres romans de James Herbert sur le Livroblog : Le Secret de Crickley Hall, Hanté

    Royaume Uni H.jpg
    Logo du Challenge Halloween 2012

    David Ash travaille à l'Institut de Recherches Métaphysiques. La plupart de ses missions consistent à enquêter sur des phénomènes dits "paranormaux" qui la plupart du temps ont une origine rationnelle mais son expérience à Edbrook, dans le manoir des Mariell, était d'une autre nature et l'a terriblement secoué. Cf. roman Hanté du même auteur

    Lorsque le révérend Lockwood fait appel à ses services, David se rend à Sleath, dans la campagne anglaise,  afin d'aider Ellen Preddle qui semble voir son fils et son mari décédé. Il se rend tout de suite compte qu'une atmosphère particulière règne dans le village. Les hantises se multiplient. Le mal semble s'y être installé de manière durable et les évènements qui s'y déroulent témoignent du réveil des fantômes du passé.

    logo, bon moment de lecture

    C'est un très bon page-turner, je l'ai lu en deux jours. L'écriture est fluide, les chapitres s'enchaînent à un bon rythme, l'atmosphère devient de plus en plus pesante, les phénomènes s'intensifient et le suspense aussi. On y découvre des tranches de vie des différents habitants du village avec leurs forces et leurs faiblesses.

    Côté frissons, j'ai eu mon compte. Certaines scènes sont terrifiantes mais je n'ai pas eu trop de difficulté pour m'endormir.

    "Le mal, un pressentiment du mal qui imprégnait l'atmosphère et qui touchait tous ceux qui vivaient à Sleath ou aux alentours."

    Efficace et vraiment agréable à lire. Je vous conseille néanmoins d'avoir lu Hanté avant de commencer La Conspiration des fantômes car on y fait souvent allusion, et je dois bien avouer que je ne me souvenais plus tellement de Cristina et de la famille Mariell.

    halloween,livres,lecture,challenge halloween 2019

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même

  • L'Emprise du Lwa

    Imprimer

    Le Lwa* vous invite à sa petite fête vaudou, rejoignez-nous dans la galerie souterraine, plus mort que vif. On vous y attend.

    l'emprise du lwa,patrice mora,roman,vaudou,challenge halloween 2019
    Couverture de Nicolas Jamonneau

    Un roman de Patrice Mora

    Les éditions du Petit Caveau, Collection Gothique, 2016

    * : esprit de la religion vaudou

    "Au cœur de Paris, à quelques mois de l’exposition universelle, Mortimer et Lawrence se voient confier une nouvelle mission.
    Les deux gentilshommes doivent se rendre à l’ambassade d’Autriche Hongrie.
    Membres de la Loge, organisation occulte chargée de réguler les interactions de la capitale des enfers sur le genre humain, ils entendent mettre un terme à une odieuse alliance.

    Alors qu’ils délivrent l’avertissement de la Loge, ils remarquent la présence d’un étrange dandy.
    Noyé dans la mousseline des robes de soirées, il évolue aussi bien parmi les diplomates que les démons infiltrés.
    Le curieux personnage laisse dans son sillage une aura pimentée aussi puissante qu’une malédiction exotique.
    Sa seule présence se pose aussitôt comme une nouvelle énigme.

    À la recherche d’une explication, Lawrence va entrainer son novice Mortimer dans l’univers du vaudou, où les relents de la mort se mêlent aux arômes de rhum et de tabac…" Présentation éditeur

    Le début de ce roman m'a semblé un peu confus. On a l'impression de prendre une série en cours, avec la sensation d'avoir raté quelques chapitres. Peut-être ceux expliquant les précédentes missions de Lawrence et de Mortimer. C'est étrange de constater que la présentation éditeur éclaire plus sur l'histoire que la lecture elle-même.

    Si on peut faire un reproche à ce récit, c'est donc d'entretenir de nombreuse zones floues. On en apprend finalement très peu sur les créatures et le monde des enfers : Pandémonium, et sur la fameuse Loge et son archiviste, pourtant bien utile.

    Maintenant, j'ai apprécié un certain nombre d'éléments dans l'histoire : le personnage complexe de Lawrence, l'intrigue empreinte de magie vaudou, de mystère autour du personnage qui ne se montre pas mais laisse des traces de son passage, possède les esprits et est prêt à tout pour satisfaire ses ambitions démoniaques. La scène du cimetière et celles qui suivent m'ont particulièrement plu.

    En matière de fantastique et d'horreur, c'est vraiment satisfaisant à mon goût. Je serais prête à repartir en mission avec nos deux comparses.

    Tiphanya est moins enthousiaste mais elle a beaucoup apprécié son après-midi au Château vaudou de Strasbourg.

    logo, challenge halloweenlogo objectif pal

    Logo de Pedro Pan Rabbit - Logo d'Antigone

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même
    Objectif PAL organisé par Antigone

  • Dépoussiérage de titres #1 : La France Obscure

    Imprimer

    Comme ce sont les dix ans du Challenge Halloween, j'en ai profité pour dépoussiérer quelques titres de mon blog sur le thème de la France obscure. On se remémore de bons souvenirs de lecture, on repense avec un peu de nostalgie aux éditions d'Halloween passées (et à tout ce qu'on a vécu) et on se réjouit de celles à venir.

    Le passageur.jpg

    Le Passageur, Le Coq et l'Enfant, tome 1, Andoryss, Éditions Lynks, 2018

    Roman ado/jeune adulte

    Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir.

    Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune de Paris et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…  Quatrième de couverture

    Mon avis : Préparez-vous à une histoire assez sombre, celle de Matéo, un jeune lycéen rejeté par son père, portant en lui une certaine culpabilité liée à la mort de sa mère et de sa soeur et méprisé par les autres, remplis de préjugés, lui reprochant son appartenance à la communauté des gens du voyage. Lire la suite.


    Dans les veines, Morgane CaussarieuDans les veines, Morgane Caussarieu, Mnémos, 2012

    Âmes sensibles s'abstenir!

    Une bande de vampires sème la panique à Bordeaux: Gabriel petit garçon diabolique, Seiko jeune femme asiatique, J.F. rockeur punk et Damian, bel androgyne aux yeux violets laissent derrière eux de nombreux cadavres lors de leurs orgies sanglantes.

    [Sexe, drogue et rock'n' roll.]

    Le lieutenant Baron également père de famille est sur l'affaire. Il s'inquiète aussi aussi au sujet du comportement de sa fille de quinze ans, Lily qui maigrit à vue d’œil et semble entretenir un lien avec une de ces créatures.

    Mon avis : Le roman de Morgane Caussarieu n'est pas une promenade de santé parmi les vampires.

    Ses  créatures ont soif de sang et font preuve d'une cruauté instinctive, qui passe aux yeux du lecteur pour du sadisme. Lire la suite


    Zombies un horizon de cendres, Jean-Pierre AndrevonZombies, un horizon de cendre, Jean-Pierre Andrevon, Le Bélial', 2004, 2014 pour la présente édition

    "Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe avant de poursuivre votre route. Jusqu’au moment où vous réalisez que le voisin en question est décédé depuis des semaines…

    Troisième jour : Vous ne décollez plus de la télé, qui enchaîne les émissions spéciales. Partout dans le monde les morts se réveillent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants… [...]

    Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant…
    Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu’une question : mon monde n’est-il pas désormais le leur ?" Présentation éditeur

    Mon avis : L'ambiance est aussi sombre qu'on peut s'y attendre. Notre narrateur, un homme ordinaire voit peu à peu sa famille et le monde dans lequel il vit, se dissoudre, de l'apparition des non-vivants jusqu'à ce que la ville soit totalement envahie. Lire la suite


    L'épouvantable encyclopédie des fantômesL’Épouvantable Encyclopédie des fantômes, Carine - M,  Pierre Dubois,  Elian Black' Mor, Glénat, 2012

    Plonger dans cet ouvrage, c'est partir à la découverte des fantômesces entités qui peuplent notre imaginaire, nous amusent ou nous effrayent. On se laisse doucement envoûter par cette ambiance fantasmagorique, par les différentes histoires, les contes, les anecdotes, que l'on découvre ou redécouvre, et qui peuvent nous absorber et glacer un peu le sang.

    Légers frissons en perspectives et grands plaisirs à la lecture. On aimerait parfois que ce soit plus long. Lire la suite


    Quadruple assassinat.jpg

    Quadruple Assassinat dans la rue de la Morgue, Les Necrophyles Anonymes, Cécile Duquenne, E-book des éditions Bragelonne

    Notre personnage, Népomucène est un pauvre mortel, médecin légiste, travaillant avec un vampire (Bob pour les intimes), ayant ses appartements dans une chambre froide de la morgue, très cosy vous ne trouvez pas?

    Mais lorsque quatre de leurs collègues sont sauvagement assassinés, aidés d'Edgar (ancien formateur devenu taxidermiste) et de Malory (enquêtrice et nouvelle conquête d'Edgar), ils se lancent sur les traces de l’assassin. De nature humaine ou surnaturelle? C'est justement le problème! Lire la suite




    Zombillénium.jpg

    Zombillénium, 1. Gretchen, Arthur de Pins, 2010 aux Editions Dupuis

    Aurélien Zahner ne se doute pas un seul instant qu'en sortant du bar-tabac, il va être renversé par la voiture du directeur de Zombillénium, un parc d'attractions peu conventionnel, près de Valencienne (d'après les pancartes illustrées) et que sa vie va prendre un tournant tout à fait inattendu. Pris en main par Gretchen, il va découvrir sa nouvelle nature (loup garou, vampire, on ne sait pas trop), un nouveau métier palpitant (au 35h, avec RTT, Tickets restau...) et des collègues un peu démoniaques.

    Mon avis : Cette BD est vraiment drôle. J'adore ce genre d'humour, un peu noir, un peu décapant mais très amusant. Les personnages sont attachants, je suis pressée de savoir ce qui va leur arriver par la suite. Les illustrations sont très agréables, colorées et collent parfaitement au scénario. On imagine sans peine un film d'animation. Lire la suite


    logo, challenge halloween
    Logo de Pedro Pan Rabbit

    Le Challenge Halloween organisé par Lou et moi-même