Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Marathon de lecture de Printemps (Suite et fin)

    marathon-de-lecture-de-printemps1.png

    Je  reprends le marathon de 14h à 22h.

    Programme:

    • Finir Entrechats de Cécile Duquenne
    • Lire Walking Dead (Tome 3 et 4) Série BD


    marathon de lecture de printemps14h - Je viens de publier mon billet d'Accros du Roc, je suis prête à repartir dans le désert. Bonne lecture tout le monde et bon dimanche.

    16h - 249/333 pages, il faut que je reprenne un peu de thé. L'intrigue est toujours aussi palpitante. Je viens de faire une pause de 40 minutes, c'est dimanche!  

    18h - Vers 17h, j'ai voulu sortir, prendre un peu l'air avec mon thé, Entrechats, les deux chamallows survivants et la truffe! Trop froid, je suis rentrée dix minutes plus tard. 

    20h - Et voilà, Entrechats, c'est terminé! J'ai passé un bon moment de lecture alors jusqu'à 22h, je n'ai pas le choix: Walking Dead! Et après, il faudra compter les pages, ce sera rapide. :)


    22h -
    Je crois que l'heure a sonné! J'arrête de lire et je m'occupe de l'opération mystère du week-end. 

    279 pages (t1 et 2 de WD) + 272 pages ( t3 et 4 de WD) + 254 pages (Entrechats) + 120 pages (Accros du Roc)= un très bon week-end de lecture et 925 pages tournées

    Merci à Arieste pour l'organisation de ce marathon, à Mr Hilde qui m'a soutenue et à toutes celles qui m'ont encouragée et ont laissé des commentaires un peu partout. :)

  • Accros du Roc

    Accros du Roc.jpg

    Soul Music
    Livre 16

    L'Atalante

    1994 - 2000


    Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Terry Pratchett, né le 28 avril 1948 au Royaume-Uni.

    A cette occasion, nous sommes plusieurs à avoir lu un de ses romans et décidé de poster un billet.
    Une pensée évidemment pour l'auteur, atteint de la maladie d'Alzheimer, ayant pris position pour l'euthanasie.


    Tiphanya a découvert Le Père Porcher,

    Sv Cath et Sofynet ont lu La Huitième Couleur (The Colour of Magic)

    Chinchilla a rencontré La Huitième fille

    Vous voulez swinguer, vous balancer, au rythme de la musique de rocs sur le Disque-monde ? Alors saisissez vous de ce tome, et découvrez comment un petit groupe de musiciens grâce à une guitare va subjuguer les foules, comment La Mort va gérer ses états d'âmes, comment sa petite-fille Suzanne va tenter de reprendre le business et comment Les mages de l'Université de l'Invisible vont eux aussi, se retrouver mêlés à cette affaire musicale. De vrais fans de musique de rocs!
    COUIII!

    J'ai retrouvé dans ce seizième tome, le style original, l'humour et l'ambiance qui me plaisaient tant dans les Annales du Disque-monde. Quel bonheur de passer un peu de temps à l'Auberge du Tambour Rafistolé, dans les rues d'Ankh-Morpork, d'entendre parler du Guet (les agents ont un tout petit rôle ici), de la Guilde des Assassins. Les histoires de mages, toujours un peu tirées par les cheveux, m'ont bien amusée une fois encore.

    La Mort est un personnage que j'adore et sa petite-fille n'est pas mal dans son genre. 

    L'intrigue souvent tortueuse, brouillée par la magie et par le fonctionnement du Disque-monde, reste assez facile à suivre, ce qui n'est pas toujours le cas. La fin est un peu fuyante, je sens bien que certains détails m'ont échappée malgré tout, mais je me suis habituée à ce genre d'explosion finale, qui laisse des morceaux d'histoires un peu partout. C'est tellement déjanté que l'esprit (le mien en tout cas) a parfois du mal à suivre.

    Voilà j'ai passé un excellent moment de lecture, bien apprécié la musique de rocs, j'en redemande!

    Fantasy, Terry Pratchett, Accros du Roc,

  • Le Marathon de lecture de Printemps

    marathon-de-lecture-de-printemps1.png

    C'est aujourd'hui!

    Départ à 10h - Arrivée 22h

    Au programme:

    • Terminer la lecture d'Accros du Roc - Terry Pratchett
    • Continuer Entrechats - Cécile Duquenne
    • Relire le tome 1 et enchaîner avec le tome 2 de Walking Dead - Robert Kirkman, Charlie Adlard

    10h - Mon Reader est allumé, j'ai préparé de quoi me ravitailler mais le thé n'est pas encore prêt. Je me dépêche! Bon début de marathon à tous. Je vais reprendre la lecture d'Accros du Roc.

    marathon de lecture de printemps

    12h - C'est l'heure de la pause. J'ai bien avancé, au rythme de la musique de rocs, ça swing chez les mages de l'Université de l'Invisible! Il n'y a plus de chamallow mais je reste éveillée à coup de tasses de thé et de café.

     Pause Hot-Dog à Ankh-Morpork, au Tambour Rafistolé

    marathon de lecture de printemps

    14h30 - Fini les concerts du Disque-Monde, je pars dans le désert, à la rencontre de créatures féroces: des sphinx avec Entrechats de Cécile Duquenne.

    marathon de lecture de printemps

    16h00 - J'accroche bien mais je me sens un peu fatiguée. Un thé, je sors de ce maudit canapé et je vais voir quelle température il fait dehors. L'air est vivifiant, ça réveille, mais pas question de rester lire sur la terrasse, il fait trop froid. Je joue un peu avec "la truffe" et je regagne sagement le salon, il est temps de s'y remette.

    marathon de lecture de printemps

    18h00 - Rien à signaler - Lecture OK - Forme OK - Tout est OK -

    Prochain check point dans deux heures! 

    20h00 - Je me suis arrêtée pour un repas rapide, je reprends la lecture de Walking Dead, je découvre maintenant le tome 2. Bonne soirée et bon courage à ceux et celles qui continuent à lire ce soir.

    22h00 - C'est fini pour ce soir! J'ai terminé le tome 2 de Walking Dead et j'ai pu continuer à lire quelques pages d'Entrechats. La suite demain. Bonne soirée, bonne lecture et bonne nuit.

  • Récapoblog #5

    récapoblog,blogosphère,lecture

    Pour la cinquième édition du Récapoblog, je vous propose quelques activités printanières!

    Sur la blogosphère

    marathon-de-lecture-de-printemps1.png

    Un Marathon de Lecture, ce week-end chez Arieste.

    Je l'attendais avec impatience car j'aime beaucoup l'ambiance de ces journées où on lit ensemble et l'ordinateur ouvert à côté. Si le soleil reste avec nous tout le week-end, je vais peut-être m'installer dans le jardin. En attendant, il va falloir se ravitailler (je n'ai plus beaucoup de bonbons dans les placards) , prévoir plusieurs menus, organiser une petite PAL... 

    Je me suis inscrite au Mini le samedi et en libre le dimanche.

    Le mois anglais.jpg

    Le Mois Anglais chez Lou et Titine: préparez-vous pour le mois juin!

    Je n'ai pas encore prévu ce que j'allais lire mais je ne suis pas inquiète, j'ai toujours une réserve de scones, du thé, quelques titres so british dans ma PAL et la médiathèque à 200 mètres de la maison. Je devrais pouvoir tenir tout le mois de juin!  


    Sur le Livroblog

    Accros du Roc.jpg

    A l'occasion de l'anniversaire de Terry Pratchett, dimanche 28 avril, on publie un billet. J'ai choisi de lire Accros du Roc.

    Entrechats.jpg

    J'ai aussi adopté Entrechats de Cécile Duquenne. De la magie, des sphinx, pour l'instant, je me régale.

    récapoblog,blogosphère,lecture

    Je me suis beaucoup amusée avec la Saison 1 alors j'ai commencé à regarder la suite.

    Logo challenge geek2.jpg

    Et puis, un nouveau logo pour le Challenge Geek.

    A bientôt et bonne lecture!

  • New Bysance -1

    New Bysance.jpgTome 1 - Ruines

    Corbeyran (Scénario)

    Chabbert (Dessin)

    Malisan (Couleur)

    Uchronie[s]

    Glénat, 2008

    Logo livres empruntésr1.jpg

    Pourquoi avoir choisi de commencer cette série?

    Au début de l'année, c'est New Delhi, que j'avais repéré mais le premier tome n'était pas encore publié. Quelques recherches m'ont permis de découvrir qu'il existait trois autres cycles (New Bysance, New Harlem, New York). 


    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    "New Bysance, New Harlem, New York.

    Une même ville. Trois réalités."

    New Bysance, une ville futuriste et une société pleine de tabous, d'interdits, régie par une loi divine: l'utopie fondamentaliste.

    Mily, s'interroge sur sa vie de couple, sur la fidélité de Tom, son mari, architecte à la tête d'un grand projet: Utopia, la cité parfaite.

    Zack Kosinski, un "prescient", projetant des rêves dans l’inconscient de criminels (par la pensée) est en train de perdre son pouvoir, il doit fuir, sinon il sera éliminée. Son rêve le conduit, chez une mystérieuse jeune femme qui pourra peut-être l'aider à quitter la ville.

    Des destins croisés pour un avenir incertain. 


    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    "Les hommes et les femmes sont des marchandises comme les autres... On les déresponsabilise... On les comptabilise... On les rentabilise... Tout le monde trouve ça normal..." p30

    J'ai apprécié le style des graphismes, la manière dont sont dessinés les personnages, les couleurs aussi: certaines vues urbaines sont magnifiques. La couverture m'avait d'ailleurs tapée dans l’œil et je n'ai été déçue ensuite en découvrant l'intérieur.

    J'ai adhéré sans difficulté au scénario, au concept d'Uchronie. Les informations sont fournies petit à petit, et rien n'empêche de revenir en arrière, si jamais ça devient un peu flou. A un moment donné, j'ai ressenti le besoin de le faire.

    De l'action, des rebondissements, un premier tome prometteur mais qui ne révèle pas grand chose, je suis un peu restée sur ma faim. J'attends de lire la suite, il y a tellement de mystères à éclaircir alors j'espère trouver le tome 2 bientôt.

    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    Logo BD Mango bleu.jpg

    Mercredi BD chez Mango.

    new bysance,mercredi bd,bd,uchronie

    Challenge Les Lieux Imaginaires chez Arieste.

    Challenge Geek chez Hilde

  • La guerre civile est déclarée

    La guerre civile est déclarée.jpgChristophe Paviot

    Merci aux Éditions Dialogues pour cette découverte.

    mai 2013

    Arnaud est un jeune rennais de 28 ans, bien intégré socialement et professionnellement: une copine, une bande d'amis, un travail mais il étouffe, il vit dans la peur de ne pas tout contrôler, et cette société qui ne laisse aucune bouffée d'oxygène... Il va tenter d'y remédier, seul mais bien résolu à mener ses propres actions, pris par cet engrenage infernal qui le pousse à aller toujours plus loin.

    "Cet homme a peur. Non pas de l’inconnu, mais de ce qu’il connaît trop bien : la tyrannie du lieu de travail, les lâchetés diverses de ses congénères, la ruine programmée de l’humanité. Pourtant, il est bien inséré dans la société. Mais en apparence seulement. Car Arnaud suffoque. Il crève de cette incandescence qui brûle ses forces : la peur. La peur qu’il veut faire basculer dans le camp adverse. Autonome. Grain de sable. Décidé à affronter, seul, les forces, les règles et les rouages de notre société. Ni ses parents, ni sa copine Estelle, ni ses relations ne peuvent soupçonner sa détermination. A Rennes, cadre urbain de ce roman de la rupture, Arnaud, depuis longtemps, travaille à son invisibilité. A son effacement. Aucune aspérité, aucun caractère distinctif. Camouflage maximum. « Je sais déjà que je vais tromper la vigilance des autorités. Elles pourront bien me traquer. Je suis invisible. »
    La grenade est armée, la goupille est chaude dans sa main, le décompte est entamé." 4ème de couv'


    Pourquoi avoir choisi  de lire ce livre? J'ai été attirée par le thème, la couverture et le fait que l'histoire se passe à Rennes. Les lieux m'étant familiers, j'avoue que ça fait une drôle d'impression.

    Un roman qui décape!

    250 pages qui se lisent vite et en même temps qui pèsent sur le lecteur. La guerre civile est déclarée, n'est pas un roman optimiste. Le personnage d'Arnaud est inquiétant, on s'interroge sur sa santé mentale et ses réelles motivations. On se demande comment il en est arrivé là, et on imagine sans peine jusqu'où il sera capable d'aller. Je n'ai pas été tellement surprise par la fin, un petit peu déçue du coup.

    Il y a des passage à la troisième personne, d'autres à la première qui évoquent ses souvenirs, son vécu ou ses pensées. Certains messages sont intéressants, mais quelques passages m'ont un peu ennuyée.

    L'atmosphère est donc sombre, bien glauque. L'univers d'Arnaud n'est pas plaisant: il trouve la plupart de ses amis ennuyeux, au travail il déteste son rôle, il dénonce intérieurement ce qu'il a sous les yeux mais il se tait, encaisse et fait semblant. C'est juste effrayant. Le personnage n'est pas vraiment attachant, j'ai eu du mal parfois à le comprendre

    Une écriture incisive, parfois dérangeante, qui ne manque pas d'intérêt, ne laisse pas indifférent et pousse à la réflexion sur notre société et sa capacité à mettre des bombes dans la tête des gens. Toutes n'explosent pas mais lorsqu'on utilise la peur pour mieux contrôler les foules, on peut s'attendre à ce que ça dégénère.

  • Assassin's Creed -1

    Assassin's credd.jpg

    Pour cette thématique "Jeux Vidéos", j'ai choisir de découvrir Assassin's Creed d'Oliver Bowden.

    Renaissance -1

    Milady, 2010

    Les participant(e)s

    Ayla, Sofynet,Tiphanya,


    "En cet an de grâce 1476..."

    Trahi par les familles dirigeantes d’Italie, un jeune homme se lance dans une épique quête de vengeance. Afin d’éliminer la corruption et de rétablir l’honneur des siens, il deviendra un assassin. Il fera appel à la sagesse de grands esprits comme Léonard de Vinci ou Nicolas Machiavel, car il sait que sa survie dépend des dons qu’il doit développer. Aux yeux de ses alliés, il représente le changement car il combat pour la liberté et la justice. Mais ses ennemis le considèrent comme la pire des menaces car il a voué son existence à la destruction des tyrans qui oppriment le peuple d’Italie. Ainsi commence une histoire de pouvoir, de vengeance et de conspiration. La vérité s’écrit dans le sang." 4ème de couverture

    Ezio est un jeune florentin, son père un influent banquier, se trouve mêlé à une dangereuse affaire, et les choses vont mal tourner pour ce dernier et sa famille. Ce sera au jeune homme de poursuivre ce qu'avait commencé son père, à la poursuite des conspirateurs et des templiers. Soif de vengeance et puissante destinée en perspective! 


    J'appréhendais un peu cette lecture ne connaissant ni le jeu vidéo, ni l'univers d'Assassin's Creed mais je ne regrette pas d'avoir tenté l'expérience parce que j'ai adoré me plonger dans l'Italie de cette époque, suivre notre fougueux personnage dans ses aventures, sur les toits des cités italiennes, de Florence à Venise.

    J'ai trouvé beaucoup d'action dans ce roman, une histoire bien rythmée, passionnante, j'ai accroché assez vite. Les ingrédients du jeu vidéo sont là: une intrigue qui se met en place avec une quête principale, des quêtes secondaires, des combats, (c'est parfois un peu gore), des recherches de documents secrets, des personnages avec qui s'allier et des informations distillées petit à petit pour le suspense. Ezio ne prend pas tellement le temps de flâner, il affronte son destin, et poursuit ses objectifs, c'est captivant. Par moment, ça prend aux tripes, surtout au début du roman et on ne se rend pas compte que les années défilent pendant ce temps là, que les cités évoluent en l'absence d'Ezio et que quand il revient, les choses ont parfois bien changé.assassin's creed,roman,jeux vidéo,challenge geek

    Pendant que je lisais, je me suis souvent amusée à imaginer ce que pouvait donner le jeu vidéo, à travers les différentes quêtes et j'avoue que maintenant, ça me titille de l'essayer, d'incarner Ezio et de défendre l’ordre des Assassins! Je crois que le titre correspondant au roman est Assassin's Creed II.

    Au niveau de l'écriture, ce n'est pas désagréable à lire. Les termes latins et italiens ne m'ont pas du tout dérangée. On trouve un glossaire à la fin, très utile pour traduire un certain nombre d'injures mais je n'ai pas pensé à l'utiliser, du coup je me suis moins instruite. Je suis souvent rebutée par les romans qui traitent de religion, de croisades, de mystique chrétienne et cie mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier cette lecture.

    Enfin, seul petit bémol: la fin assez étrange pour moi. Je n'ai pas bien compris le sens du message mystérieux. Je crois surtout que l'aventure n'est pas terminée, et comme dans toute série, la suite s'impose.

    Un premier tome que j'ai trouvé tout à fait à mon goût, je me laisserai probablement tenter par les autres.

    Logo Challenge Geek mini.jpg

  • Everquest II

    Everquest II.jpgAprès quelques semaines passées à décrypter les tests d'un site de Jeux vidéo (passage incontournable pour moi avant de tenter un jeu), et à échanger quelques messages avec Marie, j'ai posé mon livre et je me suis enfin décidée à passer en mode Sparadrap (le boulet de la Websérie Noob), pour  tenter un jeu de rôle en ligne, massivement multijoueur (MMORPG).

    Je me suis inscrite sur Everquest II, espérant y trouver des quêtes, un univers à explorer, et d'autres noob comme moi, terme péjoratif pour désigner un joueur irrécupérable, avec qui partager cette aventure. 

    Cartes graphiques et processeurs: les problèmes commencent...

    Mon ordinateur portable gère correctement le jeu (ouf) bien que le processeur ne soit pas très puissant. Évidemment, graphiquement c'est moins beau que sur un écran HD. La carte graphique, assez récente, permet une certaine fluidité, contrairement à ma vieille bécane de bureau qui saccade même avec une résolution réglée au minimum et rend le jeu injouable. Petite déception à ce niveau là, je ne profite pas pleinement des graphismes. Le peu que j'en ai vu en HD, m'a vraiment scotchée. Donc attention à la configuration (voir ici)!

    En tout cas, ça sent le sapin pour un jeu plus récent, type Guild Wars II. Je vais pouvoir continuer à mettre de l'argent dans ma tirelire Rubik's Cube en vue de changer l'unité centrale... "Soupir".

    Mais passons maintenant à la création de mon avatar:

    Adwelle - Level 21 - Kerran, Paladin, neutre

    Adwelle.jpgServeur Storms.

    "Les kerrans vénèrent les esprits de la terre et ceux de leurs ancêtres. Derrière un comportement souvent docile se cachent des prédateurs puissants et redoutables (hék hék hék).

    Ils sont une race d'imposants félins humanoïdes. Leur corps est recouvert d'une fourrure dont la couleur et les motifs indiquent leur lignée (avec l'armure difficile de voir). Ils sont grands, puissants et agiles. Leur queue peut effectuer de petites tâches comme si elle disposait d'un esprit propre."

    Il existe de bons personnages, des mauvais et des neutres, différentes races: des nains, des elfes, des trolls, des ogres, des barbares, des gnomes, des humains... Et puis ensuite, des classes: des guerriers dont fait parti le Paladin, des mages...

    Le choix est extrêmement varié. Difficile de choisir, mais j'ai un faible pour le genre guerrier, affrontant des hordes de monstres!

    Mes points forts: Ma force et ma capacité à me soigner et à guérir ceux qui m'entourent.

    Mes points faibles: Mon personnage, un peu mystique, et quelques difficultés en natation, qui font que je me noie souvent.

    Quêtes, exploration et rencontres

    Time played.jpg

    Pour l'instant, je ne suis pas déçue, les quêtes sont extrêmement nombreuses (mais grâce au journal, on peut s'y retrouver) et le monde immense à explorer, à tel point qu'on peut s'y perdre et s'y faire tuer... ce qui m'arrive assez souvent. Après, il faut faire réparer son armure, il n'y a pas toujours un réparateur dans le coin... ça peut vite devenir énervant de faire les quatre coins du Royaume de Norrah pour en trouver un!

    everquest ii,mmorpg,challenge geek

    Mais voyager ça me connaît, je suis partie à la recherche de Marie, ayant apparu dans une autre zone du jeu. J'ai mourru perdu la vie plusieurs fois avant de la trouver et campé dans des contrées hostiles, dans une forêt bien sombre par exemple, mais on a finalement réussi à faire équipe pour quelques combats, suivis d'une petite visite de ma contrée, terminant notre ballade par une noyade collective! C'était assez amusant, j'avoue.

    Côté rencontres, je joue le plus souvent en solo, mais avant-hier on m'a proposé de faire partie d'une guilde, et j'ai bourlingué quelques temps avec deux autres paladins. On s'est partagés les trésors pillés sur des Gobelins, vers le Mont Billot, c'était sympa (surtout avec ma magnifique monture). J'ai même terminé un donjon avec un autre joueur.

    La prise en main du personnage ne m'a pas semblée très difficile car l'interface ressemble à un Free To Play (jeu de rôle gratuit, sans téléchargement) que j'ai testé auparavant mais les combats deviennent un peu répétitifs et j'ai peur que ça finisse par me lasser. Je n'ai pas vraiment trouvé de fil conducteur, le scénario semble lointain et les quêtes commencent à s'emmêler d'une zone de jeu à l'autre. J'ai du mal à savoir lesquelles sont prioritaires. Ce n'est pas très intuitif alors j'attends de voir ce que va donner par la suite, et espère des rebondissements et encore de nombreuses découvertes parce que l'univers ne manque pas d'intérêt bien qu'il soit assez sombre.

    everquest ii,mmorpg

    Joué dans le cadre du Challenge Geek

  • Le Donjon de Naheulbeuk - 1

    Le donjon de Naheulbeuk.jpgLang (Scénario) - Poinsot (Dessins) - Lorien (couleur)

    Tome 1 - Première Saison - Partie 1

    Clair de Lune - 2005

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    "Il est écrit dans les tablettes de Skélos que seul un gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon, ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l'accomplissement de la prophétie...

    Un groupe d'aventuriers va aujourd'hui tenter de retrouver la 12ème statuette [...] et entrer dans le donjon: un ranger, un barbare, un ogre, une magicienne, une elfe, un voleur et un nain. 

    Voilà comment commence notre aventure, à la manière d'un jeu de rôle. Êtes-vous prêt(e)s à entrer dans le donjon?

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    Poussez pas, j'entre la première! 

    le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geekTout d'abord, le scénario est tracé dés le départ, sans grosse surprise pour ceux ou celles qui connaissent ce genre d'univers, avec un objectif (récupérer la statuette) qui semble encore bien lointain dans ce premier tome, et oui l'aventure ne fait que commencer et s'annonce assez longue et périlleuse pour nos explorateurs (plusieurs saisons donc pas mal de tomes en perspective), je croise les doigts pour que la médiathèque suive à ce niveau là sinon l'aventure risque de prendre fin très vite.

    Beaucoup d'humour, quelques gags bien sympathiques, des jeux de mots, ce n'est pas toujours très fin, mais au final, ça reste très drôle, bien que j'ai été impressionnée par le nombre de gros mots, ça fuse les amis.le donjon de naheulbeuk,tome 1,mercredi bd,bd,challenge geek

    Côté graphismes, c'est plutôt agréable à l’œil. De jolies couleurs à mon goût, ça vire au bleu, au vert, tantôt à l'orange, dans un univers digne d'un jeu vidéos. Les personnages sont amusants, et occupent parfaitement leur rôle du plus débile au plus viril.

    Sans oublier des rebondissements, des monstres, des trésors, bref ce qu'on s'attend à trouver dans un donjon, je ne vais pas tout vous raconter! 

    Alors si vous aimez ce genre de BD, l'ambiance jeux de rôle et l'humour potache, voilà trois bonnes raisons de noter cet album. Sinon, il y a aussi la saga audio... Yaneck en dit beaucoup de bien... Affaire à suivre! 


    Logo BD Mango bleu.jpg

    Logo Challenge Geek mini.jpg