Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dewey

Dewey étant un chat de bibliothèque, il aurait pu rester confortablement installé dans ma Pile A Lire encore un petit moment mais j'ai troublé sa tranquillité au début des vacances de Pâques.

Dewey.jpg

Vicki Myron avec la collaboration de Bret Witter, 342 pages

L'arrivée de Dewey, petit chaton abandonné va bouleverser la vie de la bibliothèque municipale de Spencer, petite ville de l'Iowa et ses usagers. Vicki nous raconte comment ce gentil chat a pris ses marques, elle nous parle aussi de l'histoire de Spencer, petite ville rurale qui subit la crise de plein fouet, et évoque également sa famille, ses difficultés.

Cette histoire m'a touchée. Comment ne pas s'attacher à ce petit chaton devenant petit à petit le chat des usagers, sur plusieurs générations?
Il semble attirer un nouveau public à la bibliothèque, son histoire se diffuse dans le monde entier. 
Ses habitudes sont décrites dans les moindres détails. On y découvre son goût insatiable pour les élastiques, ses places préférées dans la bibliothèque. C'est aussi un chat très difficile mais je ne vous en dis pas plus.
Ses bienfaits sont cités en exemple, tout ce qu'il apporte aux gens, aux adultes, aux enfants  valides et en situation de handicap, l'école accueillant parfois des classes adaptées.
Dewey semble s'être parfaitement adapté à son environnement et plus encore. Au fil des pages, on trouve quelques photos en noir et blanc du beau Dewey.

dewey,vicki myron,roman,chat,bibliothèque

Évidemment, ça sent un peu les bons sentiments, je ne peux pas dire le contraire. Au tout début, je me suis demandée, si je n'allais pas m'ennuyer car le style est très descriptif et le rythme plutôt lent mais ce ne fut pas le cas.
J'ai trouvé la lecture agréable dans l'ensemble même si j'ai mal vécu la dernière partie du livre. La fin d'une histoire c'est forcément un peu triste mais en plus l'auteur mentionne la perte de ses proches, rendant les choses encore plus poignantes.

Un roman émouvant, une belle histoire pour les amateurs de chats, de bibliothèque, qui tire un peu trop sur les mes glandes lacrymales.

Commentaires

  • Oui, c'est le souvenir que j'en garderai aussi.

  • J'ai beaucoup aimé l'histoire mais certains passages m'ont tellement attristée...

  • Je ne l'ai pas lu, mais j'ai une lectrice fan de chats et je pense qu'on va l'acheter. Je ne savais pas que ça parlait d'un chat en bibliothèque. Et au boulot, on avait tellement envie d'en adopter un

  • J'espère que tu auras l'occasion de le lire, ça doit être une chouette expérience d'adopter un chat en bibliothèque.

  • Trop irrésistible cette histoire de chat de bibliothèque, ça fait longtemps qu'il me tente, il faut absolument que je le commande mais c'est vraiment aussi triste que ça ? J'avoue que ça me retiens un peu... Bon week end Hilde, bisous

  • Oui, certains passages sont tristes mais ça vaut quand même le coup d'être lu, c'est une belle histoire avant tout.

  • Je suis en train de le lire et j'appréhende la suite car personnellement, je vis toujours la perte d'un chat comme un drame... On verra bien...

  • Je te souhaite une bonne lecture Northanger. Comme je disais à L'Or, certains passages sont vraiment durs mais c'est la vie, quelque part.

Écrire un commentaire

Optionnel