Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Destination Finale 3

    Imprimer

    Pour la dernière étape de notre challenge, rien de tel qu'un tour de roller coaster.

    Destination finale 3.jpg

    Allociné

    Interdit aux moins de 12 ans

    Réalisé par James Wong
    Avec Mary Elizabeth Winstead, Ryan Merriman...

    Des jeunes dans un parc d'attraction, une fille ayant un don de prémonition, un terrible accident de roller coaster, d'étranges photos et des survivants qui ne vont pas tarder à mourir les uns après les autres...

    "C'est une chose vivante qui ne me quitte pas."

    Je pensais passer 1h30 dans un parc d'attractions, et bien non, petite déception, on en sort assez vite. Les premières scènes sont assez spectaculaires mais une fois en dehors du parc, c'est beaucoup moins trépidant. J'ai trouvé les dialogues assez ennuyeux, c'est longuet, un peu gros, et parfois prévisible.

    L'horreur est là, c'est gore, on se demande parfois quand et comment les survivants vont mourir, ça crée un peu de suspense

    [Spoiler] Je garde en mémoire les deux filles en train de toaster dans la machine à UV et je me dis franchement, c'est trop gros, la planche qui tombe juste au bon endroit pour empêcher les deux filles de sortir... Pas très crédible! [Spoiler]

    Enfin, voilà j'ai trouvé ce film tout juste divertissant. Je referais bien un vrai tour de roller coaster!

    Logo Halloween4.jpg

  • Les Ombres de Kittur

    Imprimer

    Les ombres de Kittur.jpg

    Édité en 2011 chez Buchet - Chastel

    Aravind Adiga est l'auteur du "Tigre blanc" que je n'ai pas 'encore) lu.

    Ici, il nous fait découvrir Kittur, petite ville imaginaire de l'Inde ("entre Goa et Calicut") et nous invite à rencontrer ses habitants, des personnages hauts en couleur, avec leurs rêves, leurs souffrances, leur destinée plus ou moins heureuse, leur statut et leur religion.

    Mendicité, corruption, pauvreté, injustices liées au système des castes, il aborde ainsi toute une gamme de thèmes, de problématiques indiennes "entre l’assassinat d'Indira Gandhi (1984) et celui de son fils Rajiv (1991).

    Qu'il s'agisse d'un vendeur de livres photocopiés, d'un journaliste voulant révéler la vérité sur la corruption d'un système, d'un jeune homme posant une bombe en espérant mettre fin au système des castes, tous ou presque ont l'espoir de changer leur société.

    J'ai été touchée, parfois un peu perplexe, car la plupart de ces récits laissent un goût d'inachevé. Beaucoup de légèreté malgré des sujets forts et une agréable écriture qui sert ces histoires qui ne marquent pas toujours l'esprit.

     J'ai apprécié cette virée à Kittur mais sans plus et j'ai peur de vite l'oublier. Étrange sensation.

    Il s'agit de mon premier billet pour le Challenge 1% organisé par Hérisson. C'est la première année que je m'intéresse à la rentrée littéraire (mieux vaut tard que jamais) et seulement parce que certains titres me tentaient à chaque passage en librairie. Je faisais, notamment, une fixation sur celui-là. Je suis un peu déçue par rapport à mes attentes mais contente quand même de l'avoir lu

    1% rentrée littéraire.jpg

    J'avais gardé précieusement la publication du billet pour Diwali, que nous avons fêté, Soukee et moi.

  • Diwali

    Imprimer

    Aujourd'hui, avec Soukee, nous fêtons Diwali (Divālī)!

    C'est la " Fête de la lumière, qui, dans certaines régions de l'Inde correspond au nouvel an. Divālī est une fête très populaire à l'occasion de laquelle on s'offre des cadeaux et tire des feux d'artifice. Les festivités durent cinq jours, dont le troisième, le plus important (Baṛi Divālī, « la grande Divālī »), est consacré à la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions."

    Article complet sur Wikipédia

    Diwali: Festival of Lights (Vidéo)


    Dans le cadre de notre Challenge, Happy Diwali!

    Middle logo.jpg

  • Vampire Knight

    Imprimer

    Vampire Knight.jpg

    Aujourd'hui, c'est donc l'avant dernière étape de notre Train Fantôme. Au programme: l'école, le lycée, le campus. Pour un divertissement d'un autre genre, mais tout aussi palpitant, je vous conseille le Top Ten Tuesday d'Halloween chez Lou.
    Je vous emmène aujourd'hui à à la découverte de la série Vampire Knight de Matsuri Hino. Pas de grosses frayeurs en prévision, c'est un shojo, mais les sentiments de Yuki, chargée de discipline et élève de première année de la Day Class, à l'Académie Cross, vont être mis à rude épreuve, je vous le garantis.

    Un internat de lycée, une Day class (classe de jour), une Night class (classe de nuit), avec un couvre-feu, un peu contraignant, ayant lieu au moment du changement de classe pour les élèves de la Day Class, (des filles surtout) qui bavent littéralement devant les élèves de la Night Class et à juste titre, ils sont beaux, ténébreux, intriguants et ce sont des vampires, it's very exciting, mais ces dernières ne sont pas au courant de leur véritable nature.

    vampire knight,manga

    Kaname

    Il y a Kaname, le chef de la Night Class, Directeur du pavillon de la lune, un "sang pur" au charme indéniable ayant un rôle important dans la vie de Yuki mais aussi Zéro, l'autre chargé de discipline qui est dans sa classe et qui préserve également le secret de la Night Class. Toutes ces affaires de classes, ça semble compliqué mais ça ne l'est pas.

    Enfin, il n'y a pas que des bons vampires, les blood tablets ne sont pas toujours efficaces pour limiter les envies de sang et ce pauvre Zéro qui a bien mauvaise mine...

    vampire knight,manga

    Zéro

    Autant vous prévenir tout de suite, le tome 14 sort en novembre 2011... C'est une bonne nouvelle et en même temps, ça signifie, que ça va plomber le "budget-livres" et qu'il faudra faire de la place dans la bibliothèque. Deux inconvénients majeurs alors pourquoi persévérer?

    • C'est le meilleur manga sur les vampires que j'ai lu jusqu'à maintenant. Pas trop difficile je n'en ai presque pas lu. Blood +, Night Exile, c'est tout.
    • J'ai déjà acheté presque la moitié de la série (sacrée anticipation).
    • Les graphismes me plaisent beaucoup. Je feuillette souvent les mangas et assez régulièrement l'histoire me plaît mais pas les graphismes alors je passe mon tour. Ici les personnages sont beaux, pas seulement d'un point de vue physique. J'aime le style des dessins, les grandes illustrations en début de chapitre, c'est à mon goût très réussi.
    • L'histoire est captivante, loin d'être niaise et ne débordant pas de bons sentiments. On sent qu'il va se passer plein de choses dans le tome 2 entre Yuki, Zéro, Kaname...

    Maintenant, je vous laisse juger. Je connais déjà la suite, mais je vous en parlerai dans un prochain billet.

    Logo Halloween4.jpg

  • Bilan du RAT

    Imprimer

    read a thon,bilan

    Suis-je vraiment obligée de faire un bilan de ces 12 heures de lecture? Parce que franchement, avec mon pavé de Stephen King (qui a duré environ 4 heures), la promenade de Galak (1 heure à jouer dans le square avec Goldynette, pas de ma faute à moi, je n'avais pas emmené mon livre), et les siestes totalement improvisées qui ont court-circuité mon rythme de lecture  (je tiens mon livre ouvert mais mes yeux sont fermés), j'obtiens 470 pages avec seulement 3 livres:

    -Simetierre - Stephen King (déjà commencé au départ du RAT)

    -38 Mini Westerns - Mathias Malzieu

    -L'affaire Charles Dexter Ward - H.P. Lovecraft (pas terminé)

    Avec de la littérature jeunesse, des BD, des mangas, j'aurais, peut-être pu doper un peu mon nombre de pages mais bon, je n'ai pas vraiment calculé tout ça en préparant ma mini PAL. L'important étant de passer une bonne journée entourée de mes livres, de ma tasse de thé, de mon chat... en sachant que d'autres blogueuses s'éclatent aussi de leur côté.

    J'ai juste regretté qu'il n'y ait pas de rendez-vous de prévu à certaines heures sur Facebook pour qu'on se retrouve toutes à échanger nos impressions au même endroit (ou alors je ne l'ai pas trouvé), du coup je suis allée prendre l'apéritif avec Mr Hilde qui commençait à s'ennuyer un peu, le samedi soir. Je n'ai pas trouvé le temps de faire un tour complet des blogs, c'est passé trop vite.

    Enfin, je sens que je vais me retrouver à nouveau avec une carapace sur la tête! (Voir mon premier RAT!)

    Vivement le prochain et merci beaucoup à Tiboux pour l'organisation. J'étais très contente de participer.

  • Oserez-vous me suivre dans le Simetierre?

    Imprimer

    Si j'étais vous, je ferais demi-tour avant qu'il ne soit trop tard. Ce roman possède un vrai potentiel terreur. Billet posté juste avant minuit!

    Simetierre.jpg

    Stephen King

    1983 - 1985

    571 pages

    Louis Creed vient emménager à Ludlow avec sa famille: sa femme Rachel, Ellie leur petite fille, Gage le bébé et Church le chat. Ils vont sympathiser très rapidement avec leurs nouveaux voisins, Norma et Jud Crandall, un couple d'octogénaires qui vont leur apprendre l'existence d'un sentier proche de leur maison menant à un simetierre pour animaux, une découverte un peu macabre mais bien vite oubliée jusqu'à ce que Louis reçoive une étrange et épouvantable visite en pleine nuit, tel un avertissement, au sujet de ce qui se cache au delà du simetierre, quelque chose qui mériterait de rester dans l'ombre mais qui justement semble vouloir l'attirer là-bas.

     Il s'agit d'une relecture. En 1996, je m'y étais consacrée un mercredi entier, dans ma chambre de collégienne, absorbée par cette étrange ambiance à couper au scalpel, dévorée par le roman et sans doute aussi par la trouille. Je garde vraiment un souvenir particulier de cette lecture. Rarement un roman ne m'avait paru aussi intense, ne m'avait autant impressionnée.

    Petit clin d’œil à Lou qui découvrait Stephen King en même temps que moi à cette époque. On était jeunes, on n'avait peur de rien!

    Voyons si en 2011, ça tient encore la route, je repars donc à Ludlow et Lou à Jerusalem's lot...

    J'étais très enthousiaste à l'idée de relire ce roman, de le redécouvrir après toutes ces années. J'aurais pu choisir un autre livre de Stephen King, ce n'est pas ce qui manque, mais celui-là m'a marquée au point d'avoir envie de l'ouvrir à nouveau.

    Évidemment, la trame de l'histoire ne m'était pas inconnue mais c'est fou ce qu'on peut oublier les détails, même les plus sordides. J'ai appréhendé certaines scènes, je me suis totalement laissée surprendre par d'autres et au final, j'ai senti à nouveau la peur s'installer. Il faisait pourtant un beau soleil dehors, cet après-midi, mais, je me sentais mal à l'aise. Pour être honnête, je me suis sentie soulagée la dernière page tournée. L'insouciance de mes 14 ans a donc bien disparu.

    Le roman est découpé en trois partie. A partir de la deuxième, ça prend réellement aux tripes et après, on s'enfonce dans l'horreur. 

    Points négatifs, le démarrage est peut-être un peu lent, certains passages m'ont paru un peu plus longs que la première fois, il m'arrivait d'avoir envie de survoler pour avancer plus vite.

    J'essaye de trouver des défauts à ce roman mais je n'y arrive pas

    C'est pour moi, un des meilleurs livres d'horreur que j'ai lu, efficace, sournois et jouant avec nos mes propres terreurs. Peut-être bien mon King préféré mais ça se discute, j'ai d'autres titres vénérés.

    Logo Halloween4.jpg

  • Le Read A Thon, c'est aujourd'hui

    Imprimer

     

    Aujourd'hui, c'est le jour du Read A Thon organisé par Tiboux!

    Bonne lecture et bon courage tout le monde, en espérant que ce week-end soit plein de bonnes surprises.

    LOGO 1.jpg

    Je me suis donc levée ce matin de fort bonne humeur (en plus c'est les vacances) pour participer au mini RAT (10h-22h).

    Je me suis préparée un petit déjeuner qui tienne la route, ainsi qu'une PAL plutôt raisonnable

    read a thon, lectures, blogs

    Et à 10h tapante, Lotus avait mangé tous les croissants, je me suis donc mise à lire!

    read a thon, lectures, blogs

    12h10: 145 pages de Simetierre de Stephen King en 2 heures. Encore deux heures et je l'aurai terminé.

    Pause sandwich

    Reprise de la lecture vers environ 13h10

    15h: Je suis sortie indemne de Simetierre (+150 pages). L'ambiance macabre m'a vraiment pesée. Je me sentais mal à l'aise. Je suis contente d'avoir tourné la dernière page. Je publierai mon billet en nocturne pour le King's day organisée par Lou.

    read a thon,lectures,blogs

    Un petit thé à la menthe avant d'entamer un nouveau livre, en compagnie de ma citrouille d'Halloween. Lotus (le chat) m'a faussé compagnie!

    16h: Il est temps que j'y retourne!

    17h25: J'ai commencé 38 Mini Westerns (avec des fantômes) de Mathias Malzieu et puis, je me suis endormie (ce n'est pas de la faute du livre), pendant une demi heure, résultat +57 pages seulement.

    read a thon,lectures,blogs

    18h30: Retour de la promenade: Galak avait besoin de sortir et moi aussi! Je crois que mon chien sort tout droit du roman Simetierre de Stephen King avec les drôles de lueurs dans ses yeux...

    J'ai terminé les Mini Westerns (+35 pages) et commencé L'Affaire Charles Dexter Ward d'H.P. Lovecraft (+24 pages).

    19h20: Pause Apéro/ Repas

    20h00: Dernière ligne droite pour deux heures de lecture! Bonne soirée.

  • Un petit tour en forêt?

    Imprimer

    Et voilà, une petite ballade nocture dans la forêt de Brocéliande pour notre quatrième étape du train fantôme! Youhouuuuu!

    Brocéliande.jpg

    Réalisé par Doug Headline
    Avec Elsa Kikoïne, Cylia Malki, Alice Taglioni, plus

    2002

    Interdit aux - de 12 ans

    Durée : 01h35min

    Chloé, étudiante à Rennes en archéologie va faire des fouilles dans la forêt de Brocéliande. Elle est alors témoin d'un meurtre lié à la pierre des druides et croit avoir aperçu un tueur qui n'aurait rien d'humain. Petit à petit elle va tenter de découvrir la vérité.

    J'ai trouvé ce film assez lent à démarrer. Par moment il ne se passe pas grand chose, certaines scènes sont longues et il n'y a pas suffisamment de suspense au départ pour donner l'impulsion et captiver la spectatrice que je suis. Pour être honnête, je sombrais un peu dans l'ennui.

    Et puis ça finit par venir, peut-être au moment où on s'y attend le moins. On croit même que le film est sur le point de se terminer mais il commence. Oui, ça bouge! Course poursuite, lutte pour survivre, suspense," alien" dans le souterrain, retournements de situation... On s'y attend un peu, c'est improbable, peu crédible (parfois) mais c'est quand même plus trépidant! Et ces bastons entre filles, c'est du grand spectacle.

    film,broceliande,challenge halloween

    Pour avoir fait des études d'histoire et m'être inscrite à Rennes 2 (ce fut très bref), j'ai vu comme un petit clin d’œil à l'organisation du secrétariat au moment des inscriptions, du pur bonheur, souvenir ému pour Mme X, qui ne voulait rien savoir concernant mon transfert de dossier...  C'était le bon temps! Sinon je n'ai pas reconnu la Fac. En 2004, c'était déjà tout décrépi! En deux ans (le film date de 2002), ça a drôlement changé! En fait, je préférais L'Hôtel Fumé à Poitiers, à mon avis, une des plus belles fac d'histoire (à oublier l'amphi Descartes qui recevait parfois la pluie). Enfin revenons à notre film...

    film,broceliande,challenge halloween

    Je trouve quand même le thème passionnant: j'aime les profs d'histoire (les vrais) obnubilés par leur sujet d'étude et vivant parfois dans une autre dimension. Le campus, les fouilles, la forêt de Brocéliande, rien que ça, j'en frémissais d'impatience mais au final je ne suis pas vraiment conquise.

    Évidemment, la prochaine fois que j'irai dans la forêt, ce ne sera plus comme avant même si je n'ai pas été traumatisée par ce film. Pour les frissons, il faudra aller voir ailleurs!

    Vu dans le cadre du Challenge Halloween organisé par Lou et moi.

    Logo Halloween4.jpg

  • Petite promenade dans le cimetière

    Imprimer

    Le cimetière d'Hilde.jpg

    Aujourd'hui, c'est la troisième étape de notre Train Fantôme direction le cimetière et sa crypte! J'ai passé beaucoup de temps dans ce petit cimetière, un peu égaré, digne du Simetière de Stephen King.

    Je suis contente de l'avoir terminé. Enfin, presque car il me reste encore quelques pièces à fixer: les arbres, un squelette et d'autres créatures qui n'ont pas encore trouvé un tombeau de libre pour passer la nuit. En tout cas, j'ai un peu galéré, j'ai monté les tombes et les murs de travers,  tant pis! J'ai encore laissé de côté les instructions mais je crois que cette fois, j'aurais dû être plus sérieuse!

    Un peu long, pas très joyeux à fabriquer mais le résultat est morbide à souhait. Il manque juste une citrouille d'Halloween pour faire un peu plus festif!

    Pour le fabriquer: The Hidden Cemetery

    Fabriqué dans le cadre du Challenge Halloween organisé par Lou et moi.

    Logo Halloween4.jpg

  • Insidious

    Imprimer

    Insidious.jpg

    Durée: 1h42

    Interdit aux - 12 ans

    De James Wan
    Acteurs: Patrick Wilson, Rose Byrne, Ty Simpkins

    Un couple avec leurs trois enfants viennent d’emménager dans leur nouvelle maison. Dalton, l'aîné (je crois) tombe d'une échelle, dans le grenier et sombre ensuite dans une sorte de coma que les médecins n'expliquent pas. Peu de temps après une succession de phénomènes surnaturels se produit dans la maison...

    Le film met un peu de temps à démarrer mais une fois parti, on aimerait bien que ça redevienne plus calme et moins stressant. C'est vrai que je ne suis pas très familiarisée avec le voyage du corps astral, ni avec les possessions démoniaques qui viennent hanter les vivants.

    Il n'y a pas de scènes gores mais l'ambiance est terrifiante, le suspense, la musique et les bruitages m'ont mortifiée. Je suis assez peureuse, j'ai sursauté à plusieurs reprises. L'histoire est plutôt bien ficelée, j'ai apprécié le côté "héritage familial" et je ne m'attendais évidemment pas du tout à la fin. Une petite photo?

    N'étant pas une experte du genre, je dois dire que ce film a eu de l'effet sur moi, mais il n'en aura peut-être pas sur tout le monde. Je l'ai trouvé plutôt bien fait alors à vous de voir!

    Ce qui m'a le plus traumatisée: L'alarme de la maison, le baby phone, la musique, les bruits de battements de cœur.

    insidious,film

    Extrait de mon carnet où j'écrivais pendant les scènes les plus
    intenses

    "Trouille. Mégatrouille" [expression empruntée au dernier roman jeunesse que j'ai lu]. C'est sombre et vraiment flippant, je ne regarde plus l'écran. Effets sonores de la mort qui tue, au bon bon moment. Scène du voyage, visions vraiment horribles. Je ne sais pas quel instrument désaccordé produit ce son aigu mais c'est terrifiant et maintenant la porte rouge. Brrr! Trop peur, bon sang, mais faut qu'ils s'en aillent là...

    Hier soir, c'est Mr Hilde qui a sorti Galak dans le jardin...

    Vu dans le cadre du Challenge Halloween organisé par Lou et moi.

    Logo Halloween4.jpg