Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Challenge Halloween 2015: La randonnée infernale

    Challenge Halloween 2015.jpg

    Amis blogueurs, fidèles à nos échappées diaboliques ou nouveau venu, soyez les bienvenus!

    Pour la sixième année consécutive, le Challenge Halloween vous emmène en voyage. Préparez-vous à frémir une nouvelle fois !

    Nous vous invitons comme chaque année à partager du 1er octobre au 5 novembre vos billets thématiques: que vous souhaitiez participer une fois, plusieurs fois voire tous les jours, faites-vous plaisir!

    Lire la suite

  • Wilt 1

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un roman de Tom Sharpe que j'ai offert et qui s'est finalement retrouvé dans ma Pile A Lire. C'est assez inhabituel que les livres reviennent lorsqu'on les offre et ce n'est pas forcément bon signe.

    wilt 1,tom sharpe,roman,humour

    Tom Sharpe
    Je garde un très bon souvenir du Cru de la comtesse.
    10/18, 1976, 2005
    289 pages

    Londres...

    "Henry Wilt est à bout. La quarantaine passée, chaque jour lui rappelle sa médiocrité. Une carrière au point mort, des étudiants dégénérés, et Eva sa femme, qui ne rate jamais une occasion de le rabaisser."
    Sans oublier les voisins pervers: Sally et Gaskell, influençant Eva et Judy la poupée gonflable qui va rendre la vie d'Henry impossible.

    "Certain que le monde lui refuse depuis longtemps une gloire bien méritée, Henry décide donc d'agir et de supprimer celle qui a fait de sa vie un véritable enfer." 

     Anecdote livresque

    Il y a quelques années, j'avais acheté ce roman pour mon père, hospitalisé. Ne connaissant pas bien ses goûts littéraires (je ne l'avais jamais vu lire autre chose que ses revues économiques), une vendeuse en librairie m'avait donc conseillé plusieurs titres et parmi eux se trouvait le fameux Wilt 1, qu'il pouvait apprécier, étant proche du monde éducatif.
    Je m'étais laissée convaincre, ma première lecture de Tom Sharpe restant un souvenir sympathique.

    Flop total, mon père me l'a rendu rapidement, me faisant comprendre qu'il n'avait pas aimé, mais sans entrer dans les détails et insistant sur le fait, qu'il avait en revanche beaucoup apprécié le roman de Christian Signol, offert le même jour.

    wilt 1,tom sharpe,roman,humour

    Sur le moment, je me suis demandée ce qui avait pu lui déplaire au point de me le rendre si vite. La couverture à l'époque était moins explicite, plus sobre aussi.
    J'étais loin d'imaginer que j'avais offert une histoire de poupée gonflable à mon père et qu'elle finirait par revenir dans ma Pile A Lire. So shoking!

    **********

    C'est vrai que je ne m'attendais pas à trouver un humour aussi graveleux, allant au delà des affaires de couples habituelles avec des réflexions parfois obscènes, un vocabulaire assez grossier, servant une histoire complètement délirante, voir un peu absurde. Je comprends que "Papa" n'ait pas aimé le style. Et puis, l'humour, c'est tellement personnel.

    Malgré un côté burlesque indéniable et quelques scènes particulièrement comiques et cocasses, ce ne fut pas très distrayant, pour moi non plus.
    Les personnages me semblaient fades et j'ai senti croître un certain désintérêt pour ce qui leur arrivait, c'est à dire rien de vraiment passionnant.
    Eva et Henry ne forment pas un couple très charismatique, leur quotidien est ennuyeux, et pour couronner le tout, le rythme est assez lent

    Au moment où j'envisageais d'abandonner (c'est pourtant assez rare que je déclare forfait), je suis allée lire le dernier chapitre, qui a titillé ma curiosité et m'a donné envie de découvrir ce qui s'était passé entretemps pour que ça se termine ainsi.
    Bref, contrant les longueurs, j'ai survolé et pioché les détails qui m'intéressaient: ce qu'on découvre sous le ciment, les détails de l'enquête, le changement d'attitude d'Eva...
    Les quelques rebondissements de l'affaire sont assez inattendus et suffisamment saugrenus pour entretenir un peu  le suspense.

    Avec le recul, je me rends compte du potentiel comique de l'histoire mais ce n'est pas suffisant pour me donner envie de lire Wilt 2, pas tout de suite en tout cas.
    D'ailleurs, on peut tout à fait en rester là, aucune intrigue ne repart à la fin, à ma connaissance.

    Je reviendrai vers cet auteur qui m'avait tant amusée la première fois. Tom Sharpe et l'humour anglais n'ont pas fini de me surprendre.

    terry pratchett,masquarade,tome 18,roman,fantasy

      A Year in England chez Titine

     

  • Mes repérages d'Halloween #1 en VO

    Ils me tentent tous. I want it all!

    halloween,repérages,vo,littérature jeunesse

    • Zombie in love 2+1, Kelly DiPucchio - pictures by Scott Campbell, Simon&Schuster, 2014
      J'avais complètement craqué sur le premier. -> 4/8 ans

    • The Haunted Library: The Ghost in the Tree House, Dori Hillestad Butler, Aurore Damant, Grosset & Dunlap (Penguin), 2016 -> 6/8 ans - Date d'édition du premier tome de cette série: 2014

    • Fright Club, Ethan Long, Bloomsbury USA, 2015
    • Pete the cat: Five Little Pumpkins, James Dean, Harper Collins, Juillet 2015 -> 4/8 ans

    halloween,repérages,vo,littérature jeunesse

    • It's the Great Pumkin, Charlie Brown, Charles M. Schulz, adapted by Kara McMahon Scott Jeralds, Simon&Schuster, juillet 2015 -> 4/8ans
    • Black Day: The Monster Rock Band, Marcus Sikora, Mardra Sikora, Noah Witchell, Barnes & Noble, 2015 -> All ages

    • Moonlight The Halloween Cat, Cynthia Rylant, Melissa Sweet, HarperCollins, 2003 -> 4/8 ans
    • Dixie O’Day and the Haunted House, Shirley Hughes (UK), Random House Children, Septembre 2015

    halloween,repérages,vo,littérature jeunesse

    • Ghost Stories, Usborne Illustrated, Octobre 2015

    • Pumpkin Day!, Candice Ransom, Erika Meza, Random House Kids, juillet 2015 -> 4/6 ans

    --> Les tranches d'âge sont purement indicatives et proviennent des sites des maison d'édition.

  • Harry Potter et l'Ordre du Phénix

    Je suis passée par la boutique Harry Potter à Londres (St-Pancras). A mon retour, on a joué au Trivial Pursuit (en VO). Résultat, j'ai sorti le cinquième tome de la bibliothèque pour poursuivre ma relecture entamée l'an dernier.

    20150814_184250.jpg

    J.K. Rowling

    Gallimard Jeunesse, 2003

    976 pages

    Des détraqueurs à Little Whinghing? Impossible et pourtant, c'est le début des ennuis pour Harry, passant l'été, chez les Dursley. Très peu de personnes croient au retour de Voldemort, il doit faire face à un certain mépris.

    Le Cercle du Phénix, réuni à l'origine pour lutter contre Voldemort, s'est reconstitué.  Malheureusement, Harry est un peu tenu à l'écart, Dumbledore semble l'éviter, sa cicatrice le fait souffrir et certaines visions semblent le relier directement au mage noir.

    C'est aussi l'année des BUSE (Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire) pour les élèves de cinquièle année.
    Ces examens importants pour leur avenir ont lieu dans un climat déplaisant, le ministère de la magie s'immisçant de plus en plus dans la vie de l'école, avec aux commandes: l'horrible Dolores Ombrage, professeur de défense contre les forces du mal et Grande Inquisitrice de Poudlard mais tout le monde n'a pas encore capitulé.

    Voilà une relecture qui reste passionnante! Retrouver l'univers d'Harry Potter est toujours plaisant, bien que ce tome soit particulièrement sombre.
    Harry ressent énormément de colère, de souffrances et d'anxiété tout au long du roman. L'ambiance est donc assez pesante entre les punitions d'Ombrage, les cauchemars d'Harry qui se révèlent parfois dramatiques, l'absence d'Hagrid ...
    La fameuse scène avec Dumbledore, éclairant la destinée d'Harry, grâce à la prophétie, lui permet aussi d'extérioriser le ressentiment accumulé. Un passage dérangeant et un peu triste.

    N'oublions pas les bons moments, par exemple lorsqu' Harry découvre qu'une partie du cercle du Phénix est venue le chercher chez les Dursley, le soutien qu'il obtient lors de la création de l'Armée de Dumbledore, sans oublier l'amitié presque inconditionnelle de Ron et Hermione. 
     
    J'ai aussi noté quelques passages mémorables: le départ "feu d'artifice" des jumeaux Weasley, l'entretien d'orientation d'Harry avec Minerva McGonagall bien remontée contre Dolores Ombrage (ça soulage vraiment), la disparition de Dumbledore avec une citation qui clôt le chapitre et que j'adore en VO et en VF: 

    "Voyez-vous, monsieur le ministre, il y a bien des sujets sur lesquels je suis en désaccord avec Dumbledore... Mais il faut lui reconnaître qu'il ne manque pas de style..."

    A chaque lecture, je redécouvre des détails oubliés, je me suis plusieurs fois tournée vers Mr Hilde en lui demandant s'il se souvenait de telle ou telle chose.

    Tout s'imbrique parfaitement, ce cinquième tome est captivant, il m'a parfois entraînée jusque tard dans la nuit. On se retrouve pour le sixième tome, dans quelques temps.

    logo, challenge culture geek, 2015

     Challenge Culture Geek organisé par Sofynet & Hilde

    terry pratchett,masquarade,tome 18,roman,fantasy

      A Year in England chez Titine

  • Londres, vendredi 24 juillet

    Journée pluvieuse, journée heureuse mais un peu moins de photos!
    Au programme The National Gallery, Covent Garden, Forbidden Planet...

    voyage à londres, Londres,

    Lire la suite

  • Le Dernier Apprenti Sorcier -1

    Valeriane (en VO), et moi (en VF) avons plongé (la tête la première) dans Les Rivières de Londres, le premier tome de la saga de Ben Aaronovitch: Le Dernier Apprenti Sorcier.

    Les rivières de Londres.jpg
    J'ai lu - Nouveaux millénaires - 2012

    Merci à Typhania qui m'a permis de découvrir le début de cette série. ;) J'en profite pour faire un petit clin d’œil aussi à Yoda et Sofynet qui ont lu et chroniqué ce premier tome, cette année dans le cadre de nos découvertes d'auteurs.

    Londres, Covent Garden, un artiste de rue, éméché, découvre un cadavre à la tête décapitée. Peter Grant, stagiaire de la police,  est chargé de surveiller la scène de crime.

    Au petit matin, il fait une étrange rencontre: un fantôme qui lui fournit des informations à propos du meurtre.

    C'est le début d'une enquête difficile qu'il va mener avec Nightingale, un sorcier qui a décidé de former Peter.

    Mener l'enquête avec Valeriane, au côté de Peter Grant et Nightingale était très agréable. Chapitre par chapitre, on a bien disséqué ce premier tome (une véritable autopsie), émettant des hypothèses, réagissant sur tel ou tel passage, notant citations et références, elles sont nombreuses (des boutiques londoniennes, aux références littéraires) et partageant nos impressions. Bref, ce fut une lecture particulièrement stimulante et enrichissante.

    De plus, j'ai adoré me promener dans les rues de Londres, découvrir certains quartiers, avant même d'y avoir mis les pieds. Ils auraient presque pu fournir un plan de Londres avec ce premier tome.

    D'ailleurs, lors de mon séjour londonien, certains endroits cités me sont revenus en mémoire. J'ai même eu un flash sur le panneau d'un Pub Punch & Judy, à Covent Garden! La photo est de mauvaise qualité mais tant pis, c'était juste amusant par rapport à l'intrigue.

    le dernier apprenti sorcier,les rivières de londres,ben aaronovitch,roman

    Pour en revenir au roman, l'ambiance est assez originale, avec des personnages énigmatiques, je pense notamment aux incarnations de rivières et aux différentes créatures présentes: Beverley, Molly, Mother Thames...
    De la magie évidemment, une histoire de revenants et pas mal d'humour, mais aussi de l'action et du suspense, on ne s'ennuie pas.

    Bref, malgré quelques zones d'ombre, c'est un cocktail qui me plaît. Même en VF la relecture de certains passages s'est imposée, l'histoire partant un peu dans tous les sens et les intrigues se multipliant. Heureusement, à la fin de ce premier tome, on obtient quelques réponses satisfaisantes.

    Dans l'ensemble, j'ai trouvé ce roman plutôt bien rythmé, l'écriture est agréable, c'est une belle découverte. Le tome 2 est dans ma PAL et je pense qu'on ne tardera pas à poursuivre.

    terry pratchett,masquarade,tome 18,roman,fantasy

      A Year in England chez Titine

    logo, challenge culture geek, 2015

    Challenge Culture Geek organisé par Sofynet & Hilde

    logofindeserie.png

    Et une nouvelle série pour le Challenge d'Acr0

    Logo rencontre troisième type.jpg

    C'est aussi notre découverte d'auteur du mois de

    Enregistrer

  • Ghost Hunt

    C'est un peu par hasard que j'ai découvert Ghost Hunt, une série animée japonaise ayant pour thème: la chasse aux fantômes. C'est aussi ma première participation au Mois O-Bon.

    ghost-hunt_760_1280.png

    Lire la suite

  • Literary Listography

    Aujourd'hui, je m'adresse aux amoureux des livres et des listes. J'ai ramené de Londres cette Literary Listography. La maison d'édition n'est pourtant pas anglaise mais américaine, située à San Francisco. Malgré tout, j'ai quand même craqué, l'objet étant trop tentant.

    Literary listography.jpg

    Lisa Nola - Holly Exley
    Chronicle books, 2014
    Il n'est pas traduit en langue française.

    Ce livre est une suite de listes illustrées sur le thème de la lecture. A vous de le personnaliser en indiquant vos lectures préférées, les personnages qui vous ont inspiré(e), vos meilleurs endroits pour lire, les livres que vous n'avez pas pu finir...

    literary listography,lisa nola,holly exley,livres,listes,souvenirs de lecture

    72 thématiques pour évoquer sa vie de lecteur ou de lectrice, au fil du temps. Le concept m'a tout de suite plu. Ayant abandonné le cahier de lecture au profit du blog, c'est l'occasion de revenir un peu vers l'écrit pour y inscrire ces titres et ces auteurs qui nous ont accompagné(e) à un moment donné.

    Des "Books that made me cry" aux "children books I love", aux "favorite book covers", les thèmes sont assez variés.

    On n'y pense pas mais remplir les espaces dédiés est un véritable exercice de mémoire. J'ai ouvert mon blog pour raviver certains avis de lecture, vérifier l’orthographe d'un titre, d'un auteur ou juste retrouver d'anciens coups de cœur un peu poussiéreux.

    C'est aussi une ballade un peu nostalgique, éveillant des souvenirs, permettant de voir ses lectures sous un autre angle.

    literary listography,lisa nola,holly exley,livres,listes,souvenirs de lecture

    La mise en page est agréable, soignée, avec pour chaque liste, une référence littéraire illustrée sur la page de gauche, à droite la thématique et un large espace pour écrire.

    Pour terminer, je dirais que c'est vraiment bien pensé, je suis séduite et  je viens de commencer à remplir ce livre, le plus fidèlement possible.

    • Dans la même collection: Music Listography, Film Listography, Travel Listography, My future Listography...
  • Londres, jeudi 23 juillet

    voyage à londres, Londres

    Des cavaliers et la relève de la garde, que nous avions ratée hier.

    Lire la suite