Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un assassinat de qualité

Imprimer

 Retour à Londres en compagnie de Ben Ross et de Lizzie Martin pour une nouvelle enquête!

Un assassinat de qualité, Ann Granger, Londres, Grands détectives, victorien,

Ann Granger

10/18, Grands détectives 2016 pour la présente édition

Série : Lizzie Martin & Ben Ross

- Un intérêt particulier pour les morts
- La curiosité est un péché mortel (Lu)
- Un assassinat de qualité
- Un flair infaillible pour le crime
- Le témoignage du pendu
- Le brouillard tombe sur Deptfort

Londres, 1867. Un soir d'octobre, alors que l'inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui, le fog tourbillonne et l'enveloppe telle une créature vivante.
Lorsque le brouillard se lève le lendemain, une femme gît assassinée dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d'un marchand d'art de Piccadilly.
Qu'avait-elle été faire à Londres cet après-midi ? Pourquoi avait-elle vendu sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ?
Alors que Ben poursuit son enquête, son épouse Lizzie se penche sur la vie privée d'Allegra et découvre plus d'une raison pour laquelle quelqu'un aurait voulu sa mort. Quatrième de couverture

Cette enquête démarre avec l'étrange rumeur d'un spectre du fleuve et ce brouillard rendant l'atmosphère encore plus inquiétante, propice aux crimes les plus sordides.

Deux points de vue, celui de l'inspecteur Ben Ross et celui de Lizzie avec les commentaires de Bessie, leur bonne qui est impliquée, cette dernière assistant aux réunions de tempérance du fascinant et louche révérend Fawcett, prônant l'abstinence face à la boisson.

On a un aperçu intéressant de la société londonienne à l'époque victorienne, moralisatrice, soucieuse des convenances : du riche Mr Benedict qui craint pour sa réputation, au petit balayeur aidant les dames à traverser dans le brouillard, pour gagner quelques pence.

L'intrigue est assez captivante, l'histoire d'Alegra Benedict m'a intéressée et tout s'enchaîne à un bon rythme : Confidences de prostituées, crimes, passages à la morgue, interrogations des éventuels suspects ou témoins, jusqu'au rebondissement final. Le dénouement n'était pas aussi "simple" que je l'imaginais. Je ne comprends pas, mes conclusions n'aboutissent jamais!

Enfin, je n'ai pas vu le temps passer, c'est une lecture très agréable.

J'ai déjà hâte de retrouver Ben et Lizzie. Affaire à suivre!

Le Mois Anglais, Angleterre, Londres, fête

Le Mois Anglais : Lou & Cryssilda

Commentaires

  • alors tout un polar a lire...cela promet so english quoi....

  • J'aime énormément cette série ! J'ai terriblement hâte de retrouver Lizzie et Ben pour une nouvelle aventure...

    Heureusement que tu n'es pas détective alors ;) J'adore quand un livre me surprend !

Les commentaires sont fermés.