Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les grands mômes +10 ans - Page 5

  • Peur Express

    Imprimer

     Aujourd'hui, il s'agit d'une "mini-chronique". J'ai lu ce roman pendant l'été et j'ai trop attendu pour rédiger mon billet: les détails ne sont pas bien revenus. Malgré tout, j'ai quand même envie de partager mon ressenti. Ce sera express!

    Peur express.jpg

    Jo Witek

    Actes Sud Junior, 2012

    323 pages

    documentaire,merveilleux cosmos

    Un train qui tombe en rade, en pleine tempête de neige et six adolescents qui vont vivre un vrai cauchemar: des voix, des visions, une sorte de rituel démoniaque...

    Et après, que vont-ils devenir? L'affaire sera t-elle classée? Comprendront-ils ce qui s'est vraiment passé cette nuit là? 

    Même pas peur!

    Peur Express est un roman très agréable à lire. Je dirai même qu'il se dévore. L'ambiance à bord du train est assez inquiétante, mais à mon avis, pas de quoi traumatiser le lecteur ou la lectrice, même chez les ados (Oups, mes excuses aux lectrices qui ont eu un peu peur). En tout cas, j'ai été agréablement surprise par la tournure des évènements et la manière dont ils sont traités. Il y quelque chose de captivant dans cette histoire.

    Les personnages sont attachants mais sans plus. Un mois après la lecture, je les ai presque déjà oubliés, c'est un peu malheureux.

    Néanmoins, l'intrigue avance à un bon rythme, c'est plutôt bien ficelé et j'ai trouvé le dénouement final assez cohérent, avec une part intéressante de paranormal dans l'histoire.

    jo witek,peur express,roman,littérature jeunesse,challenge halloowen

    Maintenant, j'aimerais bien découvrir: Rêves en noir.

    Un thriller fantastique efficace et un bon moment de lecture de passé.

    Connaissez-vous les romans de Jo Witek?

    Challenge Halloween 2014b.jpg

     Lou et Hilde.

  • Les Etranges soeurs Wilcox -2

    Imprimer

    L'ombre de dracula.jpg

    Fabrice Colin

    2- L'ombre de Dracula

    Gallimard Jeunesse, 2010

    Dés 12 ans et +

    316 pages

    Amber se retrouve impliquée contre son gré, dans une affaire qui l'emmène, loin des siens, à New-York. Quant à Luna, elle doit répondre à l'appel de la Comtesse Elizabeth Bathory, destination Liverpool.
    Tout converge pourtant vers le comte Dracula, qui a bien l'intention d'imposer son pouvoir grâce à une série de mystérieux artefacts.

    Il y a quatre ans, j'étais un peu mitigée, après la lecture du premier tome, mais ce n'est plus qu'un vieux souvenir. J'ai passé une très bonne journée de lecture en compagnie des sœurs Wilcox.
    Petit souci dans dans mon plan de lecture d'Halloween, j'ai commencé ce roman hier mais je n'ai eu aucun mal à le terminer aujourd'hui.
    Je me suis laissée emporter par ces nouvelles intrigues très bien ficelées, qui finalement se rejoignent un peu. On suit donc chacune des sœurs dans ses propres aventures, ce qui permet de mieux cerner leur personnalité.

    L'écriture de Fabrice Colin est agréable, c'est un roman qui se lit avec plaisir. On y découvre quelques références littéraires grâce aux lectures d'Amber. J'ai tiqué sur le nom du navire: le Teutonic et n'ai pas pu ignorer l'allusion aux icebergs...
    Ce roman est en plus en phase avec le challenge Halloween!
    Le hasard fait bien les choses. Le seul inconvénient, c'est que je fais une double-escale, car on passe pas mal de temps à New-York mais ça commence à Londres et ça se termine à Londres donc Joker!

    Sinon, aucun temps mort, de l'action, du suspense, des héroïnes vampires attachantes, une pointe d'humour et plein de surprises, de petits détails et de créatures à découvrir, il ne manque vraiment rien à ce roman jeunesse.

    vampires, Les étranges soeurs Wilcox, L'ombre de Dracula, challenge halloween 2014

    Certaines révélations faites à la fin de ce deuxième tome, sur les deux sœurs relèvent encore l'intérêt et me donnent envie de me procurer le troisième tome.

     


    Londres - première escale en compagnie des Vampires de Londres: Luna, Amber, Chicky, Sandy, Glorifine.

    Logo titanic.jpg

    Challenge Halloween 2014b.jpg

     Lou et Hilde.

    logofindeserie.png

    Et une nouvelle série qui avance pour le Challenge d'Acr0.

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Le Monstre affamé d'acier -6

    Imprimer

    le monstre affamé.jpgA l'occasion de notre Robot's Week, je voulais vous parler d'une série qui a un peu marquée mon adolescence et qui s'intitule: L'androïde.

    Je ne me souviens plus comment le tome 6 a atterri dans ma bibliothèque, s'il a été acheté dans les années 90 ou plus récemment, par nostalgie.
    J'aimerais bien me procurer les autres tomes mais ils sont plutôt difficiles à trouver.

    A l'époque, j'avais empruntés ces romans au CDI de mon collège, ça racontait:

    Les aventures de Chip, un droïde menant la vie d'un collégien de treize ans. Pour charger sa batterie, il doit se brancher régulièrement à une prise secteur. Il est également doté d'un "programme de réponses verbales émotionnelles" qui lui permet de passer pour un humain.

    Seth McEvoy

    Hachette, Bibliothèque Verte, 1986, 1990 pour cette édition

    159 pages

    A partir de 11 ans

    Dans ce sixième tome, une terrible tempête menace et les habitants de la petite ville d'Harbor, sont priés de rejoindre les écoles. Chip, Carson, Becky et Erin, doivent se mettre à l'abri du cyclone, et gagner le lycée mais difficile pour Chip de recharger discrètement sa batterie avec les coupures de courant, le prof de gym qui le persécute et la présence d'un autre robot, qui ne semble pas vraiment pacifique. 

    Le journal de Jonas Carson, au début du livre permet de situer les personnages sans avoir à relire les premiers tomes, plutôt bien pensé sinon je me serais difficilement replongée dans cette série.

    Pour commencer,  je ne me suis pas ennuyée, ce qui est un bon point. L'intrigue est intéressante et  on trouve même un peu de suspense. En ce qui concerne le dénouement final, quelques détails clochent mais ça tient debout.

    Le fait que personne ne se soit rendu compte que Chip est un androïde, est peu crédible. J'ai fait semblant d'y croire, j'ai joué le jeu. Étant ado, ça ne m'avait visiblement pas effleurée.

    Les personnages sont attachants, je pense que c'est ce qui m'avait plu à l'époque. Ce roman est clairement destiné à un jeune public avec des phrases courtes et des dialogues qui reprennent presque mot pour mot le contenu du paragraphe précédent, ce qui a un peu alourdi ma lecture.

    Reconnaissons le, l'enthousiasme n'est plus tout à fait le même. Malgré tout, j'ai redécouvert avec plaisir cette lecture de jeunesse. Évidemment, un peu de nostalgie vient s'y mêler mais cette histoire en lien avec les robots et l'informatique, c'est vraiment ce qui fait l'originalité de cette série jeunesse, alors j'ai accepté ses imperfections.

    Moyen.jpg

    Et vous, avez-vous connu les aventures de Chip l'Androïde?

    The robot's week.jpg

    logo du challenge geekOrganisé par Sofynet et Hilde

  • La Mini-chronique (estivale) du Livroblog #2

    Imprimer

    Pour cette seconde mini-chronique estivale, je vais vous parler de deux romans (deux premiers tomes) édités chez Pocket Jeunesse, avec un peu de magie à l'intérieur et pour la même tranche d'âge: 9/12 ans.

    Côté lecture, le second est plus facile à lire que le premier avec moins de pages (130 vs 257), une histoire moins dense et davantage d'illustrations. 

    la pâtisserie bliss,kathryn littlewood,les chroniques de spiderwick,holly black,tony diterlizzi,romans,littérature jeunesse

    La Pâtisserie Bliss de Kathryn Littlewood (US), tome 1

    Un livre de recettes familiales et magique, une pâtisserie avec des cookies, des muffins, des cheesecakes aux vertus parfois insoupçonnées et des enfants intrépides et malins: Bienvenue à la Pâtisserie Bliss!

    J'ai passé un bon moment en compagnie de Rose et de ses frères et sœur. Une histoire amusante, un peu magique, gourmande et sympathique.

    Pour la petite anecdote, mon grand-père était boulanger pâtissier. Je ne me souviens pas de la boutique, j'étais trop petite mais à chaque fois que je regarde la couverture de ce roman, je ne peux pas m'empêcher d'y penser.

    Évidemment, il ne faisait ni cookies magiques, ni muffins, ni cheesecakes mais des frangipanes, des pièces montées, des fraisiers, des Saint-Honoré... et ma grand-mère faisait les meilleures crêpes du monde (selon moi).
    Le goût de tous ces gâteaux est resté, même s' il ne reste plus que le goût des souvenirs, de ces recettes que l'on tente de reproduire, en espérant y retrouver quelques morceaux du passé ou comme une sorte de prolongement du lien familial. Je ne pense pas avoir trouvé la pâtisserie de mon grand-père dans ce roman mais j'ai quand même passé un moment agréable.

    Éditions Pocket Jeunesse, 257 pages, 2012, 2013

    Sympa.jpg

    Les Chroniques de Spiderwick, Tony Di Terlizzi et Holly Black (Us), tome 1

    Je connaissais déjà un peu l'histoire, ayant vu et bien apprécié l'adaptation, il y a quelques années. Je me suis tout de même régalée avec ce premier tome mais 130 pages, c'est trop court. J'ai eu à peine le temps de découvrir les personnages de cette famille: trois enfants (Jared, Simon et Mallory) et leur maman venant s'installer dans une vieille demeure familiale victorienne, suite à une séparation, que c'est déjà terminé.

    L'édition que je possède est vraiment très soignée avec de jolies illustrations et une découpe des pages qui donne une impression de  "vieux livre" grignoté par les souris.

    Les mystères du grenier et du grimoire devront attendre car la suite de cette série en cinq tomes ne se trouve pas dans ma PAL.  

    Pocket Jeunesse, 2004, 2008

    Captivant.jpg

    logofindeserie.png

    Et deux nouvelles séries pour le Challenge d'Acr0

  • What is Brian?

    Imprimer

    20140708_110445.jpg

    Rupert Morgan, Aaron Blecha (illustrations)

    Lecture en VO - Débutant (dés la 6ème)

    Collection Paper Planes Teens, Les Éditions Didier, 2014

    41 pages (une histoire assez courte)

    Se lancer dans la lecture en Vo n'est pas forcément facile mais avec cette collection prévue pour les adolescents, avec plusieurs niveaux de difficultés (Débutant, Intermédiaire et Avancé), c'est maintenant possible de lire en anglais, en découvrant des histoires originales et amusantes.

    What is brian.png

    "This is a meteor from space crashing near Jack and Jenny's village."

    Brian est le copain de Jenny et Jack mais ce matin là, il a un drôle de comportement.
    Au collège, on raconte aussi de drôles d'histoires.

    Pourrait-il s'agir d'un zombie?

    De mon côté, j'ai découvert avec plaisir cette collection de livres. Proposer des lectures en VO aux plus jeunes est un super concept et choisir des histoires qui font (un peu) peur, ajoute du piquant!

    En ce qui me concerne, je n'ai commencé la lecture en VO que vers l'âge de vingt ans, avec la saga Harry Potter et au départ, ce n'était pas évident. Durant les premiers chapitres, je restais un peu scotchée à mon dictionnaire, en faisant des listes de vocabulaire. Pas très fun pour une première approche.
    Ici le niveau de vocabulaire exigé n'est pas très élevé et l'histoire étant assez courte, impossible de s'y noyer.

    Car oui, le plaisir de lire reste capital et pour que les ados lisent en VO, il faut à mon avis un bon dosage d'ingrédients: une histoire originale, un thème qui les motive, une difficulté pas trop élevée, et une petite touche de fun.

    Ici, je pense que tout est réuni pour que ça fonctionne.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    C'est très bien conçu, avec de chouettes illustrations, une histoire de zombie très amusante, bref un excellent moyen d'initier en douceur les plus jeunes à la lecture en VO.

    J'ai voulu partager ce petit moment de lecture, avec ma nièce (de 9 ans et demi), qui entrera au CM2 à la rentrée prochaine, mais c'est un peu difficile,  je suis obligée de lui servir de l'accompagner pour chaque phrase.
    Dans un an ou deux, elle pourra sans doute découvrir ce titre avec plus de facilité, car elle a déjà été attirée par la couverture, le thème de l'histoire et les illustrations.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    Une très chouette collection, j'ai hâte de poursuivre avec d'autres titres. C'est d'ailleurs prévu, je vais m'attaquer au niveau avancé, j'espère que my english level tiendra la route! Affaire à suivre...

    Merci à Heloïse Martin et les éditions Didier pour cette découverte.

    What is Brian? est aussi chez Lou.

     


    Pour le challenge Geek, parce que c'est une histoire de "zombie"! 

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

    Imprimer

    Je suis de retour aujourd'hui pour vous parler du troisième tome d'Harry Potter.

    Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.jpg

    J.K. Rowling

    Gallimard Jeunesse, 2001

    349 pages

    Dans ce troisième tome, Sirius Black, un dangereux prisonnier de la célèbre et terrifiante prison d'Azkaban s'est évadé et semble être à la recherche d'Harry.
    Considéré comme un fidèle partisan de Voldemort, responsable de la mort de plusieurs "moldus", la menace n'est pas prise à la légère. Des gardiens d'Azkaban: les détraqueurs sont aux portes du collège et Harry se retrouve sous haute surveillance.

    La vie a Poudlard, elle se déroule presque normalement pour cette troisième année entre le nouveau cours passionnant de Défense contre les forces du Mal du professeur Lupin, celui de divination, à mourir d'ennui du professeur Trelawney, l'emploi du temps surchargé d'Hermione, les matchs de Quidditch et la guerre entre Croutard (le rat de Ron) et Pattenrond (le chat d'Hermione).

    Mais le Sinistros apparaît partout autour d'Harry, le danger rôde...

    J'ai trouvé ce troisième tome encore plus passionnant que les précédents car le final est particulièrement réussi, avec ce retournement de situation incroyable.
    De nouveaux personnages apparaissent, de nombreuses surprises magiques, quelques révélations sur les parents d'Harry. On apprend également l'existence des animagus, du patronus, bref je n'en dis pas plus.

    Rogue apparaît encore plus borné, aveuglé par ses sentiment haineux. Un peu d'empathie pour le personnage? Pas vraiment.
    Quand à Malefoy, cette petite teigne sournoise, Hermione accomplit un geste... libérateur qui pourrait être commenté d'un: "Il l'a pas volée, celle là!"

    J'ai apprécié la redécouverte de Pré-au-Lard (j'aimerais bien aller chez Honeydukes ), l'utilisation de la carte du maraudeur (une superbe invention), Buck l'hippogriffe (sacré Hagrid quand même).

    Je l'ai lu presque d'une traite, il s'agit encore d'un très bon moment de lecture. J'enchaîne bientôt avec le quatrième tome.


    mois anglais 2014_1.jpg

     organisé par Lou, Titine et Cryssilda

    harry potter et le prisonnier d'azkaban,j.k. rowling,roman,série

    Semaine Spéciale British Series!

    Organisé par Sofynet (et son superbe logo British Series) et Hilde

    avec

    logo du challenge geek

  • Harry Potter et la chambre des secrets

    Imprimer

    Le Mois Anglais passe à une vitesse folle! Côté lectures, je m'amuse beaucoup avec la relecture d'Harry Potter. C'est parti pour le deuxième tome! 

    Harry Potter et la chambre des secrets.jpg

    J.K. Rowling

    Gallimard Jeunesse, 2001

    271 pages

    Dans ce second tome, le règlement sera enfreint de nombreuses fois: chez les Dursley avec un sortilège de lévitation, à bord d'une voiture volante, pour concocter une potion de polynectar mais la chambre des secrets a été ouverte, Harry entend des voix, parle une drôle de langue et la créature qui a été libérée s'attaque à certains élèves. L'école va-telle devoir fermer?

    De nouveau personnages: Dobby (un elfe de maison) venu le prévenir de ne pas retourner à Poudlard, Mimi Geignarde (fantôme) coincée dans les toilettes, Gilderoy Lockhart, personnage hautement charismatique et nouveau professeur de défense contre les forces du Mal et Tom Jedusor.

    Cette saga se révèle très addictive. Une fois commencée, on a irrésistiblement envie de poursuivre avec les autres tomes. A l'heure où je termine la rédaction de ce billet, j'ai déjà lu 150 pages du troisième volume.
    Une série qui se lit donc facilement, adaptée à un jeune public (9/10 ans selon le niveau de lecture, et la motivation) mais agréable à lire aussi pour des adultes. En VO j'arrivais aussi à suivre et je n'ai pourtant jamais eu un niveau d'anglais très élevé.

    Plus d'action et de suspense dans ce second tome bien que l'histoire n'ait plus aucun secret pour moi, mais, on ne sait jamais, je pense pouvoir encore faire quelque découvertes.
    J'avais oublié,  Gilderoy Lockhart, et les nombreuses situations ridiculement drôles qui découlent du personnage, tout au long du roman.

    On retrouve avec plaisir la vie scolaire à Poudlard, les parties de Quidditch, les différents personnages.
    Beaucoup de bons moments dans ce tome mais aussi une ambiance plus sombre que dans le précédent, un climat de suspicion, d'intolérance envers les enfants qui ne viennent pas d'une famille de sorciers et cette confrontation finale...

    Encore un bon moment de lecture en compagnie d'Harry Potter.

     


    mois anglais 2014_1.jpg

     organisé par Lou, Titine et Cryssilda

      logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Skully Fourbery -1

    Imprimer

    Pour cette mini-chonique du Livroblog, je vais évoquer un roman jeunesse: Skully Fourbery que je pensais faire entrer dans le Mois Anglais mais qui finalement n'y entre pas, l'auteur étant irlandais. C'est l'édition originale londonienne citée en début de livre, qui m'a trompée.

    Skully Fourbery.jpg

    Skully Fourbery, tome 1

    Derek Landy

    Gallimard Jeunesse, 2008

    294 pages

    A partir de 10 ans

    A la mort de l'oncle Gordon, la jeune Stéphanie va rencontrer un étrange détective: Skully Fourbery, squelette de son état. Elle va aussi découvrir l'existence d'un monde magique parallèle au sien, d'une histoire de famille et d'un mystérieux sceptre détenteur d'un grand pouvoir, convoité par un dangereux sorcier.

    Pour être franche, je n'ai pas ressenti de grande passion pour l'univers de ce roman. Je me suis d'abord intéressée à ce livre pour le personnage en couverture: Skully Fourbery (illustration de Tom Percival, j'aime beaucoup) mais en dehors de son mortel charisme, je n'ai pas trouvé beaucoup d'originalité dans l'histoire.

    On ne dénombre plus les jeunes héros/héroïnes découvrant l'existence de la magie et menacés par de sinistres individus pratiquant la magie noire alors j'aurais aimé un peu plus de folies, d'humour post-mortem et des scènes d'action mieux menées.

    Ce qui m'amène à parler de la narration prévue pour un jeune public, ça coince un peu pour moi et des quelques raccourcis faciles ressentis au cours de la lecture. Bref, une lecture quand même distrayante, des personnages sympathiques, pourtant je suis un peu déçue et je n'ai pas spécialement envie de poursuivre.

    Too old for this book.jpg
    Ou trop exigeante, je ne sais pas...