Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La loi des séries - Page 13

  • La Saga Mendelson

    Imprimer

    Lecture commune avec Valérie

    La saga Mendelson.jpg

    Tome 1 - Les Exilés

    Fabrice Colin

    2009 aux Éditions du Seuil

    "D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York..."

    Une partie romancée, un peu d'Histoire, des interviews, des extraits d'un journal intime, des lettres, des croquis, quelques photos; vous avez entre les mains le destin d'une famille juive, celle des Mendelson. L'histoire commence en 1895 et se termine en 1929, elle rime avec exils, pogroms, souffrances mais aussi avec détermination, volonté et réussite.

    "Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle."

      J'ai été captivée par ce livre du début à la fin, émue par l'histoire de cette lignée familiale qui traverse l'Histoire avec un grand H et suit son destin. L'ensemble très cohérent, très accessible m'a vraiment passionnée et je n'ai pas ressenti à un seul moment qu'il était destiné à un public "jeunesse". Je pense qu'il s'adresse aux grands adolescents.

    Mais comme l'a écrit très justement Joelle dans son billet: "Une précision préalable concernant la part de vérité et la part de fiction aurait éclairci tout doute éventuel, sans pour autant nuire à la puissance de l'ensemble". Je partage tout à fait ce point de vue, m'étant déjà faite surprendre par ce genre de procédé avec le Journal d'une sorcière de Celia Rees. Je m'étais sentie trompée mais je n'ai pas eu cette sensation pour La Saga Mendelson.

    La réalité dépasse parfois la fiction ou peut-être est-ce l'inverse, je ne sais pas! 

    Enfin, je l'ai lue sans me poser de questions, sans y accorder d'importance, m'attachant aux personnages; surtout à David et Leah, les enfants de la famille et j'attends de lire la suite avec impatience.

    C'est un petit coup de cœur!

    la saga mendelson,seuil,fabrice colin,lecture commune

    Merci Anne Sophie de me l'avoir prêté.

    • Lire l'avis de Lasardine qui a été "complètement emportée par le périple"
    • Lire l'avis de Canel qui s'est laissée surprendre par cette fiction.
  • India Dreams

    Imprimer

    Lecture commune avec Soukee

    India Dreams.jpg

    1. Les chemins de brume

    Maryse & J.-F. Charles

    aux Editions Casterman

    1944, Emily Gilmore reçoit un mystérieux paquet venant de Rajpoûtana en Inde et contenant le journal de sa mère, un objet précieux qui semble être recherché par de dangereux individus. Elle n'a d'autres solutions que de suivre Jarawal, un  indien qu'elle a connu étant enfant qui n'est autre que le fils du Maharadjah de Khalapour, afin de connaître la vérité sur la disparition de ses parents. Nous croyons partir dans les souvenirs d'Emy, dans l'Inde de 1928 qui est encore un empire colonial et nous découvrons la vie de ses parents, la passion naissante et secrète de sa mère pour le Maharadjah...

    "Le syndrôme de l'Inde"

    De l'amour, de la sensualité (et même un peu plus), des traditions surprenantes, l'Inde qui fait tourner les têtes!

    "Ce pays-là provoque, on le sait, un syndrome particulier chez les voyageurs occidentaux: le "syndrome de l'Inde", quand l'Européen se trouve soudain confronté à la mort dans la rue, à la misère nue, à la sensualité crue de l'irrationnel. Bref, à tout ce que, en occident, nous avons mis si longtemps à refouler (dans les cimetières hors des villes, dans les hospices et dans les lits)." Arnaud de la Croix

    J'ai aimé ce genre de graphismes, assez classiques, aux couleurs pastel qui m'ont semblé de bonne qualité et très bien convenir au scénario. L'ensemble me paraît donc très réussi et tout à fait à mon goût.

    On trouve aussi dans cette bande-dessinée un peu de suspense et beaucoup de mystères à éclaircir. J'avoue que le contexte politique m'a en partie échappé, mon attention étant accaparée ailleurs par les graphismes ou par la sensualité se dégageant des personnages. C'était assez troublant.

    coeurs-34.gif

    J'ai été envoutée par ce premier tome, c'est un vrai coup de cœur. J'espère que les prochains seront aussi plaisants. Je suis pressée de découvrir la suite.

    logo Inde.png

  • Percy Jackson #1

    Imprimer

    Percy Jackson Le voleur de foudre.jpg

    Le Voleur de Foudre - Tome 1

    Rick Riordan

    aux Éditions Le Livre de Poche

    Dés 12 ans

    Merci Anne Sophie de m'avoir offert ce livre.

    Percy Jackson est un collégien de douze ans à problèmes. Il change d'écoles fréquemment et ne se doute pas que cette fois, sa vie va changer pour de bon. Il apprend que la mythologie grecque ne se trouve pas seulement dans les livres mais qu'elle fait partie de la réalité, de sa réalité, qu'il le veuille ou non. Entouré de ses nouveaux amis, de nombreux dangers l'attendent, des monstres sont à sa poursuite, la vie de sa mère ne tient plus qu'à un fil et son père qui ne se manifeste toujours pas...

    Nom de Zeus!

    J'ai trouvé ce roman très agréable à lire. Pour peu qu'on soit naturellement attiré par la mythologie grecque et ça se transforme, avec un peu de chance*, en une épopée passionnante.

     En effet, les dieux grecs et autres chimères viennent habilement se mêler à la vie ordinaire du jeune Percy et ça passe comme une lettre à la poste. C'est le genre de roman qu'on quitte en se disant:

    "Tiens! Ce serait bien d'ouvrir un livre sur la mythologie grecque, afin de se rafraîchir la mémoire concernant les créatures de l'Olympe, croisées au cours de l'histoire."

    Riche en rebondissements, en action et surprises, les évènements s'enchaînent et vous emmènent à un train d'enfer jusqu'à la dernière page. C'est assez caractéristiques des romans jeunesses: L'entrée dans l'histoire est immédiate, la lecture n'est pas très difficile (évidemment, pour quelqu'un de mon âge) et surtout ça va très vite, c'est presque grisant.

    On s'attend un peu à la fin de ce premier tome mais le plaisir de lire était là, et je pense me procurer la suite bientôt.

    • Lire l'avis de Canel qui compte découvrir la suite, de Lounima pour qui ce fut une déception et de Sybille qui n'a pas été déçue.

    *A lire les avis des uns et des autres après la rédaction de mon billet, je me suis aperçue que certains lecteurs n'avaient pas du tout vécu une "épopée passionnante" alors ça ne fonctionne pas à tous les coups! 

  • Souvenirs d'un Elficologue

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Souvenirs d'un Elficologue.jpg

    Gloris (Scénario) - Bordier (Dessin) - Héhan (couleurs)

    1. L'Herbe aux Feys

    2009 aux Éditions Soleil Celtic

    Paul Laforêt se rend au Mont Saint-Michel pour y faire un reportage photographique. Il est loin de s'imaginer ce qui l'attend sur place! Ses phototagraphies vont lui révéler la présence des elfes et il va ainsi découvrir l'existence d'une créature monstrueuse qui tue avec cruauté les hommes du Mont.

    mercredi bd,souvenirs d'un elficologue,soleil celtic

    Mystère au Mont Saint-Michel...

    J'ai trouvé les graphismes ensorcelants. Le Mont Saint-Michel et ses ruelles sont magnifiques. J'ai beaucoup apprécié le soin apporté aux petits détails (l'intérieur de la taverne est superbe), la manière dont les elfes sont représentés sur les photographies et les couleurs, judicieusement choisies, chaudes ou froides selon les circonstances (du violet, du bleu, du rouge...) et agréables à l'œil.

    Les personnages ne m'ont pas fait autant d'effet mais l'ensemble me paraît vraiment bien réalisé et de bonne qualité.

    Voilà une série agréable à lire qui commence vraiment en douceur. On a le temps de se mettre dans l'ambiance. Le scénario est assez sombre, certains passages sont un peu sanglants, l'atmosphère un peu pesante par moment mais les elfes apportent une petite touche magique et humoristique apaisante.

    L'aspect historique m'a complètement échappé, je ne me suis intéressée qu'au côté fantastique de l'histoire.

    J'espère que la suite réservera de bonnes surprises. Je compte la lire bientôt.

  • La trilogie Morgenstern

    Imprimer

    french sandwich

    Sabbat Samba (Tome 3)

     2004 aux Éditions Albin Michel Wiz

    Lilith, la fille du diable se meurt. Roberta et Grégoire Rosemonde vont tout mettre en œuvre pour tenter de réunir les fondatrices qui pourraient la sauver mais ce ne sera pas si simple car Camilla Banshee souhaite la récupérer et prépare de son côté la fin du monde, elle a l'intention d'invoquer le Diable pendant la nuit de Walpurgis et fait le tour des sanctuaires pour que les gardiens ou gardiennes se joignent à elle. Une course contre le temps et un combat terrible se préparent! De Grèce en Inde, en passant par la lune, l'aventure ne fait que commencer! C'est certain le Diable sera de la partie.

    Magie, sorcellerie, humour sont au rendez-vous de cet incroyable aventure pleine de surprises, de références amusantes et inattendues. Je me suis un moment crue dans la série Urgences! L'oracle de Delphes m'a prédit mon avenir et il semble me souvenir que l'écrivain Robert Louis Stevenson voyageait avec nous mais je ne vous en dit pas plus. 

    N'ayant pas enchaîné les tomes, j'ai eu un peu de mal au départ à me replonger dans l'histoire, je ne me souvenais plus très bien de la fin du tome 2 (j'ai la mémoire qui flanche) mais c'est revenu assez vite et j'ai pu profiter à nouveau de  cette ambiance sympathique qu'on retrouve dans chaque roman. C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert la suite des aventures de Roberta Morgenstern.

    Je suis très attachée au personnage de Roberta et de Clément Martineau. Ce dernier est un peu plus discret dans ce tome mais notre sorcière et sa gaine Body-Perfect occupent le devant de la scène.

    J'apprécie le style de l'auteur, jouant parfois sur les mots et utilisant des expressions un peu subtiles. J'ai trouvé certaines descriptions un peu complexes, j'avais parfois un peu de mal à visualiser mais c'est une lecture agréable qui a le mérite de solliciter l'imagination.

    L'histoire est bien menée et le dénouement m'a paru tout à fait convaincant mais, est-ce vraiment le dernier tome? J'ai senti comme une porte ouverte en tournant la dernière page. Peut-être n'était ce que mon imagination et mon envie de repartir en escapade avec Roberta, Grégoire, la famille hérissons...

    Hervé Jubert - Un Tango du Diable (Tome 2)

    Un tango du diable.jpg

    Nous retrouvons Roberta Morgenstern et Clément Martineau à Bâle où sévit le Baron des brumes, "un tueur en série doté de pouvoirs supranormaux"  transporté par le vent, et qui exécute des innocents selon des procédés historiques. Les enquêteurs se lancent à sa poursuite découvrant les instigateurs de ces meurtres, la présence d'un golem et d'un bébé doté de mystérieux pouvoirs. Mais la pluie ne cesse de tomber et le quartier historique est menacé par les inondations.

    Ce que j'en pense

    Je n'ai eu aucun mal, cette fois à entrer dans l'univers futuriste d'Hervé Jubert. L'action, l'humour et le suspense ne manquent pas. J'ai passé un très bon moment.

    mini citrouille.gifLecture Halloween

     

    La quadrille des assassins.jpg

    Le Quadrille des Assassins (Tome 1)

    Arrivée à la médiathèque le 19 octobre 2008 vers 15h

    Je grimpe à l'étage, faisant un arrêt rapide au rayon BD/Manga. Rien en vue! Je continue donc ma route d'un pas assuré. Sur la gauche, les romans. Je prends à droite. Direction mes rayonnages favoris. Fantastique, SF, Fantasy. J'y suis. Je passe en revue presque tous les livres de A à... J. Jubert Hervé. Le Quadrille des Assassins. Pure curiosité. Instinctivement, je le sors de son rayonnage. Mon œil se pose sur cette couverture. Deux personnages un peu mystérieux postés sur le toit d'une ville style XIXe. C'est le 1er Tome d'une série. Je ne tarde pas à retourner le livre pour lire:

    Bienvenue dans un univers futuriste où des villes historiques reconstituées font le bonheur des touristes... et des assassins.

    Un crime atroce est commis dans le Londres virtuel du XIX siècle. Et ce n'est qu'un début. Roberta Morgenstern, sorcière extravagante, assistée du jeune Clément Martineau, mène l'enquête à travers le temps. La traque des suspects les entraîne en un tourbillon d'époques et de lieux, du Paris Médiéval au Mexique des Aztèques. Tous les indices convergent vers le machiavélique comte Palladio, qui a ressuscité un quadrille de grands criminels pour intenter un procès au diable et renégocier son pacte d'immortalité.

    Je ne sais pas si je dois me laisser tenter par ce titre. J'hésite et je finis par partir avec. Est-ce un bon choix? Seule la lecture le dira.

    Lecture terminée dimanche 16 septembre 2008

    Il m'a fallu du temps pour entrer dans cet univers. Je ne m'étais encore jamais frottée aux villes virtuelles et aux reconstitutions historiques de ce type. Et lire quelques pages chaque soir ne suffisait pas. J'ai donc pleinement profité de ce week-end pour éclaircir le mystère du quadrille des assassins en compagnie de Roberta (les sorcières sont toutes de vieilles amies) et de son hérisson télépathe.

    Un roman plutôt sympa. Une série à poursuivre.

  • Zombillénium

    Imprimer

    Zombillénium.jpg

    1. Gretchen

    Arthur De Pins

    2010 aux Editions Dupuis

    L'intégralité des planches de cet album hors couverture a été réalisé exclusivement sur Adobe Illustrator 9.0.

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    IMG_7718.JPG

    Pourquoi cette BD?

    Je l'ai découverte sur le Blog d'Eidole, Livrons-nous, Pink Canary et The Bursar pendant le Challenge Halloween. Un parc d'attractions d'épouvante avec de vraies créatures de la nuit, l'idée m'emballait terriblement!

    IMG_7723.JPG

    "Ici on embauche pour l'éternité"

    Aurélien Zahner ne se doute pas un seul instant qu'en sortant du bar-tabac, il va être renversé par la voiture du directeur de Zombillénium, un parc d'attractions peu conventionnel, près de Valencienne (d'après les pancartes illustrées) et que sa vie va prendre un tournant tout à fait inattendu. Pris en main par Gretchen, il va découvrir sa nouvelle nature (loup garou, vampire, on ne sait pas trop), un nouveau métier palpitant (au 35h, avec RTT, Tickets restau...) et des collègues un peu démoniaques.

    IMG_7726.JPG

    Cette BD est vraiment drôle. J'adore ce genre d'humour, un peu noir, un peu décapant mais très amusant. Les personnages sont attachants, je suis pressée de savoir ce qui va leur arriver par la suite. Les illustrations sont très agréables, colorées et collent parfaitement au scénario. On imagine sans peine un film d'animation.

    On trouve également quelques clins d'œil à Harry Potter, Michael Jackson, ça ajoute une petite touche de fun.

    Zombillénium.jpg

     J'ai beaucoup aimé cette BD. Vivement  la suite!

    Si vous aimez ce genre d'ambiance, alors n'hésitez-pas, je pense que vous passerez aussi un très bon moment.

  • Harold et les Dragons

    Imprimer

    Comment dresser votre dragon.jpg

    Comment dresser votre dragon - T1

    Traduit du vieux norrois par Cressida Cowell

    2003 - 2010 aux Editions Casterman

    Après avoir adoré le film d'animation Dragons, j'ai commandé au Père-Noël le premier tome de la série de livres dont il est inspiré. J'ai eu la chance de le trouver au pied du sapin (merci Fred Noël).

    Dragons1.jpg

    Source Photos: Allociné

    Ce livre s'adresse aux passionnés de dragons et si votre souhait est de retrouver Crokmou, l'adorable dragon du film d'animation, sachez que dans ce premier tome, il ressemble plus à un dragon de jardin qu'à la furie nocturne que vous pouvez apercevoir sur la photo! Ne soyez pas déçus, c'est comme ça et on finit par s'y habituer.

    De quoi s'agit-il?

    Harold est un petit garçon Viking qui habite dans l'île de Beurk. Sa mission et celle de ses compagnons consiste à attraper un dragon et à réussir à le dresser car ils doivent participer à une initiation lors de la fête de Thor, qui décidera de leur avenir: devenir de vrais Vikings et faire partis de la tribu des Hooligans Hirsutes, ou quitter l'île, à tout jamais; mais dresser un dragon n'est pas aussi simple que le dit le livre du professeur Yobbish et Crokmou a un vrai caractère de cochon dragon!

    Dragons.jpg

    Source Photos: Allociné

    "Mille palourdes!"

    J'ai pris plaisir à découvrir certains aspects de la vie d' Harold que le film d'animation ne présentait pas. Le style est adapté à un jeune public, c'est un peu enfantin mais quand même distrayant à lire. Les illustrations crayonnées sont amusantes, on y voit des personnages, des dragons évidemment, des taches d'encre et même des sous-vêtements Vikings!

    Vous trouverez donc dans ces 208 pages de l'action, un peu de suspense et beaucoup d'humour. Vous saurez tout sur la manière dont Harold s'y est pris pour dresser son dragon, lutter avec ses compagnons contre des dragons de mer géants et vous connaîtrez alors les coutumes un peu spéciales de cette tribu Viking.

    Si cet exemplaire ne vous suffit pas, vous pourrez également vous mettre sous la dent: Comment devenir un pirate, Comment parler le dragonais, Comment dompter une brute complètement givrée, Comment faire bouillir un dragon, Comment lutter contre un dragon cinglé.

    Je ne me lasse pas de regarder Dragons et je garderai un bon souvenir de cette lecture.

    Iluze a aussi dressé son dragon.

  • Blacksad T4

    Imprimer

    L'enfer, le silence.jpg

    Diaz Canales - Guarnido

    Dargaud - 2010

    Le Mercredi BD, organisé par Mango et publié en nocturne!

    La Nouvelle-Orléans, ville du Jazz, [dans les années 1950], à la demande d'un producteur de musique atteint d'un cancer, Blacksad, le détective doit retrouver un pianiste du nom de Sebastian, qui aurait peut-être sombré dans la drogue. Au cour de ses recherches, il s'aperçoit qu'il ne s'agit pas juste de trouver quelqu'un, mais qu'il est tombé sur une sombre affaire où il risque sa peau.

    C'était un vrai plaisir de retrouver les graphismes, l'ambiance et les personnages de cette série.

    Graphiquement, je trouve les planches très belles. On dirait même que le dessinateur a joué avec les couleurs: du bleu, du vert, du orange. Certaines bulles n'ont pas échappé à ces attaques colorées. La luminosité y est si particulière. Les planches du carnaval sont magnifiques. Et puis, j'ai toujours adoré les têtes d'animaux et notre félin-détective est toujours aussi charmant!

    Le scénario ne manque pas d'originalité. Il  y a toujours un brin d'humour même si l'histoire est plutôt dramatique.

    Blacksad.jpg

    Ce quatrième épisode est à mon goût très réussi. J'en redemande. Je crois que je n'ai plus qu'à me replonger dans les épisodes précédents. J'avais dévoré le tome 1 et 2 mais ça fait déjà quelques années. Le tome 3 est dans ma bibliothèque mais je ne me souviens pas l'avoir lu et je n'ai trouvé aucun billet sur mon Blog... Serait-il sorti de ma PAL par erreur?! Un mystère que je compte résoudre bientôt avec l'aide de Blacksad, évidemment.

    D'autres billets sur BlacksadValérie, Nelf et Lounima