Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Calendrier du Challenge "Un Mois au Japon" 2018

    Imprimer

    Cette année, l'agence de voyage Lou & Hilde vous a concocté un sacré programme et espère que vous vous êtes équipés de chaussures confortables pour participer à l'aventure en toute sérénité.

     RDV hebdomadaires :

    - Mercredi 4, 11, 18 et 25 avril : Manga

    - Vendredi 6, 13, 20 et 27 avril : Séance cinéma / Série

    - Samedi 7, 14, 21 et 28 avril : Album jeunesse avec le challenge Je lis aussi des albums

    - Dimanche 1, 8, 15, 22 et 29 : Délices du Japon avec la talentueuse Syl OU RDV gourmand littéraire ou cinématographique autour du thé 

    - Week-end du 13 au 15 avril (36H) : Read-a-thon

    RDV ponctuels :

    - La ville à l’honneur : lundi 2 avril

    - Un Amélie Nothomb se déroulant au Japon : mardi 3 avril

    - Plume féminine nippone au choix : jeudi 5 avril, La piscine - Les abeilles - La grossesse, Yôko Ogawa

    - Aki Shimazaki - Romans des cycles Le Poids des Secrets, Au cœur du Yamato, L’ombre du chardon : lundi 9 avril

    - Journée 100% zen : mardi 10 avril, Ranger, une pratique zen, Masuno Shunmyo

    - Journée du chat nippon : jeudi 12 avril, Les mémoires d'un chat, Arikawa Hiro

    - Le Tombeau des lucioles, le livre ou le film d’animation : lundi 16 avril

    - RDV Polar : mardi 17 avril

    - Plume masculine nippone au choix : jeudi 19 avril, Les Délices de Tokyo, Durian Sukegawa

    - RDV historique (en roman, reportage, film, essai...) autour de la 2e guerre mondiale ou de la bombe atomique : lundi 23 avril

    - Rencontre avec un Samourai : mardi 24 avril

    - Rencontre avec une Geisha, œuvre au choix : jeudi 26 avril

    - Rencontre avec des Yôkaï : lundi 30 avril, Dictionnaire des Yôkaï, Shigeru Mizuki

     Et bien sûr, les programmes libres sont tout à fait possibles aussi !

    Nous espérons que vous savourerez autant que nous ce mois japonais qui commence dans quelques jours !

    Rendez-vous le 1er avril !

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et Hilde

  • Les Enquêtes d'Enola Holmes -1

    Imprimer

     J'ai (ré)emprunté le premier tome d'Enola Holmes pour le Challenge British Mysteries.

    Enola holmes t1.JPG

    Nancy Springer

    Tome 1 - La Double Disparition

    Nathan, 2006, 2007

    Médiathèque, logo

    1888, la mère d'Enola Holmes disparaît subitement. La jeune de fille de quatorze ans, n'a d'autres choix que de contacter ses deux illustres frères aînés: Mycroft et Sherlock Holmes.
    La pension pour parfaire son éducation et faire d'elle une lady est envisagée, elle choisit alors de prendre la poudre d'escampette et de se rendre à Londres. En chemin, elle apprend la disparition d'un jeune duc, et décide de mener sa propre enquête.

    J'ai passé un excellent moment en compagnie d'Enola Holmes. Ce roman est d'abord très agréable à lire, bien écrit avec une intrigue principale intéressante et une intrigue secondaire, résolue à la manière de Sherlock Holmes. J'ai particulièrement aimé les passages où notre jeune détective décrypte les messages codés laissés par sa mère.
     
    Pas commodes les deux frangins Holmes mais heureusement Enola a plus d'un tour dans son sac et un certain sens de la débrouillardise. Les héroïnes de littérature jeunesse n'ont pas fini de nous surprendre!

    Une histoire assez captivante qui met en avant les difficultés de la condition féminine à l'époque victorienne, avec une jeune détective qui fait fonctionner sa cervelle et utilise ses rembourrages à sa manière.

    J'ai beaucoup apprécié cette lecture et j'ai hâte de découvrir la suite de ses aventures.

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Les scottish biscuits de Mrs Hudson

    Imprimer

     Aujourd'hui, je vous propose une assiette de scottish biscuits préparés par Mrs Hudson!

    scottish biscuits,gourmandises de syl,british mysteries

    Lire la suite

  • Rouge Toxic

    Imprimer

     Une nouvelle histoire de vampires de Morgane Caussarieu, forcément ça intrigue! Je me suis laissée tenter par Rouge Toxic.

    Rouge Toxic, Morgane Caussarieu, roman, vampires,

    Morgane Caussarieu

    Éditions ActuSF, 2018

     Roman Ado (Lycée)

    Je m’appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang. Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser.
    Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes.
    Et croyez-moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n’est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire... Mais d’elle ou de moi, qui sera le plus toxique ? Présentation éditeur

    J'ai découvert Morgane Caussarieu avec son premier roman Dans les veines, un récit trash, gore et efficace où "les gentils vampires n'existent pas". A l'époque, j'avais fait connaissance avec Gabriel (enfant vampire un peu sadique), Seiko et J-F, des personnages que nous retrouvons ici.

    Autant le dire tout de suite, c'est excellent! J'ai aimé suivre Faruk, et Barbara (alias Barbie qui est loin de vivre un conte de fée), de San Francisco jusqu'en Louisiane. Un petit clin d’œil à l’œuvre d'Anne Rice, on part chasser sur ses terres.
    Vampires, vie au lycée et magie vaudou, fonctionnent à merveille. On découvre le passé complexe des personnages, la trame de fond est costaude, on a de quoi se mettre sous la dent avec ce Rouge Toxic et ces expérimentations pour éradiquer les vampires.
    Une atmosphère tendue, la romance vampirique n'adoucit pas tellement l'ambiance mais on trouve un peu d'humour, à petite dose. Avec le recul, le rassemblement de gothiques dans les toilettes du lycée est assez drôle.

    "Je n'aimais pas la façon dont il prononçait mon surnom. Dans sa bouche, il sonnait vulgaire, un synonyme de "poupée". Et je n'avais rien de l'idiote blonde toujours souriante de Matel®, il allait falloir qu'il se l'enfonce profondément dans le crâne. Le plus en plastique de nous deux, c'était lui, avec son grain de peau trop lisse, sans l'ombre d'un bouton d'acné, et son accoutrement emprunté à un mannequin dans une vitrine". Page 66

    J'apprécie le style de Morgane Caussarieu, ses vampires cruels, parfois en manque d'humanité et ses humains pervers, parfois plus monstrueux que des créatures de la nuit. 
    De l'horreur, des corps qui se vident de leur sang, une histoire familiale glaçante, un bon roman moins éprouvant que le premier qui m'avait malmenée.

    Bien construit, passionnant jusqu'au bout, j’espère qu'on aura l'occasion de retrouver Barbara et Faruk prochainement.

    Un grand merci aux Éditions Actu SF pour ce très bon moment de lecture vampirique que je conseille aux amateurs/amatrices du genre.

    vampires,roman,morgane caussarieu

     Dans les veines

  • Rose et la maison du magicien #1

    Imprimer

     Aujourd'hui, dans le cadre du Challenge British Mysteries, je découvre Rose!

    Rose et la maison du magicien, Holly Webb, roman, Flammarion, littérature jeunesse, magie

    Holly Webb

    Flammarion, 2014 pour la présente édition

     Rose, environ dix ans est orpheline. Employée comme domestique chez un magicien (un alchimiste), elle y découvre l'existence de la magie, prenant conscience des dons qu'elle possède. Au même moment, des enfants disparaissent mystérieusement, des enfants de l'orphelinat comme son amie Maisie. Malgré les dangers, elle accepte de s'associer au jeune apprenti du magicien, Freddy pour tenter de les retrouver.

    Je me suis laissée happer par l'histoire de Rose. Destinée à un jeune public, je l'ai trouvée assez captivante. J'ai aimé la manière dont notre jeune héroïne découvre la magie dans l'étrange demeure d'Aloysius Fountain (ce nom me fait penser à l'oncle Aloysius dans Courtney Crumrin).

    L'ambiance est réussie, on se sent plongé à l'époque victorienne entre l'orphelinat, les convenances et l'organisation de la maisonnée : gouvernante, cuisinière, femme de chambre, homme à tout faire.

    Je me suis aussi attachée aux personnages, même la capricieuse Miss Isabella devient sympathique.

    Si tout cela semble bien gentillet, certains passages sont plus sombres et inquiétants. D'ailleurs, je ne m'attendais pas à tomber sur une créature aussi sinistre et cruelle.  Vivement la suite!

    Une jolie lecture offerte par Lou.

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Agatha Raisin : Randonnée Mortelle #4

    Imprimer

    J'ai eu la chance de gagner ce roman chez Lou il y a deux ans, ce qui m'a permis de faire connaissance avec Agatha Raisin.

    Agatha Raisin, Randonnée mortelle, M.C. Beaton, roman, enquête

    M.C. Beaton

    Randonnée mortelle, #4

    Albin Michel, 2016

    Agatha Raisin quitte Londres pour retourner dans les Cotswolds. Pas grand chose de neuf au village, jusqu'à ce que le corps sans vie de la représentante des Marcheurs de Dembley soit retrouvé sur les terres d'une grande propriété, celle de Sir Charles, c'est donc l'occasion pour Agatha de se rapprocher à nouveau de James pour mener l'enquête et partir en randonnée pour une petite remise en forme.

    J'avais hâte de découvrir les enquêtes d'Agatha Raisin, c'est chose faite! Commencer par le tome 4 n'est peut-être pas le plus judicieux pour comprendre les relations qu'elle entretient avec certains personnages mais au niveau de l'enquête, ça ne pose aucun problème.

    "Suivez mes conseils, consacrez-vous à la randonnée. C'est une occupation saine et tranquille. Une randonnée ne risque pas de se terminer par un meurtre." Page 59

    C'est assez distrayant et très agréable à lire. L'enquête m'a intéressée avec ses quelques rebondissements et sa petite intrigue autour des randonneurs qui ne cessent de s'accuser mutuellement, bonne ambiance dans le club!

    J'ai trouvé Agatha très soucieuse de son apparence, manquant parfois un peu de naturel mais c'est une héroïne attachante avec son franc-parler. C'est sur, elle n'a pas la langue dans sa poche et son extrême franchise, pas toujours appréciée m'a bien plu.

     Je suis impatiente de retrouver Agatha dans le tome 5, car il y a quand même anguille sous roche concernant la vie personnelle de notre Miss Marple contemporaine. 

    British mysteries 2016_2.jpgchallenges,2018,blogosphère,lectures

    The British Mysteries Month chez Lou
    Challenge Feel Good chez Soukee
    Challenge Fin de séries, chez Acr0

  • Poulet au curry

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose un poulet au curry en compagnie de Sherlock Holmes, de Watson et d'un mystérieux inconnu : monsieur Phelps que j'aimerais bien rencontrer.

    poulet au curry,recette,gourmandises de syl,sherlock holmes

    Lire la suite

  • Instabook #3 : Le Chat du cardinal

    Imprimer
  • Le Train de 16h50

    Imprimer

    Le train a du retard, j'ai dû décaler mes publications pour le Challenge British Mysteries! J'ai pioché ce titre dans la bibliothèque de Mr Hilde et il s'agit de ma première rencontre avec Miss Marple. 

    Le train de 16h50, Agatha Christie, roman policier

    Agatha Christie

    Éditions Le Masque

    Deux trains roulant à même vitesse semblent faire la course sur des voies parallèles. Soudain, par la fenêtre du compartiment voisin, Mme McGillicudy aperçoit un homme de dos en train d’étrangler une femme. Mais son train ralentit et la vision disparaît dans le lointain…

    En l’absence de corps et d’autres témoins, Mme McGillicudy, qui n’est pourtant pas sujette aux hallucinations, aura beaucoup de mal à convaincre la police qu’un meurtre a bien eu lieu dans le train de 16h50. Une seule personne pourrait l’aider, Miss MarplePrésentation éditeur

    L'enquête se déroule au sein de la famille Crakenthorpe (ou Crackenthorpe, mon édition est bourrée de coquilles) composée du père un peu acariâtre et avare : Luther, de ses trois fils (Cédric, Alfred et Harold), de sa fille (Emma) et de quelques proches de la famille.
    Lucy Eyelessbarrow se fait engager comme gouvernante à Rutherford Hall sur les conseils de Miss Marple et va remonter progressivement jusqu'à l'assassin.

    Il m'a fallu quelques chapitres pour accrocher et ensuite, je me suis laissée porter par l'enquête: découverte macabre, recherche d'indices jusqu'à Paris, fausse piste, nouveau meurtre, thé potentiellement empoisonné... et un final terrible avec le retour de Mme McGillicudy. Chouette ambiance même si ce n'est pas très rythmé!

    J'ai suspecté presque tous les personnages jusqu'au dénouement. Je dois reconnaître que Miss Marple est particulièrement douée et que l'inspecteur Craddock de New Scotland Yard est bien avisé de lui demander conseil.

     Un bon moment de lecture à renouveler avec d'autres enquêtes d'Agatha Christie.

    British mysteries 2016_2.jpg

    The British Mysteries Month chez Lou

  • Et vous, vous y croyez?

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose de découvrir "un petit tour de France des pratiques occultes" avec les éditions Robert Laffont et Babelio. N'ayant crainte, je ne me transforme en sorcière qu'au moment d'Halloween!

    Et vous vous y croyez, Hubert Prolongeau, esotérisme, Editions Robert Laffont

    Lire la suite