Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ASPIC Détectives de l'étrange - 2.L'or du vice

BD, ASPIC Détectives de l'étrange,

Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango

Comme promis, j'ai mis la main sur le deuxième tome d'ASPIC Détectives de l'étrange, je vais donc vous faire découvrir la fin de cette aventure savamment concoctée par Thierry Gloris et Jacques Lamontagne aux éditions Quadrants. Si vous souhaitez revenir au tome 1, c'est par ici.

Ce second tome démarre avec les révélations d'Hugo Beyle sur sa véritable nature. Dépité par la perte de sa "montre vitale", il craint maintenant de devenir un zombie. Flora ne souhaite qu'une chose: partir à la recherche de cet objet qui pourrait bien contenir un morceau de pierre philosophale mais avec le principal suspect dans la nature, le spectre Javert  libéré, ce ne sera pas si simple pour notre héroïne qui devra aussi supporter les sautes d'humeur d'Auguste Dupin.

"[...]vous n'êtes qu'un Méphistophélès à la petite semaine!" Injure suprême de Dupin

Côté graphismes, je suis toujours séduite, j'apprécie ce type de dessins, de couleurs qui donnent une atmosphère particulière, que je trouve très agréable. Les personnages se fondent dans le décor et tout ce qui touche au surnaturel m'a évidemment comblée, que ce soit la présence des esprits, la scène de possession, ou la rencontre avec la sorcière vaudoue. 

En ce qui concerne le scénario, c'est très réussi à mon goût. Je n'ai pas de grosses exigences, moi, pauvre lectrice, il suffit juste de me surprendre, que ce ne soit pas cousu de fil blanc, qu'il y ait de l'action, des rebondissement, un peu d'humour et si en plus, c'est agrémenté d'une petite touche finale (allusion à un célèbre détective et à ce que Flora envisage au niveau de sa carrière) et bien, voyez, il en faut peut pour me rendre heureuse.

Petite anecdote, au lieu de prendre l'automobile, Flora enfourche cette fois un drôle d'engin à moteur qui lui donne belle allure avec ses lunettes très stylées, je vous laisse apprécier...

Aspic.T02_22.jpg

Je ne peux que vous conseiller cette enquête bien menée, en deux tomes (et non dix huit), que j'ai feuilletée avec beaucoup de plaisir.

mercredi BD, Mango

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel