Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Comment je suis devenu Malcolm X

    Imprimer

    J'ai choisi ce titre à la librairie pour l'African-American History Month d'Enna et parce que l'Histoire des Afro-américains m'a toujours passionnée avec ses personnalités charismatiques, combattant pour la justice, défendant leurs droits et ses personnages de littérature ayant provoqué chez moi un sentiment de révolte et d'incompréhension devant tant d'injustices et de souffrances endurées (esclavage, ségrégation raciale, assassinats...)

    Comment je suis devenu Malcom X, Ilyasah Shabazz, Kekla Magoon, Editions Bayard

    Un roman écrit par Ilyasah Shabazz, la fille de Malcolm X et Kekla Magoon

    Bayard, 2017

    14 ans et +

    Les parents de Malcolm ont toujours poussé à réaliser ses rêves. Mais comment Malcolm Little peut-il continuer à espérer après le meurtre de son père et l’internement de sa mère en hôpital psychiatrique ? D’autant que ses professeurs lui rient au nez lorsque Malcolm leur confie vouloir devenir avocat.

    Devenu orphelin, privé de ses frères et sœurs, Malcolm décide de fuir ce monde dominé par les blancs, d’abord à Boston, chez sa demi-sœur, pour s’étourdir de musique, d’alcool et de danse, avant de partir à Harlem, et de devenir un escroc accompli. [...] Présentation éditeur

    Avec ce titre c'était l'occasion pour moi de découvrir la jeunesse de Malcolm X, (Malcolm Little), son enfance à Lansing, dans le Michigan entouré de ses parents et de ses frères et sœurs, les évènements qui précipitent l'éclatement familial, son départ pour Boston en 1940 et sa vie jusqu'en 1946.
    "La suite de son parcours est entré dans l'Histoire."

    Le récit n'est pas linéaire mais entrecoupé de flashback et assez rythmé.

    Une bonne partie de l'histoire, est consacrée à la fuite de son passé. Le quartier de Roxbury à Boston est une révélation pour Malcolm et sa consommation d'alcool, de drogue par la suite et ses trafics lui permettent de se forger une autre identité et ainsi d'oublier ses espoirs déçus et les paroles de son père, dont il ne sait quoi faire, ce dernier n'étant plus là pour leur donner un sens.

    "Mon image dans le miroir au-dessus du lavabo achève de me convaincre. Je suis un nouvel homme. page 166

    Prenant toujours plus de risques, il plonge progressivement dans la délinquance mais emprisonné, il doit faire face à de nouveaux questionnements et c'est ce qui va lui permettre de mener ses grands combats par la suite. Le roman s'achève avec cette prise de conscience et cette nouvelle force qui l'anime.

    "Mon destin n'est pas de me retrouver au cœur des injustices de ce monde, mais il n'est pas non plus de fuir. Mon destin est de lutter. Je ne suis pas capable de me tenir sur un ring mais, dans le monde, je sais me battre. Avec des mots. Avec la vérité." page 428

    C'est un roman émouvant et enrichissant. Les notes de l'auteur et les différentes remarques en fin d'ouvrage apportent un complément d'informations intéressant.

    Une lecture qui donne envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur la lutte de Malcolm X contre les injustices et la discrimination des Afro-américains.

    Challenge African American History Month proposé par Enna

      Challenge African American.jpg

    Un extrait gourmand qui évoque la soul food

    "Elle apporte les différents plats pendant que je mets le couvert pour nous deux. Du poulet frit, du gombo, des haricots verts et du pain de maïs. Notre festin habituel de cuisine du Sud." page 166

  • Fishcakes et épices cajun

    Imprimer

    Aujourd'hui au menu, une assiette de fishcakes avec un mélange d'épices cajun maison.

    fishcakes, soul food, poisson, recette américaine

     J'ai emprunté les recettes de Véro du blog Cuisine Métisse qui consacre plusieurs billets à la Soulfood.

    Recette : Momma cherri’s cajun seasoning – la poudre magique !

    épices cajun, mélange d'épices

    Recette extraite du livre de Momma Cherri, Momma Cherri’s Soul in a Bowl.

    50g de sel -10g de poivre blanc – 10g de poivre noir -10g d’ail déshydraté- 60g d’oignon frit – 10g de thym séché -10g d’origan séché – 10g de coriandre en poudre – 10g de cumin en poudre – 10g de paprika en poudre – 10g de piment de Cayenne en poudre – 6g de sucre en poudre – 6g de de noix de muscade en poudre - Mettre tous les ingrédients dans un blender. - Mixer finement jusqu’à obtenir une belle poudre homogène.

    La recette originale des fishcakes proposée par Véro

    Pour 4 personnes

    500g de pommes de terre cuites à la vapeur – 200g de cabillaud – 1 oignon émincé finement -une poignée de persil frais – 1 cuillère à café de Momma Cherri’s Seasoning – 1 piment rouge frais émincé finement – 2 cuillère à soupe de moutarde – 1 cuillère à café de sel – 1/2 cuillère à café de poivre fraîchement moulu

    Pour la panure : 50g de farine ordinaire – 100g de farine de maïs – sel et poivre

    - Faire cuire le poisson à peine 3 minutes dans une eau bouillante: il doit être à peine cuit pour rester tendre. Goutter.
    - Écraser les pommes de terre: selon les goûts, on peut laisser des gros morceaux ou au contraire mouliner finement.
    - Mélanger les pommes de terre avec le poisson coupé en petits morceaux et toutes les épices, herbes et moutarde.
    - Façonner des petites croquettes régulières, les rouler dans le mélange de farines salé.
    - Faire cuire dans un fond d’huile d’arachide bien chaude, quelques minutes sur chaque face, jusqu’à ce que les croquettes soient bien dorées partout.
    - Égoutter sur du sopalin, et déguster bien chaud, avec de la Sweet Chili Sauce et une petite salade.

    Les ajustements

    J'ai utilisé du colin à la place du cabillaud et je n'ai ajouté qu'une cuillère à soupe de moutarde.

    Je n'ai pas salé la panure et il m'en restait beaucoup. La prochaine fois, je diviserai les doses par deux.

    J'ai laissé cuire mes croquettes 5 minute sur chaque face, elles étaient bien dorées.

     Verdict

    Je n'aime pas trop le poisson et pourtant j'ai apprécié ces petites croquettes. J'aurais juste aimé qu'elles soient plus épicées.

    Les Gourmandes qui ont cuisiné ce week-end : Syl, Sandrion, Sharon, NathChoco, Béa, Isabelle, Enna, Les conteuses, Bidib, Nahe

      Challenge African American.jpgLes gourmandises de Syl.jpg

    Recette partagée dans le cadre des Gourmandises de Syl

    et du Challenge African American History Month proposé par Enna.

  • Le bonhomme de neige

    Imprimer

    J'ai commencé la lecture de ce polar norvégien pendant le Read-A-Thon de Margotte.

    Le bonhomme de neige, Jo Nesbo, thriller, roman, Folio policier

    Jo Nesbo

    Gallimard, Folio Policier, 2007

    Une Enquête de l'inspecteur Harry Hole

    7ème volet de cette série

    À Oslo, la première neige tombe sur la ville lorsqu’une mère de famille sans histoires disparaît, en pleine nuit. Seul indice, son écharpe retrouvée autour du cou d’un bonhomme de neige, mystérieusement apparu dans son jardin.

    La police n’a aucune piste jusqu’au jour où l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée «le bonhomme de neige», lui annonçant de nouvelles victimes.
    Pour chaque femme disparue, un bonhomme de neige apparaît…

    Derrière cette mise en scène macabre se cache un tueur diabolique, prêt à tout pour défier le célèbre Harry Hole.

    J'ai été happée par ce thriller d'une efficacité redoutable : disparations, mise en scène des meurtres, cadavres malmenés et un tueur en série froid et méthodique. L'atmosphère est angoissante, le suspense intense, et chaque bonhomme de neige apparaît comme un sinistre présage.
    Je reconnais avoir eu quelques difficultés à m'endormir certains soirs, surtout après la traque de Sylvia Ottersen dans la forêt, frissons garantis.

    Une enquête aux nombreux rebondissements entre interrogatoires, recherches d'indices dans la neige, de témoins et réveil des fantômes du passé.
    Des personnages qui intriguent, des suspects potentiels et un mobile glaçant. On croit avancer mais ce n'est pas toujours le cas.

    L'inspecteur Harry Hole lutte contre l'attrait du Whisky, est invité sur les plateaux TV et entretient toujours des relations avec son ex-femme, Rakel et le fils de cette dernière, Oleg avec qui il s'entend bien. C'est un personnage que j'ai envie de suivre.

    le bonhomme de neige,jo nesbo,polar nordique,thriller,harry hole

    Lire n'est pas un crime

    Les 584 pages de ce roman se tournent sans difficulté et pendre cette série en cours était une excellente idée.

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaisechallenge littérature nordique

    Lecture partagée dans le cadre du Mois du Polar organisé par Sharon

    et du Challenge littérature nordique de Margotte.

  • Instabook #2 : Comment je suis devenu Malcolm X

    Imprimer

     Lire (me) donne des ailes : Marque-page de la librairie La Courte Échelle

  • Une Mystérieuse mélodie ou comment Mickey rencontra Minnie

    Imprimer

    Mr Hilde apprécie La Dynastie Donald Duck alors je lui ai offert cet album, découvert en librairie jeunesse, il y a quelques semaines. Hier, j'ai aperçu la couverture, et j'ai eu envie de découvrir à mon tour.

    Une mystérieuse mélodie, ou comment Mickey rencontra Minnie, Cosey, Walt Disney, BD

    Par Cosey, d'après Walt Disney

    Glénat, 2016

    Mickey doit écrire pour Big Boss un scénario tragique digne de Shakespeare avec Dog the Dog comme personnage principal mais dans le train il s'endort. A son réveil le précieux manuscrit a disparu et une drôle de mélodie lui trotte dans la tête...

    une mystérieuse mélodie,ou comment mickey rencontra minnie,cosey,walt disney,bd,glénat

    "Cosey a imaginé la rencontre entre Mickey et Minnie."

    C'est un bel album aux coins arrondis, avec de jolis dessins, et un aspect un peu ancien.

    Le fait de retrouver Mickey, Goofy, Dog the dog qui n'a pas encore le nom qu'on lui connaît aujourd'hui et d'autres personnages dans son entourage est joyeusement régressif. J'ai toujours eu un faible pour ce bon vieux Pluto.
    Et ce dernier n'est pas oublié dans cette BD. C'est une célébrité dans le monde du cinéma, il sauve des petits chats, va dans l'espace...

    La fameuse rencontre est originale, sans mièvrerie, on ne voit d'ailleurs que les chaussures de sa mystérieuse voisine dans le train.
    C'est distrayant, avec de l'humour et quelques rebondissements entre la perte du manuscrit et les projets de Goofy.

    une mystérieuse mélodie,ou comment mickey rencontra minnie,cosey,walt disney,bd,glénat Une aventure qui a tout pour plaire. Avec Mr Hilde on repartirait bien en si bonne compagnie.

    unMAXdeBD18mini.png

     Le rendez-vous BD de la semaine est chez Noukette.
    Le Challenge un max de BD en 2018 chez Kobaitchi dans la catégorie

  • Hypothermie

    Imprimer

    Je suis partie en Islande, pour le Read-A-Thon de Margotte et je ne regrette pas. 

    Hypothermie, Arnaldur Indridason, enquête, Erlendur, suicide, médium, Islande Hypothermie, Arnaldur Indridason, enquête, Erlendur, suicide, médium, Islande

    Arnaldur Indridason

    Une Enquête d'Erlendur

    Éditions A vue d’œil, 16/17 (Gros caractère)

    Médiathèque, logo

    Au bout de la corde bleutée, le cadavre de Maria. Un suicide ?
    Erlendur n’y croit pas. Il rouvre le dossier. La vie de la jeune femme est un théâtre d’ombres : médiums, insomnies glacées, terreurs nocturnes, les morts vivaient à ses côtés. Quand elle était enfant, son père s’est noyé sous ses yeux. En Islande, on murmure que les secrets les mieux gardés demeurent au fond des lacs

    Un chalet au bord d'un lac, un suicide, l'enregistrement d'une séance chez un médium, c'est la présence d’éventuels "fantômes" qui m'a motivée à choisir ce titre plutôt qu’un autre.

    L'enquête démarre car l'affaire remue des choses personnelles chez Erlendur et ce dernier prend quelques libertés vis-à-vis de l’institution pour mener ses investigations solo.
    En parallèle il poursuit ses recherches sur la disparition d'un lycéen et d’une jeune femme dont les enquêtes n’avaient rien donné à l’époque.

    rat d'hiver,challenge nordique,rat,lectures

    Photo prise pendant le RAT avec mon fidèle compagnon de lecture

    L'ambiance est feutrée et la lecture agréable. C’est une écriture qui semble apaiser le poids des évènements (un suicide, des disparitions... du lourd) et des souvenirs.
    Le cadre y est peut-être pour quelque chose :  les lacs, la neige, la montagne... une impression de calme. Je m'attendais à une atmosphère sombre et terriblement pesante mais ce n'est pas du tout le cas.

    J’ai donc fait connaissance avec Erlendur, personnage attachant, solitaire, à la vie familiale un peu éclatée et profondément marqué par la disparition de son frère.

    Des sujets difficiles sont abordés : la croyance d'une vie après la mort, le concept de mort imminente, la perte d’un proche, les secrets de famille. C'est assez captivant de se rapprocher de la vérité à travers les différents témoignages des proches de Maria. La psychologie des personnages est intéressante.

    Je n'ai pas une grande expérience en tant que lectrice de polars mais j'ai apprécié la résolution des différentes intrigues et leur dénouement.

    rat d'hiver,challenge nordique,rat,lectures

    Petit déjeuner/lecture pendant le RAT de Margotte

    Un très bon moment de lecture,  je repars en Islande prochainement.

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaisechallenge littérature nordique

    Lecture partagée dans le cadre du Mois du Polar organisé par Sharon

    et du Challenge littérature nordique de Margotte.

  • Jambalaya rouge et cornbread

    Imprimer

     Aujourd'hui, direction la Louisiane, je vous propose un jambalaya rouge accompagné de pain de maïs (cornbread).

    jambalaya rouge,cornbread

    Lire la suite

  • Instabook #1 : Le Bonhomme de neige, Jo Nesbo

    Imprimer

    Je vous propose un nouveau type de publication sur le blog : Instabook, pour partager des posts en provenance d'Instragram. Les commentaires peuvent être uniquement déposés sur l'interface Instagram.

    Je voulais vous (re)montrer mon livre/pistolet des éditions Folio : Lire n'est pas un crime!

  • Le Chat qui a tout vu

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une enquête avec le chat Mildred comme témoin principal!

    Le chat qui a tout vu, Sam Gasson, couverture

    Sam Gasson

    L'Archipel, 2018

    Suspense

    " Bruno, 11 ans, rêve de devenir détective privé, comme son père. Des sujets d’investigation, il en voit partout autour de lui !
    Lorsque la mère de son ami Dean est retrouvée assassinée, baignant dans une mare de sang, Bruno est bien décidé à mettre la main sur le coupable.
    Son arme secrète ? Sa chatte Mildred, seul témoin du crime grâce à la caméra miniature installée sur son collier. Mais Mildred a disparu…
    Tout semble accuser le père de Dean, un homme violent et jaloux, mais le voisinage de ce quartier a priori sans histoire cache quelques secrets inavouables… qui ne sauraient échapper à l’œil perçant d’un chat ! " Présentation éditeur

    Enquête dans un quartier résidentiel de Brighton...

    Je suis entrée sans difficulté dans l'histoire. Le style est fluide. L'intrigue évolue entre jeux d'enfants et suspects potentiels pour découvrir qui a commis ce crime. 
    Connaît on vraiment bien ses voisins? La réponse est non! Ce qu'on y découvre peut paraître effrayant et les monstres ne sont pas toujours ceux qu'on imagine. Un petit frisson paranoïaque ? Je vous propose  un bonbon au citron ou un petit caramel à la fraise de la confiserie de St Andrew's road.

    Le climat est un peu malsain, la violence des actes est bien réelle mais la présence de Bruno allège l'ambiance.
    Ce dernier joue au détective et se prend très au sérieux avec son petit carnet, à la recherche du moindre indice, guettant les faits et gestes de ses voisins, cherchant son chat qui a disparu au moment du meurtre. Déterminé le garçon! Bien que certains passages manquent un peu de crédibilité, ça reste captivant de suivre cette enquête et les chapitres défilent à un bon rythme.

    Un peu d'humour aussi, la déposition de Bruno après sa visite chez "Alan le fouineur" est à mon avis le passage le plus drôle du roman.

    Sinon, Mildred a un comportement typique d'un félin : indifférente, curieuse, jamais là où on l'attend mais proche tout de même de ses familiers et surtout utile pour l'enquête, enfin à condition de la retrouver!

    L'ensemble est vraiment bien ficelé, avec une bonne donne de suspense sur la fin jusqu'au dénouement. Avec Lotus, tous ces rebondissements nous ont bien distraits.

    le chat qui a tout vu,sam gasson,roman,suspense

    Un bon moment de lecture.

     Un grand merci à Mylène et aux éditions L'Archipel pour la découverte de ce roman.

    Mya Rosa a aussi enquêté avec Bruno et Mildred!

    gâteaux aux raisins secs d'asta,recette islandaise

    Lecture partagée dans le cadre du Mois du Polar organisé par Sharon

  • Ratafia -2

    Imprimer

     L'appel du grand large, de la chasse au trésor s'est fait sentir et avec, une envie de reprendre la série Ratafia. Embarquez moussaillons!

    Ratafia, tome 2, Un zèle imbécile, BD

    Nicolas Pothier & Frédérik et Greg Salsedo

    Tome 2, Un Zèle imbécile

    Editions Milan, Collection [treizetrange], 2006

    Les BD sont maintenant éditées chez Glénat.

    A bord de la Kouklamou, on retrouve Capitaine, sa femme Monique Jeanne, et tout l'équipage dont le fameux Romuald toujours obnubilé par la chasse au trésor. Et ça tombe bien, trésor en vue mais les autochtones (ni tout à fait-vivants, ni tout à fait-morts) de l'île d'Hédogon n'en ont pas décidé ainsi et Charles et Walter (la partie de carte dans le tome 1) les suivent toujours pour reprendre le navire et les cartes. Ah ces fameuses cartes!

    "- Neuf cartes au trésor d'un coup, c'est un peu comme mourir, Capitaine.
    - Comment ça, Romuald ?
    - Ben, ça n'arrive qu'une fois dans la vie d'un pirate!"

    J'adore les conversations hautement intellectuelles et les bons mots qui fusent entre les pirates, ça me fait toujours rire.
    Le capitaine est un peu plus évolué que le reste de son équipages mais ses considérations un peu philosophiques laissent les autres sceptiques. Disons que la recherche du trésor n'est pas sa préoccupation principale. Il préfère la lecture, les spectacles... C'est plutôt drôle mais ça génère un peu de frustration chez les amateurs de pièces d'or.

    Les dessins sont dynamiques, ils me plaisent toujours autant : ça crie, ça explose, ça chante, c'est mouvementé et bourré d'humour.

    ratafia,tome 2,un zèle imbécile,pothier & salsedo,bd,pirates

    Cette série m'amuse beaucoup. Si vous aimez les aventures de pirates farfelues, les chasses au trésor qui tournent mal, un poil loufoques et les jeux de mots à deux balles (je suis bon public), alors procurez vous le premier tome de Ratafia, la bonne humeur est au rendez-vous.

    Le troisième tome : L'Impossibilité d'une île m'attend!

    Ratafia.jpg

    Le premier tome de Ratafia : 1. Mon nom est Capitaine

    unMAXdeBD18mini.png

     Le rendez-vous BD de la semaine est chez Moka.
    Le Challenge un max de BD en 2018 chez Kobaitchi dans la catégorie