Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les films de Steven Spielberg

    steven spielber

    Aujourd'hui, c'est le thème du mois dans le cadre du Challenge Geek. Petit-Speculoos nous a proposé la rédaction d'un billet sur:

    Steven Spielberg.

    Alors pour l'occasion, j'ai eu envie de réaliser une mosaïque avec les films que j'ai vus

    Spielberg.jpg

    Les Dents de la Mer - Rencontres du 3ème type - Les Aventuriers de l'Arche perdue - E.T. l'extra-terrestre - Indiana Jones et le Temple maudit - La Couleur pourpre - Indiana Jones et la Dernière Croisade - Hook ou la revanche du Capitaine Crochet - La Liste de Schindler -  Jurassic Park -  Le Monde Perdu : Jurassic Park -  Il faut sauver le soldat Ryan - A.I. Intelligence artificielle - Minority Report - Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal - Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne.

    Je crois qu'ils y sont tous.

    Certains ont été vus, revus et rerevus: Hook, La Liste de Schindler et Jurassic Park, méritent la palme du Livroblog.

    D'autres évoquent mes premiers contacts extraterrestres, (c'est émouvant): ET et Rencontre du Troisième Type ainsi que mon goût pour l'archéologie avec les Indiana Jones. D'autres encore m'ont terriblement touchée: La Couleur pourpre et La liste de Schindler. Qu'est-ce que j'ai pu pleurer!

    Dans le lot, il y en a un que j'ai moins aimé que les autres: le plus récent, Tintin.

    Mais au final, je garde un souvenir de chacun et je ne me lasse pas de les revoir.


    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Points chauds

    Pour clore cette semaine des petits hommes verts, je vous propose une "chronique express" de Points Chauds.

    Points chauds, roman

    Bonus: Un guide de survie en situation de contact alien

    Laurent Genefort

    Le Livre de Poche, 2014
    Éditeur d'origine: Le Bélial, 2012
    384 pages

    Depuis le mois de septembre 2019 et l’ouverture des premières Bouches, ces passages spatio-temporels par lesquels des myriades d’aliens se sont engouffrés sur terre, rien n’est plus pareil. Effervescence, exultation, panique… À présent nous ne sommes plus seuls.
    Face à ces extraterrestres d’origines, de mœurs et d’aptitudes diverses, il faut faire face, s’adapter. Oui, mais comment ?...
    Heureusement, vous trouverez en seconde partie de ce livre Aliens, mode d’emploi, votre guide indispensable pour survivre dans ce nouveau monde où désormais un alien peut surgir à chaque coin de rue. Quatrième de couverture

    Les Aliens débarquent sur Terre. Ont-ils l'intention de s'installer ou sont-ils juste de passage?

    Ce roman est composé de témoignages racontant l'arrivée des aliens, leur passage sur Terre, l'accueil qui leur est réservé, le comportement des humains à leur égard. Quelques messages d'information les séparent.

    Très agréable et facile à lire, suscitant diverses réflexions sur la nature humaine et extraterrestre, j'ai apprécié la lecture de ces 234 pages.

    Léger, divertissant, on n'a pas vraiment le temps de s'attacher aux personnages mais on comprend leurs dilemmes, les choix qu'il sont amenés à faire. J'ai été touchée par Camila et le sort des Shaytans, par le voyage de Prokopyé avec les héhé-ty. Parfois une touche d'humour, des moments plus graves, tout est plutôt bien dosé.

    La fin est subtile et j'aime beaucoup les perspectives qu'elle offre.

    Vous trouverez aussi dans ce livre un glossaire répertoriant les différentes variétés d'Aliens, elles sont nombreuses ainsi que le fameux guide: Aliens, mode d'emploi, que j'ai feuilleté avec plaisir. Les pictogrammes sont amusants, je trouve que c'est un choix intéressant pour les illustrations.


    J'ai évidemment pensé au Guide de survie... de Max Brooks mais avec des aliens.

     Un moment de lecture très divertissant.

    94524017.jpg


    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Flapjacks

    Syl m'a embarquée avec ses gourmandises et moi je l'ai embarquée avec un recette de flapjacks (un gâteau d'origine britannique) repérée chez La Popotte de Manue. J'espère qu'elle ne sera pas déçue et qu'on ne va pas s'enliser dans les flocons d'avoine! Ils sont réputés être bons pour la santé, faut-il encore qu'ils soient mangeables.P1030588.JPG

    La recette originale

    220 g de beurre
    220 g de sucre roux
    3 CS de Golden Syrup (ou sirop d'érable ou miel)
    350 g de flocons d'avoine
    100 g de cranberries
    100 g de pépites de chocolat

    Quelques petites modifications personnelles

    J'ai commencé par diviser les proportions ce qui donne:

    110 g de beurre
    110 g de sucre blond de canne (complet, je crois)
    1,5 CS de sirop d'érable
    175g de flocons d'avoine
    50 g de cranberries
    25g de pépites de chocolat blanc
    25g de pépites de chocolat au lait

    J'ai préparé un petit moule carré, en le recouvrant de papier sulfurisé huilé.
    J'ai allumé mon four: 150°C.

    Dans une grande casserole, j'ai mis le beurre avec le sucre et le sirop d'érable, et j'ai porté à ébullition. La préparation devait "napper la cuillère en bois, s'épaissir" sans brûler. Bref, j'ai laissé bouillir un peu au pif et j'ai croisé les doigts en espérant que ce soit suffisant.

    P1030581.JPG

    Hors du feu, j'ai ajouté les flocons d'avoine et mélangé. Ensuite, j'ai ajouté les cranberries et enfin les pépites de chocolat, je ne les ai pas beaucoup mélangées, mais certaines ont quand même fondu.  Comme conseillé, je n'ai donc pas trop attendu et versé ma préparation dans le moule.

    P1030583.JPG

    Avant la cuisson

    J'ai tassé avec le dos de la cuillère à soupe et j'ai enfourné comme spécifié dans la recette: 30 minutes.

    Voyant mon mélange encore liquide à la sorti du four, je me suis dit que ce n'était pas gagné mais dix minutes après environ, c'était déjà en train de durcir. Ouf de soulagement!

    P1030585.JPG

    Après la cuisson

    J'espère que ce ne sera pas devenu du béton après quelques jours, ayant l'intention de l'emmener dans ma famille.

    P1030587.JPG

    Après le passage de ma famille

    Verdict

    Après deux jours dans une boite en fer, c'est toujours mangeable mais ça s'effrite un peu. Ma nièce a adoré manger les miettes. Pour être honnête, ça tient bien au corps, idéal avant un effort sportif, mais pas très adapté comme dessert du dimanche, après un repas copieux.

    Autre point négatif, le sucre. C'est trop sucré, je n'y ai pas pensé au moment de la préparation mais j'aurais dû diminuer les doses.

    Sinon, le goût est très agréable, un peu caramélisé et on oublie complètement les flocons d'avoine.

    Une bonne surprise, je pense en refaire en modifiant un peu les ingrédients.

  • Star Wars, Clone Wars, volume 1

    Après avoir revu les films diffusés récemment sur M6, j'ai réussi à me procurer le volume 1 du comics Star Wars, Clone Wars, édité chez Delcourt en 2003, 2004.

    Star Wars.jpg

    Volume 1: La Défense de Kamino et autres récits

    Scénario: John Ostrander

    Dessin: Jan Duursema

    "Les évènements décrits dans ce livre se déroulent un à trois mois après la bataille de Géonosis (vue dans l’épisode II L'attaque des Clones), qui marqua le début de la Guerre des Clones. "

    documentaire,merveilleux cosmos

    La Défense de Kamino

    Pour empêcher les Séparatistes de détruire une fabrique de clones, un commando de Jedi - parmi lesquel Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker - est envoyé sur la planète aquatique Kamino. Ils découvriront que Jango Fett, bien que mort, joue encore un rôle important dans cette guerre... Quatrième de couverture

    Star Wars 1.jpgTrois récits se succèdent. Le premier avec des Jedi peu connus des "padawan-Star Wars" (Quinlan Vos, Aayla Secura par exemple), dans le second on retrouve avec plaisir Anakin et Obi-Wan, qui se comportent un peu comme dans le film, certains passages sont très fidèles.
    Il faut aussi compter avec une brève apparition de Maître Yoda, délivrant toujours ses messages emplis de sagesse, enfin le troisième est centré sur le personnage de Maître Windu.

    C'est beau mais...

    Les dessins sont de très bonne qualité, soignés, détaillés, ils correspondent parfaitement à ce que j'attendais de ce comics Star Wars. L'univers et les personnages sont bien représentés: de belles batailles galactiques, des combats intenses au sabre laser, franchement, c'est beau et totalement immersif, avec beaucoup d'action.

    Grâce aux films, on connaîtStar Wars,comics évidemment l'intrigue principale, captivante mais je ne peux pas en dire autant des intrigues secondaires de ces récits. Je les ai trouvées, pas toujours très abordables et parfois manquant d'intérêt. Je ne m'y connais peut-être pas assez.

    J'ai aussi été étonnée par l'absence totale d'humour, pas de conversations trépidantes entre droïdes, par exemple. On traverse une période très sombre, c'est normal que ça se ressente mais ça manque de quelque chose, je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. La mise en garde Maître Yoda n'est pas à prendre à la légère mais j'espère qu'il se trompe, j'espère être convaincue par la suite.

    Maitre yoda.jpg

    "Plus obscur et plus nuageux est l'avenir."

    Une série pour les fans de Star Wars.


    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD chez Mango.

    Logo BD Mango bleu.jpg94524017.jpg

    Il y a bien un petit homme vert dans ce comics.


    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Space Invaders

    Space Invaders, c'est un classique (un shoot them up), un souvenir d'enfance (dans les années 80), la découverte de l'informatique, de DOS et des premier jeux sur un ordinateur Amstrad.
    Ce n'est pas la première fois que j'en parle alors je ne m'étendrai pas, mais si vous le souhaitez, vous pourrez trouver d'autres informations sur le blogo-questionnaire des jeux vidéos et sur Culture Geek et cie.

    jeu vidéo

    Bien que ces jeux vidéo soient totalement dépassés, y jouer reste un véritable plaisir, partagé ou non. Et comme aujourd'hui commence la semaine thématique sur le thème des petits hommes verts, des aliens et autres extraterrestres, c'est l'occasion idéale, je vous l'ai sorti du coffre, dépoussiéré façon Hilde grâce à la DosBox et à tous ceux qui consacrent du temps à l'émulation. 

    " Ils arrivent!!!
    Les envahisseurs venus de l'espace arrivent pour nous attaquer ! Armé de votre canon sol/air, pourrez-vous les arrêter ? " Abandonware France

    Space Invaders, abandonware, jeux vidéo

    Sorti en 1978 sur borne d'arcade, Wiki

    Vous commandez un vaisseau spatial tirant sur des aliens qui ne cessent de se rapprocher, quel suspense. Arriverons-nous à tous les éliminer? Car c'est le but, qu'il n'en reste plus un seul à l'horizon.

    Avec la Barre Espace vous dégommez, en vous cachant de temps en temps derrière les petites protections, qui finissent pas disparaître sous les tirs. Il faut être rapide, efficace, et les démolir lignes par lignes, de manière organisée ou façon kamikaze!

    Côté graphismes, c'est plein de pixels, gris et pas franchement joli mais à l'époque, c'était nouveau  et les yeux brillaient devant l'écran pour jouer, je vous assure.

    jeu vidéo

    • Si le cœur vous en dit, téléchargez Dosbox, le rom sur Abandonware France et essayez de battre mon score qui est actuellement de 7050, pas insurmontable. Je vous conseille de ralentir les cycles sinon ça va beaucoup trop vite, surtout lorsqu'il ne vous reste que quelques aliens sur l’écran.

    • Les petits hommes verts sont aujourd'hui présents chez Purple,

    Maintenant, à vous de jouer avec nous, pendant la semaine thématique, si vous en avez envie. Vous pouvez publier des billets quand vous le souhaitez, n'oubliez pas de nous envoyer vos liens.

    logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Fondant chocolat (qui coule)

    Après vous avoir parlé des recettes Nestlé Dessert, je repars à la conquête du chocolat. Je vous propose aujourd'hui, une recette de fondant chocolat simplissime, pour deux personnes, que j'ai testée au moins trois fois avec succès.

    fondant au chocolat,chocolat,pour deux personnes

    Un rapport entre le fondant au chocolat et les aliens de ce roman?

    Oui, notre thématique "Petits hommes verts" qui commence demain dans le cadre du Challenge Geek, que nous organisons avec Sofynet.
    Et pour information, "la nourriture terrienne est consommable (du moins en partie et après traitement) par la plupart des aliens", page 262.

    Pour réaliser deux fondants, ils vous faudra quand même:

    -> 100 gr de chocolat noir (J'utilise une tablette Nestlé Dessert mais tout chocolat noir devrait faire l'affaire)

    -> 2 œufs

    -> 30 gr de beurre

    -> 20 gr de farine

    -> 30 gr de sucre (20 gr suffisent et ça ne se ressent pas vraiment au goût, selon moi)

    fondant au chocolat,chocolat,pour deux personnes

    Ensuite, passons en cuisine!

    • Faites fondre le chocolat et le beurre dans un petit bol au micro-onde, moins d'une minute à puissance max ou baissez la température du four et vérifiez régulièrement que le chocolat fond correctement. Le chocolat ne doit surtout pas cuire. Sinon, faites fondre doucement au bain-marie, si vous n'avez pas confiance.
       
    • Mélangez le sucre avec les œufs dans un saladier de taille moyenne et ajoutez ensuite le chocolat fondu. Mélangez puis saupoudrez de farine et brassez encore.

    • Beurrez deux petits moules (si vous souhaitez les démouler, sinon pas la peine), deux ramequins ou de petites marmites et y introduire le mélange.

    • Faites cuire à four très chaud (220°) pendant 7 minutes. Vous le verrez si ce n'est pas assez cuit sur le dessus, dans ce cas, laissez quelques minutes de plus.

      Servir tiède Dégustez tout juste sortis du four!

      fondant au chocolat,chocolat,pour deux personnes

      Avant de passer au four, consistance crémeuse

    Une recette testée et approuvée par Mr Hilde et moi. On se régale avec ces petits fondants au cœur coulant. Un dessert simple à réaliser avec peu d'ingrédients, idéal pour une ou deux personnes ainsi que pour les amatrices/ amateurs de chocolat. What else!

    Pour finir: Accompagnez d'une crème anglaise, d'une boule de glace à la vanille ou de fraises.

    Bon dimanche!


    Je partage cette recette dans le cadre du Challenge de Syl.

    logogourmandises2.jpg

  • Jamaica

    Aujourd'hui, je vais vous parler de Jamaica: un jeu de plateau sympathique, dans l'univers des pirates, qui fait partie de notre ludothèque depuis quelques années!

    Jamaica

    Vous pouvez agrandir toutes photos de ce billet, si vous le souhaitez.

    2 à 8 joueurs. Le mode 2 joueurs ne nous a pas vraiment convaincus avec Mr Hilde (on déplace un vaisseau fantôme pour pimenter la partie mais il manque quelque chose). A 3 ou 4 joueurs, ça devient carrément plus sympa. 

    chelsea buns,cuisine,british

    • Rendez-vous à la taverne pour découvrir la suite de ce billet. :)
  • Cornes

    Je connaissais déjà Joe Hill (le fils de Stephen King) avec la série Locke & Key (excellente série, le dernier tome est prévu pour le 18 avril, je l'attends avec impatience) mais je n'avais encore lu aucun de ses romans.

    J'ai sorti Cornes de ma P.A.L pour un défi du Week-end à 1000 qui consistait à faire une lecture commune. Valeriane qui avait elle même un défi d'organisé avec ce roman, a eu la gentillesse d'accepter cette LC improvisée.

    Cornes.jpg

    Joe Hill

    J'ai lu, 2010, 2011

    508 pages

    Ig (Ignatius Perrish), un jeune américain est soupçonné de viol et de meurtre sur sa petite amie Merrin, sa vie ne ressemble plus à rien. Un matin, il découvre que des cornes lui ont poussé sur la tête et que les personnes avec qui il s' entretient lui révèlent leurs pensées, les plus dérangeantes. Il attire aussi les serpents, et va découvrir finir par découvrir la véritable identité du tueur.

    Diable ou démon, il devra aller jusqu'au bout.

     
    J'ai lu les deux première parties tranquillement et puis, entraînée par le rythme infernal du roman, j'ai enchainé les autres jusqu'à la fin, captivée. Je n'ai pas trouvé le temps long, j'ai vraiment été happée par l'histoire, par tous ses mystères.

    En puis, ça décape, les révélations sont terrifiantes, toutes les professions en prennent pour leur grade: médecin, policier, prêtre..., même ses proches n'y échappent pas. C'est vraiment tendu par moment, intense et cruel. J'ai éprouvé énormément d'empathie pour Ig pendant la lecture.
    Si le climat de ce roman est parfois un peu pesant, certains passages sont drôles, bourrés d'humour noir, d'autres au contraire sont dérangeants, nous montrant un personnage torturé intérieurement, un autre éprouvant de la culpabilité. Les personnages sont très intéressants d'un point de vue psychologique, attachants aussi et la manière dont on prend connaissance des faits, se fait de manière progressive et bien que l'effet de surprise ne soit pas immense, c'est quand même habilement mené.

    J'ai beaucoup apprécié le style décontracté de Joe Hill, l'atmosphère créée et trouvé aucune difficulté à la lecture. Quelques passages un peu mystiques peuvent dérouter un peu le lecteur mais y étant sensible, ça ne m'a pas tellement freinée.

    Le seul bémol pour moi, c'est la fin, qui ne m'a pas tout à fait convaincue. J'ai d'ailleurs eu du mal à comprendre où l'auteur voulait en venir dans la dernière partie du roman. Je l'ai relue une deuxième fois, et j'ai fini par trouver certains éléments pas très logiques ou pas aboutis, avec cette cabane mystique par exemple ou concernant l'origine des cornes, bref c'est dommage, car même si ça ne m'a pas empêchée de le dévorer en quelques jours et de passer un très bon moment, avec le recul, mon enthousiasme s'est un petit peu relâché.

    cornes,joe hill,roman,thriller

    Néanmoins, ça reste quand même une découverte originale et une lecture très agréable.
  • Musashi

     Un E-Book découvert dans le cadre d'une lecture commune avec Sofynet.

    Musashi.jpg

     FeiBi Chen

    Merci à l'auteur pour cette découverte bien sympathique.

    Game Atelier Books, 2013

    Le Commandant Don Walton se réveille au milieu des débris de la salle de navigation après une catastrophe survenue à bord de son vaisseau, le Musashi Destroyer-2.

    Au cours de son exploration, il fait la rencontre inattendue de deux passagers clandestins : Un petit garçon japonais poursuivi par une créature jusqu’alors inconnue de la race humaine.

    . 4ème de couverture

    J'ai pris plaisir à découvrir l'univers de Musashi. J'ai suivi agréablement les personnages avec d'un côté un acteur d'une série très populaire, (Star One) qui a perdu la mémoire, de l'autre Don Waldon véritable commandant à bord d'un vaisseau spatial: Le Mad. J'ai été impressionnée par l'habileté de l'auteure à relier tous les éléments de manière logique.

    Du rythme, peu de temps mort, de l'action, du suspense, plusieurs intrigues qui tiennent la route et rendent l'ensemble captivant.
    Des aliens et une nouvelle technologie qui modifie les perceptions des êtres humains.

    D'excellentes idées et en bonus des illustrations de Louis Darney qui permettent de visualiser complètement l'univers.

    Captivant.jpg
    Quelques petites longueurs à la fin mais de très bonnes choses dans ce roman, je reste sur une bonne impression.


    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • TAG Séries

    Aujourd'hui, c'est notre "Samedi  c'est Sériee" dans le cadre du Challenge Geek, et je vais partager un petit TAG Séries trouvé sur Le Bazar de Julie.

    Samedi série.jpg

    3897218755.jpg

    1. La série que tu ne peux absolument pas manquer?

    The Big Bang Theory: Je passe toujours de bons moments avec cette série. La nouvelle saison est très sympa et je ne suis pas pressée qu'elle se termine.

    2. La série qui t'insupporte le plus?

    Franchement, je ne trouve pas de série qui m'insupporte vraiment! J'en ai un peu marre de voir les épisodes de Friends diffusés en boucle mais Mr Hilde regarde toujours... alors qu'il les connaît par cœur. Sur le moment, je ne voyais pas mais une fois passée chez Sofynet, ça a fait tilt avec Plus belle la vie mais comme personne ne regarde à la maison, ce n'est pas une menace à prendre au sérieux!

    3. La série que tu aimais et qu'au fil du temps tu as cessé de regarder?

    Stargate SG-1. Je ne sais plus à quel moment j'ai perdu le fil mais impossible de savoir où je me suis arrêtée mais j'aimais bien ce concept de porte des étoiles. J'avais adoré le film, lu le roman, bref l'univers m'a toujours plu.

    4. La série de ton enfance?

    Bioman, j'étais vraiment fan à la fin des années 80. Comme je suis gentille, je colle le générique!


    5. Une série française que tu aimes bien?

    Les Revenants, une série Canal+ que j'ai bien apprécié pour son atmosphère étrange.

    6. As-tu une série que tu as vu et revu? Si oui, laquelle?

    Charmed, la série a tellement été diffusée. Il y a quelques années, j'aimais bien. Maintenant, je trouve que ça a un peu mal vieilli mais bon, les sorcières Halliwell étaient quand même sympathiques.

    7. La série (française ou internationale) dans laquelle tu aurais aimé avoir un rôle?

    A Game of Thrones, pour un peu d'aventure. Je m'imagine très bien avec une armure, une épée et en avant!

    Et vous, vos séries? N'hésitez- pas à reprendre ce TAG.
    Au passage je TAG les participantes du "Samedi c'est séries": Sofynet,
    Purple, et Yoda Bor

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde