Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La loi des séries - Page 12

  • Walking Dead

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est leMercredi BD, organisé par Mango, je vais donc vous parler du tome 1 de Walking Dead: Passé décomposé, que j'ai lu pendant le Challenge Halloween.

    Walking dead.jpg

    Robert Kirkman - Tony Moore - Charlie Adlard

    2007 - 2011 aux Éditions DELCOURT

    13 € 50

    Série en 14 tomes (pour l'instant, peut-être...)

    Walking Dead 1.jpgRick se réveille à l'hôpital, il sort du coma et découvre que la ville a été désertée et que des morts-vivants sont à chaque coin de rue. Il va tenter de gagner Atlanta afin de retrouver sa femme et son fils, espérant les trouver en vie. Là bas, il rejoindra un camp de réfugiés qui tente de survivre au quotidien mais des tensions couvent au sein du groupe.

    Enfin, une découverte palpitante avec des Zombies! J'ai tout de suite accroché au scénario, assez proche de l'histoire de Zombie Island (tome 1) de David Wellington mais avec davantage de suspense, plus de liens entre les personnages et moins de temps morts. J'ai trouvé ici les ingrédients qui m'ont manqué pendant la lecture du roman que j'avais trouvé pas assez rythmé. 

    Certains passages sont assez effrayants, il m'est arrivé d'avoir de légers sursauts pendant la lecture. Les graphismes sont en noir et blanc, tirant sur le gris, c'est agréable à feuilleter et particulièrement accrocheur, rien à redire.

    J'avoue que financièrement, acheter la suite me décourage un peu mais j'ai quand même envie de la lire alors affaire à suivre...

    Les histoires de zombies se ressemblent mais on trouve quand même des différences d'un livre à l'autre: question de style, de rythme, de support. Il y a de quoi varier ses découvertes. Je regarderai peut-être la série TV un de ces jours.

  • Zombie Island

    Imprimer

    ETAPE N°2 du train fantôme (Suite)

    Qui a chassé les zombies aujourd'hui?

    Tiphanya, Sophie LJ, Melodie, Gilsayan, Reveline, Gaëlle, Valeriane

    Zombie Island.jpg

    Zombie Island - Zombie Story 1

    David Wellington

    2006-2010 aux Éditions Milady

    Si vous aimez les ambiances sinistres, les missions suicides et les hordes de zombies, alors ce livre est à récupérer avant la fin du m... Oh my God! Ils sont déjà là... Je prends mes jambes à mon coup et je sauve ma peau (tant pis pour le roman). J'espère qu'on se reverra avant Halloween!

    Il n'existe presque plus d'endroits surs dans le monde, les non-morts sont partout. Dekalb, réfugié américain en Somalie, est contraint d'y laisser sa fille car il doit se rendre à New York pour une mission. Lui et un groupe de jeunes filles-soldats doivent récupérer des médicaments contre le Sida pour la présidente de Somalie mais là-bas, tout ne se passe pas comme prévu, des hordes de zombies déambulent dans la ville et une force inconnue semble prête à prendre le contrôle de ces monstres affamés.

     J'ai passé un moment agréable avec le premier tome de cette trilogie mais sans plus. Les 413 pages se lisent vite, l'histoire est pourtant bien rythmée entre courses poursuites et attaques de zombies. Il y a du suspense, des évènements inattendus jusqu'au dénouement mais je n'ai pas été séduite au point de vouloir me procurer le tome 2 à tout prix.

    Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, peut-être juste à Gary, au début, évidemment! L'ambiance est plutôt réussie mais je n'ai pas eu trop peur, c'est presque décevant. Certaines descriptions restent pourtant bien gores et quelques passages sont assez tendus mais ça n'a pas suffi.

    Je reprends ma route dans le village zombie!

    "Le cœur de New York avait cessé de battre. La ville, comme ses habitants avaient péri et n'existait plus à présent que dans un demi-état cauchemardesque, une non-mort non vivante." page184

     

    Logo Halloween4.jpg

  • Harry Potter, c'est fini...

    Imprimer

    Harry Potter 7.jpg

    J'ai profité des vacances pour voir le dernier film Harry Potter au cinéma.

    Au passage, j'ai testé les lunettes 3D, pour la première fois. Ce n'est pas indispensable mais l'impression d'être un peu dans le film est plutôt sympa. Donc ça ne casse pas la tête, je suis prête à recommencer.

    Comme pour tous les autres films, j'ai passé un bon moment, je ne suis pas déçue par cette bataille finale bien que certains détails ne correspondent pas tout à fait à ce que j'avais imaginé (ça me fait le coup à chaque fois, je m'y suis habituée). Ma lecture du dernier tome remontant à des années lumières, je suis restée spectatrice sans trop me poser de questions, avec les yeux humides de temps à autre (un peu de pathos parfois?) mais contente dans l'ensemble de retrouver tous les ingrédients habituels (action, humour, magie...).

    Oui, c'est toujours un peu triste une saga qui se termine, même si on est heureux d'être arrivé au bout. Il restera toujours tous ces bons souvenirs de lecture. Qu'est-ce que j'ai pu les aimer ces livres! Les sept tomes sont dans la bibliothèque en anglais et en français, je n'avais pas toujours la patience d'attendre leur sortie et Mr Hilde se jetait sur la VF, on aurait pu se battre pour moins que ça! 

    Et puis, on peut toujours les relire quand on veut, revoir les films.

    Il est temps de secouer notre mouchoir... 

    Bye Bye Harry!

    Quelques billets (parfois un peu périmés) autour d'Harry Potter

    Premier billet sur HP

    Mon tigre veille sur mon exemplaire d'Harry Potter

    C'est le dernier

    Bande-annonce HP et le prince de sang mêlé

  • Souvenirs d'un Elficologue tome 2

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Souvenirs d'un Elficologue2.jpg

    Gloris (Scénario) - Bordier (Dessin) - Lacroix (couleurs)

    2. Balor

    2010 aux Éditions Soleil Celtic

    Résumé du 1er tome:

    Paul Laforêt se rend au Mont Saint-Michel pour y faire un reportage photographique. Il est loin de s'imaginer ce qui l'attend sur place! Ses phototagraphies vont lui révéler la présence des elfes et il va ainsi découvrir l'existence d'une créature monstrueuse qui tue avec cruauté les hommes du Mont.

    Elficologue1.jpg

    On attaque le tome 2!

    Balor, le monstre tout droit sorti d'une légende celtique sévit toujours au Mont. Paul a du mal à réaliser qu'il est impliqué dans cette affaire (c'est le destin). Et pourtant, il faut agir avant qu'un grand cataclysme ne se produise.

    Un peu d'humour, du fantastique, des elfes, des gobelins, une créature cauchemardesque (du sang versé aussi), avec pour cadre le Mont Saint-Michel, autant d'ingrédients au services de graphismes toujours somptueux, aux couleurs bien ajustées. C'est beau, j'aime ce genre de dessins et cette jolie dédicace me donne des ailes (grand souvenir: A Girl from Earth et moi en train d'attendre, au salon Rue des Livres, à Rennes).

    IMG_0855.JPG

    Je trouve l'ambiance très réussie. Paul notre elficologue est plutôt sympathique, la petite taverne bien agréable. L'histoire évolue à un bon rythme, et nous laisse à la dernière page avec une furieuse envie de connaître la suite. 

    1314662623.gif

    Ce deuxième tome est encore meilleur que le premier et tant mieux!

    Logo BD du mercredi de Mango 1.jpg

  • Lectures & Wiz

    Imprimer

    Zombie VS Sorcière!

    Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de deux romans, que j'ai lu, il y a plusieurs mois, et qui risquent de passer aux oubliettes si je ne leur consacre pas un billet. 

    Il s'agit d'Hex Hall de Rachel Hawkins et de J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré) d'Adam Selzer.

    Ils sont tous deux édités chez Albin Michel Wiz, cette collection "ado", "young adult" au catalogue qui me séduit toujours autant malgré mon âge avancé, avec ses couvertures qui attirent l’œil et donnent un petit coup de jeune à votre bibliothèque. Mais au delà des apparences, je vous laisse découvrir le résultat de ce duel de lecture, assez improbable et totalement improvisé.

    duo.jpg

    D'un côté Alley Rhodes, une lycéenne vivant dans un monde où les "post-humain" (vampires, loups-garou, fantômes, zombies...) sont communément admis.

    "Marie ne manque aucun évènement en ville pour peu qu'un post-humain soit attendu. Elle assisterait à l'ouverture d'un bocal de compote de pommes si elle pouvait y croiser un vampire. " Page 16

    Signes particuliers

    • Elle écrit des articles corrosifs dans le journal du lycée.
    • Elle veut aller à la fac à Seattle
    • Elle est fan de Cole Porter (auteur/compositeur)

    Mais un jour, elle croise le chemin de Doug et toutes ses certitudes vont alors s'envoler.

    En face, Sophie Mercer, une sorcière, ayant commis une énième bourde magique dans son collège donc envoyée à Hex Hall, une école réservée aux Prodigium (sorciers, métamorphes, fées, elfes).

    "Cela ne ressemblait pas à une bonne école. ça ressemblait à un croisement entre un vieux film d'horreur et un manoir hanté de Disney". Page 21

    Signes particuliers

    • Elle a un sacré caractère et des pouvoirs magiques depuis l'âge de 12 ans
    • Elle est allergique aux poils
    • Sa colocataire est une vampire

    Une fille de l'école est agressée, une mystérieuse voix attire Sophie à l'extérieur, la nuit. Les ennuis ne font que commencer...

    Hex Hall VS J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré)

    Fight en 7 points!

    • J'ai aimé le ton un peu cynique d'Alley au début du roman mais je me suis lassée assez vite du style. C'est agréable à lire, on entre vite dans l'histoire et j'ai apprécié les traits d'humour de Sophie.
    • Le cadre de l'histoire ne m'a pas tellement plu, je n'ai pas du tout réussi à m'approprier l'environnement. L'univers dans lequel évolue notre sorcière est plutôt sympa.
    • J'ai trouvé des longueurs, je ne me suis pas du tout passionnée pour Cole Porter. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Il n'y a pas de temps morts à Hex Hall.
    • Un peu d'originalité, ça ne fait pas de mal. On ne sort pas tellement des sentiers battus: une école, des sorciers, des créatures dotées de pouvoirs et des méchants: très classique mais tant que ça fonctionne.
    • ça sent vraiment trop la guimauve en plus du formol. Le mélange est parfois un peu écœurant. Mais pourquoi ce beau gosse intelligent est-il avec cette beauté stupide? La vie est trop injuste. Bon, on passe à autre chose...
    • L'histoire d'Alley prend fin, la dernière page tournée alors que celle de Sophie se poursuit dans un deuxième tome. Vive les séries!
    • Le dénouement m'a un peu surprise. La suite me tente bien. 

    La Sorcière d'Hex Hall remporte ce duel avec 5 points, elle s'en sort bien. Le Zombie ne totalise que 3 points, un peu décevant.

    7 critères donc 7 points à distribuer +1 car j'ai accordé un point à chacun pour le dénouement (ça me paraissait injuste d'en pénaliser un). J'espère que vous me suivez toujours!

    Sur la Blogo...

    Hex Hall: MyaRosa, Stephie76, Tiphanya
    J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré): Heloize, Radicale, Archessia
     

  • Le Dernier Continent

    Imprimer

    Les Annales du Disque-monde - Livre 22

    Terry Pratchett (Bibliographie)

    1998 - 2003 aux Éditions L'Atalante (j'adore les couvertures)

    fantasy,burlesque,les annales du disque-monde,terry pratchett,roman

    Envie de vacances? Vous n'avez pas encore choisi votre destination pour le mois d'août, vous cherchez un lieu exotique, chaud (sans pluie), vous avez soif d'aventure, de découvertes sensationnelles, de rencontres impossibles, de magie aussi alors n'hésitez pas, retenez votre billet pour Le Dernier Continent du Disque-monde, un "blady pays" qui ressemble à l'Australie mais en plus... sauvage. Pas sur que vous en reviendrez d'ailleurs, car ce continent est menacé et il n'y a pas grand monde pour le sauver mais chut! Je ne vais pas vous gâcher le plaisir! 

    Au programme:

    • Journée plage tropicale avec pour charmante compagnie les mages de l'Université de l'Invisible et la très séduisante madame Panaris.
    • Pêche avec l'Archichancelier Ridculle
    • Promenade en bateau: regardez les météo avant de partir et évitez d'embarquer sans gilet de sauvetage le jours de la tempête
    • Séance spirituelle avec Cogite Stibon mais casse pas la tête!
    • Parcours aventure avec Rincevent: Prévoir de bonnes chaussures au cas où vous devriez courir, un kit de survie en milieu hostile comprenant un puissant insecticide. Rédiger votre testament avant de partir car on ne sait jamais La Mort peut faire partie du voyage. Vérifier régulièrement que votre bagage ne se fasse pas la malle sur ses petites pattes, c'est du vécu.

    "Casse pas la tête!"

    C'est toujours agréable de retrouver un univers de lecture, de vieilles connaissances, tout en se disant à l'avance qu'on va prendre du bon temps. On a hâte de revoir les mages de l'Université de l'Invisible, Rincevent, les sorcières (mais pas dans ce tome) ou la Mort (tout petit rôle ici) pour voir ce qu'ils sont devenus.

    Je choisis donc chaque livre en fonction des personnages présents. La saga est énorme, il faut bien faire un choix parmi les 33 tomes!

    Le style de Terry Pratchett continue à me plaire même si mon imagination a du mal à suivre tellement c'est délirant. Il m'arrive de perdre le fil de l'histoire à certains moments.

    Je crois que mon esprit s'embrouille surtout lorsque l'auteur joue au yoyo avec l'espace et le temps, mais une fois réglés ces détails logistiques, plus rien n'arrête en général ma lecture; peut-être quelques longueurs. Je suis passée en mode "turbo-lecture" un peu avant la fin, trouvant que ça n'allait pas assez vite.

    L'histoire n'est pas inoubliable, j'en ai connu de plus épiques sur le Disque-monde mais l'humour est au rendez-vous et je me suis beaucoup amusée. Comme écrit Neph dans son billet:"On a droit à de grands moments de poésie!"

  • L'Atlas d'Emeraude

    Imprimer

    L'Atlas d'Emeraude.jpg

    L'Atlas d'Emeraude

    John Stephens

    En librairie le 11 mai 2011 aux Editions Milan

    Aussi sur Facebook

     Kate, Michael et Emma, ne savent pas pourquoi ils ont été séparés de leurs parents et emmenés dans un orphelinat alors que ces derniers sont encore en vie. Ils vont atterrir dans un étrange endroit appelé Cambridge Falls et y découvrir bien plus qu'un livre, un atlas qui permet de voyager dans le temps grâce à des photos prises à différentes époques. Ils rencontreront dans le passé une horrible comtesse qui a semé l'horreur et qui n'a d'autres buts que de s'emparer du livre et de faire règner le mal autour d'elle mais Michael le plus jeune frère se retrouve prisonnier. Il faut donc retourner le chercher, le sauver ainsi que les enfants retenus prisonniers et peut-être, alors, apprendront-ils des choses au sujet de leurs parents et de la magie qu'ils viennent de découvrir.

    Allez! Un petit sourire pour la photo!

    Trois orphelins? Impossible de ne pas penser aux Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire en treize tomes (prenant une place phénoménale dans ma bibliothèque) mais non, rien à voir. Ici on parle de magie, de voyages dans le temps, d'une comtesse aux sinistres pouvoirs, d'un magicien, d'une prophétie, d'une bête démoniaque gardée sur un bateau et pour l'instant, il n'y a qu'un tome!

    Donc des d'ingrédients qui ont tout pour capter le lecteur en manque de magie mais qui, personnellement ne m'enthousiasment plus autant que par le passé. Je commence légèrement à me lasser des séries du genre, (pour en avoir lu un certain nombre) et je cherche maintenant la petite touche originale, le détail de l'histoire qui va m'accrocher dés le quatrième de couverture ou le résumé. Ici, c'est l'usage des photos qui a éveillé ma curiosité de lectrice et je ne regrette pas car j'ai été séduite par ce concept des voyages dans le temps. L'histoire m'a bien plu dans l'ensemble, étant agréable à lire et me donnant envie d'y revenir souvent.

    Concernant les personnages, j'ai préféré celui de Kate. C'est l'aînée et elle prend soin de sa famille. C'est aussi la plus sage des trois. Emma est bagarreuse, entêtée et prend des risques parfois inconsidérés, elle est attachante aussi. Michael le plus jeune, est assez timide, mais passionné par les nains. Évidemment, nos trois "héros" ne manquent pas de courage et de dévouement, après tout, c'est leur destin!

    Mais beaucoup de questions restent encore sans réponses. Et oui, qui dit "série" dit "attente du prochain tome". Je n'ai pas été complètement surprise par le dénouement bien que le petit sursaut de la fin soit très réussi et nous laisse dans de bonnes dispositions. Je n'ai pas encore voyagé dans le temps pour savoir ce qui va se passer dans le tome 2 mais j'ai beaucoup apprécié cette aventure et comme beaucoup, j'attends la suite.

     A vous, maintenant, de découvrir l'Atlas! 

    • Laël: "John Stephens a inventé une histoire originale et divertissante qui saura plaire aux adolescents comme aux adultes."
    • Sophie Herisson: "Au final un roman charmant, avec une aventure bien écrite et qui donne envie de poursuivre avec le tome 2"
    •  Livrement a relevé de " multiples références littéraires : Harry Potter, les Orphelins de Baudelaire, Peter Pan, A la croisée des mondes et Narnia."

    l'atlas d'emeraude,john stephens,roman,série,jeunesse

     C'est vrai que j'aime tout ce qui touche à la photo et j'avoue que j'ai été gâtée. Le service de presse était une vraie surprise.

    Merci beaucoup aux Éditions Milan et à Cécilia pour cette découverte.

  • India Dreams #2 et #3

    Imprimer

    Mercredi BD organisé par Mango

    Aujourd'hui, c'est deux BD en un seul billet mais c'est aussi une lecture commune du tome 3 avec Soukee et l'Ogresse de Paris

    Série India Dreams

    India dreams #1

    India Dreams2.jpg

    2. Quand revient la mousson

    Maryse & J.-F. Charles

    2003 aux Editions Casterman

    Dans ce deuxième tome Emy revient en Inde et tente de retrouver son âme d'enfant ainsi que ses souvenirs. Dans un contexte politique agité, entre colonisation et enjeux internationaux, sonnant peut-être la fin des maharadjahs, de Jaïpur en passant par le Tibet, elle et Jarawal, en quête de vérités, partent à la recherche de Kenneth Lowther, leur précepteur étant enfant, mais aussi détenteur d'informations les concernant.

    Une série passionnante à découvrir!

    J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce deuxième tome. Les graphismes me séduisent toujours autant, l'histoire aussi.

    J'ai tout de même été surprise par la fin de ce premier tome. Pas vous?

    Je me lance aussitôt dans la lecture du troisième tome, conquise et pressée de découvrir la suite.

    curry indien,india dreams,bd

    3. A l'ombre des bougainvillées

    Maryse & J.-F. Charles

    2007 aux Editions Casterman

    1965, une vingtaine d'années se sont écoulées, nous retrouvons Emy et Jarawal, plutôt en mauvais termes. Emy a une fille d'une vingtaine d'années, Kamala, qui s'apprête à partir au Népal avec son petit ami, Jay et des amis. Mais là bas les choses tournent mal et Emy n'a pas d'autres choix que de demander de l'aide à Jarawal.

    Le premier tome reste mon préféré mais j'ai pris beaucoup de plaisir à dévorer la suite de l'histoire. La vie d'Emy n'est plus au premier plan, c'est sa fille que nous suivons dans ce troisième épisode. Je ne m'attendais pas à un aussi grand bond dans le temps mais ça ne change rien, c'est toujours aussi agréable à lire et j'ai vraiment un coup de cœur pour les graphismes de cette BD.

    curry indien,india dreams,bd

    Si le contexte historique et politique m'avait échappé dans le premier tome, j'y ai accordé plus d'intérêts dans ce volume. En même temps, ma dernière lecture était imprégnée d'histoire tibétaine alors ce n'est pas tout à fait un hasard.

    C'est malin, le tome 4 m'attend sagement dans ma PAL, en Bretagne. Seuls le tome 2 et 3 ont eu le droit de m'accompagner en Charente-Maritime pour les vacances, je ne voulais pas trop charger la valise, mauvais calcul!

    curry indien,india dreams,bd