Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi bd - Page 3

  • Le Nao de Brown

    Imprimer

    prix-special-jury.jpgGlyn Dillon

    Akileos - 2012

    204 pages

    Prix Spécial du Jury, à l'occasion de la 40e édition du festival d'Angoulême
    Dés sa sortie, j'avais repéré cet album. Cette couverture m'intriguait et grâce à PriceMinister, j'ai pu découvrir  qui se cachait derrière cette machine à laver.


    Il s'agit de Nao, une jeune femme métisse (un père japonais et une mère anglaise), vivant à Londres. Elle souffre de troubles obsessionnels. Ses pensées sont envahies par des rituels assez étranges, par des visions violentes et sa plus grande peur est de perdre le contrôle d'elle-même. Elle travaille avec un ami dans un magasin d'art toys et un jour, elle va rencontrer Gregory, réparateur de... machines à laver entre autre.


    Pendant ma lecture, je me suis faite plusieurs fois cette réflexion: "Cette BD est un véritable OVNI, je vais avoir du mal à trouver les mots pour écrire mon billet." Je ne me suis pas trompée, j'ai passé des heures à mettre ces quelques phrases en ordre et à exprimer mon ressenti.

    Mes premières impressions ne furent pas très positives. Le début m'ayant déroutée, j'ai bien cru que la lecture serait longue et difficile et puis, je me suis laissé porter par les petites anecdotes de la vie de Nao, l'ambiance japonaise et je n'ai pas vu le temps passer, c'était même assez agréable. Certains auteurs ont l'art de mettre un peu de légèreté là où on ne l'attend pas.

    Parfois, j'ai ressenti comme une impression de flou artistique, l'histoire de Pictor par exemple, que l'on retrouve dans l'album par petites séquences, je serais incapable d'en parler. Les cadres spatio-temporels? Envolés! Mon attention s'est fixée uniquement sur Nao et sa machine à laver.

    le nao de brown,glyn dillon,priceminister,bd,mercredi bd

    Malgré tout, j'ai apprécié cette ballade méditative, un peu triste, parfois cocasse, aux jolis graphismes à l'aquarelle. C'est un peu étrange mais c'est beau!

    J'ai été touchée par le personnage de Nao, pas sa souffrance psychique, ses angoisses décuplées. Effrayée aussi par la déformation de son visage au moment des crises, par la violence de ses pulsions, je me demandais si elles n'allaient pas prendre le dessus.

    Le dénouement m'est brutalement tombé dessus, inattendu mais il offre une perspective que j'ai trouvé intéressante.

    Une expérience de lecture originale, qui ne conviendra pas à tous les lecteurs, mais qui mérite à mon avis d'être tentée et feuilletée.

    Pas évident de lui mettre une note mais on me l'a demandé alors, je mets: 14/20.


    Je partage cette phrase de BoDoï, qui me paraît très juste: "Voilà un livre relativement difficile d’accès, mais d’une vraie sincérité et d’une grande puissance émotionnelle pour peu qu’on réussisse à s’y immerger. "

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Un grand merci aux organisateurs.

    Header_LP_BDb.jpg

  • Dans mon Open Space -1

    Imprimer

    Dans mon open space.jpg1 - Business Circus

    James

    Collection Poisson Pilote - Dargaud - 2009

    2008 pour la première édition


    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Mr Hilde m'a donc prêté Dans mon Open Space, qu'il a lui même emprunté à la Médiathèque.

    De quoi s'agit-il?

    D'une entreprise de textile, plus précisément de sous-vêtements féminins. Et c'est le premier jour d'Hubert le stagiaire. Présentation de la boite, du RH en passant par le service Marketing et informatique, sans oublier l'équipe des ventes, le grand patron évidemment et même le salarié près de la retraite qu'on a collé dans le placard! 


    On trouve beaucoup d'humour, de l'humour noir, des gags qui se suivent mais pas toujours, bref la vie de l'entreprise dans toute sa splendeur! Avec les bons et surtout les mauvais côtés!

    Bien que je ne connaisse pas très bien cet univers, à aucun moment je ne me suis sentie gênée par mon manque d'expérience, mais pas non plus tentée d'y remédier à vrai dire!

    Des graphismes amusants, accrocheurs avec des personnages à têtes animales. Hubert est un chien, le patron un rhinocéros, au service marketing on rencontre d'élégantes gazelles... dans mon open space,james,bd,mercredi bd

    Les couleurs pastelles sont agréables et les personnages se fondent parfaitement dans le décor. Un ensemble assez sobre mais tout à fait à mon goût.

    Je me suis beaucoup amusée dans l'Open Space de James. Distrayant, un peu grinçant parfois (mais pas très éloigné de la réalité à mon avis), j'avoue que je suis curieuse de savoir ce que réserve l'avenir professionnel d'Hubert!

    Je croise les doigts pour qu'il obtienne au moins un CDD et vous?

    Logo BD Mango bleu.jpg

  • Batman

    Imprimer

    Batman.jpgQu'est-il arrivé au chevalier noir?P1010863.JPG

    Neil Gaiman, Andy Kubert

    DC - Panini Comics

    Aujourd'hui, c'est leMercredi BD, organisé par Mango!

    Batman est mort... Tout le monde est venu pour la veillée funèbre: Catwoman, Joker, Alfred, Robin, même Superman. Et chacun va raconter sa version, évoquer le Dark Knight. Mais au delà la mort, Batman n'abandonne jamais...


    P1010866.JPGPremière chose, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit arrivé quelque chose de tragique au chevalier noir! Je le croyais invincible (les super-héros sont immortels non?) et pourtant, il est bien là, allongé dans son cercueil. Le choc!

    Malgré la qualité des graphismes, je n'ai que moyennement apprécié  le scénario et je me suis sentie un peu perdue.

    Je n'ai pas été tellement touchée par les différents témoignages, juste un peu surprises par certaines révélations. Sans doute est-ce dû à ma méconnaissance de l'univers de Batman.

    batman,mercredi bd,challenge geek,comicsLa fin m'a paru étrange, je me suis demandée où l'auteur voulait en venir. Un mystère de plus qui m'a échappée. Donc pas suffisamment de détails pour bien comprendre les liens existants entre Gotham, Batman et les différents personnages et pas de véritable dénouement. Je me suis ensuite éclaircie les idées en parcourant d'autres critiques, comme celle de Vie de Geek mais ça reste décevant de ne pas trouver de sens à un scénario une fois la dernière page tournée.

    Je n'ai pas réussi à me plonger ensuite dans les deux histoires qui suivent, j'ai beaucoup de mal avec ce genre de graphismes (voir photo quadrillage rouge). 

    Voilà, j'aime beaucoup l'écriture de Neil Gaiman mais je suis complètement passée à côté de ce comics.

    Pour rester sur une note positive avec Batman, je n'ai qu'à me rappeler le bon moment de lecture d'il y a quelques semaines, avec Batman Saga HS#1, Les Origines de Gotham City par Scott Snyder.

     A mercredi prochain!

    Des avis positifs et négatifs sur Sens critique et un gros coup de cœur pour Planete BD.


    Lu dans le cadre du Challenge Geek

    Logo Challenge Geek moyen.jpg

    Logo BD Mango bleu.jpg

  • Ghostopolis

    Imprimer

    Ghostopolis.jpg

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Avant de commencer, je souhaite remercier Valentyne qui a fait voyager Ghostopolis jusqu'à chez moi.


    Il s'agit d'une BD (un One Shot), de Doug TenNapel, éditée chez Milady en 2012.

    Frank fait parti de la Force d'Intervention de l'Immigration Surnaturelle, il est chargé de renvoyer les fantômes récalcitrants dans l'au-delà. Lors d'une de ses missions, il rate son coup et y envoie Garth, un petit garçon atteint d'une maladie incurable, qui va découvrir Ghostopolis, ses nouveaux pouvoirs et la manière dont règne le dangereux Maître Vaugner. Pendant ce temps, Frank et son ex-copine partent à sa recherche...

    mercredi bd,ghostopolis,challenge geek


    Côté graphismes, je suis séduite. Le format me plaît beaucoup avec ses grandes pages illustrées, ses personnages sympathiques (dans l'ensemble) avec qui on se familiarise très vite et ses jolies couleurs. C'est un plaisir à feuilleter et la qualité est au rendez-vous.

    Beaucoup d'humour, dans Ghostopolis, Frank m'a souvent fait rire par son attitude, tout au long de l'histoire. Pas très souriant le garçon mais il y a quelque chose d’attachant chez lui et j'adore son métier.

    mercredi bd,ghostopolis,doug tennapel,challenge geekL'oncle Loup-Garou de Claire, un poil autoritaire a aussi son charme et un sens certain de l'hospitalité:

    "Tu t'assois et tu bois mon thé ou j'te bouffe sur place, vu?!"

    Mais, en plus d'être drôle, c'est aussi bourré de rebondissements, d'action alors mercredi bd,ghostopolis,doug tennapel,challenge geekles 272 pages se tournent vite. J'ai trouvé le scénario assez classique mais c'est bien fait et la fin m'a émue, sans excès de bons sentiments.

    Le petit plus pour moi, c'est le rassemblement des sept royaumes de l'au-delà. On y voit des fantômes, des zombies, des squelettes, c'est festif et ce genre d'ambiances me plaît beaucoup.

    Ce livre trouverait parfaitement sa place entre Courtney Crumrin et Zombillénium. Un très bel objet que je suis vraiment heureuse d'avoir découvert. Il va maintenant partir chez Mo.


    Logo BD Mango bleu.jpg

    Billet publié dans le cadre du Challenge "Les Lieux Imaginaires" et du Challenge Geek.

    Bi challenge.jpg

  • Pandala #1

    Imprimer

    Pandala.jpg

    Aujourd'hui, c'est leMercredi BD, organisé par Mango!

    Dofus -Tome 1 (Série en 3 tomes)

    Tot (Graphismes) - Bertrand Hottin (Scénario)

    Ankama Editions - 2007 (Un extrait est disponible sur le site)

    Fond sonore: Musique de films d'animation des studio Ghibli


    Pandala est une île où vit en quiétude le peupleP1010852.JPG des Pandawas. Un jour, leur village est attaqué. Récupérant la moitié de médaillon dans la main de son père, un jeune panda, seul survivant, part pour un voyage rythmé par des épreuves et des périls avec, pour unique but, de retrouver les responsables de son malheur. Il se confrontera alors à la faune de cette vaste île pour vivre une aventure pleine de surprises et de rencontres. Une promenade colorée qui nous fait dire que, pour le coup, "c'est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus"... Quatrième de couv'


    Un Kung Fu Panda avec une petite touche zen!P1010851.JPG

    Étant totalement étrangère à l'univers de Dofus (un MMORPG ou jeu de rôle en ligne massivement multijoueur), j'ai été attirée par les graphismes de cette BD. Ils sont magnifiques, et dégagent beaucoup de poésie. C'est une invitation à la contemplation: des paysages dignes d'un film d'animation, la nature dans toute sa splendeur et quelques combats aussi mais pas trop sanglants. Avec un casque et un fond sonore de qualité, l'immersion est réussie.

    L'absence totale de bulles et de texte m'a un peu dérangée mais elle laisse place à l'imagination. J'ai trouvé utile de relire le quatrième de couverture après avoir tournée la dernière page et je me suis laissée aller une deuxième fois afin de bien m'en imprégner. Plaisir des yeux et des oreilles.

     Le scénario n'est pas exceptionnel mais j'ai été émue par l'histoire et j'ai quand même envie de découvrir la suite, d'en apprendre davantage sur ce mystérieux pendentif.


    Logo BD Mango bleu.jpg

    Logo Challenge Geek moyen.jpg

  • Thor - Tome1

    Imprimer

    Thor.jpg

    Aujourd'hui, c'est leMercredi BD, organisé par Mango! J'ai un peu d'appréhension, car c'est la première fois que je vais parler des Super-Héros!


    THOR

    Renaissance

    "Les huit premiers épisodes de la plus récente série de Thor" + deux long numéros spéciaux

    J.Michael Straczynski - Olivier Coipel

    Marvel Deluxe - 2011


    Thor, fils d'Odin, dieu du tonnerre sort du néant dans lequel il se trouvait,  rappelé par Donald Blake (qui semble être lié à Thor mais je n'ai pas bien saisi la nature exacte de leurs liens, désolé c'est la néophyte qui parle) pour revenir sur Terre où son avenir l'attend.  D'abord, il fait revenir Asgard, la majestueuse cité des dieux mais il est seul et part à la recherche de ses compagnons, dont l'âme a survécu suite à Ragnarok (l'apocalypse). Il compte ainsi réveiller ses proches mais il risque aussi de réveiller autre chose...


    L'univers de Thor ne m'était pas inconnu ayant vu et apprécié challenge geek,mercredi bd,thor,comics,marvell,renaissancel'adaptation, l'an dernier mais j'avais envie d'aller plus loin, de prendre le temps de découvrir l'univers et les personnages.

    J'ai trouvé les graphismes impressionnants, peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de lire des comics, mais j'en ai pris plein les yeux. La cité des dieux est magnifique, les scènes d'action intenses et Thor charismatique avec son Mjolnir (marteau).

    Le scénario, avouons le, m'a un peu échappé, et m'a semblé secondaire par rapport aux scènes d'action. Certains passages sont assez drôles.

    J'ai trouvé que ça se terminait un peu vite, laissant quantité de zones d'ombres, il me faut la suite.

    Seul petit bémol, je n'ai pas vraiment compris l'intérêt des épisodes spéciaux qui suivaient, encore des choses qui m'échappent...

    Bref, première incursion réussie dans l'univers des Super-Héros!

    Logo BD Mango bleu.jpg

     Venez nous rejoindre pour le challenge Geek!

    Logo Challenge Geek moyen.jpg

  • Marsu Kids

    Imprimer

    MarsuKids-Cover-FR2-226x300.jpgAujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Je vous présente:

    Marsu Kids - Sorti de l'oeuf - T1

    Wilbur - Franquin - Conrad

    2012 - Marsu Productions


     "Dans la forêt vierge de Colombie, deux très jeunes indiens de la tribu des Chahutas sont bien loin de leur village..."

    Tapadpo reçoit sur la tête un oeuf de Marsupilami, un petit Nez bleu qui va devenir l'ami du jeune Ptitpo. Mais des chasseurs et pilleurs de tombes traînent aux alentours du village, les petits Marsupilamis sèment la pagaille dans la forêt et Sinuoso, l'Anaconda n'a pas dit son dernier mot!

    Houba! Houba!

    J'ai bien aimé cette petite aventure en compagnie des petit Marsupilamis. De l'humour, des gags, des animaux en folie, des graphismes très colorés.

    Il faut toujours que les hommes viennent troubler la tranquillité de la forêt pour différents trafics, si ce n'est pas malheureux! J'ai repéré un passage très instructif qui permet de découvrir comment se comporte un Marsupilami avec un appareil photo numérique! Une lecture facile,  très accessible pour les jeunes lecteurs qui n'auront aucun mal à tourner les 42  pages de cet album.

    Sans grosses surprises, l'aventure aurait gagné à être enrichie pour satisfaire les lecteurs plus âgés.

    Au delà l'aspect commercial, ces petits marsupilamis sauront sans doute conquérir leur public, ils sont tellement mignons!

    Spoiler (cliquez pour lire)

    Je suis quand même médusée que Papa Marsu se soit fait piéger de la sorte...

    Une aventure pour les plus jeunes et les fans du Marsupilami.


    De lianes en lianes...

    bd,marsupilamis,marsu kids,mercredi bd




    Marsu Kid Tome 1 : Sorti de l'Oeuf par Didier Conrad
    Marsu Kid Tome 1 : Sorti de l'Oeuf
     
     Merci à Babelio pour cette découverte.
  • Courtney Crumrin, le retour!

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    courtney crumrin,série

    J'ai décidé de vous présenter deux BD que j'ai lu pendant le Challenge Halloween : Courtney Crumrin et les effroyables vacances T4 (2008) et Courtney Crumrin et l'Apprentie sorcière  T5 (2012), éditées chez Akileos.

    J'ai adoré me replonger dans cette série "coup de cœur", découverte tout à fait par hasard, à la Médiathèque.
    J'ai donc lu les premiers tomes, il y a quelques années, mais je  ne m'y suis pas replongée. D'ailleurs il me manque le tome 3, qui  amorce le début des vacances de Courtney

    Petit rappel: Courtney, notre héroïne est une adolescente mal dans sa peau, solitaire, mais qui a quelques prédispositions à la magie et entretient de bons rapports avec les créatures de la nuit. Elle vit dans l'étrange demeure de son oncle Aloysius.

    Dans ce quatrième tome, Courtney est donc en vacances avec son oncle mais ce n'est pas de tout repos.

    Elle se mêle à une histoire d'amour... et de loup, ensuite un vampire exploite ses faiblesses et la met mortellement en danger, elle et son oncle Aloysius. Pas le temps de s'ennuyer avec notre héroïne.

    On retrouve les graphismes fabuleux de Ted Naifeh. C'est toujours très beau en noir et blanc, la version colorisée ne me tente pas du tout, pour l'avoir feuilletée, je ne vous la conseille pas. De l'aventure, un scénario sympathique, bien construit, à mon goût qui donne un chouette moment de lecture.

    Dans le cinquième tome, Courtney est sur le point de se faire une véritable amie mais très vite, la magie rend les choses, comment dire... compliquées, voir carrément dangereuses et le conseil voit ça d'un très mauvais œil.

    La fin de ce tome m'a carrément prise de court. Néanmoins, je n'ai pas tout saisi au sujet de la loi de Ravana. Une relecture ne me sera pas inutile. Enfin l'aventure continue, rendez-vous bientôt, pour le tome 6. 

    Courtney Crumrin, c'est un univers magique et passionnant  à découvrir. Je suis conquise depuis les premiers tomes mais j'attends de voir où la série va nous emmener.

    courtney crumrin,série


    courtney crumrin,série

    • Courtney et les choses de la nuit, tome 1
    • C'est aussi chez Acr0.
    • Courtney et les choses de la nuit, tome 2: Acr0
    • Courtney et les choses de la nuit, tome 3: Acr0
    • L'intégrale de Courtney Crumrin: Tome 1 à 3