Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un petit pot de lemon curd

    Brunch à Londres.jpgJ'ai trouvé ma recette de lemon curd dans Brunch à Londres de Joséphine Bennet aux Éditions Mangeclous (2010).

    Chaque double page de ce livre contient une recette, un photomontage (mais aucune photo du plat préparé) et des anecdotes sur la culture britannique et plus particulièrement londonienne.

    Depuis que je suis allée à Londres, ce livre évoque aussi des souvenirs. Je le redécouvre sous un nouvel angle et c'est très agréable de s'y replonger.

    Jusqu'à maintenant, j'achetais mon lemon curd en pot mais ce week-end, j'ai pris la décision de me lancer et on peut dire que dans un premier temps, ce fut un flop total.
    Après vingt minutes au bain-marie et un passage assez long au frigo, je me suis retrouvée avec une sorte de jus de citron avec une croute un peu épaisse sur le dessus! Oh ... my ... god!

    Lemon curd.jpg

    Un peu agacée, j'ai remis le mélange directement dans la casserole avec une cuillère à café de maïzena et j'ai porté le tout à ébullition jusqu'à ce que ça épaississe. La texture est devenue beaucoup plus agréable. Lucky Hilde!
    Enfin, un point important: le zeste de citron doit être très finement râpé sous peine de sentir des petits morceaux, ce qui n'est pas toujours très agréable.
    Les invité semblent avoir apprécié, moi aussi, le pot est vide et j'ai déjà envie d'en préparer à nouveau en tentant de l'améliorer. Happy end!

    lemon curd,mois anglais,gourmandises de syl

    J'ai préparé une petite verrine: gâteau sec, lemon curd et chantilly pour le samedi soir, c'était bien gourmand.

    lemon curd,mois anglais,gourmandises de syl

    Régalez-vous chez: Syl, Sandrion, Marion, Béa, Estellecalim, LilasViolet,

    London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Lu dans le cadre du Mois Anglais organisé par Lou et Cryssilda 

    soupe asiatique,cuisine,ponyo

    Les Gourmandises de Syl

     
     

    Enregistrer

  • Crème anglaise

    C'est le début du Mois Anglais, je pose donc mes valises à Londres avec ce roman prêté par ma soeur. La couverture m'a tapée dans l’œil.

    Crème-anglaise-9782264063724.jpg

    Kate Clanchy

    10/18, 2015

    « Géant de la littérature recherche jeune homme pour pousser sa chaise à roues. Logé, nourri, chambre individuelle à Hampstead. »

    Du fin fond de son Écosse natale, le jeune et naïf Struan décide de tenter l’aventure londonienne… et répond à l’annonce de Philip Prys.
    Suite à une attaque, ce dernier enrage, coincé à l’intérieur de son propre corps. Rien à attendre ni de ses enfants, ni de son ex-femme, ni même de sa jeune épouse.
    Commence alors un été riche en bouleversements pour la maisonnée comme pour le monde qui l’entoure.
    Nous sommes en 1989, l’année où le jeune Struan perd son innocence et apprend : le règne des faux-semblants et de l’hypocrisie, les familles délitées, les limites de la gentillesse et celles du talent.  Présentation éditeur

    "Satire sociale féroce [...]"

    Un séjour à Londres, est toujours un plaisir que ce soit en littérature ou dans la vraie vie alors je me suis engagée sans arrière-pensée dans ce roman, que je souhaitais surtout divertissant.
    L'humour est bien au rendez-vous, un brin corrosif et pas toujours du meilleur goût. La sauce anglaise pique un peu.

    Les personnages ne sont pas épargnés par la critique souvent acide. D'ailleurs soyons honnête, aucun n'est réellement attachant. Ils dégagent presque tous quelque chose de superficiel, ou un peu pitoyables, voir les deux. Struan dénote terriblement, quant à Philip Prys, une mauvaise langue pourrait dire qu'il n'a que ce qu'il mérite! L'humour noir anglais c'est contagieux!

    L'accent est mis sur les relations familiales, et sur ce qui relie les gens, les membres d'une famille, quand l'équilibre semble rompu ou sur le point de se rompre définitivement. Difficile de préciser ici tant la situation semble désespérée.
    Le père n'est plus que l'ombre de lui-même, et tout ce qui se passe autour semble être un véritable gâchis humain et pourtant la vie suit son cours, révélant la nature profonde des uns et des autres. 

    La fin est aussi ironique que le reste de du roman, cruelle mais réussie à mon goût en matière d'humour noir. Malgré tout ce que j'ai pu dire précédemment, la lecture reste agréable et c'est suffisamment rythmé pour ne pas s'ennuyer. Just try!

    Hampstead heath.jpg
    Hampstead Heath

    Source: dailymail.co.uk

    L'ambiance londonienne n'est pas à la hauteur de mes espérances mais j'ai quand même repéré l'étang d'Hampstead Heath pour piquer une tête cet été.

    London calling!

    mois anglais,challenge,culture britannique

    Lu dans le cadre du Mois Anglais organisé par Lou et Cryssilda 

    Enregistrer