Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BD, Comics, Manga, Romans graphiques - Page 4

  • La Différence Invisible

    Imprimer

    Plus que la couverture, c'est le titre qui m'a interpelée: La Différence Invisible. C'est joli et un peu triste à la fois. J'ai feuilleté cette BD sans savoir dans un premier temps qu'on y parlait d'autisme asperger, attirée par une réflexion éventuelle sur la différence, un sujet qui m'intéresse beaucoup. Ensuite mes yeux se sont posés sur le bandeau:


    "Du gris à la couleur, l'éclosion à la vie d'une autiste qui s'ignorait. "

    De quoi susciter encore plus mon intérêt, je suis repartie avec le soir même.

    la différence invisible,mademoiselle caroline,julie dachez,autisme,bd,autisme asperger,différence

    Mademoiselle Caroline (Dessins) - Julie Dachez (Scénario)

    Delcourt / Mirages, 2016

    Marguerite a 27 ans, en apparence rien ne la distingue des autres. Elle est jolie, vive et intelligente. Elle travaille dans une grande entreprise et vit en couple. Pourtant, elle est différente et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Lassée de se sentir en permanence décalée, elle décide un jour de partir à la rencontre d'elle-même; [...]

    Mon empathie pour Marguerite a été particulièrement forte pendant toute la lecture. J'ai été touchée par le personnage, par ses difficultés au quotidien, impressionnée aussi par sa capacité d'adaptation à la vie en société et par sa force de caractère.
    Elle a des difficultés relationnelles, est hyper-sensible au bruit, à la luminosité, a besoin de se rassurer à travers des routines, des rituels qui lui permettent finalement de se conformer à ce qu'on attend d'elle la plupart du temps (dans son travail, dans sa vie de couple...), bien qu'elle se sente étrangère à tout ça.

    C'est extrêmement bien raconté à travers les dessins. Les couleurs expriment aussi un certain nombre d'émotions: le noir, blanc et gris dominent, mais on assiste parfois à une explosion colorée: du rouge par exemple lorsque les personnages ou les situations sont anxiogènes, davantage de vert (et de bleu) sur la fin, un signe d’optimisme, à mon sens. Et puis il y a la tenue de Marguerite, ses chaussures rouges, sa différence.

    la différence invisible,mademoiselle caroline,julie dachez,autisme,bd,autisme asperger,différence

    Le passage qui m'a le plus marquée, est celui du diagnostic, ce moment où elle peut mettre un nom sur ce qu'elle vit, où elle apprend qu'elle peut être aidée, qu'elle n'est pas seule. C'est une sorte de soulagement quelque part, une petite libération intérieure.
    Maintenant, tout n'est pas résolu pour autant, le regard des autres peut devenir compliqué, entre ignorance, jugement et incompréhension, apportant de nouvelles difficultés. On sait bien que les préjugés sont tenaces.

    Cette BD permet de comprendre que l'autisme ne se réduit pas seulement à quelques troubles connus, qu'il peut prendre différentes formes. D'ailleurs, à la fin du livre, de nombreuses explications sont à la disposition du lecteur ou de la lectrice. 

    C'est un sujet finement traité, passionnant à lire et émouvant.

    Une belle BD qui m'a permis, pour ma part, de découvrir une autre facette de l'autisme.

    | ***** |

    D'autres avis sur cette BD chez Marjorie, Bianca, Melo,

     

    Le rendez-vous BD de la semaine est chez Mo'.

    Challenge BD organisé par Marjorie

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     

    Enregistrer

  • Goupil ou Face

    Imprimer

     Après les névroses (billet BD de la semaine dernière), "Bienvenue dans l'univers fabuleux des troubles bipolaires."

    Goupil ou face, BD, cyclothymie

    Lou Lubie

    Vraoum, 2016

    Certains ont un chien, un chat ou un poisson rouge. Lou a une cyclothymie : un trouble de l’humeur de la famille des maladies bipolaires.
    Que faire quand on découvre un petit renard sauvage dans son cerveau ? Peut-on l’apprivoiser, le dompter ? Et comment être heureux quand on doit cohabiter avec une créature si imprévisible ?

    Cette BD est un coup de cœur, pour son humour et pour sa manière d'aborder les troubles bipolaires. C'est à la fois, drôle, émouvant, instructif, démontant les préjugés.

    Goupil ou face, BD, cyclothymie
    Le dessin me plaît beaucoup, en noir et blanc avec quelques touches orangées pour le fond et un magnifique renard, d'un roux flamboyant ou d'un noir ténébreux, selon l'humeur de notre héroïne.

    Des informations plus technique sont amenées avec humour, à travers des dessins très explicites, ce qui n’alourdit pas la lecture.

    Goupil ou face, Lou Lubie, BD, Vraoum éditions,

    Une de mes pages préférées qui met en avant des (pas) super pouvoirs. Les vignettes 3 et 4 me font rire, c'est particulièrement bien vu.


    J'ai été touchée, par tout ce que traverse Lou: les hauts et les bas incessants, provoquant souffrance et usure émotionnelle au quotidien, son agacement face à des professionnels (psy en tout genre) incapables de se mettre d'accord sur le diagnostic. L'épuisement est au bout du chemin, vivre devient une sorte de combat de tous les jours, cette BD le raconte tellement bien.

    | ***** |

    Plein de petites étoiles pour cette belle BD!

    Merci beaucoup à Babelio et aux édition Vraoum pour cette découverte.

    Et rendez-vous la semaine prochaine avec une autre BD abordant un sujet psychologique.

    goupil ou face,lou lubie,bd,vraoum éditions,troubles bipolaires

    Le rendez-vous BD de la semaine est chez Stephie.

    eloge de la névrose en 10 syndromes,leslie plée,bd,névroses

    Challenge BD organisé par Marjorie

    fox, renard,

    Source image

    Contribution N°1 pour ma thématique "Renards et cie"

  • Eloge de la névrose en 10 syndromes

    Imprimer

    J'entame un véritable marathon en 3 étapes des BD abordant un sujet psychologique. Nous commencerons en douceur avec Éloge de la névrose en 10 syndromes, pour ensuite découvrir Goupil ou face qui évoque les troubles bipolaires et enfin terminer avec La Différence invisible sur l'Autisme Asperger.

    3 BD, 3 héroïnes, qui traversent la vie avec leurs singularités et 3 moments de lecture que j'ai aimé.

    Eloge de la névrose en 10 syndromes, Leslie Plée, BD

    Leslie Plée

    Delcourt, Collection Tapas, 2015

    "Du syndrome de l'adultisme (quand on veut faire des trucs qui font adulte [...]), au syndrome du super-héros (quand on veut être trop parfait), en passant par le syndrome de Bernard Montiel, Leslie revisite les syndromes les plus connus pour nous parler [...] de nos petites névroses au quotidien. "

    Beaucoup d'humour dans cette BD avec des petits gags qui font parfois sourire ou carrément rire, quand par exemple, on en vient à se dire : "C'est exactement ça!". Et ça fait du bien de pouvoir rire de ses travers, des névroses qui font partie de nous et nous compliquent un peu la vie.

    Certains passages autobiographiques sont émouvants, d'autres plus distrayants comme le récit du voyage à Stockholm.

    Je vais vous faire quelques confidences, la chose est rare, profitez-en! Pour ma part, je n'éprouve aucune phobie des files d'attente, je n'ai jamais souffert de balancements nocturnes et j'adore voyager en revanche, je me reconnais bien dans le symptôme de Ploumanac'h: une forme de procrastination mêlée d'anxiété, qui empêche parfois de reprendre contact ou de revenir après un certains temps d'absence et dans celui du fardeau (impression d'être un boulet)! Bref, chacun ses névroses!

    Le fait de pouvoir s'identifier de temps en temps aux différentes situations est assez amusant et a entretenu mon intérêt jusqu'au bout. J'ai aussi découvert des syndromes que je ne connaissais pas.

    Du côté des dessins, c'est mignon, joliment coloré, très simple.

    | ***** |

    Un petit moment de lecture qui fait du bien et nous envoie un message positif, celui de s'accepter tel qu'on est.

    eloge de la névrose en 10 syndromes,leslie plée,bd,névroses

    Challenge BD organisé par Marjorie

     
     
  • Another -> Tome 1

    Imprimer

     Avec Elodie, nous avons découvert le premier tome d'Another.

    Another.jpg

    Œuvre originale: Yukito Ayatsuji - Manga: Hiro Kiyohara

    Pika Editions, 2015

    Seinen -  A partir de 15 ans

    En 1972, Misaki, élève très populaire du collège Yomiyama-Kita, périt brusquement dans un accident, juste après son passage en 3e3.
    Refusant d’admettre sa mort, ses camarades de classe décident de faire “comme si Misaki était en vie”.
    Toutefois, à la fin de l’année, Misaki apparaît sur la photo de classe…
    Vingt-six ans plus tard, Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Il se rend vite compte de l’atmosphère sinistre qui règne parmi ses nouveaux camarades et se pose des questions sur une étrange jeune fille qui se nomme Misaki…

    L'atmosphère de ce manga est terriblement intrigante, il y a du suspense, des non-dits, on sent qu'il se passe des choses anormales et ça monte en intensité. Les dessins me plaisent beaucoup. 

    J'aime beaucoup le fait que ça se passe en milieu scolaire, l'ambiance est très prenante. Entre superstitions et avertissements, le lecteur reste finalement dans l'ignorance, ce qui est encore plus effrayant. 

    another,tome 1,manga

     "Fais bien attention... car il se peut que tout ait déjà commencé."

    Le personnage de Mei Misaki est perturbant, personne ne semble la voir et ses révélations restent énigmatiques.
    La boutique/musée de poupées et de nombreux détails rendent l'ensemble encore plus dérangeant.

    J'ai trouvé la lecture de ce premier tome passionnante, la suite s'impose.

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde

  • Les BD découvertes pendant le challenge Halloween (2009 - 2015)

    Imprimer

    Cet après-midi, pour le Mercredi BD Fantastique, j'ai finalement décidé de remonter le temps, en quête des billets BD des Challenges Halloween précédents! J'ajouterai quelques commentaires par la suite.

    barre de séparation halloween.jpg

    Ghostbusters 2.jpg

    En 2015

    Ghostbusters, tome 2, Un flirt avec la mort

    barre de séparation halloween.jpg

    Bannière BD1.jpg

    En 2014

    Ghostbusters, tome 1, Panique à New-York

    That One spooky Night, Dan Bar-el

    Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6, Ted Naifeh

    Black Mary, la trilogie, David Chauvel, Erwan Fagès

    Sorcelleries, Le ballet des mémés, tome 1, Valero - Guarnido

    barre de séparation halloween.jpg

    Bannière BD2.jpg

    En 2013

    End, tome  1, Elisabeth, Barbara Canepa - Anna Merli

    Freaks Squeele, tome 1, Florent Maudoux's

    Mélusine, tome 8, Halloween, Clarke - Gilson - Cerise

    Locke & Key, tome 1, 2, 3 et 4 et 5, Joe Hill - Gabriel Rodriguez

    barre de séparation halloween.jpg

    Zombillénium tome 2.JPG

    En 2012

    Zombillénium, tome 2: Ressources humaines, Arthur De Pins

    barre de séparation halloween.jpg

    Bannière BD3.jpg

    En 2011

    Walking Dead, tome 1, Passé décomposé, Robert Kirkman - Tony Moore - Charlie Adlard

    (Série Manga) Vampire Knight, tome 1

    barre de séparation halloween.jpg

    Bannière BD4.jpg

    En 2010

    Sherlock Holmes et les vampires de Londres, tome 2, Sylvain Cordurié - Vladimir Krstic - Laci

    Courtney Crumrin et les choses de la nuit, Ted Naifeh

    Pierre Tombal, tome 1, Les 44 premiers trous

    barre de séparation halloween.jpg

    courtney intégrale.jpg

    En 2009 - Challenge Halloween personnel

    Courtney Crumrin, l'intégrale, Tef Naifeh

    barre de séparation halloween.jpg

    Challenge Halloween 2016, Challenge Halloween

    Lou & Hilde.

     
     

    Enregistrer

  • Ghostbusters - 2

    Imprimer

    Aujourd'hui je quitte la forêt pour une mission avec SOS Fantômes! C'est aussi la première BD du Mercredi dans le cadre du Challenge Halloween.

    SOS Fantômes.jpg

    SOS Fantômes

    Tome 2, Un flirt avec la mort

    Éditions Delcourt, 2014

    - Tome 1 -

    Ghostbusters.jpg

    Un parc d'attraction recouvert par un champ de force vert avec un gamin possédé, un fantôme à la maison de retraite, forcément les Ghosbusters sont là pour s'en occuper!

    Action et ectoplasme!

    Voilà une BD qui assure un bon divertissement du début à la fin. Les affaires de revenants se succèdent et se règlent façon "SOS Fantôme": Hop, c'est dans la boîte!
    Je ne sais pas où va nous emmener cette série par la suite mais pour le moment ça tient la route et j'aimerais bien me procurer le prochain tome.

    Sos fantômes2.jpg

    Un petit sourire pour la photo!

    Les dialogues sont bourrés d'humour. On trouve quelques références amusantes, l'ambiance est sympathique, joviale et c'est vraiment agréable de retrouver l'univers du film avec Venkman, Egon, Ray et Winston, nos chasseurs de fantômes charismatiques.

    sos.jpg

    Du côté des graphismes, c'est coloré, très comics, j'aime beaucoup. Si vous avez apprécié le premier tome, je pense que ce second volume devrait vous plaire aussi. Allez, je repars taquiner les fantômes. Bon mercredi!

    sos fantômes,tome 2,delcourt,challenge halloween 2015

    Je poursuis cette série dans le cadre du Challenge d'Acr0.

    Des fantômes pour le Challenge Halloween: Lou & Hilde

    Une petite contribution pour le Challenge Geek: Sofynet & Hilde
    et
    Une BD pour le Challenge BD de Marjorie

  • Les carnets de Cerise -1

    Imprimer

     Aujourd'hui, je découvre les fameux "carnets de Cerise" en compagnie de Sofynet.

    Les carnets de Cerise.jpg

    Le Zoo pétrifié

    Joris Chamblain - Aurélie Neyret

    Soleil Éditions, Collection Métamorphose, 2012

    "Cerise est une petite fille âgée de 11 ans qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière.
    Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner leurs secrets. Comme Michel...
    Tous les dimanches, ce vieil homme s'engouffre dans la forêt avec de gros pots de peinture à la main. Qu'y fait-il donc toute la journée ? Et pourquoi a-t-il l'air si triste quand il rentre le soir ? " Présentation éditeur

    J'ai adoré suivre Cerise dans son enquête. Ce premier tome démarre comme un journal intime manuscrit et soigneusement illustré avec dans un coin des petits dessins, des photos, des feuilles, des crayons. On y découvre même une lettre, un article de journal, des petites notes bref comme dans un vrai carnet.

    20150710_085543.jpg

    Le scénario se met en place, on fait connaissance avec les différents personnages et puis quelques pages plus loin, changement de format, des bulles apparaissent, on passe en mode BD.

    La mise en page est donc originale et très agréable, c'est un vrai plaisir à feuilleter. J'aime beaucoup les dessins, les couleurs, les petits détails.

    Le zoo est magnifique, j'ai ressenti une petite bouffée d'émerveillement en le voyant pour la première fois. Moi aussi, j'ai fait "Wouaaah".

    20150710_085556.jpg


    L'histoire est émouvante, avec un petit brin de poésie, de bons sentiments (sans exagérer), c'est vraiment très réussi.


    Une belle lecture approuvée par Lotus, à découvrir sans hésitation.

    20150710_085614.jpg

  • Globule

    Imprimer

    Ma sœur a cinq lapins de compagnie, c'est elle qui m'a prêté Globule, une vie de lapin.

    GLobule.jpg

    Mamemoyashi

    Collection Shojo

    Soleil Prod
    , 2015 pour la présente édition

    On trouve beaucoup d’observations, d'anecdotes, de détails sur le comportement du lapin: ses attitudes (les différentes poses qu'il arrive à prendre), ses bêtises, jusqu'à ses aliments préférés avec de jolis dessins, et des mimiques très réalistes.

    Un côté contemplatif et kawaï (mignon) aussi, de l'humour, certains passages sont très amusants. Mamemoyashi ne manque pas d'imagination pour nous décrire les péripéties de Globule et les mettre en scène. On sent qu'il est très attaché, très attentif à son petit compagnon.

    globule,une vie de lapin,manga,mamemoyashi,lapin

    Le seul reproche que je peux faire, c'est qu'il n'y a pas vraiment d'histoire, c'est essentiellement descriptif, donc pas très rythmé. N'étant pas une grande experte en lapins de compagnie, je l'ai ressenti.
    Ma nièce de dix ans n'a pas accroché pour le moment et semble préférer sa série Chii.
    Quant à moi, ça me donne envie de reprendre la lecture de manga. J'aime bien les lapins mais notre pension animalière est complète.

    globule,une vie de lapin,manga,mamemoyashi,lapin

    Je conseillerai donc ce titre aux grands amoureux des lapins de compagnie, comme ma sœur (qui a beaucoup apprécié).


    Globule, une vie de lapin, manga, Mamemoyashi, lapin

    Source image: Lenne58 Devianart et T-Shirt de Mr Hilde!

    Challenge Culture Geek organisé par Sofynet & Hilde