Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca

Imprimer

Aujourd'hui, pour notre rendez-vous sorcellerie, je vous parle des deux sorcières qui ont marqué ma jeunesse : La Sorcière de la rue Mouffetard et  La Sorcière du Placard aux Balais!

la sorcière de la rue mouffetard,la sorcière du placard au balais,pierre gripari,contes,sorcières,challenge halloween 2017,halloween

Pierre Gripari

Gallimard, Folio Junior, Édition Spéciale, 1992 pour mon édition

Sorcières de ma jeunesse...

J'étais à l'école primaire, une enseignante était venue remplacer notre maîtresse absente. Dans ses affaires, elle avait ce livre:  La Sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca. Elle nous avait lu deux contes de ce recueil, le temps de son remplacement.
Je me souviens avoir été captivée et amusée par ces histoires de sorcières. J'ai acheté le livre quelques années plus tard.

Ma préférée est La Sorcière du Placard aux balais. Elle raconte l'histoire de Mr Pierre. Ce dernier achète une maison hantée par une sorcière se trouvant dans le fameux placard, vous l'aurez deviné. Pour la faire sortir, oh grand malheur, il suffit d'une petite chansonnette innocente: "Sorcière, sorcière, prend garde à ton..." mais une fois le dernier mot prononcé, il faut assumer sinon la sorcière vous emporte.

Ces histoires sont très courtes, dix pages pour la première et une vingtaine pour la seconde, illustrations comprises. C'est drôle, les autres contes présents dans le recueil n'ont jamais beaucoup attiré mon attention. Je suis surtout attachée à ces deux là.

La sorcière de la rue Mouffetard, quant à elle, est une sorcière "vieille et laide" qui doit manger une petite fille à la sauce tomate pour devenir "jeune et belle", c'est le journal des Sorcières qui le dit. Et ça tombe bien, dans le quartier, il y a la petite Nadia dont le papa tient l'épicerie et vend justement de la sauce tomate mais c'est sans compter la ruse de son petit frère Bachir...

Je me rends compte à quelle point les sorcières sont malignes mais elles négligent souvent des détails importants qui précipitent leur fin. C'est le cas dans ces deux histoires qui restent agréables à lire. A haute voix, en y mettant le ton, c'est encore mieux!

Je  les ai relues avec plaisir et je vous invite à les découvrir si ce n'est pas déjà fait.

logo, Challenge Halloween 2017, sorcières

Logo réalisé par Pedro
Challenge Halloween, Lou & Hilde

Commentaires

  • Rien que de lire "Sorcière, sorcière..." j'ai la chanson en tête (j'avais la cassette audio à l'époque ^^). J'adore ce bouquin, j'adorerai le relire, je suis sûre que je ne serai pas déçue avec celui-ci :D

  • Je ne connais pas Hilde ! Pourtant c'est un classique jeunesse. Je note pour notre prochain voyage.

  • Souvenirs !! Qu'est-ce que j'ai pu les lire ces histoires ! A mes deux enfants, à mes élèves... ça marche à fond !! "sorcière, sorcière, prends garde à ton... !"

  • Rhô un classique jeunesse ;) Je le relirai bien tiens! *Anne*

  • Rhooo mon livre (enfin un des) de mon enfance!!!
    Tu me fais penser que ma filleule à maintenant l'âge pour les lire :-)

  • Moi j'aime bien la fée du robinet :o) Et cette collection ! Je me souviens des illustrations très chouettes.

Écrire un commentaire

Optionnel