Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Geek: La Revanche

Imprimer

Geek.JPG

Nicolas Beaujouan

Vous découvrirez dans ce livre: une définition du geek, son évolution au fil des années, des références incontournables, des informations détaillées sur les différents groupes qui composent cette communauté et des dessins pour illustrer tout ça. Mais les geeks se reconnaîtront-ils dans cet ouvrage?

Robert Laffont, 2013, 22

Dés sa publication, j'avais envie de mettre la main sur ce livre, curieuse d'en savoir plus sur le monde des geeks, la place de la geekette et ma propre geekitude.

"Don't panic!"

L'auteur commence par une définition qui affirme que:

"Le geek est aujourd'hui indifféremment homme ou femme". p13

Ce n'est pas un scoop mais c'est quand même bon de le lire.

Plus loin, on découvrira une double page s'intitulant: "Bienvenue aux geekettes", l'auteur précisant que [l'on déplore le faible nombre d'artistes féminines reconnues] p28 C'est presque tout! Voilà on ne pourra pas accuser l'auteur de ne pas y avoir consacré un chapitre  mais on n'aura pas appris grand chose non plus.

Quelques heures suffisent pour venir à bout des 205 pages de Geek: La Revanche. J'ai apprécié la mise en page: du texte, de jolis effets mais surtout beaucoup d'illustrations avec  des "clouds" par exemple, une généalogie geek schématisée ("interesting"), des chronologies design concernant la sortie des consoles ou la publication d’œuvres littéraires, c'est très sympa et ça donne envie d'y revenir plus tard. Si vous voulez voir quelques extraits, c'est ici.

Les références sont donc nombreuses, des films à la littérature en passant par les jeux vidéos, les jeux de rôle, les séries, bref tout ce qui rassemble les geeks, leurs passions et leurs manies. Ce n'est pas toujours inédit, à force de parcourir les sites web sur le sujet, les informations se recoupent, mais ça permet de compléter ses sources et c'est quand même très agréable d'avoir un livre avec ce contenu à sa disposition.

Je pourrais reprocher aux portraits communautaires d'être caricaturaux, difficile de se projeter, mais ça leur donne un petit côté comique.

"Le gamer a développé cette capacité extraordinaire de jouer à trois jeux en même temps sur des consoles différentes. [...]" Je n'en suis pas encore rendue là!
Après sur le nombre de consoles à l'intérieur de la maison, je ne ferai pas de commentaires. De toute manière, il y aura toujours plus de livres au m²!

"Le geek vit de manière obsessionnelle ses passions." p14 Disons qu'il entretien un rapport particulier avec ses passions qui peuvent vite devenir accaparantes. Mais attention, pas question de tourner "no life"!

Je me retrouve assez bien dans la génération Geeks 2.0 des années 90 avec mon goût pour la programmation, ma vénération pour les anciennes consoles de jeux, les ordinateurs (et surtout les jeux de cette époque). J'ai entretenu mes passions et je découvre maintenant des "smourbifs", d'autres mondes fantastiques et je continue à remplir la maison de livres et d'objets divers...

Enfin, une belle conclusion, que je vous laisse découvrir. Si jamais les zombies contaminent le monde, nous serons prêts! ;)

La qualité est au rendez-vous, ce livre est un objet intéressant qui me ferait presque regretter de l'avoir acheté d'occasion.

nicolas beaujouan,geek la revanche,robert laffont,challenge geek

A découvrir aussi chez: La Geekitude des Choses et Le Bouquinovore.

Commentaires

  • Une chouette critique qui me donne envie de découvrir ce bouquin même si comme toi je témoigne la faible place de la documentation sur les femmes dans l'univers geek dans tous les ouvrages ou reportages sur la communauté elle-même.

  • Merci pour ton message.

    Ah oui ça pose question cette absence de femmes dans l'univers geek. Étrange quand même qu'il n'y en ait pas une seule de connue à la tête d'un Facebidulle, d'un Deeztruc ou autre! Je vais continuer à me renseigner.

    Je suis certaine qu'il existe des programmatrices pleine d'idée géniales et douées dans leurs domaines (je n'en fais malheureusement pas partie, moi c'est plutôt bricolo bricolette à coup de codes html et cie)... ;)

  • J'avais reçu une invitation pour assister au lancement du livre mais je n'ai malheureusement pas pu m'y rendre (ou alors il fallait que j'y amène ma fille et même avec son t-shirt Batman je me disais que ça n'était pas vraiment un lieu adapté pour un bébé^^) mais l'idée me plaisait bien et je pensais le lire à l'occasion, ton avis le fait remonter dans ma liste d'achats à venir :)

  • Moi aussi, j'avais reçu l'invit' mais je ne pouvais pas y aller, ne vivant pas sur Paris. Alors, je me suis jetée sur le livre d'occasion!

    Elle doit être mimi ta fille avec son T Shirt Batman. :)

  • Tu as eu connaissance de cet édifiant article sur le sexisme chez les geeks ? Ca m'a fait froid dans le dos :
    http://cafaitgenre.org/2013/03/16/sexisme-chez-les-geeks-pourquoi-notre-communaute-est-malade-et-comment-y-remedier/

  • Oui, j'en ai lu quelques passages. C'est effrayant de voir jusqu'où c'est allé. Heureusement ce n'est qu'une minorité de frustrés!

  • Héhé, j'avoue qu'il m'arrive de me dédoubler pour jouer à la fois sur l'ordi et sur la tablette (surtout aux jeux qui demandent X minutes d'attente pour récupérer de l'energie..)

  • Ah, ben mince alors! ;) Je ne pensais pas que quelqu'un rebondirait là dessus mais tu as le droit à mon respect "oh gameuse infernale"!

Les commentaires sont fermés.