Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sagesse et malices de Nasreddine, le fou qui était sage

    Nareddine.jpg

    Tome 1

    Jihad Darwiche - David B.

    2000 - 2005 aux Éditions Albin Michel

    Dés 10 ans

    [Nasreddine Hodja est connu dans le monde arabo-musulman, c'est un personnage important dans l'imaginaire et la vie des gens d'Orient] Introduction

    Garder la porte!

    Nasreddine n'avait encore que dix ans. Sa mère lui dit un jour:

    - Je dois partir au marché. Pendant mon absence, fais bien attention aux voleurs et, surtout, ne quitte pas la porte, sinon ils risquent de dévaliser toute la maison.

    - Sois tranquille, mère, j'y veillerai.

    Une heure après, la mère voit son fils se promener sur le marché avec la porte de la maison sur le dos.

    - Malheureux! Que fais-tu avec cette porte?

    - J'avais envie de sortir, et puisque tu m'as recommandé de ne pas quitter la porte, je l'ai enlevée et je l'ai prise avec moi.

    Nasreddine 1.jpg

    J'ai adoré ces histoires courtes qui font sourire, réfléchir (un petit peu mais pas trop) et qui sont d'une sagesse exemplaire voir parfois complètement absurdes! Les petites illustrations sont amusantes et collent assez bien au texte.

    Un petit moment de détente à partager et à savourer à n'importe quel moment de la journée.

  • Le Combat ordinaire

    Le combat ordinaire, Manu Larcenet,

    Manu Larcenet

    2003-2008 aux Éditions Dargaud.

    J'ai une fois de plus pioché dans la bibliothèque de Mr Hilde pour ce Mercredi BD organisés par Mango et j'ai ouvert Le Combat ordinaire

    On fait connaissance avec Marco et son chat monstrueusement appelé Adolf parce qu'il est méchant (enfin juste un peu excité, comme un chat). Sujet à des crises d'angoisse, sa vie ne tient plus qu'à un fil. Sa vie professionnelle est en péril, sa vie amoureuse sur le fil du rasoir et ses relations familiales un peu tendues mais lorsqu'il découvre que le "petit vieux gentil" n'est pas l'homme qu'il avait imaginé, le peu de certitudes qu'il avait s'effondrent...

    Si jamais vous préférez le quatrième de couverture:

    "C'est l'histoire d'un photographe fatigué, d'une fille patiente, d'horreurs banales et d'un chat pénible."  

    J'ai été séduite par:

    • Le personnage de Marco qui pourrait ressembler à n'importe lequel d'entre nous (enfin à quelques détails près), à se poser des questions sur sa vie, son avenir avec ses envies, ses craintes, sa souffrance. Il est assez attachant.
    • L'écriture. Le ton est juste, on est ni dans l'émotion ni tenu à distance, c'est juste comme il faut. J'aime beaucoup le passage où le personnage explique ses crises d'angoisse.
    • Le scénario qui paraît un peu flou au départ mais nous emmène quand même quelque part.

    J'ai été déçue par:

    • La manière dont sont représentés les personnages. Marco a vraiment un gros nez mais le chat est à mon goût, très mignon. J'ai l'impression que les graphismes sont secondaires mais les couleurs, sont agréables.
    • Ce qui arrive au chat à la fin de cet album. Protecteurs des animaux, rebellez-vous!

    Conclusion: J'ai passé un très bon moment, je pense découvrir la suite bientôt. Mr Hilde me prêtera bien les autres tomes (4 au total).

  • Petit ours blanc a un an

    COUV-OURS-BLANC-1-an-350x340.gif

    Satoshi Iriyama

    Dés 4 ans

    Papa ours est vert, maman ourse est rouge, et de quelle couleur est bébé ours?

    Il est tout blanc comme la neige tombée la nuit de sa naissance.

    Ce petit livre tendrement poétique retrace la première année du petit ours blanc entouré de ses parents: des joies, des découvertes, des peurs, tout en douceur, au fil des saisons et des couleurs.

    petit ours blanc a un an,satoshi iriyama,album,Éditions tourbillon

    Les graphismes sont très doux, les couleurs vives ou pastel bien agréables sur ce papier un peu granuleux, c'est très mignon. Je suis tout à fait charmée par ce genre d'illustrations un peu "cocoon".

    L'histoire est simple, tendre et en même temps très touchante. C'est une  jolie découverte.

    Merci aux Éditions Tourbillon pour ce petit moment de bonheur.

    1314662623.gif

  • Au pays des hommes-fleurs

    Au pays des hommes-fleurs.jpg

    avec les chamans des îles Mentawai

    Raymond Figueras

    2010 aux Éditions Transboréal

    Carte océan indien.jpgNous partons aujourd'hui en voyage, direction l'île de Siberut, dans l'archipel des Mentawai, en Indonésie. Raymond Figueras nous emmène à la découverte d'une communauté au mode de vie traditionnel et ritualisé par une liturgie animiste où les célébrations chamaniques rythment la vie quotidienne.

    Il nous fait également découvrir des contrées sauvages, ces forêts parfois hostiles qu'il traverse et où vivent pourtant ces clans d'hommes tatoués, ces familles en harmonie avec la nature, vivant de chasse, de cueillette, de sacrifices animaliers et dont l'existence semble pourtant menacée. 

    "Raymond Figueras a séjourné à cinq reprises auprès des habitants de l'île de Siberut, aux confins de l'archipel indonésien".

    L'envie de voyager, m'a poussée vers cette maison d'édition  dont plusieurs titres me tentaient. J'aurais pu partir en Mongolie (Sous les yourtes de Mongolie de Marc Alaux) ou faire une traversée du Canada et de l'Alaska (Sous l'aile du Grand Corbeau d'Emeric Fisset) mais Obiwi a décidé de m'envoyer en Indonésie, et je ne regrette pas. 

    Livre Mentawai.jpg

    "Une beauté antique et sauvage"

    Ce livre se lit évidemment plus lentement qu'un roman mais il est  bien écrit et reste, je pense, assez accessible. Il faut évidemment s'adapter au vocabulaire, être prêt à plonger dans cette culture inconnue et essayer d'entrevoir des scènes pouvant parfois dépasser nos connaissances et notre imaginations. C'est ce que j'ai parfois ressenti au cours de la lecture.

    Nos conceptions occidentales sont à des années lumières de celles des Mentawai, proches de la nature, des esprits, des mythes, où "thérapie et magie vont de pair", où le collectif (=le clan) prime sur l'individu.

    C'est fascinant!

    Et, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la vie de cette communauté dont émane une certaine sagesse, imposant le respect et dont on ne peut qu'espérer la survie, ce qui est loin d'être acquis et reste bien triste.

    "Les signes distinctifs qui gardent le corps de leurs pères sont pourtant essentiels. Ils sont depuis toujours l'écriture de leur esprit. Ils content l'histoire de leur existence au monde, le monde de la forêt originelle. L'abandon de ces livres humains, signera une fois de plus, la perte irrémédiable, d'une bibliothèque unique."

    J'ai trouvé ce récit passionnant. Merci à Obiwi pour cette découverte aussi enrichissante que dépaysante.

    Challenges récits et carnets de voyage.JPG

    organisé par Tiphanya.

  • Lecture commune: Maud Lethielleux

    Lecture maud lethielleux.jpgSuite au Festival Rue des Livres à Rennes, nous sommes plusieurs blogueuses à avoir dans nos PAL un roman de Maud Lethielleux, alors si vous souhaitez lire avec nous un roman de cet auteur, il suffit de laisser un commentaire! Publication des billets prévue le 30 avril.

    Les volontaires

    Enna, Sophie LJ, A girl from earth, Fransoaz, Hilde

    Si vous souhaitez découvrir des auteurs, je vous conseille le rendez-vous mensuel "Découvrons des auteurs" chez Pimprenelle. Testé et approuvé! :)

    Bonne lecture et vive les découvertes!

  • Demain minuit,

    STAR4.jpg

     le concours organisé par Liyah prendra fin.

    Les livres qui m'ont accompagnée pendant cette période:

    • Emma - Jane Austen
    • Au Pays des Hommes-Fleurs avec les Chamans des Îles Mentawai - Raymong Figueras
    • Les Confessions Livres I à IV - Jean Jacques Rousseau
    • La Saga Mendelson - Fabrice Colin
    • Sagesse et malices de Nasreddine, le fou qui était sage - Jihad Darwiche, David B.

     Mon résultat ne va pas être brillant! La période n'a pas été particulièrement propice à la lecture. Des maux de tête, des mots plein la tête, et un rythme de lecture "escargot". 

  • La Saga Mendelson

    Lecture commune avec Valérie

    La saga Mendelson.jpg

    Tome 1 - Les Exilés

    Fabrice Colin

    2009 aux Éditions du Seuil

    "D'Odessa à Hollywood en passant par Vienne et New York..."

    Une partie romancée, un peu d'Histoire, des interviews, des extraits d'un journal intime, des lettres, des croquis, quelques photos; vous avez entre les mains le destin d'une famille juive, celle des Mendelson. L'histoire commence en 1895 et se termine en 1929, elle rime avec exils, pogroms, souffrances mais aussi avec détermination, volonté et réussite.

    "Fabrice Colin raconte le destin d'une famille exceptionnelle."

      J'ai été captivée par ce livre du début à la fin, émue par l'histoire de cette lignée familiale qui traverse l'Histoire avec un grand H et suit son destin. L'ensemble très cohérent, très accessible m'a vraiment passionnée et je n'ai pas ressenti à un seul moment qu'il était destiné à un public "jeunesse". Je pense qu'il s'adresse aux grands adolescents.

    Mais comme l'a écrit très justement Joelle dans son billet: "Une précision préalable concernant la part de vérité et la part de fiction aurait éclairci tout doute éventuel, sans pour autant nuire à la puissance de l'ensemble". Je partage tout à fait ce point de vue, m'étant déjà faite surprendre par ce genre de procédé avec le Journal d'une sorcière de Celia Rees. Je m'étais sentie trompée mais je n'ai pas eu cette sensation pour La Saga Mendelson.

    La réalité dépasse parfois la fiction ou peut-être est-ce l'inverse, je ne sais pas! 

    Enfin, je l'ai lue sans me poser de questions, sans y accorder d'importance, m'attachant aux personnages; surtout à David et Leah, les enfants de la famille et j'attends de lire la suite avec impatience.

    C'est un petit coup de cœur!

    la saga mendelson,seuil,fabrice colin,lecture commune

    Merci Anne Sophie de me l'avoir prêté.

    • Lire l'avis de Lasardine qui a été "complètement emportée par le périple"
    • Lire l'avis de Canel qui s'est laissée surprendre par cette fiction.
  • Lectures communes indiennes

    lectures communes, littérature indienne, curry indien

    Soukee et moi vous proposons quelques lectures communes dans le cadre du Challenge L'Inde en Fêtes mais surtout n'hésitez pas à consulter nos PAL indiennes ici et et à nous proposer d'autres titres que vous avez envie de lire.

    Comme l'a très justement écrit Soukee: "Notre idée reste de promouvoir la littérature indienne et les livres sur ce pays en général."

    Si vous souhaitez lire des livres de littérature indienne dans le cadre du challenge, mais à d'autres dates que celles proposées, ne vous gênez pas mais n'oubliez pas de nous indiquer vos liens.

    lectures communes, littérature indienne, curry indien

    7 avril ( pour le Mewar Festival d'Udaipur)
    Estellecalim -
     Nesto -  Pénélope -
    soukee  & moi

    lectures communes,littérature indienne,curry indien

    20 avril

    Soukee  & moi

    lectures communes,littérature indienne,curry indien

    30 avril

    Elea23 - Soukee 

    lectures communes,littérature indienne,curry indien

     20 mai

    Elea23 - Soukee

  • Les blogueurs de l'Ouest

    Rue des livrs.jpg

    Les "Blogueurs de l'Ouest" étaient de sortie en ce dimanche 13 mars et de bon matin car certains venaient de contrées lointaines (de Bretagne et même de plus loin), par le train, afin d'assister à cette rencontre annuelle de renommée "blogosphèrique", organisée par Gambadou et composée d'irréductibles "lecteurs-blogueurs": Sylire, Majanissa, Fransoaz, Joelle, Yvon, Canel, Géraldine, SophieLJ, SD49 (à qui j'ai emprunté cette très sympathique photo-souvenir), Enna et A girl from earth.

    Rencontres et discussions avec les auteurs, découvertes de nouveaux livres (très mauvais pour la PAL), échanges entre blogueurs et séances de dédicaces sont venues ponctuer cette agréable journée qui est passée trop vite à mon goût. 

    CIMG6568.JPG

    Je crois que nous sommes plusieurs à avoir maintenant un roman de Maud Lethielleux dans notre PAL, alors à quand une lecture commune?!

    rue des livres,salon du livre,rennes,blogueurs de l'ouest

    J'ai choisi Dis oui, Ninon.

    Les noces Barbares de Yann Queffélec, dédicacé a retrouvé sa bibliothèque d'origine. Mon édition pas toute récente de chez "France Bidule" m'a ramenée plus de dix ans en arrière et m'a rappelée à quel point cette histoire m'avait bouleversée à l'époque. Séquence émotion!

    rue des livres,salon du livre,rennes,blogueurs de l'ouest

    Le deuxième tome des Souvenirs d'un Elficologue (BD), magnifiquement dédicacé est aussi venu rejoindre ma PAL. L'attente m'a paru interminable mais ça valait le coup. ;)

    rue des livres,salon du livre,rennes,blogueurs de l'ouest

    A girl from earth m'a fait découvrir les Éditions Griffe d'Encre, je suis donc repartie aussi avec La Vieille Anglaise et le continent de Jeanne-A Debats.

    Je n'ai qu'une seule chose à dire: "Vivement le prochain salon!"

    En attendant, il va falloir lire parce que les livres s'accumulent dans ma PAL et lorsque je recroise certains auteurs, un an après, je n'ai toujours pas lu leur roman... No comment!

  • Emma

    Lecture commune organisée par Nane

    avec Irrégulière, maggie...

    Emma.jpg

    Jane Austen

    Le Livre de Poche

     Après Noël,  j'ai acheté l'édition joliment illustrée par Christian Lacroix. J'aime beaucoup la tranche rose fushia ainsi que les couleurs et les motifs de cette couverture. Je trouve que ça convient bien à ce roman. Orgueil et Préjugés aurait mérité d'avoir une aussi belle couverture même si je n'ai pas à me plaindre de mon édition (Le Serpent à Plumes).

    J'avais pensé me procurer les Œuvres Romanesques complètes éditées chez La Pléiade, mais j'y ai renoncé pour différentes raisons: la présentation est un peu austère et le prix dissuasif. Je crois que je vais patienter encore quelques années.

    Oh my god! Un mariage!

    La jeune Emma Woodhouse, 21 ans vit à Highburry, dans la maison d'Hartfield avec son père. Le départ de se gouvernante et amie Miss Taylor suite à son mariage attriste la maisonnée mais très vite, Emma va s'attacher à Harriet Smith, une jeune fille qu'elle va tenter d'introduire dans le monde, influençant ses désirs et jouant les entremetteuses pour le meilleur et pour le pire.

    J'apprécie toujours autant le style de Jane Austen et les histoires dépeignant la société victorienne et ses petits travers. Je m'amuse de toutes ces civilités et "parades", de ces dialogues parfois cocasses et truculents, des manières de certains personnages et je fonds comme une guimauve lorsque le cœur de notre héroïne se découvre des sentiments, elle qui se croyait à l'abri de ce genre d'égarements. 

    On ne peut qu'aimer le personnage d'Emma car malgré ses maladresses, sa manière de s'immiscer dans la vie d'autrui, de juger et de manipuler, elle a bon fond et ne cesse de se culpabiliser pour ses mauvaises actions, ce qui fait d'elle une héroïne imparfaite mais plutôt sympathique. 

    Concernant l'histoire, celle d'Emma ne m'a pas autant captivée que celle d'Orgueil et Préjugés, j'ai ressenti quelques longueurs, mais j'ai tout de même savouré cette lecture et pris plaisir à tourner les pages.

    Après Orgueil et préjugés, Lady Susan et Emma, je me laisse maintenant le temps de la réflexion pour le prochain Jane Austen.

    Et vous?