Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Souvenirs d'un Elficologue tome 2

    Aujourd'hui, c'est le Mercredi BD, organisé par Mango!

    Souvenirs d'un Elficologue2.jpg

    Gloris (Scénario) - Bordier (Dessin) - Lacroix (couleurs)

    2. Balor

    2010 aux Éditions Soleil Celtic

    Résumé du 1er tome:

    Paul Laforêt se rend au Mont Saint-Michel pour y faire un reportage photographique. Il est loin de s'imaginer ce qui l'attend sur place! Ses phototagraphies vont lui révéler la présence des elfes et il va ainsi découvrir l'existence d'une créature monstrueuse qui tue avec cruauté les hommes du Mont.

    Elficologue1.jpg

    On attaque le tome 2!

    Balor, le monstre tout droit sorti d'une légende celtique sévit toujours au Mont. Paul a du mal à réaliser qu'il est impliqué dans cette affaire (c'est le destin). Et pourtant, il faut agir avant qu'un grand cataclysme ne se produise.

    Un peu d'humour, du fantastique, des elfes, des gobelins, une créature cauchemardesque (du sang versé aussi), avec pour cadre le Mont Saint-Michel, autant d'ingrédients au services de graphismes toujours somptueux, aux couleurs bien ajustées. C'est beau, j'aime ce genre de dessins et cette jolie dédicace me donne des ailes (grand souvenir: A Girl from Earth et moi en train d'attendre, au salon Rue des Livres, à Rennes).

    IMG_0855.JPG

    Je trouve l'ambiance très réussie. Paul notre elficologue est plutôt sympathique, la petite taverne bien agréable. L'histoire évolue à un bon rythme, et nous laisse à la dernière page avec une furieuse envie de connaître la suite. 

    1314662623.gif

    Ce deuxième tome est encore meilleur que le premier et tant mieux!

    Logo BD du mercredi de Mango 1.jpg

  • Lectures & Wiz

    Zombie VS Sorcière!

    Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de deux romans, que j'ai lu, il y a plusieurs mois, et qui risquent de passer aux oubliettes si je ne leur consacre pas un billet. 

    Il s'agit d'Hex Hall de Rachel Hawkins et de J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré) d'Adam Selzer.

    Ils sont tous deux édités chez Albin Michel Wiz, cette collection "ado", "young adult" au catalogue qui me séduit toujours autant malgré mon âge avancé, avec ses couvertures qui attirent l’œil et donnent un petit coup de jeune à votre bibliothèque. Mais au delà des apparences, je vous laisse découvrir le résultat de ce duel de lecture, assez improbable et totalement improvisé.

    duo.jpg

    D'un côté Alley Rhodes, une lycéenne vivant dans un monde où les "post-humain" (vampires, loups-garou, fantômes, zombies...) sont communément admis.

    "Marie ne manque aucun évènement en ville pour peu qu'un post-humain soit attendu. Elle assisterait à l'ouverture d'un bocal de compote de pommes si elle pouvait y croiser un vampire. " Page 16

    Signes particuliers

    • Elle écrit des articles corrosifs dans le journal du lycée.
    • Elle veut aller à la fac à Seattle
    • Elle est fan de Cole Porter (auteur/compositeur)

    Mais un jour, elle croise le chemin de Doug et toutes ses certitudes vont alors s'envoler.

    En face, Sophie Mercer, une sorcière, ayant commis une énième bourde magique dans son collège donc envoyée à Hex Hall, une école réservée aux Prodigium (sorciers, métamorphes, fées, elfes).

    "Cela ne ressemblait pas à une bonne école. ça ressemblait à un croisement entre un vieux film d'horreur et un manoir hanté de Disney". Page 21

    Signes particuliers

    • Elle a un sacré caractère et des pouvoirs magiques depuis l'âge de 12 ans
    • Elle est allergique aux poils
    • Sa colocataire est une vampire

    Une fille de l'école est agressée, une mystérieuse voix attire Sophie à l'extérieur, la nuit. Les ennuis ne font que commencer...

    Hex Hall VS J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré)

    Fight en 7 points!

    • J'ai aimé le ton un peu cynique d'Alley au début du roman mais je me suis lassée assez vite du style. C'est agréable à lire, on entre vite dans l'histoire et j'ai apprécié les traits d'humour de Sophie.
    • Le cadre de l'histoire ne m'a pas tellement plu, je n'ai pas du tout réussi à m'approprier l'environnement. L'univers dans lequel évolue notre sorcière est plutôt sympa.
    • J'ai trouvé des longueurs, je ne me suis pas du tout passionnée pour Cole Porter. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Il n'y a pas de temps morts à Hex Hall.
    • Un peu d'originalité, ça ne fait pas de mal. On ne sort pas tellement des sentiers battus: une école, des sorciers, des créatures dotées de pouvoirs et des méchants: très classique mais tant que ça fonctionne.
    • ça sent vraiment trop la guimauve en plus du formol. Le mélange est parfois un peu écœurant. Mais pourquoi ce beau gosse intelligent est-il avec cette beauté stupide? La vie est trop injuste. Bon, on passe à autre chose...
    • L'histoire d'Alley prend fin, la dernière page tournée alors que celle de Sophie se poursuit dans un deuxième tome. Vive les séries!
    • Le dénouement m'a un peu surprise. La suite me tente bien. 

    La Sorcière d'Hex Hall remporte ce duel avec 5 points, elle s'en sort bien. Le Zombie ne totalise que 3 points, un peu décevant.

    7 critères donc 7 points à distribuer +1 car j'ai accordé un point à chacun pour le dénouement (ça me paraissait injuste d'en pénaliser un). J'espère que vous me suivez toujours!

    Sur la Blogo...

    Hex Hall: MyaRosa, Stephie76, Tiphanya
    J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré): Heloize, Radicale, Archessia
     

  • Le dimanche d'un Golden

    IMG_8309.JPG

    Je vous présente Galak, mon petit Golden Retriever, de bientôt quatre mois. Il a une petite bouille craquante mais ce n'est pas tout le temps un ange. Dernièrement, il a avalé une chaussette de tennis (taille 39), chez mes parents, et on a dû le faire opérer. Grosse frayeur mais il a vite retrouvé toute sa vitalité. 

    Bon dimanche.

    Dimanche en photo organisé par Liyah, chez MyaRosa, Lounima, Tiphanie, Cacahuete, Lisalor, Choupynette, Elora, Melisende, Fleur, Une maman, Liliba, 100choses, Anjelica, Myrtille, Sandrine, Hérisson, Mohamed SemeUnActe, Ankya, Grazyel, Tinusia, Katell, Choco, LatiteSofynet, Art Souilleurs, Dounzz, SeriaLecteur, Minifourmi, Azilice, Scor13, Stieg, Estellecalim, Margotte,

  • Lecture d'été

    Un été sans les hommes.jpg

    Je vous propose une lecture commune, pour le mois d'août.

    Un été sans les hommes de Siri Hustvedt édité chez Actes Sud.

    La date de publication: Mercredi 31 août

    Venez nous rejoindre aussi sur Facebook.

    Quatrième de couverture.jpg

    Quatrième de couverture

  • Le Dernier Continent

    Les Annales du Disque-monde - Livre 22

    Terry Pratchett (Bibliographie)

    1998 - 2003 aux Éditions L'Atalante (j'adore les couvertures)

    fantasy,burlesque,les annales du disque-monde,terry pratchett,roman

    Envie de vacances? Vous n'avez pas encore choisi votre destination pour le mois d'août, vous cherchez un lieu exotique, chaud (sans pluie), vous avez soif d'aventure, de découvertes sensationnelles, de rencontres impossibles, de magie aussi alors n'hésitez pas, retenez votre billet pour Le Dernier Continent du Disque-monde, un "blady pays" qui ressemble à l'Australie mais en plus... sauvage. Pas sur que vous en reviendrez d'ailleurs, car ce continent est menacé et il n'y a pas grand monde pour le sauver mais chut! Je ne vais pas vous gâcher le plaisir! 

    Au programme:

    • Journée plage tropicale avec pour charmante compagnie les mages de l'Université de l'Invisible et la très séduisante madame Panaris.
    • Pêche avec l'Archichancelier Ridculle
    • Promenade en bateau: regardez les météo avant de partir et évitez d'embarquer sans gilet de sauvetage le jours de la tempête
    • Séance spirituelle avec Cogite Stibon mais casse pas la tête!
    • Parcours aventure avec Rincevent: Prévoir de bonnes chaussures au cas où vous devriez courir, un kit de survie en milieu hostile comprenant un puissant insecticide. Rédiger votre testament avant de partir car on ne sait jamais La Mort peut faire partie du voyage. Vérifier régulièrement que votre bagage ne se fasse pas la malle sur ses petites pattes, c'est du vécu.

    "Casse pas la tête!"

    C'est toujours agréable de retrouver un univers de lecture, de vieilles connaissances, tout en se disant à l'avance qu'on va prendre du bon temps. On a hâte de revoir les mages de l'Université de l'Invisible, Rincevent, les sorcières (mais pas dans ce tome) ou la Mort (tout petit rôle ici) pour voir ce qu'ils sont devenus.

    Je choisis donc chaque livre en fonction des personnages présents. La saga est énorme, il faut bien faire un choix parmi les 33 tomes!

    Le style de Terry Pratchett continue à me plaire même si mon imagination a du mal à suivre tellement c'est délirant. Il m'arrive de perdre le fil de l'histoire à certains moments.

    Je crois que mon esprit s'embrouille surtout lorsque l'auteur joue au yoyo avec l'espace et le temps, mais une fois réglés ces détails logistiques, plus rien n'arrête en général ma lecture; peut-être quelques longueurs. Je suis passée en mode "turbo-lecture" un peu avant la fin, trouvant que ça n'allait pas assez vite.

    L'histoire n'est pas inoubliable, j'en ai connu de plus épiques sur le Disque-monde mais l'humour est au rendez-vous et je me suis beaucoup amusée. Comme écrit Neph dans son billet:"On a droit à de grands moments de poésie!"

  • Sita sings the Blues

    Sita.jpg

    Blog de Nina Paley - Cliquez sur Sita!

    J'avais adoré la bande-annonce chez Soukee, alors j'ai profité de cette pluvieuse après-midi pour regarder ce film d'animation de Nina Paley, en langue anglaise, basé sur le Ramayana (poème relatant l'histoire de Rama, divinité de l'hindouisme) de Valkimi.

    Une vie amoureuse qui se dégrade, celle d'un couple séparé géographiquement, en parallèle, nous est contée, l’histoire des divinités Rama et Sita, leur amour destructeur...

    Middle logo.jpg

    J'ai été surprise par ce film d'animation que je pensais destiné aux enfants. Original (on ne voit pas ça tous les jours, merci Soukee), plein d'humour et triste à la fois, fascinant et en même temps un peu déroutant pour mon pauvre esprit occidental. J'ai été impressionnée par les flammes du bûcher, le démon à neuf têtes, et le carnage des monstres.  

    Dans l'ensemble, l'histoire reste compréhensible (même en anglais) mais beaucoup de détails m'ont échappé. On trouve ici les sous-titres en français et même si on ne peut pas les ajouter au film, ça permet quand même de mieux comprendre ce qui se passe.

    Je commence juste à entrevoir les liens entre les deux histoires. Je ne voyais pas au départ ce que nos deux héroïnes pouvaient avoir en commun et ce que la fin impliquait. Après quelques recherches, j'ai ma petite idée sur la question.

    La musique est très agréable, les chansons me plaisent beaucoup, ça fait un peu comédie musicale. Les graphismes sont colorés et joyeusement animés. Plaisir des yeux et des oreilles. Je vous laisse découvrir.

    L'Ogresse de Paris: "Un beau dessin animé pour les grands! A voir d'urgence !"

    L'extrait que je vous propose est de circonstance (vive la pluie). Et si vous voulez voir le film en entier, c'est ici.

  • Le National Film Festival

    Le "National Film Festival" s'est ouvert le 17 juin à Delhi et se terminera dans quelques jours, le 16 juillet.

    Le festival projette des films ayant remporté un prix national en 2010.

    L'objectif principal de ce festival est de rassembler le meilleur du cinéma indien. Les bourses visent à encourager la production de films. [...] Cela contribue à la compréhension et à l'appréciation des cultures des différentes régions du pays, ça favorise également l'intégration et l'unité de la nation. CF Source

    bollywood,festival,national film festival,inde

    Les films d'ouverture sont Dabangg (Abhinav Kashyap) et Pistulya (Nagraj Manjule).

    Je ne suis pas très bonne traductrice alors je ne peux que vous conseiller de lire l'article intégral en langue anglaise sur Delhi Events et surtout n'oubliez pas d'aller consulter le billet de Soukee pour avoir des informations complémentaires sur ce festival et pour découvrir le film d'animation: Sita chante le blues de Nina Paley, ça a l'air très drôle et les graphismes sont plutôt jolis.

    Je vous propose de voir la bande-annonce de Dabangg, que je je trouve assez comique mais dans un genre complètement différent! Je n'ai pas trouvé de trailer pour Pistulya.

    Publication de nos billets du 10 au 20 juillet pour le challenge: "L'Inde en Fêtes"

    Vous pouvez poster un billet pour un film Bollywood et/ou un billet pour un livre sur le thème du cinéma indien en ajoutant notre logo.

    Merci de poster vos liens à la suite de ce billet ou chez Soukee.

    Bonne lecture et bonnes séances de ciné Bollywood! Je vous souhaite également de faire de belles découvertes.

    156356923.3.png

    Pour en savoir plus au sujet de notre challenge

  • Vacances et challenge

    Carte postale.png