Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les affreusement sombres histoires de Sinistreville

     Une histoire sombre, un peu sinistre, avec une petite dose d'humour noir, pour les jeunes lecteurs, c'est ici!

    Les afffreusement sombres histoires de Sinistreville.jpg

    Hubert très très méchant

    Christopher William Hill

    Illustration de couverture: Chris Riddell

    2015

    Merci aux Éditions Flammarion pour la découverte de ce roman.

    298 pages + 4 pages de l'éditions du soir du journal de Sinistreville

    "Hubert naquit un mardi, dans une famille respectable qui résidait dans un recoin obscur de Sinistreville. Ses parents, qui rêvaient d'élever un génie, accueillirent avec une allégresse non dissimulée la tête aux dimensions impressionnantes et le front haut du petit Hubert.
    - Je ne serais pas surpris que votre garçon devienne l'habitant le plus intelligent de notre grande ville, annonça le docteur. Ainsi commença son histoire...
    Hubert ne tarda en effet pas à le montrer d'une manière tout à fait singulière..." Présentation éditeur

    Le "Saigneur de Sinistreville" est impitoyable, les crimes se succèdent dans d'incroyables mise en scène diaboliques! La plus grosse surprise de ce roman, c'est la manière dont Hubert règle ses différends, ça prend parfois une tournure tragi-comique.
    L'humour noir est bien présent mais je n'ai que partiellement adhéré, pourtant amatrice de ce genre d'humour et d'aventures rocambolesques.

    Je me suis intéressée à la destinée particulière de ce petit personnage a lunettes, très intelligent, qui joue merveilleusement bien du violon et qui se retrouve rejeté d'un prestigieux institut et poussé à la vengeance.
    Malgré tout, mon intérêt a faibli, au fil des pages: Sinistreville ne m'a pas vraiment séduite, je n'ai pas trouvé les personnages très attachants. Enfin, je n'ai pas été emportée par cette histoire, restant un peu à l'écart.

    Pas convaincue.jpg

    Et pourtant, ça ne manque pas d'originalité, ce roman reste tout de agréable à lire. Il manque cependant, ce petit déclic, cette étincelle d'intérêt qui me donne généralement envie de poursuivre une série. La suite doit paraître dans quelques mois et malheureusement, l'enthousiaste n'est pas au rendez-vous.

    • N'hésitez pas à découvrir les billets de  Lael, Bianca qui ont davantage apprécié.
  • Les profondeurs de la terre

    Lecture en cours!

    Les profondeurs de la terre.jpeg

    Robert Silverberg

    Le Livre de Poche, 1972

    "Gundersen, qui fut administrateur de la planète Belzagor, séduit par son mystère, revient sur ce monde après son indépendance.

    Il sait que Belzagor détient un secret que personne n'a percé.

    Et il s'enfonce dans la jungle épaisse à la recherche d'un impossible Pays de la Transformation." Présentation éditeur

    Page 54, Arrivée de Gundersen au Poste des serpents: Première impression, je suis surprise par la fluidité de l'écriture, la lecture est agréable, pour l'instant sans complication.
    Gundersen reprend ses marques sur la planète Belzagor, peuplée de Nildoror et de Sulidoror, des créatures intelligentes et encore bien mystérieuses qui ne sont plus dépendantes des humains mais leur rendent encore service, pour les déplacement par exemple. 

    Je reviens dans une cinquantaine de pages. Bon week-end.

    Logo rencontre troisième type.jpg

    • Février: Découverte d'un roman de Robert Silverberg
    • Mars: Découverte d'un roman de Ben Aaronovich

    Rendez-vous proposés par Sofynet & Hilde

  • No Man's Land

    Aujourd'hui, je vous invite dans le No Man's Land de Loïc Le Pallec, à la rencontre des robots, derniers survivants sur Terre.

    no man's land.jpg

    Collection Exprim', vous pouvez lire un extrait sur le site des Éditions Sarbacane, 2013

    + Bande son originale de No Man's Land: Lightbulb 15

     Dés 14 ans

    317 pages

    documentaire,merveilleux cosmos

    Il fallait s'y attendre, notre bonne vieille planète Terre n'a pas supporté tout ce qu'on lui faisait subir et nous, les humains avons disparu. Seuls  les robots ont redémarré, en ayant acquis au passage une certaine autonomie.
    Archi, un robot biblio nous raconte comment la vie s'est organisée avec ses compagnons mécaniques, après "l'incident"!

     J'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie des robots, je me suis vite attachée à Archi, Meph, Doc, Domo et à leur petite organisation au quotidien. On découvre leurs réflexions métaphysiques autour de l'autonomie et de leurs nouvelles capacités cognitives. C'est particulièrement intéressant de les voir évoluer, de partager leur questionnement.

    La lecture reste agréable avec des chapitres cours qui s'enchaînent plutôt bien. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

    Pas besoin d'être spécialiste en robotique pour apprécier ce roman qui envoie quelques messages forts aux humains, concernant le respect de la planète, notamment mais sans devenir moralisateur. J'ai senti plusieurs pincements, de la surprise et un peu de tristesse aussi. C'est bien mené.

    Enfin pour terminer, je ne peux pas m'empêcher de penser aux films d'animation. Disons que ce serait un mélange entre Robots (Disney) et Wall-E (Pixar), sans le côté enfantin, avec davantage de profondeur et une petite touche originale.

    robots,sf,no man's land,loïc le pallec

    Bref, un roman sympathique, intelligent, à mettre entre toutes les mains et pas uniquement celles des adolescents.

    Challenge Culture Geek organisé par Sofynet & Hilde

    logo, challenge culture geek, 2015

  • Un Noël à Kanpur

    Noël est passé et les billets en retard continuent d'affluer!
    Au premier abord, ce roman m'a un peu glissé des mains, mais j'ai ensuite pris le temps de le découvrir, oubliant l'ambiance de Noël, pour me projeter dans ce contexte particulier.

    Un Noël à Kanpur.JPG

    Anne Perry

    10/18, 2004, 2014 pour la présente édition

    158 pages

    Inde Britannique 1857,
    Quelques semaines avant Noël, le lieutenant Narraway est chargé d'une affaire difficile: Défendre un homme, dans le cadre d'un procès qui évoque des choses terriblement douloureuses.  
    Le suspect, John Tallis, est un infirmier suspecté d'avoir aidé un soldat à s'enfuir: un traître ayant tué un garde et détenant de précieuses informations. 
    Des faits qui accusent, sans véritables preuves, le jugement doit être rendu avant Noël. Ce sera la peine de mort si rien de nouveau n'est révélé. Une course infernale démarre pour tenter de trouver d'autres éléments, car le doute s'est installé.

    En effet, lors de ma première tentative de lecture, je n'étais pas vraiment entrée dans l'histoire, l'aspect militaire très présent m'avait déconcertée, m'attendant à quelque chose de plus léger. En connaissance de cause, je l'ai repris quelques semaines plus tard et je me suis finalement bien intéressée à l'histoire que nous raconte Anne Perry.

    L'ambiance de Noël est pesante, ternie par les évènements dramatiques, les massacres et autres atrocités commises. Le contexte historique est intéressant mais peu détaillé même si on comprend la complexité du conflit à ce moment là, en Inde.
    Ce qui rend la lecture un peu laborieuse c'est ce flot de tristesse et de souffrances endurées qui pèse un peu sur le lecteur ou la lectrice.

    Si on pouvait reprocher à Anne Perry  de mettre ses enquêtes au second plan dans certaines de ses mystères de Noël, ce n'est pas le cas ici. La résolution de l'affaire est primordiale. La vie d'un homme est en jeu et une tension bien palpable s'installe dés le départ  s'intensifiant au fil du procès.

    Anne Perry, Un Noël à Kanpur, roman policier,
    Seul petit reproche, une fin un peu expéditive qui ne nous permet pas de vraiment découvrir la manière dont les familles vont fêter Noël. Il faut se contenter de quelques miettes ici où là. On ne peut pas tout avoir, le suspense, l'ambiance de Noël! J'ai tout de même apprécié cette lecture bien que le côté festif soit évidemment très limité.

    anne perry,un noël à kanpur,mystère de noël,enquête

    Un petit logo pour les romans qui se passent en Inde, d'auteurs indiens ou étrangers et pour les romans d'auteurs indiens qui se passent à l'étranger. J'ai toujours une grande attirance pour la culture de ce pays.

    Source logo: Inde, Photographies Laurence Mouton et Sergio Ramazotti, Textes Catherine Bourzat