Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les grands mômes +10 ans - Page 5

  • Les affreusement sombres histoires de Sinistreville

    Imprimer

     Une histoire sombre, un peu sinistre, avec une petite dose d'humour noir, pour les jeunes lecteurs, c'est ici!

    Les afffreusement sombres histoires de Sinistreville.jpg

    Hubert très très méchant

    Christopher William Hill

    Illustration de couverture: Chris Riddell

    2015

    Merci aux Éditions Flammarion pour la découverte de ce roman.

    298 pages + 4 pages de l'éditions du soir du journal de Sinistreville

    "Hubert naquit un mardi, dans une famille respectable qui résidait dans un recoin obscur de Sinistreville. Ses parents, qui rêvaient d'élever un génie, accueillirent avec une allégresse non dissimulée la tête aux dimensions impressionnantes et le front haut du petit Hubert.
    - Je ne serais pas surpris que votre garçon devienne l'habitant le plus intelligent de notre grande ville, annonça le docteur. Ainsi commença son histoire...
    Hubert ne tarda en effet pas à le montrer d'une manière tout à fait singulière..." Présentation éditeur

    Le "Saigneur de Sinistreville" est impitoyable, les crimes se succèdent dans d'incroyables mise en scène diaboliques! La plus grosse surprise de ce roman, c'est la manière dont Hubert règle ses différends, ça prend parfois une tournure tragi-comique.
    L'humour noir est bien présent mais je n'ai que partiellement adhéré, pourtant amatrice de ce genre d'humour et d'aventures rocambolesques.

    Je me suis intéressée à la destinée particulière de ce petit personnage a lunettes, très intelligent, qui joue merveilleusement bien du violon et qui se retrouve rejeté d'un prestigieux institut et poussé à la vengeance.
    Malgré tout, mon intérêt a faibli, au fil des pages: Sinistreville ne m'a pas vraiment séduite, je n'ai pas trouvé les personnages très attachants. Enfin, je n'ai pas été emportée par cette histoire, restant un peu à l'écart.

    Pas convaincue.jpg

    Et pourtant, ça ne manque pas d'originalité, ce roman reste tout de agréable à lire. Il manque cependant, ce petit déclic, cette étincelle d'intérêt qui me donne généralement envie de poursuivre une série. La suite doit paraître dans quelques mois et malheureusement, l'enthousiaste n'est pas au rendez-vous.

    • N'hésitez pas à découvrir les billets de  Lael, Bianca qui ont davantage apprécié.
  • Lockwood & Co.

    Imprimer

    Ce n'est plus vraiment Noël, je vous emmène aujourd'hui à la chasse aux fantômes, grâce à Babelio.

    Lockwood & co.jpg

    L'Escalier Hurleur  - 1

    Jonathan Stroud

    Albin Michel Wiz, 2013, 2014 pour la présente édition

     443 pages, A partir de 11 ans

    C'est bien connu, les adultes sont moins réceptifs aux manifestations surnaturelles que les enfants et les adolescents. Ces derniers sont donc employés par les agences, pour traquer les esprits, prenant des risques parfois mortels.

    Lucy a un certain Talent pour entendre les fantômes. Après une affaire qui tourne mal, elle finit par rejoindre Londres où elle est recrutée par Lockwood & Co, une agence indépendante dont font partie Anthony Lockwood et Georges Cubbins, deux jeunes garçons au caractère disons singulier.

    Munis de leur rapière, de limaille de fer, et de plusieurs autres accessoires, ils devront élucider les circonstances de la mort d'une jeune femme: Annie Ward, découvrir le mystère du médaillon lui ayant appartenu, tout en affrontant les Visiteurs, une Chambre Rouge, un Escalier Hurleur, l'objectif étant d'atteindre la Source (l'endroit du crime, un objet lié à une mort violente ou qui avait de l'importance, des restes organiques, p54) et  surtout de rester en vie.

    Le manoir de Combe Carey est hanté et ce n'est pas une légende!

    Verdict (Hanté)

    J'ai beaucoup apprécié le récit des aventures de Lucy. L'écriture est fluide, adaptée à de jeunes lecteurs et agréable à lire aussi pour des adultes mais je vous préviens, ici ce sont les enfants et les adolescents qui chassent les fantômes, apprennent à écouter les plaintes des revenants et à lutter contre les esprits vengeurs, la mort ne les épargne pas.

    Ils ont de la maturité, et ne manquent pas de courage mais rien n'est exagéré comme dans certains romans où les personnages se sont transformés en adultes miniatures dotés d'une intelligence supérieure et de super-pouvoirs, ici ce n'est pas le cas et tant mieux.

    D'un autre côté, les adultes sont plutôt antipathiques (la mère de Lucy, l'agent Jacobs, l'inspecteur Barnes, Fairfax), voir quasi-inexistant. Ce n'est pas vraiment gênant.

    J'aime ce genre d'histoire, bien rythmée, avec de l'action de l'humour, et un univers fantastique accrocheur et captivant.
    C'est même assez original et bien mené. Les intrigues surnaturelles ne manquent pas d'intérêt et un autre bon point, à la fin de ce premier tome, l'affaire Annie Ward est close.

    Pour découvrir une nouvelle affaire, il faut maintenant attendre le prochain tome.

    Une très bonne histoire de chasseurs de fantômes, beaucoup de plaisir à la lecture, bien qu'il n'y ait pas eu de frissons.

    Enregistrer

  • La Légende d'Ercilia

    Imprimer

     Ce roman est arrivé pile au moment d'Halloween et je l'ai dévoré n'en faisant qu'une bouchée.

    La légende d'Ercilia.jpg

    Christine Rato

    Nats Éditions, 2014

    157 pages

    Une malédiction lancée le soir d'Halloween et le cauchemar commence pour Morgane et ses amies. La sorcière Ercilia sortie de sa légende est bien décidée à les posséder chacune à leur tour mais comment s'en débarrasser?

    "AVERTISSEMENT
    Ne pas prononcer 13 fois
    l'incantation ci-dessous
    pour les raisons citées dans ce livre."

    On entre très facilement dans l'histoire racontée par Morgane, une collégienne de treize ans, qui nous explique comment sa vie est devenue un enfer, après cette fameuse soirée entre copines où elles ont invoqué, malgré elles la sorcière Ercilia. On retrouve le style d'écriture de l'adolescente, avec un langage assez familier, très direct, s'adressant parfois au lecteur avec une pointe d'humour.

    Par moment, pendant la lecture, j'ai repensé aux romans de la série Chair de Poule, à mes propres souvenirs d'ado, c'était plutôt agréable. Sinon, je n'ai pas vu le temps passer, aucune longueur ressentie.

    Un seul point négatif, je n'ai pas été convaincue par la solution trouvée pour échapper au maléfice de la sorcière, trop vite gérée à mon goût, mais le dénouement ne manque pas d'originalité, ce qui compense. Je reste sur une bonne impression.
     
    C'est un roman que j'ai pris plaisir à découvrir, une lecture fantastique et sympathique, avec peut-être quelques frissons en perspective pour les plus jeunes.

    Merci à Babelio et aux éditions Nats pour ce bon moment de lecture.

    tous les livres sur Babelio.com
    • Je vous invite à découvrir l'avis de Marinette

    Challenge Halloween 2014b.jpg

     Lou et Hilde.

  • Peur Express

    Imprimer

     Aujourd'hui, il s'agit d'une "mini-chronique". J'ai lu ce roman pendant l'été et j'ai trop attendu pour rédiger mon billet: les détails ne sont pas bien revenus. Malgré tout, j'ai quand même envie de partager mon ressenti. Ce sera express!

    Peur express.jpg

    Jo Witek

    Actes Sud Junior, 2012

    323 pages

    documentaire,merveilleux cosmos

    Un train qui tombe en rade, en pleine tempête de neige et six adolescents qui vont vivre un vrai cauchemar: des voix, des visions, une sorte de rituel démoniaque...

    Et après, que vont-ils devenir? L'affaire sera t-elle classée? Comprendront-ils ce qui s'est vraiment passé cette nuit là? 

    Même pas peur!

    Peur Express est un roman très agréable à lire. Je dirai même qu'il se dévore. L'ambiance à bord du train est assez inquiétante, mais à mon avis, pas de quoi traumatiser le lecteur ou la lectrice, même chez les ados (Oups, mes excuses aux lectrices qui ont eu un peu peur). En tout cas, j'ai été agréablement surprise par la tournure des évènements et la manière dont ils sont traités. Il y quelque chose de captivant dans cette histoire.

    Les personnages sont attachants mais sans plus. Un mois après la lecture, je les ai presque déjà oubliés, c'est un peu malheureux.

    Néanmoins, l'intrigue avance à un bon rythme, c'est plutôt bien ficelé et j'ai trouvé le dénouement final assez cohérent, avec une part intéressante de paranormal dans l'histoire.

    jo witek,peur express,roman,littérature jeunesse,challenge halloowen

    Maintenant, j'aimerais bien découvrir: Rêves en noir.

    Un thriller fantastique efficace et un bon moment de lecture de passé.

    Connaissez-vous les romans de Jo Witek?

    Challenge Halloween 2014b.jpg

     Lou et Hilde.

  • Les Etranges soeurs Wilcox -2

    Imprimer

    L'ombre de dracula.jpg

    Fabrice Colin

    2- L'ombre de Dracula

    Gallimard Jeunesse, 2010

    Dés 12 ans et +

    316 pages

    Amber se retrouve impliquée contre son gré, dans une affaire qui l'emmène, loin des siens, à New-York. Quant à Luna, elle doit répondre à l'appel de la Comtesse Elizabeth Bathory, destination Liverpool.
    Tout converge pourtant vers le comte Dracula, qui a bien l'intention d'imposer son pouvoir grâce à une série de mystérieux artefacts.

    Il y a quatre ans, j'étais un peu mitigée, après la lecture du premier tome, mais ce n'est plus qu'un vieux souvenir. J'ai passé une très bonne journée de lecture en compagnie des sœurs Wilcox.
    Petit souci dans dans mon plan de lecture d'Halloween, j'ai commencé ce roman hier mais je n'ai eu aucun mal à le terminer aujourd'hui.
    Je me suis laissée emporter par ces nouvelles intrigues très bien ficelées, qui finalement se rejoignent un peu. On suit donc chacune des sœurs dans ses propres aventures, ce qui permet de mieux cerner leur personnalité.

    L'écriture de Fabrice Colin est agréable, c'est un roman qui se lit avec plaisir. On y découvre quelques références littéraires grâce aux lectures d'Amber. J'ai tiqué sur le nom du navire: le Teutonic et n'ai pas pu ignorer l'allusion aux icebergs...
    Ce roman est en plus en phase avec le challenge Halloween!
    Le hasard fait bien les choses. Le seul inconvénient, c'est que je fais une double-escale, car on passe pas mal de temps à New-York mais ça commence à Londres et ça se termine à Londres donc Joker!

    Sinon, aucun temps mort, de l'action, du suspense, des héroïnes vampires attachantes, une pointe d'humour et plein de surprises, de petits détails et de créatures à découvrir, il ne manque vraiment rien à ce roman jeunesse.

    vampires, Les étranges soeurs Wilcox, L'ombre de Dracula, challenge halloween 2014

    Certaines révélations faites à la fin de ce deuxième tome, sur les deux sœurs relèvent encore l'intérêt et me donnent envie de me procurer le troisième tome.

     


    Londres - première escale en compagnie des Vampires de Londres: Luna, Amber, Chicky, Sandy, Glorifine.

    Logo titanic.jpg

    Challenge Halloween 2014b.jpg

     Lou et Hilde.

    logofindeserie.png

    Et une nouvelle série qui avance pour le Challenge d'Acr0.

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Le Monstre affamé d'acier -6

    Imprimer

    le monstre affamé.jpgA l'occasion de notre Robot's Week, je voulais vous parler d'une série qui a un peu marquée mon adolescence et qui s'intitule: L'androïde.

    Je ne me souviens plus comment le tome 6 a atterri dans ma bibliothèque, s'il a été acheté dans les années 90 ou plus récemment, par nostalgie.
    J'aimerais bien me procurer les autres tomes mais ils sont plutôt difficiles à trouver.

    A l'époque, j'avais empruntés ces romans au CDI de mon collège, ça racontait:

    Les aventures de Chip, un droïde menant la vie d'un collégien de treize ans. Pour charger sa batterie, il doit se brancher régulièrement à une prise secteur. Il est également doté d'un "programme de réponses verbales émotionnelles" qui lui permet de passer pour un humain.

    Seth McEvoy

    Hachette, Bibliothèque Verte, 1986, 1990 pour cette édition

    159 pages

    A partir de 11 ans

    Dans ce sixième tome, une terrible tempête menace et les habitants de la petite ville d'Harbor, sont priés de rejoindre les écoles. Chip, Carson, Becky et Erin, doivent se mettre à l'abri du cyclone, et gagner le lycée mais difficile pour Chip de recharger discrètement sa batterie avec les coupures de courant, le prof de gym qui le persécute et la présence d'un autre robot, qui ne semble pas vraiment pacifique. 

    Le journal de Jonas Carson, au début du livre permet de situer les personnages sans avoir à relire les premiers tomes, plutôt bien pensé sinon je me serais difficilement replongée dans cette série.

    Pour commencer,  je ne me suis pas ennuyée, ce qui est un bon point. L'intrigue est intéressante et  on trouve même un peu de suspense. En ce qui concerne le dénouement final, quelques détails clochent mais ça tient debout.

    Le fait que personne ne se soit rendu compte que Chip est un androïde, est peu crédible. J'ai fait semblant d'y croire, j'ai joué le jeu. Étant ado, ça ne m'avait visiblement pas effleurée.

    Les personnages sont attachants, je pense que c'est ce qui m'avait plu à l'époque. Ce roman est clairement destiné à un jeune public avec des phrases courtes et des dialogues qui reprennent presque mot pour mot le contenu du paragraphe précédent, ce qui a un peu alourdi ma lecture.

    Reconnaissons le, l'enthousiasme n'est plus tout à fait le même. Malgré tout, j'ai redécouvert avec plaisir cette lecture de jeunesse. Évidemment, un peu de nostalgie vient s'y mêler mais cette histoire en lien avec les robots et l'informatique, c'est vraiment ce qui fait l'originalité de cette série jeunesse, alors j'ai accepté ses imperfections.

    Moyen.jpg

    Et vous, avez-vous connu les aventures de Chip l'Androïde?

    The robot's week.jpg

    logo du challenge geekOrganisé par Sofynet et Hilde

  • La Mini-chronique (estivale) du Livroblog #2

    Imprimer

    Pour cette seconde mini-chronique estivale, je vais vous parler de deux romans (deux premiers tomes) édités chez Pocket Jeunesse, avec un peu de magie à l'intérieur et pour la même tranche d'âge: 9/12 ans.

    Côté lecture, le second est plus facile à lire que le premier avec moins de pages (130 vs 257), une histoire moins dense et davantage d'illustrations. 

    la pâtisserie bliss,kathryn littlewood,les chroniques de spiderwick,holly black,tony diterlizzi,romans,littérature jeunesse

    La Pâtisserie Bliss de Kathryn Littlewood (US), tome 1

    Un livre de recettes familiales et magique, une pâtisserie avec des cookies, des muffins, des cheesecakes aux vertus parfois insoupçonnées et des enfants intrépides et malins: Bienvenue à la Pâtisserie Bliss!

    J'ai passé un bon moment en compagnie de Rose et de ses frères et sœur. Une histoire amusante, un peu magique, gourmande et sympathique.

    Pour la petite anecdote, mon grand-père était boulanger pâtissier. Je ne me souviens pas de la boutique, j'étais trop petite mais à chaque fois que je regarde la couverture de ce roman, je ne peux pas m'empêcher d'y penser.

    Évidemment, il ne faisait ni cookies magiques, ni muffins, ni cheesecakes mais des frangipanes, des pièces montées, des fraisiers, des Saint-Honoré... et ma grand-mère faisait les meilleures crêpes du monde (selon moi).
    Le goût de tous ces gâteaux est resté, même s' il ne reste plus que le goût des souvenirs, de ces recettes que l'on tente de reproduire, en espérant y retrouver quelques morceaux du passé ou comme une sorte de prolongement du lien familial. Je ne pense pas avoir trouvé la pâtisserie de mon grand-père dans ce roman mais j'ai quand même passé un moment agréable.

    Éditions Pocket Jeunesse, 257 pages, 2012, 2013

    Sympa.jpg

    Les Chroniques de Spiderwick, Tony Di Terlizzi et Holly Black (Us), tome 1

    Je connaissais déjà un peu l'histoire, ayant vu et bien apprécié l'adaptation, il y a quelques années. Je me suis tout de même régalée avec ce premier tome mais 130 pages, c'est trop court. J'ai eu à peine le temps de découvrir les personnages de cette famille: trois enfants (Jared, Simon et Mallory) et leur maman venant s'installer dans une vieille demeure familiale victorienne, suite à une séparation, que c'est déjà terminé.

    L'édition que je possède est vraiment très soignée avec de jolies illustrations et une découpe des pages qui donne une impression de  "vieux livre" grignoté par les souris.

    Les mystères du grenier et du grimoire devront attendre car la suite de cette série en cinq tomes ne se trouve pas dans ma PAL.  

    Pocket Jeunesse, 2004, 2008

    Captivant.jpg

    logofindeserie.png

    Et deux nouvelles séries pour le Challenge d'Acr0

  • What is Brian?

    Imprimer

    20140708_110445.jpg

    Rupert Morgan, Aaron Blecha (illustrations)

    Lecture en VO - Débutant (dés la 6ème)

    Collection Paper Planes Teens, Les Éditions Didier, 2014

    41 pages (une histoire assez courte)

    Se lancer dans la lecture en Vo n'est pas forcément facile mais avec cette collection prévue pour les adolescents, avec plusieurs niveaux de difficultés (Débutant, Intermédiaire et Avancé), c'est maintenant possible de lire en anglais, en découvrant des histoires originales et amusantes.

    What is brian.png

    "This is a meteor from space crashing near Jack and Jenny's village."

    Brian est le copain de Jenny et Jack mais ce matin là, il a un drôle de comportement.
    Au collège, on raconte aussi de drôles d'histoires.

    Pourrait-il s'agir d'un zombie?

    De mon côté, j'ai découvert avec plaisir cette collection de livres. Proposer des lectures en VO aux plus jeunes est un super concept et choisir des histoires qui font (un peu) peur, ajoute du piquant!

    En ce qui me concerne, je n'ai commencé la lecture en VO que vers l'âge de vingt ans, avec la saga Harry Potter et au départ, ce n'était pas évident. Durant les premiers chapitres, je restais un peu scotchée à mon dictionnaire, en faisant des listes de vocabulaire. Pas très fun pour une première approche.
    Ici le niveau de vocabulaire exigé n'est pas très élevé et l'histoire étant assez courte, impossible de s'y noyer.

    Car oui, le plaisir de lire reste capital et pour que les ados lisent en VO, il faut à mon avis un bon dosage d'ingrédients: une histoire originale, un thème qui les motive, une difficulté pas trop élevée, et une petite touche de fun.

    Ici, je pense que tout est réuni pour que ça fonctionne.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    C'est très bien conçu, avec de chouettes illustrations, une histoire de zombie très amusante, bref un excellent moyen d'initier en douceur les plus jeunes à la lecture en VO.

    J'ai voulu partager ce petit moment de lecture, avec ma nièce (de 9 ans et demi), qui entrera au CM2 à la rentrée prochaine, mais c'est un peu difficile,  je suis obligée de lui servir de l'accompagner pour chaque phrase.
    Dans un an ou deux, elle pourra sans doute découvrir ce titre avec plus de facilité, car elle a déjà été attirée par la couverture, le thème de l'histoire et les illustrations.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    Une très chouette collection, j'ai hâte de poursuivre avec d'autres titres. C'est d'ailleurs prévu, je vais m'attaquer au niveau avancé, j'espère que my english level tiendra la route! Affaire à suivre...

    Merci à Heloïse Martin et les éditions Didier pour cette découverte.

    What is Brian? est aussi chez Lou.

     


    Pour le challenge Geek, parce que c'est une histoire de "zombie"! 

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde