Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Marathon de lecture "Un Mois au Japon" : Billet suivi

    Imprimer

    Lou et moi, espérons vous retrouver ce week-end pour le R-A-T du challenge "Un Mois au Japon".

    Rat, Un mois au Japon

    Grand moment de lecture et de partage, en perspective, préparez-vous!

    Comment se déroule ce R-A-T ?

    Du vendredi 13 avril, au dimanche 15 avril, 23h59, vous lisez autant que vous le souhaitez et partagez vos moments de lecture sur votre blog et ceux des autres participant(e)s. Au moins une de vos lectures doit être en rapport avec le Japon.

    Envie d'une pause pendant le R-A-T ? C'est peut-être le moment de savourer un film japonais, un thé sencha ou des biscuits au thé vert.

    Le R-A-T est avant tout un week-end de détente et d'échanges entre participants et blogueurs !

    *****

    Rejoignez-nous vendredi 13 avril ! Les festivités commencent maintenant sur nos blogs et sur le groupe du Challenge Un Mois au Japon.

    -> Inscrivez-vous quand vous le souhaitez y compris pendant le week-end, vous êtes libres de vous joindre à nous à tout moment, en nous laissant un petit commentaire.

    -> N'oubliez pas de partager votre billet suivi du week-end pour partager vos découvertes.

    *******

    Les participant(e)s

    Lou, L'Or, Margotte, Nathchoco, Purple, Blandine, Bidib, Kobaïtchi,

    Vendredi 14 avril

    Erquy.jpg

    Promenade en famille du côté d'Erquy, dans les Côtes-d'Armor. Un très bel endroit que nous avions découvert en novembre par un temps glacial et pluvieux. Nous avons fait une jolie ballade de six kilomètres pour finalement atteindre la jolie plage en contrebas.

    Samedi 14 avril

    10h00 : Je vous rejoins cet après-midi. Bon début de marathon. ^^

    IMG_20180414_170847_928.jpg

    17h15 : Après le départ de ma famille vers 15h, je me suis endormie sur le canapé mais me voilà en pleine forme pour commencer ce RAT. Je reprends donc la lecture des Mémoires d'un chat d'Hiro Arikawa, page 138. Je vais retrouver Satoru (Miyawaki) et son chat Nana très loquace mais je ne comprends toujours pas pourquoi le jeune homme souhaite s'en séparer.

    Un petit tour des blogs s'impose!

    Soirée lecture tranquille, j'ai lu une soixantaine de pages en tout.

    Dimanche 15 avril

    Mont Fuji

    Source photo : © Jose Fuste Raga / Getty Images - Geo

    9h25 : Un café, un petit croissant, et je repars chez Sugi et Chikako, dans leur maison d'hôtes acceptant les animaux, près du mont Fuji.

    Un petit tour des blogs mais je ne parviens pas à aller sur le billet de Kobaïtchi,ça m'ouvre une fenêtre que je ne parviens plus ensuite à fermer. Étrange!

    salade concombre et wakamé, gastronomie japonaise

    12h03 : J'ai bien avancé mon roman ce matin. Au menu ce midi, salade de concombre au wakamé.

    aokigahara_fuji_view.png

    Source photo  : Tout et Rien

    13h50 : Je me trouve maintenant, près de "la mer d'arbre" du Mont Fuji, ce serait un des lieux les plus hantés du Japon, les gens s'y perdent, y viennent pour mourir... pourtant ça a l'air d'être un bel endroit pour se promener. J'espère que Satoru et Nana ne vont pas se perdre. A tout à l'heure.

    chii.jpg

    15h44 : J'ai terminé Les Mémoires d'un chat et beaucoup aimé l'histoire de Nana et de Satoru. Un "road trip" japonais émouvant, une plongée dans les souvenirs du personnage et une belle amitié, à découvrir au cours de ce périple. 

    Je vais préparer le thé pour me remettre de mes émotions. A tout à l'heure.

    read-a-thon,un mois au japon

    17h25 : Du thé, des biscuits, un récap' à mettre à jour avant d'attaquer Le Gourmet solitaire de Tanigushi & Kusumi. Petite forme pour ce Read-A-Thon, je me sens fatiguée. Je ferai un petit tour des blogs en soirée. Bonne lecture.

    20h30 : Chapitre 6 du Gourmet solitaire, page 54, ce manga me donne envie de manger japonais et de découvrir les différentes préparations évoquées.

    Ce soir, je pense regarder Le Tombeau des lucioles, disponible à la demande sur Ciné+. Je vous souhaite donc une bonne soirée, de belles lectures et une bonne fin de Read-A-Thon. Merci pour votre participation et vos commentaires.

    neko triste.jpg

    PS : J'ai encore pleuré...  Le Tombeau des lucioles c'est vraiment poignant. J'ai ensuite repris la lecture du Gourmet solitaire. Je suis maintenant au chapitre 11, page 105. Je me suis consolée avec quelques petits plats japonais.

    Lundi 16 avril

    Ce matin, j'ai commencé à rédiger quelques billets et publié celui du Tombeau des lucioles. Je ne serai pas prête pour le rendez-vous polar demain mais je me prépare pour la lecture commune improvisée avec Blandine. Mercredi, on partage un billet autour du Gourmet solitaire.

     

  • Ranger, une pratique zen

    Imprimer

    Aujourd'hui dans le cadre de notre rendez-vous zen, je vais vous parler de rangement et de ménage! Sujet peu réjouissant au premier abord et pourtant générateur de bien-être. Si, si je vous assure!

    C'est ce que nous explique en tout cas le moine bouddhiste Masuno Shunmyo. Cinq minutes suffisent! Le plus dur, c'est de s'y mettre et de modifier ses habitudes sur le long terme ! Le naturel semble toujours vouloir revenir au galop.

    Ranger une pratique zen, Masuno Shunmyo, essai, philippe picquier

    Éditions Philippe Picquier, 2018

    Ranger n'est pas ma tasse de thé. Cependant, j'ai fait beaucoup de progrès ces dernières années et je reconnais que je me sens souvent mieux une fois que c'est fait mais la corvée suprême, c'est le ménage.

    Et si ça devenait "un véritable exercice de pleine conscience"?

    Au moment où je vous parle, je ne préfère pas partager de photo de la table où je suis installée car c'est un peu encombré mais ça ne va pas durer car je viens de commencer un grand ménage de Printemps. Ce n'est pas un rituel annuel, je prépare juste l'arrivée de mes parents, et j'ai deux jours et demi pour trouver l'harmonie et expérimenter quelques principes de ce livre.

     "Si vous créez un espace harmonieux, l'harmonie naîtra aussi dans votre cœur."

    La maison serait le reflet de l'âme donc pas question de continuer à se laisser envahir! Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place, pourvu qu'on prenne le temps d'observer les petites choses du quotidien. Bouddha est là pour nous guider. En deux jours, malgré ma motivation, je ne vais pas pouvoir tout gérer mais ça me donne des idées pour plus plus tard.

    Donner une autre vie aux objets, être attentif aux changements de saisons, prendre la décision de jeter ou de conserver certaines affaires, donner, autant de petits conseils, sans culpabiliser le lecteur ou la lectrice.
    Des techniques pour remettre en ordre, pièce par pièce, jusqu'au jardin, mais aussi pour le ménage. C'est du bon sens, une autre vision des tâches ménagères et c'est agréable à lire. L'esprit zen est bien présent.

    L'expérience monastique est intéressante et même si mes tâches de la journée étaient pénibles, une maison bien rangée et nettoyée, c'est agréable quand même!

    Une invitation au calme, à la méditation, à prendre soin de son intérieur, de soi et des autres.

    logo, Un mois au Japon, Challenge

    Le joli logo proposé par Kobaïtchi

    Challenge organisé par Lou et Hilde

  • Biscuits et thés japonais

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose de vous installer sur le Livroblog pour prendre un thé vert Sencha et quelques biscuits au thé Matcha avec moi.

    biscuits,biscuits au thé matcha,thé matcha,thé sencha,un mois au japon,japon,thé

    Lire la suite

  • Sur la colline

    Imprimer

    Je n'ai jamais feuilleté autant d'albums qu'au cours de ces dernières semaines, alors je profite de notre rendez-vous japonais pour évoquer Sur la colline de Kota Taniuchi.

    Sur la colline, Kota Taniuchi, album, littérature jeunesse

    Kota Taniuchi est donc un illustrateur japonais. Là-haut sur la colline, son troisième album reçoit en 1971 le prix Graphique de la foire internationale de Bologne.

    Éditions MeMo, 2018

    Un matin de printemps, un enfant part à bicyclette. De sa maison au haut de la colline, il pédale, espérant être à l’heure… Mais avec qui peut-il avoir rendez-vous ? Présentation éditeur

    Sur la colline, Kota Taniuchi, album, littérature jeunesse

    "C'est le printemps. Tout est si clair et si blanc. "

    Beaucoup de douceur et de sérénité dans cet album avec des phrases très courtes qui évoquent le temps qui passe.

    C'est poétique, calme et apaisant, entre rêve et réalité.

    J'aime ce genre d'illustrations, qui invitent à la contemplation en attendant le passage d'un train.

    Les couleurs sont claires, c'est lumineux et plein de fraîcheur.

    Une petite promenade à vélo très agréable.

    logo mois au japon 01.jpgChallenge Albums 2018, logo

    Challenge Un Mois au Japon Lou & moi
    "Je lis aussi des albums" organisé par Sophie Herisson.

  • Grue en origami

    Imprimer

    Aujourd'hui, je m'écarte du programme pour vous montrer la grue en origami que je suis parvenue à réaliser, hier soir!

    origami,grue,japon

    Ce n'est pas du grand art, mais je suis quand même assez fière de mon premier modèle.

    "Au Japon, une ancienne croyance veut que quiconque confectionne mille grues en origami voit un vœu exaucé."

    origami,grue,japon, le mot qui arrêté la guerre, album

    Cette légende est évoquée dans l'album : Le Mot qui arrêta la guerre, d'Audrey Alwett et Ein Lee. Je vous en parle bientôt.

    origami,grue,japon

    ► J'ai suivi les explications du Club Manga pour la réalisation de la grue.

    origami, grue, Japon

    Matériel nécessaire

    Du joli papier et un peu de patience!

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et Hilde

  • La piscine - Les abeilles - La grossesse

    Imprimer

    Aujourd'hui, la plume féminine nipponne est à l'honneur, toujours dans le cadre du Challenge Un Mois au Japon. J'ai choisi ce recueil de trois nouvelles de Yôko Ogawa offert par Lou, il y a trèèèèèèèèèèès longtemps! Ce n'est pas la première fois que je lis cette auteure, appréciant son style et parfois déroutée par l'atmosphère de ses nouvelles.

    La piscine-Les abeilles-La grossesse, Yôko Ogawa, nouvelles, recueil, littérature japonaise

    Babel, 1998

    "Dans La Piscine, la fille du directeur d’un orphelinat partage la vie quotidienne de tous les enfants de l’institution, exactement comme si elle non plus n’avait pas de famille. Deux plaisirs compensent cette situation : regarder un adolescent s’exercer à plonger dans la piscine, et tourmenter une petite fille dont les pleurs lui procurent un apaisement inégalable…"

    L'ambiance de cette première nouvelle est assez malsaine et dérangeante entre l'obsession de la jeune fille pour le corps du nageur et cette cruauté gratuite envers la petite fille, ça fait froid dans le dos.

    "Le corps souple et élancé de Jun traverse la couche superficielle de mes sentiments pour être absorbé au plus profond de mon être. Dés que sa silhouette apparaît entre les bulles, la surface ébranlée de l'eau suit le contour de ses épaules qu'elle recouvre comme un voile." page 10

    Les abeilles raconte l'histoire d'une jeune femme ayant inscrit son cousin dans la résidence universitaire où elle même a fait ses études. Cependant, la résidence n'est plus ce qu'elle était, un peu à l'image de son directeur.

    Une atmosphère inquiétante et bien étrange qui déconnecte un peu notre personnage de la réalité. Le fameux cousin disparaît. On imagine le pire mais ce qui est découvert n'est pas vraiment ce qu'on imaginait.

    Dans la troisième nouvelle, la narratrice observe la grossesse de sa sœur et le lien étrange qu'entretient cette dernière avec la nourriture.

    Cette grossesse est décrite sous un angle un peu froid. On se retrouve dans la tête de la narratrice qui imagine bien des choses. C'est un peu écœurant entre les nausées de la jeune femme et les orgies de confiture de pamplemousse.

    Dans l'ensemble, j'ai trouvé une belle écriture, des descriptions un peu mélancoliques, aux accents poétiques et de quoi perturber le lecteur ou la lectrice.
    Les fins de ces trois nouvelles sont évasives au possible et laissent errer l'imagination.

    | ***** |

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et Hilde

  • Chiisakobé #1

    Imprimer

     Pour notre rendez-vous "Manga", je vous propose de découvrir Chiisakobé de Minetarô Mochizuki.

    Chiisakobé, Minetaro Mochizuki, manga,

    D'après le roman de Shûgorô Yamamoto

    Éditions le lézard noir, 2015

    Shigeji, jeune charpentier, perd ses parents et l’entreprise familiale, «Daitomé», dans un incendie. Se rappelant les paroles de son père, « quelle que soit l’époque dans laquelle on vit, ce qui est important, c’est l’humanité et la volonté», il fait le serment de reconstruire Daitomé.

    Mais son retour à la maison natale s’accompagne de l’arrivée de Ritsu, amie d’enfance devenue orpheline et qu’il embauche comme assistante, et de cinq garnements au caractère bien trempé échappés d’un orphelinat. La cohabitation va faire des étincelles. Présentation éditeur

    chiisakobé,minetaro mochizuki,tome 1,manga,japon

    J'ai bien accroché et lu d'une traite le premier tome de cette série manga.

    Shigeji doit assumer ses nouvelles responsabilités, faire ses propres choix et on imagine à quel point ça doit être difficile. Avec sa longue chevelure et sa barbe bien fournie, il surprend un peu. Les personnages ont un sacré caractère, les enfants y compris même si tous ont un peu de mal à communiquer. Malgré les tragédies, c'est sans pathos et plutôt agréable à lire.

    Le père de Yûko est plus que bizarre! Je l'ai trouvé flippant avec ses photos voyeuristes et ses remarques déplacées.

    Pour ce qui est du graphisme, de jolis dessins fins et détaillés, des plans larges et rapprochés. C'est très plaisant.  

    Vivement la suite! J'ai maintenant envie de savoir comment ce jeune entrepreneur va gérer l'entreprise familiale ainsi que ses relations avec Yûko, Ritsu et les enfants.

    Une  série à poursuivre.

    logo mois au japon 01.jpg

    Challenge Un Mois au Japon Lou & moi

  • Tokyo Sanpo

    Imprimer

    La semaine dernière, j'ai feuilleté Tokyo Sanpo à la librairie, un régal pour les yeux! Même si je ne l'ai pas eu très longtemps entre les mains, j'avais quand même envie de vous en parler pour notre rendez-vous "La ville à l'honneur" dans le cadre du Challenge Un Mois au Japon.

    Tokyo Sanpo, Florent Chavouet, Japon, documentaire

    Florent Chavouet

    Éditions Philippe Picquier, 2009

    6 mois de croquis au pays du soleil levant

    tokyo sanpo,florent chavouet

    "Partir à la découverte de Tokyo, le nez au ras du trottoir et l’œil à l’affût, arpenter le bitume à hauteur d’homme et saisir les instants fugitifs, saugrenus et si caractéristiques dans leur étrangeté de la capitale du Japon."

    Si vous aimez les voyages livresques et le Japon, ce livre est fait pour vous. Direction Tokyo pour découvrir ses quartiers, ses habitants, sa culture. C'est superbement illustré, plein de petits détails, d’anecdotes et d'humour. Un sacré boulot d'observation et un ouvrage de très belle qualité qu'on feuillette avec plaisir.

    Tokyo Sanpo, Florent Chavouet, Tokyo Sanpo, Florent Chavouet,

    Ma photo étant floue et mal cadrée, j'ai emprunté le visuel de Lorraine.

    Peu de texte, mais des illustrations légendées, quelques bulles, tout passe par le dessin et c'est magnifique. Je regrette de ne pas pouvoir vous en montrer davantage pour le moment.

    Un superbe documentaire illustré qui ne devrait pas tarder à rejoindre ma bibliothèque. ♥

    logo mois au japon 01.jpg

    Challenge Un Mois au Japon Lou & moi