Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • Une Mystérieuse mélodie ou comment Mickey rencontra Minnie

    Imprimer

    Mr Hilde apprécie La Dynastie Donald Duck alors je lui ai offert cet album, découvert en librairie jeunesse, il y a quelques semaines. Hier, j'ai aperçu la couverture, et j'ai eu envie de découvrir à mon tour.

    Une mystérieuse mélodie, ou comment Mickey rencontra Minnie, Cosey, Walt Disney, BD

    Par Cosey, d'après Walt Disney

    Glénat, 2016

    Mickey doit écrire pour Big Boss un scénario tragique digne de Shakespeare avec Dog the Dog comme personnage principal mais dans le train il s'endort. A son réveil le précieux manuscrit a disparu et une drôle de mélodie lui trotte dans la tête...

    une mystérieuse mélodie,ou comment mickey rencontra minnie,cosey,walt disney,bd,glénat

    "Cosey a imaginé la rencontre entre Mickey et Minnie."

    C'est un bel album aux coins arrondis, avec de jolis dessins, et un aspect un peu ancien.

    Le fait de retrouver Mickey, Goofy, Dog the dog qui n'a pas encore le nom qu'on lui connaît aujourd'hui et d'autres personnages dans son entourage est joyeusement régressif. J'ai toujours eu un faible pour ce bon vieux Pluto.
    Et ce dernier n'est pas oublié dans cette BD. C'est une célébrité dans le monde du cinéma, il sauve des petits chats, va dans l'espace...

    La fameuse rencontre est originale, sans mièvrerie, on ne voit d'ailleurs que les chaussures de sa mystérieuse voisine dans le train.
    C'est distrayant, avec de l'humour et quelques rebondissements entre la perte du manuscrit et les projets de Goofy.

    une mystérieuse mélodie,ou comment mickey rencontra minnie,cosey,walt disney,bd,glénat Une aventure qui a tout pour plaire. Avec Mr Hilde on repartirait bien en si bonne compagnie.

    unMAXdeBD18mini.png

     Le rendez-vous BD de la semaine est chez Noukette.
    Le Challenge un max de BD en 2018 chez Kobaitchi dans la catégorie

  • Hypothermie

    Imprimer

    Je suis partie en Islande, pour le Read-A-Thon de Margotte et je ne regrette pas. 

    Hypothermie, Arnaldur Indridason, enquête, Erlendur, suicide, médium, Islande Hypothermie, Arnaldur Indridason, enquête, Erlendur, suicide, médium, Islande

    Arnaldur Indridason

    Une Enquête d'Erlendur

    Éditions A vue d’œil, 16/17 (Gros caractère)

    Médiathèque, logo

    Au bout de la corde bleutée, le cadavre de Maria. Un suicide ?
    Erlendur n’y croit pas. Il rouvre le dossier. La vie de la jeune femme est un théâtre d’ombres : médiums, insomnies glacées, terreurs nocturnes, les morts vivaient à ses côtés. Quand elle était enfant, son père s’est noyé sous ses yeux. En Islande, on murmure que les secrets les mieux gardés demeurent au fond des lacs

    Un chalet au bord d'un lac, un suicide, l'enregistrement d'une séance chez un médium, c'est la présence d’éventuels "fantômes" qui m'a motivée à choisir ce titre plutôt qu’un autre.

    L'enquête démarre car l'affaire remue des choses personnelles chez Erlendur et ce dernier prend quelques libertés vis-à-vis de l’institution pour mener ses investigations solo.
    En parallèle il poursuit ses recherches sur la disparition d'un lycéen et d’une jeune femme dont les enquêtes n’avaient rien donné à l’époque.

    rat d'hiver,challenge nordique,rat,lectures

    Photo prise pendant le RAT avec mon fidèle compagnon de lecture

    L'ambiance est feutrée et la lecture agréable. C’est une écriture qui semble apaiser le poids des évènements (un suicide, des disparitions... du lourd) et des souvenirs.
    Le cadre y est peut-être pour quelque chose :  les lacs, la neige, la montagne... une impression de calme. Je m'attendais à une atmosphère sombre et terriblement pesante mais ce n'est pas du tout le cas.

    J’ai donc fait connaissance avec Erlendur, personnage attachant, solitaire, à la vie familiale un peu éclatée et profondément marqué par la disparition de son frère.

    Des sujets difficiles sont abordés : la croyance d'une vie après la mort, le concept de mort imminente, la perte d’un proche, les secrets de famille. C'est assez captivant de se rapprocher de la vérité à travers les différents témoignages des proches de Maria. La psychologie des personnages est intéressante.

    Je n'ai pas une grande expérience en tant que lectrice de polars mais j'ai apprécié la résolution des différentes intrigues et leur dénouement.

    rat d'hiver,challenge nordique,rat,lectures

    Petit déjeuner/lecture pendant le RAT de Margotte

    Un très bon moment de lecture,  je repars en Islande prochainement.

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaisechallenge littérature nordique

    Lecture partagée dans le cadre du Mois du Polar organisé par Sharon

    et du Challenge littérature nordique de Margotte.

  • Jambalaya rouge et cornbread

    Imprimer

     Aujourd'hui, direction la Louisiane, je vous propose un jambalaya rouge accompagné de pain de maïs (cornbread).

    jambalaya rouge,cornbread

    Lire la suite

  • Instabook #1 : Le Bonhomme de neige, Jo Nesbo

    Imprimer

    Je vous propose un nouveau type de publication sur le blog : Instabook, pour partager des posts en provenance d'Instragram. Les commentaires peuvent être uniquement déposés sur l'interface Instagram.

    Je voulais vous (re)montrer mon livre/pistolet des éditions Folio : Lire n'est pas un crime!

  • Le Chat qui a tout vu

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une enquête avec le chat Mildred comme témoin principal!

    Le chat qui a tout vu, Sam Gasson, couverture

    Sam Gasson

    L'Archipel, 2018

    Suspense

    " Bruno, 11 ans, rêve de devenir détective privé, comme son père. Des sujets d’investigation, il en voit partout autour de lui !
    Lorsque la mère de son ami Dean est retrouvée assassinée, baignant dans une mare de sang, Bruno est bien décidé à mettre la main sur le coupable.
    Son arme secrète ? Sa chatte Mildred, seul témoin du crime grâce à la caméra miniature installée sur son collier. Mais Mildred a disparu…
    Tout semble accuser le père de Dean, un homme violent et jaloux, mais le voisinage de ce quartier a priori sans histoire cache quelques secrets inavouables… qui ne sauraient échapper à l’œil perçant d’un chat ! " Présentation éditeur

    Enquête dans un quartier résidentiel de Brighton...

    Je suis entrée sans difficulté dans l'histoire. Le style est fluide. L'intrigue évolue entre jeux d'enfants et suspects potentiels pour découvrir qui a commis ce crime. 
    Connaît on vraiment bien ses voisins? La réponse est non! Ce qu'on y découvre peut paraître effrayant et les monstres ne sont pas toujours ceux qu'on imagine. Un petit frisson paranoïaque ? Je vous propose  un bonbon au citron ou un petit caramel à la fraise de la confiserie de St Andrew's road.

    Le climat est un peu malsain, la violence des actes est bien réelle mais la présence de Bruno allège l'ambiance.
    Ce dernier joue au détective et se prend très au sérieux avec son petit carnet, à la recherche du moindre indice, guettant les faits et gestes de ses voisins, cherchant son chat qui a disparu au moment du meurtre. Déterminé le garçon! Bien que certains passages manquent un peu de crédibilité, ça reste captivant de suivre cette enquête et les chapitres défilent à un bon rythme.

    Un peu d'humour aussi, la déposition de Bruno après sa visite chez "Alan le fouineur" est à mon avis le passage le plus drôle du roman.

    Sinon, Mildred a un comportement typique d'un félin : indifférente, curieuse, jamais là où on l'attend mais proche tout de même de ses familiers et surtout utile pour l'enquête, enfin à condition de la retrouver!

    L'ensemble est vraiment bien ficelé, avec une bonne donne de suspense sur la fin jusqu'au dénouement. Avec Lotus, tous ces rebondissements nous ont bien distraits.

    le chat qui a tout vu,sam gasson,roman,suspense

    Un bon moment de lecture.

     Un grand merci à Mylène et aux éditions L'Archipel pour la découverte de ce roman.

    Mya Rosa a aussi enquêté avec Bruno et Mildred!

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaise

    Lecture partagée dans le cadre du Mois du Polar organisé par Sharon

  • Ratafia -2

    Imprimer

     L'appel du grand large, de la chasse au trésor s'est fait sentir et avec, une envie de reprendre la série Ratafia. Embarquez moussaillons!

    Ratafia, tome 2, Un zèle imbécile, BD

    Nicolas Pothier & Frédérik et Greg Salsedo

    Tome 2, Un Zèle imbécile

    Editions Milan, Collection [treizetrange], 2006

    Les BD sont maintenant éditées chez Glénat.

    A bord de la Kouklamou, on retrouve Capitaine, sa femme Monique Jeanne, et tout l'équipage dont le fameux Romuald toujours obnubilé par la chasse au trésor. Et ça tombe bien, trésor en vue mais les autochtones (ni tout à fait-vivants, ni tout à fait-morts) de l'île d'Hédogon n'en ont pas décidé ainsi et Charles et Walter (la partie de carte dans le tome 1) les suivent toujours pour reprendre le navire et les cartes. Ah ces fameuses cartes!

    "- Neuf cartes au trésor d'un coup, c'est un peu comme mourir, Capitaine.
    - Comment ça, Romuald ?
    - Ben, ça n'arrive qu'une fois dans la vie d'un pirate!"

    J'adore les conversations hautement intellectuelles et les bons mots qui fusent entre les pirates, ça me fait toujours rire.
    Le capitaine est un peu plus évolué que le reste de son équipages mais ses considérations un peu philosophiques laissent les autres sceptiques. Disons que la recherche du trésor n'est pas sa préoccupation principale. Il préfère la lecture, les spectacles... C'est plutôt drôle mais ça génère un peu de frustration chez les amateurs de pièces d'or.

    Les dessins sont dynamiques, ils me plaisent toujours autant : ça crie, ça explose, ça chante, c'est mouvementé et bourré d'humour.

    ratafia,tome 2,un zèle imbécile,pothier & salsedo,bd,pirates

    Cette série m'amuse beaucoup. Si vous aimez les aventures de pirates farfelues, les chasses au trésor qui tournent mal, un poil loufoques et les jeux de mots à deux balles (je suis bon public), alors procurez vous le premier tome de Ratafia, la bonne humeur est au rendez-vous.

    Le troisième tome : L'Impossibilité d'une île m'attend!

    Ratafia.jpg

    Le premier tome de Ratafia : 1. Mon nom est Capitaine

    unMAXdeBD18mini.png

     Le rendez-vous BD de la semaine est chez Moka.
    Le Challenge un max de BD en 2018 chez Kobaitchi dans la catégorie

  • Pax et le petit soldat

    Imprimer

    Attirée par ce renard et cette couverture, j'avais bien l'intention de ne pas le laisser dormir trop longtemps dans ma Pile A Lire.

    Pax et le petit soldat, Sara Pennypacker, roman, renard, guerre

    Sara Pennypacker

    Illustré par Jon Klassen

    Gallimard Jeunesse, 2017

    Dés 10 ans

    "La Guerre est imminente. [...]"

    Peter, est contraint d’abandonner le renard qu'il a élevé pour aller vivre quelques temps chez son grand-père, mais très vite, retrouver Pax devient une nécessité.
    Comment peut-on abandonner un compagnon dont on est inséparable? Son renard ne s'est jamais retrouvé seul, comment vas-t'il survivre, car même dans la forêt, en ces temps troublés, les animaux ne sont pas à l'abri.

    Quel déchirement au moment de l'abandon de Pax et cette urgence de retrouver ce renard avant qu'il ne lui arrive quelque chose! C'était ma grande frayeur tout au long de l'histoire, car vous imaginez bien que le jeune garçon ne parvient pas à parcourir aussi facilement que ça la grande distance qui le sépare de son compagnon ! C'est éprouvant.

    pax et le petit soldat,sara pennypacker,roman,jon klassen,amitié,guerre,renard

    On suit donc les deux aventures en parallèle : Pax qui tente de survivre dans la forêt auprès de ses congénères, bravant tous les dangers, espérant retrouver "son garçon" et Peter dans sa fuite désespérée.

    C'est un joli récit sur l’amitié, la nature, les relations que les humains peuvent entretenir avec les animaux, sur l'entraide, la guerre et les dégâts qu'elle peut faire.  

    Agréable à lire, avec de belles illustrations et des messages positifs, je pense qu'il saura séduire un certain nombre de lecteurs/lectrices.

    La fin est la meilleure fin possible à mon sens mais émotions fortes garanties.

    Une histoire émouvante et captivante, un coup de ♥.

    fox, renard,

  • Gâteaux aux raisins secs d'Asta

    Imprimer

    Je cherchais une recette pour le week-end du RAT nordique et Syl m'a proposé celle des gâteaux aux raisins secs d'Asta, extraite de « Crimes glacés » d’Anne Martinetti et Guillaume Lebeau, un livre de cuisine qui regroupe de nombreuses recettes qu’on trouve justement dans les polars nordiques. Je serais vraiment curieuse de feuilleter ce livre.

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaise

    Lire la suite