Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Georges et les secrets de l'Univers

    Imprimer

    Voyage dans l'espace.jpg

    Pour rester dans notre thématique, je vous propose aujourd'hui un roman jeunesse, que j'ai lu l'an dernier.

    Georges et les secrets de l'univers.JPG

    Lucy &
    Stephen Hawking
    qui en ce moment, remet en cause, sa théorie du trou noir.

    Pocket Jeunesse, 2007 

    documentaire,merveilleux cosmos

    P1020042.JPG

    Un cochon dans ma bibliothèque, catastrophe!

    Les parents de Georges sont branchés écologie alors que lui ne rêve que d'un ordinateur. En poursuivant son cochon, il va rencontrer ses nouveaux voisins: Annie une petite fille imaginative, et Eric son père, scientifique ayant en sa possession l'ordinateur le plus puissant du monde: Cosmos, qui permet de voyager dans l'espace.

    Georges va ainsi visiter le système solaire mais le danger plane, le professeur T Rex ne rêve que d'une chose: voler le précieux ordinateur, à des fins personnelles...

    COUIII!

    C'est ingénieux de mélanger les genres, de proposer un roman-documentaire pour susciter l'intérêt des jeunes lecteurs, mais encore faut-il que ce soit bien équilibré.

    P1020045.JPG

    Cet ordinateur n'a pas l'air si intelligent que ça!

    Les illustrations, les fiches détaillées sur le système solaire et les photos semblent être de bonne qualité, c'est bien documenté mais peut-être un peu complexe quand on a moins de douze ans. A cet âge là, j'aurais peut-être lu en diagonale les encadrés pour me concentrer sur l'histoire tout en regardant les illustrations.

    P1020046.JPGJ'ai quand même trouvé la mise en page très agréable avec ces schémas, ces encadrés, qui facilitent la lecture. C'est soigné, il suffit de regarder la jolie couverture, pour se sentir attiré par ce livre qui promet une belle aventure cosmique.

    Malheureusement, l'aventure n'a pas été tout à fait au rendez-vous pour moi. L'histoire est assez décevante de mon point de vue, avec un côté très enfantin, ça manque de rythme. C'est même par moment un peu long.
    Dommage car les personnages sont attachants et ça aurait pu être passionnant du début à la fin si l'intrigue avait suivi. Aller dans l'espace, découvrir le cosmos ça reste fascinant, quel que soit l'âge.

    Pas convaincue.jpg

    Le concept est intéressant, mais au delà de l'aspect éducatif, je n'ai pas trouvé l'ensemble transcendant.

    logo du challenge geek

    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Merveilleux Cosmos

    Imprimer

    Pour continuer notre semaine thématique "Voyage dans l'espace", j'ai choisi un documentaire qui nous fasse un peu rêver, la tête dans les étoiles mais le cerveau quand même connecté pour recevoir les informations!

    6320-1111-Couverture.jpg

    Jean Audouze (astrophysicien français)
    avec Jean-Claude Carrière et Erik Orsenna

    CNRS Éditions, 2010

    documentaire,merveilleux cosmos

    Découvrez les plus belles et les plus spectaculaires images du cosmos.

    Au début du voyage auquel vous convie ce livre, la Terre, son environnement proche et notre système solaire.
    Plus loin, notre Galaxie, ses étoiles et nébuleuses.
    Plus loin encore, d’autres galaxies, isolées ou en interaction, naissantes ou finissantes.

    Tout au bout, l’incroyable carte des irrégularités du rayonnement fossile, qui marque le moment où l’Univers devient transparent.
    Ces images se cachent dans la profondeur céleste depuis toujours. La science moderne nous les donne enfin à voir.

    Chacune d’entre elles pourrait être une peinture abstraite, et invite à la rêverie. Chacune d’entre elles est riche d’enseignement sur l’origine, la composition et l’histoire de notre Univers. 

    documentaire,merveilleux cosmos

    Quelques galaxies

    Le choix de ce livre n'est pas un pur hasard, je l'ai choisi à la Médiathèque pour:


    - Ses images. Ce livre porte bien son nom. Rien qu'en le feuilletant, on ne peut que s'extasier devant la beauté de l'univers, bien que les critères esthétiques soient purement terrestres. On se sent un peu tout petit d'un coup, à la merci des éléments toujours en mouvement. Comme l'écrit Erik Orsenna: "Restons modestes! L'Astronomie est une leçon d'humilité."

    - Les commentaires, de deux écrivains: Jean-Claude Carrière et Erik Orsenna. Bien que ce soit un documentaire, la petite touche littéraire est un petit plus, qui m'a tout de suite attirée et qui rend l'ensemble plus léger.

    - Son accessibilité. Dés la préface, on se rend compte que ce livre s'adresse au grand public, encourage à la découverte de l’univers et n'est pas réservé à une poignée d'érudits. No Panic, avec ce guide vous ne vous perdrez pas dans l'espace mais forcément, tout le monde n'y trouvera pas son compte. Certains regretteront peut-être que ce ne soit plus détaillé.

    La mise en page est très agréable, avec de petits paragraphes bien aérés, des données chiffrées vous n'y couperez pas (rayon, masse, température, atmosphère, champ magnétique... pour une planète), les missions spatiales en cours ou à venir, beaucoup d'informations de base qu'on a parfois oubliées ou jamais retenues, ça dépend, mais qu'on redécouvre avec curiosité.

    C'est peut-être ça la clé: la curiosité. Pas besoin d'être un génie des sciences pour apprécier des images de l'espace, c'est un peu ce qui ressort de cette lecture.

    • Maintenant, je vous propose quelques anecdotes en rapport avec ce documentaire. 

    documentaire,merveilleux cosmos

    Pluton

    Quand j'étais plus jeune, Pluton était ma planète préférée, la petite dernière du système solaire, celle qui me semblait la plus mystérieuse. Orbit, un logiciel éducatif sorti en 1991 a sans doute été à l'origine de cet intérêt pour les planètes. J'ai connu aussi un bus magique, mais revenons à notre documentaire.

    Pendant ma lecture j'avais noté avec grand intérêt que les astronomes américains envisageaient une mission d'exploration de la planète Pluton au cours des années 2020 mais lorsque je cherche sur Internet, je découvre qu'en 2015, "New Horizons traversera littéralement le système de Pluton, passant à environ 12 000 kilomètres de la surface de la planète naine. Sa caméra permettra d’y révéler des détails de quelques dizaines de mètres seulement…" Suite de l'article, alors s'agit-il d'une autre mission? Je n'ai toujours pas la réponse.

    documentaire,merveilleux cosmos

    Mars

    Qu’il existe d’autres planètes habitables c’est arithmétiquement probable. Que nous puissions les visiter un jour est inconcevable. Nous n’irons jamais là-bas et là-bas ne viendra jamais jusqu’à nous. Mais il nous reste le regard…. » Jean-Claude Carrière.

    On peut aussi imaginer que des êtres plus évolués soient déjà en route. C'est la lectrice, appréciant les histoires d'aliens qui parle!
    On peut aussi s'accrocher au projet Mars One, en espérant que ça ne tourne pas en téléréalité de l'espace. Purple explique bien dans son billet les risques de dérives possibles. Et puis, d'autres missions spatiales moins médiatisées existent alors, on n'a pas fini de regarder vers les étoiles. 

    documentaire,merveilleux cosmos

    Je me suis un peu éloignée de mon documentaire mais voilà, l'espace c'est fascinant, et bien que je ne sois qu'un petit grain de sable insignifiant, qui vous parle des planètes sur son blog de lecture, j'espère que ce billet vous plaira. :)

    Voyage dans l'espace.jpg

    Challenge Geek organisé par Sofynet et Hilde

  • Départ pour l'espace dans mon razzo spaziale!

    Imprimer

    Voyage dans l'espace.jpg

    Pour notre petite semaine dans l'espace, je n'ai pas pu m'empêcher de fabriquer une fusée! Et oui, encore un paper toy à ajouter à ma collection! Je vous propose donc de monter à bord du Rocket Star pour la mission Apollo Paper!

    P1030446.JPG

    Vous trouverez le modèle à imprimer ici, sur le site italien d'une marque de biscuits (des biscuits au chocolat galactiques avec plein d'étoiles dessus).

    Pour le montage de la fusée, j'ai improvisé. Pas de schéma explicatif, j'ai donc découpé toutes les parties en respectant l'ordre indiqué par les chiffres, puis j'ai plié et collé le premier élément que j'ai ensuite fixé au deuxième et ainsi de suite! Je me suis bien encollée les doigts au passage et c'est loin d’être parfait car l'assemblage était délicat par moment.

    Mais la sécurité de la fusée est assurée et franchement le Rocket Star a de l'allure! Quand je le regarde, j'imagine sans difficulté que je décolle pour l'espace. Dream Dream Dream!

    fusée,paper toy,espace,challenge geek

     Bon voyage et surtout bon début de semaine!



    Organisé par
    Sofynet et Hilde

  • La Quatrième Dimension, épisode 1 à 4

    Imprimer

    Le thème du mois.jpg

    Pour honorer le thème mensuel, proposé par Coccinelle, entrons dans la Quatrième Dimension mais sachez que pour moi, Les séries, des années 60 /70, c'est réellement la quatrième dimension: Un territoire inexploré qui suscite à la fois méfiance et curiosité. Aucun souvenir n'y est associé, je pars de zéro, je préfère vous prévenir. Si Bioman, Goldorak et Ulysse 31 ne comptent pas, je n'ai apprécié mes premières séries qu'au milieu des années 90 avec X-Files. Avant c'est le néant!

    Sofynet, Coccinelle, Tiphanya, Yodabor ont aussi participé à ce rendez-vous des séries.

    série,la quatrième dimension,challenge geek

    La Quatrième Dimension (The Twilight Zone) est donc une série télévisée américaine de science-fiction, (138 épisodes de 25 minutes et 18 épisodes de 50 minutes), créée par Rod Serling et diffusée entre le 2 octobre 1959 et le 19 juin 1964 sur le réseau CBS. Merci Wiki' d'éclairer un peu ma lanterne. D'après ce que j'ai pu lire ici: "En France, La Quatrième dimension a été découverte en 1965 sur la première chaîne de l’ORTF. Elle a ensuite connu le succès au sein de Temps X des frères Bogdanoff en 1984. Elle a également été proposée au sein de La Une est à vous."

     Me voilà partie pour quelques épisodes sur YouTube.

     Le premier épisode de la Saison 1 s'intitule Solitude, et nous raconte l'histoire d'un homme amnésique, se retrouvant seul, dans une ville fantôme. Très vite, il se sent épié, l’angoisse s'installe. Il se demande d'où il vient, et la paranoïa le gagne progressivement. Un vrai cauchemar...

     J'ai trouvé pas mal de suspense dans cet épisode, l'ambiance est parfaite avec la petite musique qui va bien. C'est assez efficace, bien réalisé et la fin m'a agréablement surprise. Un thème intéressant. J'avoue que ça m'encourage à découvrir la suite. "La réalité dépasse la fiction".

    Allez j'enchaîne avec l'épisode 2: Pour les anges

    "Le 19 juillet 1960, Lew Bookman, un camelot-vendeur âgé de 68 ans, reçoit la visite d'un homme habillé de noir (la « faucheuse »), venant l’avertir qu’il l’emmènera le soir-même à minuit. Bookman refuse de le suivre et parvient à tromper la Mort en passant un marché [...]. Furieux de s'être fait avoir, la Mort provoque un accident qui blesse gravement une petite fille qui « prend la place » de Bookman : elle mourra à minuit, l'heure à laquelle Bookman devait mourir. Déterminé, Bookman va tout essayer pour que la Faucheuse rate son rendez-vous... "

    Cet épisode m'a presque fait penser à une fable. C'est assez juste, touchant aussi. Les acteurs sont plutôt bons, j'ai particulièrement apprécié le personnage de la mort. Bref, encore un épisode qui passe bien. Je continue.

    L'épisode 3, raconte la seconde chance d'Al Denton, "ancien champion de duels au pistolet devenu alcoolique". L'arrivée en ville d'Henry J. Fate, un mystérieux vendeur ambulant, va changer sa vie. Ambiance Far West!


    J'ai un petit peu moins accroché avec cet épisode, pourtant le concept de seconde chance m'a bien plu. Ce mystérieux vendeur vient bien de la Quatrième dimension avec son revolver spécial et ses élixirs!

    Enfin, avec ce quatrième épisode Du succès au déclin nous faisons la connaissance de "Barbara Jean Trenton, une ancienne star de cinéma qui refuse de vieillir et continue à se projeter des films dans lesquels elle jouait, lorsqu'elle était jeune."

    Je n'ai pas particulièrement été passionnée par cette histoire, par la nostalgie envahissante dont souffre "Barbie" mais la chute est géniale!

    ******

    Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en visionnant ces quatre épisodes mais je les ai trouvés assez prenants, abordant des thèmes originaux. La voix off donne le ton de la série. La qualité de l'image n'est pas toujours exceptionnelle sur YouTube, et ça a quand même vieilli mais, je ne regrette pas d'avoir tenté car je ne me suis pas ennuyée. Pour tout dire, ça ne me déplairait pas de découvrir la suite.

    série,la quatrième dimension,challenge geek

    Le Générique




    Organisé par
    Sofynet et Hilde

  • Les rendez-vous fin janvier

    Imprimer

    Oyé Oyé, Sofynet et moi espérons vous retrouver autour de deux évènements qui auront lieu (très) bientôt:


    Les séries des années 60/70, pour samedi 25 janvier.



    • La Semaine Thématique: Voyage dans l’espace.

    Au programme: Lectures, séries, films, tout support, du moment que ça se passe dans l’espace.

    N’hésitez-pas à nous rejoindre en laissant un petit commentaire sur nos blogs ou sur le groupe Facebook.

    Vous pourrez retrouver le calendrier et toutes les informations concernant le challenge dans la colonne de droite de nos blogs.




    Organisé par
    Sofynet et Hilde

  • Ekhö -1 et -2

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est Mercredi BD chez Mango. Je vais vous parler de la série Ekhö que j'avais repérée chez Soukee, il y a quelques temps.

    Ekho1.jpg

    Ekhö Monde Miroir, tome 1 New York
    Arleston (scénariste), Barbucchi (dessinateur), Lebreton (coloriste)
    Éditions Soleil, 2013

    Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans.
    Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York.
    Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée.
    Au cœur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle : Ekhö. Présentations éditeur

    2650_p5.jpg

    Je me suis bien amusée à découvrir Ekhö ainsi que les aventures de Fourmille et de son compagnon de voyage. Beaucoup d'humour dans cette BD, des graphismes soignés et de jolies couleurs. Côté architecture et créatures fantastiques, on en prend plein les mirettes: des dragons de transport, un métro un peu particulier, une statue de la liberté remodelée façon "Preshauns". La ville de New York en mode miroir est superbe.

    Le scénario m'a peut-être un peu moins séduite que le reste, avec d'un côté l'héritage de la tante disparue et sa mort à élucider, pas follement passionnant car peu de détails à se mettre sous la dent. De l'autre, le rôle des Preshauns: je ne les ai pas encore bien cernés ces petits fanatiques de thé, et puis, il reste encore le sort de Yuri à régler, que va t-il devenir dans ce monde qui ne le concerne en rien? Je n'ai pas trouvé une énorme originalité, ni beaucoup de suspense concernant l'intrigue mais l'univers est quand même très plaisant et ce n'est que le début.

    2650_p6.jpg
    Enfin dernier point, on aurait pu se passer des nombreux plans mettant en avant les attributs physiques de notre héroïne et de chaque personnage féminin. Je rejoins ce qu'avais écrit Soukee dans son billet à ce sujet. Je pense qu'avec des plans plus subtiles et moins nombreux, la BD aurait, à mon avis gagné en finesse en plus de convenir à un plus large public. Enfin, c'est mon point de vue.

    Une BD assez divertissante dans l'ensemble mais pas aussi réussie que j'imaginais.

    Ekho 2.jpg

    Ekho Monde Miroir, tome 2 Paris Empire
    Arleston (scénariste), Barbucchi (dessinateur), Lebreton (coloriste)
    Éditions Soleil, 2013

    Un grand merci aux Éditions Soleil ainsi qu'à Babelio pour l'envoi de ce second tome d'Ekhö dans le cadre de l'Opération Masse Critique.

    Fourmille Gratule est à présent installée à New York, dans le monde d’Ekhö, un monde miroir de la Terre où les technologies modernes n’existent pas.
    À la tête de l’agence artistique Gratule, héritée de sa tante Odelalie elle se rend à Paris, accompagnée de Yuri et de Grâce, pour un juteux contrat avec le Poulain Rouge.
    Mais à peine arrivée dans la capitale française, elle est habitée par le fantôme du Prince Antone, fils de Napoléon VII, mort dans un accident de fiacre. Elle devra résoudre le mystère de sa mort pour redevenir elle-même... Présentations éditeur

    2783_p2.jpg

    Toujours autant d'humour dans ce deuxième tome. Fourmille s'improvise danseuse pour tenter de redresser les finances de son agence alors qu'a Paris, on est en pleine intrigue suite au décès du Prince Antone. Évidemment, notre héroïne va se retrouver, malgré elle mêlée à tout ça.

     J'ai été assez surprise de découvrir une intrigue un peu ficelée comme dans le premier tome puisque le don de Fourmille est encore mis à contribution et j'avoue qu'une fois de plus ça ne m'a tout à fait convaincue. J'ai pourtant une certaine expérience des possessions surnaturelles mais là, je ne sais pas, je trouve que ça ne colle pas bien avec le reste.

    La fixette du dessinateur sur les formes généreuses des héroïnes continue mais l'intérêt n'est pas là. Contempler la nouvelle Tour Eiffel (d'autres monuments), découvrir les rues de Paris, les moyens de transport (taxi et bateau mouche par exemple), tout cela a vraiment suscité mon intérêt et mon admiration. C'est superbe.

    2783_p5.jpg
    Finalement, je reste un peu sur ma faim bien que ce soit une lecture divertissante avec de magnifiques graphismes et un univers original.

    Divertissant.jpg

    Sofynet a aussi été projetée sur Ekhö.



    logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Le billet "gameuse" #1

    Imprimer

    jeux vidéos

    Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour un billet autour des jeux vidéo, dans le cadre du Challenge Geek avec Sofynet et son billet à clochettes, Purple qui nous parle de Game&Watch, Yoda Bor, d'un jeu Doctor Who, Coccinelle de Pearl's peril, Petit-Speculoos de Viking brothers ...
    Je fais aussi un petit clin d’œil à Bouchon des Bois qui m'avait intriguée avec son billet sur Diablo 3, l'an dernier.

    Je vais tout abord évoquer les jeux qui m'ont accompagnée en 2013 et ensuite, je vous parlerai des deux titres qui ont la côte en ce début d'année! A vos pads!

    D'autres screenshots sont prévus dans la journée.

    Ne vous inquiétez pas, les livres seront de retour bientôt.

    jeux vidéos

    Final Fantasy XIII-2 ( RPG - X-Box 360) Je connaissais assez peu l'univers de Final Fantasy, n'y ayant finalement joué que sur PS1, il y a une dizaine d'années et j'ai vraiment accroché. Résoudre les paradoxes temporels, voyager dans le temps, récupérer les fragments,  affronter des créatures intemporelles et tenter de sauver le futur de Noël, Lightening, Fang et Vanille. Voilà ce qui vous attend si vous tentez l'expérience.

    Le scénario est vraiment sympa. Au niveau de l’esthétique, c'est très beau. UN RPG à mon avis incontournable sur X-Box 360. Dommage qu'une scène de plateforme me bloque le chemin juste avant la fin...

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    Animal Crossing New Leaf (Nintendo 3DS XL): Toujours aussi tranquille, Mr Hilde et moi même continuons de nous occuper de notre village depuis le mois de juin. Par moment, je regrette qu'il n'y ait pas plus d'animations dans le village. C'est déjà ce que je reprochais aux précédents volets. Au bout d'un moment, je m'ennuie un peu, la pêche et la chasse aux insectes, ça ne dure qu'un temps!
    Mais l'ambiance est toujours aussi sympathique, les cochettes tombent toujours des arbres, les fleurs poussent, tout le monde est gentil, bref, c'est quand même la belle vie!

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    Lego Le Seigneur des Anneaux (X-Box 360): Prêté par notre neveu, Mr Hilde et moi même avons bravement coopéré pour la bonne cause. Ayant lu le roman récemment, on retrouve vraiment la trame de l'histoire en format légo. Je trouve que c'est super bien fait mais on a déjà terminé l'histoire. A deux ça va très vite. Les quêtes secondaires sont moins captivantes, on a finalement arrêté d'y jouer mais je ne dis pas que je ne m'y remettrai pas en mode solo.

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    World of Warcraft (MMORPG / PC): Après avoir joué plusieurs mois à W.O.W, j'ai arrêté au début de l'été et n'ait pu reprendre à cause des challenges de lecture et des contraintes de l'abonnement.
    J'ai néanmoins installé la dernière extension "Pandarie" que j'ai hâte de découvrir malgré tout. Le background est assez complexe mais intéressant. Entre les quêtes, les Hauts-Faits, les donjons... Il y a de quoi faire.
    Je suis sur mes gardes car le jeu est particulièrement addictif et parfois contraignant lorsqu'on se retrouve en donjons. Néanmoins, ça reste une de mes meilleures expériences de jeux.
    --> A un moment donné, j'ai joué à Everquest II (autre MMORPG) mais j'étais tout le temps déconnectée, j'ai fini par abandonner. Dommage car le jeu était assez sympa et gratuit. 

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    Tales of Vesperia (RPG - XBox 306): Un RPG avec des personnages stylisés manga et une histoire plutôt sympa, jusqu'à ce que je me retrouve bloguée par un combat déséquilibré et une cinématique mal placée qui rend vraiment pénible les multiples tentatives pour y arriver. J'ai finalement laissé tomber avec l'intention d'y revenir plus tard. Jouable à 4 mais Mr Hilde n'a jamais accroché.

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek

    Un coup de marteau pour le méchant requin des glaces!


    Pokemon X (RPG - Nintendo 3DS XL): Je joue aux Pokemon depuis des années et j'aime toujours autant ce genre de jeux qui consiste à attraper les fameux Pokemon pour compléter un pokédex, suivre le scénario qui va nous mener à un pokemon légendaire, multiplier les combats en arène pour récupérer des badges et faire évoluer les Pokemon. Le concept reste le même mais c'est terriblement addictif et je ne m'en lasse pas. De plus, cette version a été améliorée sur pas mal de points, et de nouvelles fonctionnalités avec Internet facilitent les échanges. 

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    jeux vidéos,

    Skyrim "The Elder Scrolls V"(RPG -X-Box 360). J'incarne un Khajiits, un homme-chat dans un univers médiéval fantastique très vaste et très soigné. Les graphismes sont superbes, la jouabilité est plutôt bonne, les combats pas toujours évidents, il faut gérer sa barre de vie, de vigueur, être bien équipée en nourriture ou potions pour récupérer des points de santé rapidement, être bien accompagnée aussi, ça peut aider. Les quêtes sont nombreuses, les actions variées et on peut même décider d'errer sans but précis à pied ou à cheval dans les contrées enneigées de Bordeciel.
    C'est le seul jeu en Pegi 18 que je possède actuellement, mais je pense que c'est justifié. Les ralentis de certains combats sont un peu gores, certaines créatures pas très sympathiques, le vol et le meurtre sont communément admis, on se croirait dans Game of Thrones, tant les intrigues sont nombreuses d'une cité à l'autre.
    Développer son personnage est assez captivant, des points permettant d'améliorer sa furtivité, ses techniques de combats, ses capacités en matière de magie, de crochetage de serrure... bref faire son choix se révèle assez difficile.
    Donc trois semaines de jeux et pour le moment l'expérience est réussie. Affaire à suivre.

    jeux vidéos,animal crossing new leaf,skyrim,x box,nintendo 3 ds,challenge geek


    Animal Crossing New Leaf (Nintendo 3DS XL): Je joue un petit peu moins que l'an dernier mais hier, nous avons réussi à réunir la famille Yétiti (la famille Bonhomme de neige) au grand complet! J'en profite pour partager une petite mosaïque pour l'occasion! On peut m'y voir devant ma maison, Mr Hilde est là aussi ainsi que ma nièce. Oui, c'est finalement un jeu assez familial chez nous.

    jeux vidéos, Animal Crossing New Leaf, Skyrim, X Box, Nintendo 3 DS, challenge geek

    J'espère que ce premier billet vous a plu. Rendez-vous le mois prochain pour un autre billet autour des jeux!

    logo du challenge geek
    Organisé par Sofynet et Hilde

  • Les Quatre de Baker Street -3

    Imprimer

    Aujourd'hui, c'est Mercredi BD chez Mango.

    Les Quatre de Baker Street sont aussi chez Bianca (aujourd'hui), Lou...

    les quatre de baker street,tome 3,bd,challenge british mysteries,londres

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Djian et Legrand (scénario) - Etien (dessin et couleur)

    Vent d'Ouest - 2011

    "Hivers 1891. Londres est sous la neige..."

    Nous retrouvons dans ce troisième tome nos trois jeunes détectives (Billy, Charlie et Black Tom) plus en forme que jamais. Missionnés par un certain Sherlock Holmes, ils vont se retrouver mêlés à une dangereuse histoire de racket.
    Protéger une jeune femme, venir à la rescousse d'un aristocrate amoureux, échapper à de dangereux malfrats, voilà ce qui attend entre autre les "francs-tireurs de Baker Street."

    Une fois de plus je me suis laissée embarquer par nos intrépides détectives victoriens. Le scénario est bien ficelé, je l'ai d'ailleurs préféré au tome précédent où j'avais un peu perdu le fil. L'intrigue est intéressante et je dois dire que le dénouement m'a bien plu.

    Les Quatre sont toujours aussi débrouillards, rusés mais ce n'est ni exagéré, ni enfantin. L'atmosphère reste d'ailleurs assez sombre. On parle bien des bas-fonds de Londres et de ses pires crapules.

    Pas mal de suspense, un peu d'humour, franchement c'est très réussi.

    Les graphismes sont toujours plaisants, Londres enneigé ne manque pas de charme.

    Autant de bonnes raisons de continuer cette série. 


    Retour vers le Tome 1 et 2

    british mysteries5.jpg

    Challenge British Mysteries

    Chez Lou et Hilde

    logofindeserie.png

    Chez Acr0

    Enregistrer

    Enregistrer