Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La loi des séries - Page 9

  • Les Quatre de Baker Street -1

    Imprimer

    Les quatre de Baker Street.jpg

    Avec Lou, Herisson, nous nous retrouvons aujourd'hui pour découvrir un tome de la série: Les Quatre de Baker Street. Pour ma part, il s'agit du Tome 1: L'affaire du rideau bleu.

    C'est aussi l'occasion de participer au Mercredi BD chez Mango.

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Djian et Legrand (scénario) - Etien (dessin et couleur)

    Vent d'Ouest - 2009

    "La plus jeune équipe de détectives de l'époque victorienne."

    1889 dans les bas-fonds de Whitechapel, trois enfants des rues assistent au rapt de Betty, la petite amie de Tom, par un dangereux maquereau. En l'absence de Sherlock Holmes, ils vont devoir se débrouiller seuls pour la retrouver...

    000560.jpg

    J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce premier tome.

    D'abord, j'ai été séduite par les dessins, très soignés, nous offrant de très belles vues du Londres victorien.

    Ensuite l'enquête démarre sur les chapeaux de roue et nous entraîne sans difficulté à la suite des enfants, avec humour, et une certaine inquiétude sur le sinistre sort réservé à la pauvre Betty. Des personnage qui deviennent vite attachants, un scénario et une intrigue simples mais efficaces, un peu d'action et d'aventure, font que l'on ne s'ennuie vraiment pas dans ce quartier malfamé. L'ombre de Sherlock Holmes plane mais reste assez discrète. J'ai, d'ailleurs, beaucoup apprécié la manière dont il est intégré à l'histoire.

    les quatre de baker street,tome 1,bd,challenge british mysteries,le mois anglais,mercredi bd

    J'ai passé un très bon moment de lecture, je pense découvrir la suite mercredi prochain.  En fait non, je le garde pour une LC!

    planche.jpg


    Le mois anglais.jpg

    Mois Anglais

    chez  Lou et Titine!

    british mysteries5.jpg

    Challenge British Mysteries

    Chez Lou et Hilde

    les quatre de baker street,tome 1,bd,challenge british mysteries,le mois anglais,mercredi bd
    Challenge Victorien

    chez Arieste

    Enregistrer

  • Auto bio

    Imprimer

    Autobio.jpgAujourd'hui, c'est le Mercredi BD chez Mango. J'ai lu:

    Auto bio de Cyril Pedrosa, édité chez Fluide Glacial. Ce tome a reçu le prix Tournesol 2009.

    Une famille tente de vivre bio au quotidien, pas si simple...

    J'ai trouvé cette BD très amusante, beaucoup de gags faisant passer en toute simplicité des messages écologiques, tout en pointant du doigt les nombreuses contradictions qui existent  chez les adeptes du bio.

    J'avais peur que l'auteur et sa BD veuillent convertir le lecteur à tout prix mais ce n'est pas le cas et tant mieux. C'est bien pensé, un peu caricatural peut-être mais assez subtile, avec de jolis dessins.

    autobio illu.jpg

    Beaucoup de thèmes sont abordés: du traitement des déchets à l'utilisation de l'eau, en passant par les insecticides, les moyens de déplacement, la nourriture ou l'éducation des enfants, et toujours avec d'humour.

    Voilà donc une lecture très distrayante sur un sujet à prendre au sérieux. Mais lire, est-ce vraiment écologique? ;) Avec tous les livres que j'ai, ça m'étonnerait... Je n'ai plus qu'à m'arranger avec ma conscience... bio.

    Enfin, j'ai de la chance, Mr Hilde a trouvé la suite à la médiathèque!

    Logo BD Mango bleu.jpg

  • Noob -1 [BD]

    Imprimer

    Noob.jpg

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Aujourd'hui, c'est Mercredi BD organisé par Mango et c'est aussi la journée de la BD Geek! Alors, lecteur, lectrice: je n'ai qu'une question à te poser:

    Tu veux entrer dans ma guilde?

    Fournier (scénario) - Cardona (dessin) - Torta (couleurs)

    Editions Soleil, 2010

    Noob: Le site officiel

    noob,tu veux entrer dans ma guilde?,fournier,cardona,torta,challenge geek,mercredi bd,bd

     Avec Sofynet, Alice, Purple Velvet, Karine,

    Noob, c'est le nom de la guilde de joueurs dont font parti Arthéon, Sparadrap, Oméga Zell et Gaea, sur le fameux MMORPG Horizon 1.0, plongés dans le monde d'Olydri.

    Des personnages charismatiques, heu pas vraiment! Dans ma définition du noob, je parlais de boulets et bien en effet, nos quatre personnages cumulent les bourdes et envisagent naïvement d'atteindre le niveau 100 mais pour celà, il faudra gagner des quêtes, survivre à de terribles Mobs dans les donjons, supporter que des filles puissent jouer au jeux vidéos, partager le butin, arrêter de chasser les smourbiffs (mascottes, familiers), bref pas gagné!

    Si vous n'avez pas vu la web série, cliquez ici, je vous emmène vers mon billet. Si vous souhaitez découvrir les premiers épisodes de la saison 1, c'est par .

    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir l'univers médiéval/fantasy et l'humour de la Websérie. Les Newbies du jeux vidéo en ligne pourront même s'y retrouver grâce aux heureux conseils du Chef de guilde: Arthéon, qui prend le temps d'expliquer ce qu'est un PNJ, et rappelant le rôle de Sparadrap, par exemple. Et oui, dans les MMORPG, chacun a un rôle, on peut choisir de devenir soigneur ou tank (celui qui encaisse les coups), guerrier, magicien... Certains personnages peuvent combiner certaines techniques. C'est très sérieux, un peu plus compliqué qu'il n'y paraît mais passionnant à condition de ne pas se tromper de touche!

    Je vais peut-être manquer d'objectivité dans ce billet car étant accro aux épisodes de Noob, j'ai évidemment apprécié la lecture de cette BD, retraçant les aventures de nos aventuriers online. Les gags sont toujours amusants, on retrouve le caractère de chacun, les disputes entre Gaea la manipulatrice et L'Homme Gazelle (comme l'appelle Goglotha), les innombrables ratés de Sparadrap et la patience d'un chef de guilde mise à rude épreuve. 

    noob,tu veux entrer dans ma guilde?,fournier,cardona,torta,challenge geek,mercredi bd,bd

    Ici pas de trace de scénario, des épisodes assez courts qui s'enchaînent, sous forme de gags, montrant une quête, le passage d'un donjon, un petit tour à la boutique pour acheter un nouvel équipement... C'est terriblement proche de l'aventure que je vis en ce moment. Je vous raconterai ça dans un prochain post.

    Enfin si cet univers vous attire, et que les graphismes de la BD ne vous écorchent pas les yeux à coup de griffe, c'est assez cartoon, loin d'être déplaisant mais parfois, j'aurais préféré des dessins plus proches du Donjon de Naheulbeuk, alors laissez vous gagner par la Noob attitude! Et bientôt, il y aura un film...

    noob,tu veux entrer dans ma guilde?,fournier,cardona,torta,challenge geek,mercredi bd,bd

  • Accros du Roc

    Imprimer

    Accros du Roc.jpg

    Soul Music
    Livre 16

    L'Atalante

    1994 - 2000


    Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Terry Pratchett, né le 28 avril 1948 au Royaume-Uni.

    A cette occasion, nous sommes plusieurs à avoir lu un de ses romans et décidé de poster un billet.
    Une pensée évidemment pour l'auteur, atteint de la maladie d'Alzheimer, ayant pris position pour l'euthanasie.


    Tiphanya a découvert Le Père Porcher,

    Sv Cath et Sofynet ont lu La Huitième Couleur (The Colour of Magic)

    Chinchilla a rencontré La Huitième fille

    Vous voulez swinguer, vous balancer, au rythme de la musique de rocs sur le Disque-monde ? Alors saisissez vous de ce tome, et découvrez comment un petit groupe de musiciens grâce à une guitare va subjuguer les foules, comment La Mort va gérer ses états d'âmes, comment sa petite-fille Suzanne va tenter de reprendre le business et comment Les mages de l'Université de l'Invisible vont eux aussi, se retrouver mêlés à cette affaire musicale. De vrais fans de musique de rocs!
    COUIII!

    J'ai retrouvé dans ce seizième tome, le style original, l'humour et l'ambiance qui me plaisaient tant dans les Annales du Disque-monde. Quel bonheur de passer un peu de temps à l'Auberge du Tambour Rafistolé, dans les rues d'Ankh-Morpork, d'entendre parler du Guet (les agents ont un tout petit rôle ici), de la Guilde des Assassins. Les histoires de mages, toujours un peu tirées par les cheveux, m'ont bien amusée une fois encore.

    La Mort est un personnage que j'adore et sa petite-fille n'est pas mal dans son genre. 

    L'intrigue souvent tortueuse, brouillée par la magie et par le fonctionnement du Disque-monde, reste assez facile à suivre, ce qui n'est pas toujours le cas. La fin est un peu fuyante, je sens bien que certains détails m'ont échappée malgré tout, mais je me suis habituée à ce genre d'explosion finale, qui laisse des morceaux d'histoires un peu partout. C'est tellement déjanté que l'esprit (le mien en tout cas) a parfois du mal à suivre.

    Voilà j'ai passé un excellent moment de lecture, bien apprécié la musique de rocs, j'en redemande!

    Fantasy, Terry Pratchett, Accros du Roc,

  • New Bysance -1

    Imprimer

    New Bysance.jpgTome 1 - Ruines

    Corbeyran (Scénario)

    Chabbert (Dessin)

    Malisan (Couleur)

    Uchronie[s]

    Glénat, 2008

    Logo livres empruntésr1.jpg

    Pourquoi avoir choisi de commencer cette série?

    Au début de l'année, c'est New Delhi, que j'avais repéré mais le premier tome n'était pas encore publié. Quelques recherches m'ont permis de découvrir qu'il existait trois autres cycles (New Bysance, New Harlem, New York). 


    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    "New Bysance, New Harlem, New York.

    Une même ville. Trois réalités."

    New Bysance, une ville futuriste et une société pleine de tabous, d'interdits, régie par une loi divine: l'utopie fondamentaliste.

    Mily, s'interroge sur sa vie de couple, sur la fidélité de Tom, son mari, architecte à la tête d'un grand projet: Utopia, la cité parfaite.

    Zack Kosinski, un "prescient", projetant des rêves dans l’inconscient de criminels (par la pensée) est en train de perdre son pouvoir, il doit fuir, sinon il sera éliminée. Son rêve le conduit, chez une mystérieuse jeune femme qui pourra peut-être l'aider à quitter la ville.

    Des destins croisés pour un avenir incertain. 


    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    "Les hommes et les femmes sont des marchandises comme les autres... On les déresponsabilise... On les comptabilise... On les rentabilise... Tout le monde trouve ça normal..." p30

    J'ai apprécié le style des graphismes, la manière dont sont dessinés les personnages, les couleurs aussi: certaines vues urbaines sont magnifiques. La couverture m'avait d'ailleurs tapée dans l’œil et je n'ai été déçue ensuite en découvrant l'intérieur.

    J'ai adhéré sans difficulté au scénario, au concept d'Uchronie. Les informations sont fournies petit à petit, et rien n'empêche de revenir en arrière, si jamais ça devient un peu flou. A un moment donné, j'ai ressenti le besoin de le faire.

    De l'action, des rebondissements, un premier tome prometteur mais qui ne révèle pas grand chose, je suis un peu restée sur ma faim. J'attends de lire la suite, il y a tellement de mystères à éclaircir alors j'espère trouver le tome 2 bientôt.

    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Mercredi BD chez Mango.

    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    Challenge Les Lieux Imaginaires chez Arieste.

    Challenge Geek chez Hilde

  • Assassin's Creed -1

    Imprimer

    Assassin's credd.jpg

    Pour cette thématique "Jeux Vidéos", j'ai choisir de découvrir Assassin's Creed d'Oliver Bowden.

    Renaissance -1

    Milady, 2010

    Les participant(e)s

    Ayla, Sofynet,Tiphanya,


    "En cet an de grâce 1476..."

    Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s’écrit dans le sang." 4ème de couverture

    Ezio est un jeune florentin, son père un influent banquier, se trouve mêlé à une dangereuse affaire, et les choses vont mal tourner pour ce dernier et sa famille. Ce sera au jeune homme de poursuivre ce qu'avait commencé son père, à la poursuite des conspirateurs et des templiers. Soif de vengeance et puissante destinée en perspective! 


    J'appréhendais un peu cette lecture ne connaissant ni le jeu vidéo, ni l'univers d'Assassin's Creed mais je ne regrette pas d'avoir tenté l'expérience parce que j'ai adoré me plonger dans l'Italie de cette époque, suivre notre fougueux personnage dans ses aventures, sur les toits des cités italiennes, de Florence à Venise.

    J'ai trouvé beaucoup d'action dans ce roman, une histoire bien rythmée, passionnante, j'ai accroché assez vite. Les ingrédients du jeu vidéo sont là: une intrigue qui se met en place avec une quête principale, des quêtes secondaires, des combats, (c'est parfois un peu gore), des recherches de documents secrets, des personnages avec qui s'allier et des informations distillées petit à petit pour le suspense. Ezio ne prend pas tellement le temps de flâner, il affronte son destin, et poursuit ses objectifs, c'est captivant. Par moment, ça prend aux tripes, surtout au début du roman et on ne se rend pas compte que les années défilent pendant ce temps là, que les cités évoluent en l'absence d'Ezio et que quand il revient, les choses ont parfois bien changé.assassin's creed,roman,jeux vidéo,challenge geek

    Pendant que je lisais, je me suis souvent amusée à imaginer ce que pouvait donner le jeu vidéo, à travers les différentes quêtes et j'avoue que maintenant, ça me titille de l'essayer, d'incarner Ezio et de défendre l’ordre des Assassins! Je crois que le titre correspondant au roman est Assassin's Creed II.

    Au niveau de l'écriture, ce n'est pas désagréable à lire. Les termes latins et italiens ne m'ont pas du tout dérangée. On trouve un glossaire à la fin, très utile pour traduire un certain nombre d'injures mais je n'ai pas pensé à l'utiliser, du coup je me suis moins instruite. Je suis souvent rebutée par les romans qui traitent de religion, de croisades, de mystique chrétienne et cie mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier cette lecture.

    Enfin, seul petit bémol: la fin assez étrange pour moi. Je n'ai pas bien compris le sens du message mystérieux. Je crois surtout que l'aventure n'est pas terminée, et comme dans toute série, la suite s'impose.

    Un premier tome que j'ai trouvé tout à fait à mon goût, je me laisserai probablement tenter par les autres.

    Logo Challenge Geek mini.jpg

  • Le Donjon de Naheulbeuk - 1

    Imprimer

    Le donjon de Naheulbeuk.jpgLang (Scénario) - Poinsot (Dessins) - Lorien (couleur)

    Tome 1 - Première Saison - Partie 1

    Clair de Lune - 2005

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    "Il est écrit dans les tablettes de Skélos que seul un gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon, ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l'accomplissement de la prophétie...

    Un groupe d'aventuriers va aujourd'hui tenter de retrouver la 12ème statuette [...] et entrer dans le donjon: un ranger, un barbare, un ogre, une magicienne, une elfe, un voleur et un nain. 

    Voilà comment commence notre aventure, à la manière d'un jeu de rôle. Êtes-vous prêt(e)s à entrer dans le donjon?

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    Poussez pas, j'entre la première! 

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geekTout d'abord, le scénario est tracé dés le départ, sans grosse surprise pour ceux ou celles qui connaissent ce genre d'univers, avec un objectif (récupérer la statuette) qui semble encore bien lointain dans ce premier tome, et oui l'aventure ne fait que commencer et s'annonce assez longue et périlleuse pour nos explorateurs (plusieurs saisons donc pas mal de tomes en perspective), je croise les doigts pour que la médiathèque suive à ce niveau là sinon l'aventure risque de prendre fin très vite.

    Beaucoup d'humour, quelques gags bien sympathiques, des jeux de mots, ce n'est pas toujours très fin, mais au final, ça reste très drôle, bien que j'ai été impressionnée par le nombre de gros mots, ça fuse les amis.le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    Côté graphismes, c'est plutôt agréable à l’œil. De jolies couleurs à mon goût, ça vire au bleu, au vert, tantôt à l'orange, dans un univers digne d'un jeu vidéos. Les personnages sont amusants, et occupent parfaitement leur rôle du plus débile au plus viril.

    Sans oublier des rebondissements, des monstres, des trésors, bref ce qu'on s'attend à trouver dans un donjon, je ne vais pas tout vous raconter! 

    Alors si vous aimez ce genre de BD, l'ambiance jeux de rôle et l'humour potache, voilà trois bonnes raisons de noter cet album. Sinon, il y a aussi la saga audio... Yaneck en dit beaucoup de bien... Affaire à suivre! 


    Logo BD Mango bleu.jpg

    Logo Challenge Geek mini.jpg

  • L’Étrangleur de Cater Street

    Imprimer

    L'étrangleur de Cater Street.jpgAnne Perry

    10/18 - Grands Détectives

    1979 - 1997

    Lu dans le cadre d'une LC organisée par Bianca

     avec Claire, Lou, Virgule et Céline

    Merci Aymeline de me l'avoir prêté.


    "Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n'aime ni l'étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie..." 4ème de couv'

    Entrons dans le salon de la famille Ellison: Mr et Mme Ellison (Edward et Caroline), Sarah, leur fille aînée mariée à Dominic, Charlotte la cadette, occupée à lire le journal, Emily la benjamine, perdue dans ses pensées et peut-être même la mère d'Edward. Si vous vous voulez, on a le temps de prendre le thé avant le prochain meurtre!


    J'ai fait la connaissance de Charlotte et de l'inspecteur Pitt, dans Le Mystère de Callander Square (enquête n° 2), que j'avais lue et appréciée il y a quelques années, mais avec l'évaporation des souvenirs, il n'en reste malheureusement pas grand chose. C'est un peu comme si j'avais démarré une nouvelle série et il  m'a bien fallu une centaine de pages avant d'accrocher, car ça démarre très lentement ou alors c'est une idée de moi. En tout cas, j'ai eu un mal fou à entrer dans l'histoire.

    Heureusement, ça n'a pas duré. J'ai vite été gagnée par l'atmosphère lourde qui s'installe progressivement dans la demeure familiale, par ce climat de suspicion qui gagne petit à petit chaque membre de cette famille, tournant à la paranoïa, et captivée aussi par les secrets révélés. Une écriture efficace, qui entretient à merveille le mystère et laisse planer quelques intrigues amoureuses. 

    Néanmoins, j'ai été assez étonnée du mépris affiché pour l'inspecteur, du poids des conventions sociales et des rôles attribués aux femmes. Heureusement que Charlotte est là pour bousculer les normes, parce que je me suis sentie étouffer dans cette société victorienne, religieuse et si soucieuse des apparences. Je ne me souviens pas que ça m'ait autant agacée dans mes autres lectures victoriennes.

    Enfin, le dénouement ne m'a pas tellement surprise, j'avais repéré deux suspects potentiels dés le départ et j'avoue que pour une fois, je ne suis pas tombée loin de la vérité. Le dernier meurtre commis m'a quand même secouée, avec une petite dose d'angoisse à la fin. 

    Un agréable moment de lecture, même si ça démarre lentement, des personnages qu'on a envie de suivre et un nouveau mystère de résolu.

    Je serais ravie de lire d'autres enquêtes d'Anne Perry.

    british mysteries5.jpg

    Anne Perry, Lecture commune, L'étrangleur de Cater Street,

    Autre lecture d'Anne Perry: La Révélation de Noël.

    Enregistrer