Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Halloween - histoire et traditions

Markale-Halloween.jpg

Jean Markale
Éditions Imago, Diffusion PUF, 2000

Depuis plusieurs années déjà, en France et dans toute l'Europe, citrouilles, masques effrayants de vampires et de fantômes, balais de sorcières... envahissent les vitrines des magasins tout au long du mois d'octobre. Et le soir du 31, adultes et enfants, dans une atmosphère carnavalesque, fêtent Halloween.

Beaucoup pensent à tort que cette fête populaire vient des États-Unis. En réalité, Halloween — mot anglais signifiant « veillée sacrée » — survivances des rituels druidiques de Samain, a son origine dans l'ancienne Irlande. Durant cette nuit de Samain — à la pleine lune la plus proche du premier novembre — le monde des morts rejoint celui des vivants, et réciproquement car, selon une parole celtique, « la mort n'est que le milieu d'une longue vie ». Plus tard cette étrange fête païenne sera récupéré par l’Église, devenant ainsi la Toussaint, non pas jour des Morts, mais « fête » de tous les saints.

Jean Markale présente cette célébration primitive venue des temps lointains, puis analyse ses métamorphoses successives jusqu'à ses prolongements actuels dans notre société qui, curieusement, ranime ces coutumes surgies de l'ombre sans en connaître ni le sens ni la portée. Présentation éditeur


Rangez vos citrouilles, un peu de concentration s'impose pour cette lecture!

Les deux premières parties du livre sont consacrées à la fête celtique de Samain, à la découverte des rituels, de leurs sens et occupent les 2/3 du livre. La troisième partie concerne la fête chrétienne, fête de la Toussaint (de tous les saints) et des morts, et enfin la dernière se veut plus actuelle mais aussi beaucoup plus courtes que les précédentes (une dizaine de pages seulement) et dévoile de quelle manière Halloween s'est diffusé.

"Plus que jamais durant cette nuit du 31 octobre au 1er novembre, le monde des morts était ouvert à celui des vivants_et inversement_, le temps était aboli et les fantômes, terme commode pour désigner des entités spirituelles cherchant contact avec les humains, pouvait se matérialiser provisoirement et engager le dialogue avec leurs parents, leurs proches ou même des inconnus qui avaient le don de "double vue".

Un livre d'histoire...

Ma bibliothèque se remplit de titres autour d'Halloween et étant très attachée à cette fête, j'ai voulu en savoir plus sur ses origines mais je suis tombée sur un os! Je ne connais pas bien l'histoire celtique et l'époque pré-chrétienne en Irlande et j'ai parfois eu des difficultés à cerner le contexte des différents rituels de Samain, ça reste aussi un peu flou géographiquement parlant (entre l'Irlande, les îles Britanniques, la Bretagne armoricaine...). J'aurais apprécié une petite carte ou quelques renseignements en annexe.
Autre point un peu gênant, j'ai trouvé qu'on s'éloignait parfois du sujet pour s'attarder sur des détails peu utiles à notre réflexion.

Néanmoins, ça reste passionnant quand on aime plonger dans ce genre de livre et qu'on s'intéresse à ces thématiques qui débordent évidemment vers la mythologie et le religieux; ça m'a d'ailleurs rappelée mes quelques années de fac d'histoire, les exposés (de longues heures en BU à feuilleter ce genre d'ouvrages), mes cours d'histoire médiévale car on parle aussi de la Gaule, des décisions prises par les papes aux sujets des dates de la Toussaint, de l'influence des moines irlandais (saint Colomban)...

"On étonnerait certainement beaucoup les enfants qui déguisés en fantômes, se répandent en bandes joyeuses dans les rues, le soir du 31 octobre, allant de maison en maison [...], si on leur disait qu'en agissant ainsi ils contribuent à sauver des âmes en perdition."

On apprend quantité de choses dans cet ouvrage de 162 pages, par exemple qu'Halloween a fini par s'implanter dans beaucoup de pays, suite aux différentes vagues d'émigration irlandaises, (aux États-Unis entre autre) et que nos coutume auraient dû être ravivées lorsque Halloween a de nouveau franchi l'Atlantique. Malheureusement, on doit plutôt parler de déclin chez nous.

Une réflexion intéressante autour d'Halloween et de ses racines, pas si éloignées que ça de nos contrées.

  • Quelques pistes de lecture, si ces thématiques vous intéressent:

Histoire, origine Halloween, La France Pittoresque

Halloween, Histoire et traditions, Challenge Halloween

bd du mercredi,challenge halloween,mélusine,halloween

Organisé par Lou et Hilde

gardiennes de l'esprit d'Halloween

Commentaires

  • 162 pages d'informations :) Ça c'est agréable surtout si ce n'est pas rébarbatif (parfois faire de l'info et garder l'intérêt éveillé sont deux actes différents pour certains)

  • Je ne pense pas que ce soit rébarbatif mais il faut tout de même aimer l'histoire et ce contexte celtique (un peu mythologique), et religieux qui peut, peut-être déranger.

  • Oui, quand mes garçons étaient petits c'était une fête en pleine évolution. Puis plouf ! elle a disparu. Dans les commerces, il n'y a plus rien.
    Je croyais que ça venait d'Amérique !
    Merci pour les informations...

  • Oui, c'est curieux qu'Halloween ait disparu aussi vite, comme si c'était passé de mode.

    Beaucoup de monde croit en effet que cette fête vient des États-Unis, que c'est purement commerciale et on ignore souvent sa signification.
    C'est dommage car ça aurait pu mettre en avant des légendes locales qui ont circulé dans un lointain passé et peut-être qu'on continuerait à fête Halloween chez nous.
    Ce ne sont que des suppositions.

  • Je ne connaissais pas du tout ! Mais ce livre pourrait bien me plaire avec toutes ses données historiques

  • Je le trouve très intéressant mais je ne suis pas experte en la matière!

  • Ce livre doit être très interressant :-)
    Comme Syl, je pensais aussi que cette fête venait des Etats-Unis... C'est dommage qu'elle ne soit pas plus développée chez nous..
    Durant mon séjour à Edimbourg, je suis tombée sur un magasin tout à 1 livre avec des rayons de dingues d'Halloween ! Dommage que je n'avais plus de places dans ma valise !

  • Ah la chance! ;) J'aurais vidé ma valise et je ne serais revenue qu'avec des livres d'Halloween, hihi!
    Ce livre fait le ménage en tout cas dans les idées reçues, légitimise la fête d'Halloween en Europe, ce qui rend encore plus frustrant le fait qu'on l'ait balayée, et résumé à un truc commercial venant des USA!

  • ça a l'air très intéressant, après moi aussi je serais sans doute un peu perdue sur les références à une période que je ne connais presque pas, surtout sans l'aide d'une carte... mais pourquoi pas à l'occasion ? Le sujet m'intéresse moi aussi ;)

  • Si ça t'intéresse, je pourrais te le prêter. :)

  • Ah-ah! Je savais bien qu'elle était quelque part cette chronique :-)
    Et donc, tu me re-tentes de le découvrir ce titre.

  • Je viens de voir que tu l'avais trouvé mais j'ai fait tout un spitch là-bas! ;) Un peu frustrant que cette fête ne se soit pas installée chez nous. Au moins en Bretagne, elle aurait pu perdurer!

Les commentaires sont fermés.