Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Soul Eater #1

    Soul Eater.JPG

    Atsushi Ohkubo

    Volume 1

    Kurokawa, 2004

    documentaire,merveilleux cosmos

    "Afin d'accéder au rang suprême de « Death Scythe », une arme démoniaque doit ingérer 99 âmes humaines et 1 âme de sorcière. Cette mission est confiée aux Meisters, des spécialistes du combat qui vont récolter les âmes au péril de leur propre vie. Dans Soul Eater, partez à la chasse aux âmes en compagnie des élèves de l'institut Shibusen, école de formation pour faucheurs d'âmes !"

    Soul Eater: (Déf) Le mangeur d'âme, c'est aussi le nom du personnage de ce manga.

    Que la chasse aux âmes commencent!

    Pour monter en grade (et devenir Death Scythe) nos chasseurs d'âmes, Soul Eater et Maka doivent faucher 100 âmes + celle d'une sorcière. Maître Shinigami (le dieu de la mort) veille au bon déroulement des opérations. 

    Maison citrouille.jpg

    Une habitation à mon goût...

    Ce qui m'a plu dans ce manga

    - Le petit côté Halloween: une citrouille par-ci, une sorcière par-là, je me projetais déjà!

    - Les graphismes qui m'ont tapée dans l’œil en feuilletant. Je suis parfois un peu difficile quand il s'agit de manga.

    - Le thème de l'histoire qui annonçait quelque chose de sympathique et d'original.

    -> La disponibilité de la série à la médiathèque, un détail important.

    Soul eater1.jpg

    Ce qui a coupé court à mon enthousiasme:

    - On n'a pas une histoire linéaire mais des mini-épisodes, ce qui donne un côté un peu décousu et m'a embrouillée. 

    - Les dialogues m'ont semblé peu intéressants et l'humour pas vraiment subtile. Je n'ai pas du tout adhéré.

    - De petites intrigues pas follement palpitantes (selon moi) qui ne donnent pas spécialement envie d'en savoir plus, à la limite de l'ennui. Encore un mauvais point.

    -> Enfin, un héros qui bave... surtout devant les grosses poitrines (gonflées à l'hélium). Je ne fais clairement pas partie du public visé.

    Déçue.jpg

    C'est un détail mais ajouté à tout ce qui coince, vous comprendrez que je ne suis pas très motivée pour découvrir la suite. Je pensais faire une découverte amusante pour la Japan's Week, c'est raté!


    Japan's Week.jpg

    Purple et Sofynet pour les jolis logos de la Japan's Week.

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Mon premier manga: Reset

    Je profite de la Japan's Week pour mettre en avant un manga que j'avais beaucoup apprécié. Il s'agit de Reset de Tetsuya Tsutsui, un one shot sur le thème des jeux vidéo, édité chez Ki-OOn, en 2006.

    Testsuya Tsutsui est un mangaka japonais, auteur d’un autre one shot: Duds Hunt et de deux trilogies: Manhole et Prophecy. Il était présent à Japan Expo en 2012, et ses lecteurs attendent sa nouvelle série Poison City.

    Reset.jpg

    Si j'en crois mes sources blogosphèriques, ce fut mon premier manga. J'avais vraiment été emballée par cet univers original. Je l'ai relu il y a deux mois et rédigé une nouvelle chronique, que je vous propose de lire aujourd'hui.

    Sinon, vous pouvez toujours remonter le temps et découvrir le billet d'origine (passé un peu à la machine)!


    "Reset Votre vie est un échec. Appuyez sur reset." Comme une condamnation à mort, cette injonction mystérieuse pousse au suicide les joueurs du jeu en ligne Dystopia. Shunsuke Kitajima, un jeune hacker de génie au service du gouvernement, va tenter d’élucider cette série de crimes étranges en menant une enquête périlleuse dans le monde du virtuel… 

    Je me suis plongée très vite dans cette histoire découpée en six chapitres. On suit plusieurs personnages: une jeune femme qui va s’inscrire sur Dystopia pour tenter de découvrir: pourquoi son mari s’est donné la mort, un professeur essayant d’aider son élève ayant fait une tentative de suicide et l’enquêteur qui cherche à savoir qui tire les ficelles de ce jeu tellement réaliste, poussant ses joueurs à se supprimer.
    Reset graphisme.jpgDes graphismes soignés, détaillés, j’aime beaucoup ce genre de dessins. C’est assez violent, un peu gore, mais très efficace, avec pas mal de suspense, un peu d’action et amenant une réflexion très intéressante sur les jeux vidéo et le concept de réalité virtuelle.

    J’ai passé un bon moment de relecture. On peut ajouter à cela un scénario bien ficelé, et une belle conclusion, bref Reset est un manga plein de qualités, à découvrir donc, si ce n’est pas déjà fait.

    reset,tetsuya tsutsui,manga,japan's week,challenge geek,jeux vidéo

    Reset graphisme 2.jpg


    Japan's Week.jpg

    Purple et Sofynet pour les jolis logos de la Japan's Week.

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Les Pilleurs d'Âmes

    J'avais prévu de parler de ce roman, dans le cadre de la Lecture Commune: "SF à la Française", proposée par Purple avec YodaBor et Sofynet, mais je n'ai pas pu publier ma chronique pour le 14 juillet. Je vous propose donc un billet antidaté, (dix jours de retard) pour mettre un terme au calvaire représenté par la rédaction de ces quelques lignes.

    laurent whale,les pilleurs d'Âmes,roman,sf,pirates

    Laurent Whale est un auteur franco-britannique.

    Ad Astra Éditions, 2010

    1666, l'Île de la Tortue, Yoran Le Goff embarque à bord de La Providence, cap sur la flotte espagnole. De l'or mais aussi une mission qui s'annonce difficile à mener pour notre agent, dans ce monde parallèle, au coté des flibustiers.

    Au mois d'avril, j'ai ouvert ce roman pour la première fois, enthousiaste, m'attendant à trouver une histoire passionnante, une aventures de pirates, avec des technologies futuristes et des expériences intergalactiques. Les ingrédients semblaient réunis pour passer un excellent moment de lecture, sauf que je n'ai pas accroché plus que ça.

    Pour résumer, j'ai d'abord éprouvé des difficultés à entrer dans l'univers, puis comme un sentiment de confusion par rapport au contexte intergalactique. J'ai senti un petit sursaut d'intérêt à la fin mais pas aussi grandiose que j'imaginais. 

    Souhaitant donner une seconde chance à ce livre, je me suis replongée dans l'histoire au début de mes vacances mais l'intérêt a alors faibli au fil des pages et hier, j'ai finalement pris la (dure) décision d'abandonner cette relecture.

    L'écriture de Laurent Whale est pourtant fluide et assez agréable à lire avec un vocabulaire riche, de belles descriptions des "Frères de la côte", partant à l'abordage, pillant tout sur leur passage. L'histoire ne manque pas d'originalité, ni d'action et de violence. L'univers est cohérent, la fin un peu rapide peut-être, une impression.

    Cependant, je pense que c'est le mélange des genres, qui m'a ici dérangée, la manière dont les éléments de science-fiction viennent s'imbriquer dans l'histoire. Beaucoup de zones d'ombres, et la sensation qu'il manque des détails pour que l'ensemble soit parfaitement clair, malgré le glossaire et quelques explications au cours de la lecture.

    Déçue.jpg
    Et puis, les personnages ne sont pas parvenus à retenir vraiment mon attention, la romance ne m'a pas touchée. Je suis restée très distante par rapport à ce récit et quelque part, je suis déçue de ne pas avoir apprécié l'aventure autant qu' Arieste et Cornwall,  par exemple. Jae_Lou n'est pas vraiment "rentrée dedans" non plus mais semble avoir passé un meilleur moment de lecture. Que de frustrations en cette fin de billet!

    J'envisage malgré tout de poursuivre ma découverte des romans de Laurent Whale. ;)

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • What is Brian?

    20140708_110445.jpg

    Rupert Morgan, Aaron Blecha (illustrations)

    Lecture en VO - Débutant (dés la 6ème)

    Collection Paper Planes Teens, Les Éditions Didier, 2014

    41 pages (une histoire assez courte)

    Se lancer dans la lecture en Vo n'est pas forcément facile mais avec cette collection prévue pour les adolescents, avec plusieurs niveaux de difficultés (Débutant, Intermédiaire et Avancé), c'est maintenant possible de lire en anglais, en découvrant des histoires originales et amusantes.

    What is brian.png

    "This is a meteor from space crashing near Jack and Jenny's village."

    Brian est le copain de Jenny et Jack mais ce matin là, il a un drôle de comportement.
    Au collège, on raconte aussi de drôles d'histoires.

    Pourrait-il s'agir d'un zombie?

    De mon côté, j'ai découvert avec plaisir cette collection de livres. Proposer des lectures en VO aux plus jeunes est un super concept et choisir des histoires qui font (un peu) peur, ajoute du piquant!

    En ce qui me concerne, je n'ai commencé la lecture en VO que vers l'âge de vingt ans, avec la saga Harry Potter et au départ, ce n'était pas évident. Durant les premiers chapitres, je restais un peu scotchée à mon dictionnaire, en faisant des listes de vocabulaire. Pas très fun pour une première approche.
    Ici le niveau de vocabulaire exigé n'est pas très élevé et l'histoire étant assez courte, impossible de s'y noyer.

    Car oui, le plaisir de lire reste capital et pour que les ados lisent en VO, il faut à mon avis un bon dosage d'ingrédients: une histoire originale, un thème qui les motive, une difficulté pas trop élevée, et une petite touche de fun.

    Ici, je pense que tout est réuni pour que ça fonctionne.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    C'est très bien conçu, avec de chouettes illustrations, une histoire de zombie très amusante, bref un excellent moyen d'initier en douceur les plus jeunes à la lecture en VO.

    J'ai voulu partager ce petit moment de lecture, avec ma nièce (de 9 ans et demi), qui entrera au CM2 à la rentrée prochaine, mais c'est un peu difficile,  je suis obligée de lui servir de l'accompagner pour chaque phrase.
    Dans un an ou deux, elle pourra sans doute découvrir ce titre avec plus de facilité, car elle a déjà été attirée par la couverture, le thème de l'histoire et les illustrations.

    what is brian?,rupert morgan,vo,lecture,zombie

    Une très chouette collection, j'ai hâte de poursuivre avec d'autres titres. C'est d'ailleurs prévu, je vais m'attaquer au niveau avancé, j'espère que my english level tiendra la route! Affaire à suivre...

    Merci à Heloïse Martin et les éditions Didier pour cette découverte.

    What is Brian? est aussi chez Lou.

     


    Pour le challenge Geek, parce que c'est une histoire de "zombie"! 

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Derniers jours

    Aujourd'hui, je vous propose de découvrir un roman d'Adam Nevill (auteur britannique), édité chez Bragelonne en 2014.

    Derniers Jours

    Derniers Jours

    451 pages

    Adam Nevill est aussi l'auteur de Rituel et d'Appartement 16.

    Il est considéré comme "la grande révélation du thriller surnaturel anglais".

    Avec une couverture pareille, difficile de passer à côté lorsqu'on a l'âme d'une chasseuse de fantômes. Lieux hantés, expériences paranormales, créatures démoniaques, c'est que je commence  à avoir un peu d'expérience littéraire, dans ce domaine.

    Je lis surtout ce genre d'histoires au moment d'Halloween, (d'ailleurs à ce propos Lou et moi préparons l’édition 2014, du Challenge Halloween, ce sera la 5ème édition), mais lorsque l'occasion se présente, comme avec cette opération Masse Critique de Babelio, je suis évidemment partante.

    Le Dernier Rassemblement, une secte qui a vu le jour en Angleterre, à Londres, à la fin des années 60, puis déplacée en France et enfin, aux États-Unis où elle deviendra Le Temple des Derniers jours et connaîtra une fin funeste, dans le désert en Arizona.
    Dirigée d'une main de fer par sœur Katherine, ex-détenue (tenancière de maison close), avide de richesse et de pouvoir, aurait-elle invoqué des démons pour servir sa cause?

    Kyle Freeman, réalisateur fauché, croit à une opportunité lorsque Max Solomon, le charge de tourner un film sur cette mystérieuse organisation, en interrogeant les rares survivants et en filmant les lieux, où ont vécu les fidèles mais très vite, le sentiment de ne pas être seul se fait sentir, des bruits suspects, une présence qui semble menacer sa propre vie, serait-il tombé dans un piège, que s'est-il vraiment passé?

    Ici pas de maison vraiment hantée mais des lieux chargés d'histoires, où des expériences surnaturelles ont été tentées, dans le passé et qui en ont gardé la trace. Une ambiance particulière, assez glauque, qui m'a faite frissonner, à plusieurs reprises.

    Des découvertes macabres, des créatures démoniaques,
    mais on ne tombe pas dans le gore, ni dans l'abus de descriptions obscènes, c'est plutôt un bon point.
    Je ne vous cache pas que certaine scènes sont assez effroyables mais à côté de celles d'Apparition de Graham Masterton (qui détient actuellement "la palme de la boucherie pas finasse et graveleuse"), elles font preuve d'une certaine finesse, si on peut dire.

    J'ai trouvé beaucoup de suspense, lié en partie à l'usage de la caméra subjective, on se croirait un peu dans un film, c'est assez prenant. L'auteur cite dans ses remerciements Le Projet Blair Witch et Paranormal Activity, ce n'est pas un hasard.

    L'intrigue est plutôt bien ficelées, parfois un peu complexe surtout à la fin, je pense notamment à un passage, j'ai dû m'accrocher car les explications étaient assez denses mais, ça m'a semblé cohérent.
    Je n'ai pas ressenti de longueurs, j'étais disposée à découvrir tous les détails, à me perdre dans les explications, les témoignages et les pensées, au détriment de l’action.

    De plus on découvre un contexte très intéressant, celui de la secte, plus riche que je n'imaginais, avec une dimension historique un peu inattendue, et un final assez surprenant, qui n'a rien de rationnel.

    Bref, une histoire plutôt bien menée (selon moi), des personnages intéressants, pour un bon moment de lecture.

    A noter.jpg

    Merci à Babelio et aux Éditions Bragelonne pour la découverte de cet auteur.

    tous les livres sur Babelio.com
  • Batwoman, Elégie

    Batwoman

    Greg Rucka (scénario), J.H. Williams III, Jock, Scott Kolins (dessin), Dave Stewart, David Baron (Couleur)

    Tome 0: "prologue parfait à une bonne compréhension de la suite des aventures de Batwoman".

    Urban Comics / DC Comics, août 2012

    Collection Renaissance

    documentaire,merveilleux cosmos

    Kate Kane est obligée de quitter l'armée américaine à cause de son homosexualité.
    Marquée par la disparition de sa mère et de sa sœur, après une rencontre avec Batman, elle va devenir Batwoman, une justicière masquée.

    20140702_101327.jpg

    J'ai été agréablement surprise par le style des dessins de ce comics: assez classique pour la vie quotidienne de Kate, pour les flashback et un peu "free style" lorsqu'elle devient Batwoman avec plein de couleurs et d'effets originaux. Je les trouve très réussis dans l'ensemble.

    20140702_101245.jpg

    Un scénario intéressant, même si la trame de l'histoire n'est pas toujours évidente à suivre. Lors de ma première lecture, je suis un peu passée à côté de la mystérieuse prophétie, me concentrant davantage sur le passé de Kate mais tout s'entremêle un peu, j'envisage de relire les passages qui m'ont un peu échappée. 

    Enfin, une héroïne charismatique, volontaire, avec le sens des valeurs (celles de Batman), j'espère la retrouver dans le prochain tome, pour d'autres aventures.

    Batwoman, Elégie, comics, mercredi bd, challenge geek

    Un comics très sympa à découvrir.


    bd du mercredi,challenge halloween,mélusine,halloween

    Aujourd'hui, c'est Mercredi BD chez Mango

    logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde

    logofindeserie.png

    Une nouvelle série pour le Challenge d'Acr0

  • Bilan du Mois Anglais

    mois anglais 2014_1.jpg

    Mon bilan du Mois Anglais est très maigre, mais je n'ai pas pu faire mieux. Mon moral jouait déjà un peu au yoyo, au début du mois de juin et une mauvaise nouvelle a totalement annihilé mes envies de partage ces deux dernières semaines.

    Je ne recommence qu'aujourd'hui à bloguer, en espérant que l'été me réchauffe un peu le moral.

    Mes contributions

    Trois romans de J.K. Rowling:

    Harry Potter à l'école des sorciers

    Harry Potter et la chambre des secrets

    Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

    Deux recettes anglaises:

    La Tourte de Dartmouth

    Des mini cakes aux raisins et fruits confits

    Mes contributions Hors Challenge: 

    -> Derniers jours, Adam Nevill

    -> Résurrection de Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle

    -> What is Brian?, Rupert Morgan (lecture VO)

    -> Frankenstein 2.0, Roger Morris (lecture VO)


    Un grand merci Lou, Titine et Cryssilda pour l'organisation de cet évènement bien sympathique. L'an prochain, j'espère pouvoir partager davantage.