Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Dr Fischer de Genève

    Dr Fisher.gif

    Graham Greene

    Pavillons poche - 2010

    Titre original: Doctor Fischer of Geneva or the Bomb Party

    Alfred Jones tombe amoureux d'Anna-Luise, la fille du millionnaire docteur Fischer, un homme méprisable vivant à Genève, qui réunit des invités, à des dîners où ils se font humilier tout en repartant avec de généreuses récompenses offertes par le docteur lui-même. Jones épouse donc sa fille et le destin l'amène au dernier dîner organisé mais pas pour les mêmes raisons que les autres convives, rongés par la cupidité.

    "Un dîner presque parfait"

    J'ai passé un moment agréable avec ce petit roman de moins de deux cents pages. La lecture est très fluide, les chapitres sont courts et on arrive vite à la dernière page. Il y a du suspense, j'ai attendu chaque dîner avec crainte et impatience.

    On dirait presque "Le Dîner de cons" mais en plus malsain encore. Le personnage du Docteur Fischer est détestable et pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que pour agir ainsi, il devait être vraiment désespéré et profondément aigri pour être aussi cruel (je suis trop gentille). J'ai aussi pensé que c'était bien fait pour "les crapauds" (page12) invités à ces réceptions et obnubilés par l'argent.

    L'ambiance est assez triste, pesante même par moment.

    D'ailleurs, j'avais élaboré quelques théories assez pessimistes: Le docteur Fischer ferait licencier Jones, il réussirait à détruire leur couple, à les dé-crédibiliser totalement et comme poing final, un des invité lui logerait une balle dans la tête. Propre et efficace!

    Mais, j'ai été surprise par le dénouement, j'avoue  que je ne m'attendais pas à ce que ça se termine de cette manière.

    Ce roman amène aussi de nombreuses questions sur la nature humaine, la cupidité et la cruauté.

    C'est un petit livre sympa à découvrir.

    "Avec ce conte noir et cruel-l'un de ses derniers écrits-Graham Greene dépeint une société corrompue par l'appât du gain. En moraliste désabusé mais combien lucide". Quatrième de couverture

    Merci Anne-Sophie pour cette découverte des réceptions du " torturé" Dr Fisher!

  • Merci

    Un billet pour dire merci à Liyah, Lou et Anne Sophie

    IMG_7357.JPG

    Un grand merci à Liyah pour son paquet aux couleurs de l'Inde qui m'a fait très plaisir et emmené en voyage. Un livre de Gandhi, une jolie carte, plusieurs mélanges d'épices, une trousse et un petit porte-monnaie, sans oublier la toile que vous avez pu voir sur mon précédent billet et le retour de "Mes sacrées tantes" dans la bibliothèque (elles étaient parties en voyage)!

    IMG_7358.JPG

    Un très joli sac pour transporter une partie de ma PAL indienne.

    IMG_7365.JPG

    Un foulard très doux, aux couleurs chaudes, très utile pour lutter contre les coups de vent breton!

    ***

    Un grand merci aussi à Lou qui remplit généreusement ma PAL et mon estomac de friandises qui disparaissent plus vite qu'un clic d'appareil photo! Je savais que j'avais pris ces photos mais comme j'ai changé à plusieurs reprises d'ordinateur, les voilà enfin disponibles.

    IMG_6996.JPG

    8% des livres de ma PAL viennent de Lou!

    •  Le Libraire - Régis de Sà Moreira
    • Bizarre! Bizarre! - Roald Dahl
    • Le Scandale de la saison - Sophie Gee (prêt)
    • La punition d'Adam Black - Karen Marie Moning
    • Je sais pourquoi chante l'oiseau en cage - Maya Angelou
    • La Piscine, Les abeilles, La grossess - Yôko Ogawa
    • Le Cinquième Enfant - Doris Lessing
    • Millefeuille de onze ans - Isabelle Jarry
    • Le club Jane Austen - Karen Joy Fowler

    ***

    Merci également à Anne Sophie, qui a eu la gentillesse de me prêter ces deux titres. La Séance me tentait depuis pas mal de temps et je me suis facilement laissée convaincre pour le docteur! Pour le meilleur et pour le pire!

    La séance.jpg

    La Séance - John Harwood

    Dr Fisher.gif

    Dr Fischer de Genève - Graham Greene

  • Dimanche indien

    Dimanche... en photo organisé par Liyah 

    IMG_7363.JPG

    Mon canapé, devenu indien grâce à la très jolie toile envoyée par Liyah (merci beaucoup pour ce voyage) et un coussin acheté il y a plusieurs années, dans le quartier indien, à Paris. 

    Dimanche poétique organisé au départ par Celsmoon et repris par Bookworm

    Aujourd'hui, un poème de Kabir (1398-1598), un poète et philosophe indien. Bon dimanche!

    Une bulle sur l'eau vive,

    Voilà ta vie qui passe!

    Elle brille un instant, puis s'efface

    Comme une étoile à l'aube!

    Source

    Participent aussi:

    Edelwe, Mango, Abeille, Emmyne, Chrestomanci, Mariel, Laurence , Ankya, Herisson08, Anjelica , George, Uhbnji , Fleur, Esmeraldae, Armande, Satya, Zik, Lystig, Amos, Bookworm, Emma, Julien, Marie, Yueyin , Soie , Alex , Hambre , Katell , Mathilde, Schlabaya, Saphoo,La plume et la page, Tinusia, Chrys, Roseau, MyrtilleD, Cagire, Caro[line], L'or des chambres, Violette, claudialucia, Séverine, Maggie, Sev, Azilis.

  • Sambre

    Lu dans le cadre des Mercredi BD de Mango

    sambre.jpg

    Yslaire - Balac

    Glénat - 1986

    Avant de partir en Charente-Maritime, j'ai rempli mon sac de romans, j'ai même fait loger les neuf tomes de "Vampire Night" mais j'ai oublié de prendre des BD.  Mercredi dernier, je n'avais rien sous la main à publier.

    Alors je me suis débrouillée cette semaine pour en trouver une. Entre deux Lucky Luke,  je suis tombée sur Sambre.

    Bernard et Sarah font partis de la famille Sambre, une famille bourgeoise au XIXème siècle. A la mort de leur père, Bernard rencontre Julie, une jeune femme mystérieuse aux yeux rouges dont il tombe amoureux. Sarah reprend les notes de son père et découvre la menace qui pèse sur leur famille. Bernard revient un soir avec de la fièvre. Un drame est sur le point de se produire

    J'ai apprécié les graphismes où le rouge et le noir dominent, l'ambiance assez sombre, un peu surnaturelle liée à cette malédiction. Le frère et la soeur sont plutôt beaux avec leurs cheveux oranges presque rouges mais je n'ai pas aimé les yeux de Julie. Un peu étranges ces yeux rouges-sang.

    Autant vous prévenir, les corps se dénudent assez régulièrement. Je me serais volontairement passée du gros plan de la poitrine de la soubrette au moment du dîner! La scène chaude dans le cimetierre occupent pas mal de pages, ils auraient, à mon avis, pu faire plus court!

    Enfin, l'histoire d'amour est au coeur de cette BD mais je m'interroge sur l'origine de cette malédiction et de ces yeux rouges. J'ai quand même envie de découvrir la suite.

    Trois sourires.jpg
  • Dimanche paradisiaque

    Dimanche... en photo organisé par Liyah

    Dimanche paradisiaque.jpg

    Un petit coin de paradis au nord de la Bretagne.

    Dimanche poétique organisé au départ par Celsmoon et repris par Bookworm

    J'ai trouvé ce petit poème sur un site où chacun peut déposer ses compositions. J'ai trouvé qu'il accompagnerait bien ma photo d'aujourd'hui. Bon dimanche!

    Un petit coin de Paradis

    Le vert sombre de la forêt mystique,
    Le bleu gris d'un ciel authentique,
    Des poissons volants
    Jaillissant de la mer d'argent,
    Un goêland aventureux
    Revenant du grand bleu,
    Ce petit coin de Bretagne
    Où la quiétude me gagne,
    Havre de paix entremêlé de vie et de silence,
    Qui me ramène soudain à l'enfance ;
    Après l'école dans ma plate,
    Traversant les marais avec hâte,
    Rejoindre le port du Bono,
    Où attend la galette au Chaud.

    Florence Levardon

    Source

    Participent aussi:

    Edelwe, Mango, Abeille, Emmyne, Chrestomanci, Mariel, Laurence , Ankya, Herisson08, Anjelica , George, Uhbnji , Fleur, Esmeraldae, Armande, Satya, Zik, Lystig, Amos, Bookworm, Emma, Julien, Marie, Yueyin , Soie , Alex , Hambre , Katell , Mathilde, Schlabaya, Saphoo,La plume et la page, Tinusia, Chrys, Roseau, MyrtilleD, Cagire, Caro[line], L'or des chambres, Violette, claudialucia, Séverine, Maggie, Sev, Azilis.

  • Ça

    ça.jpg

    Stephen King

    Tome 1 et 2

    Le Livre de Poche - 1986

    L'été 1958, une bande de copains, tous témoins de l'horreur qui frappe les enfants de la petite ville de Derry dans le Maine, va s'organiser et essayer de se défendre contre, "ça", un monstre aux multiples formes, installé dans les égouts mais qui semble être là depuis toujours.

    27 ans plus tard....

    Ayant promis de se retrouver si "ça" revenait, Mike Hanlon, le bibliothécaire, les appelle un soir mais ce ne sont plus des enfants. Vont-ils réussir à se souvenir et revenir à Derry pour tuer "ça", une bonne fois pour toute?

    "Tu veux un ballon?"

    Je ne pensais pas relire ces romans un jour et réveiller les souvenirs qui les accompagnent. J'avais une quinzaine d'années, je découvrais les romans de Stephen King et quelques adaptations que je partageais, parfois, avec des amies.

    J'ai pris quelques années mais j'ai adoré me replonger dans ces deux tomes. Stephen King nous entraîne dans un univers terrifiant mais captivant. Je l'ai dévoré d'un bout à l'autre. 1400 pages en tout mais qui se lisent sans s'en apercevoir.

    J'aime la construction de ces romans, l'alternance entre passé et présent avec une préférence pour les parties qui parlent de l'enfance des personnages. J'avoue que j'ai toujours adoré "Le club des ratés", les liens d'amitié qui les unissent et leur caractère. Devenus adultes, c'est plus terrifiant, plus sombre, je trouve.

    Dés le départ, l'ambiance prend aux tripes et l'horreur se répand progressivement. J'ai parfois mis un  peu de temps le soir à éteindre ma lumière. Mais dans l'ensemble mon "trouillomètre" ne s'est pas trop emballé!

    En même temps, je connaissais déjà l'histoire par coeur. C'était mon film de prédilection mais j'avais oublié beaucoup de passages, notamment, les plus horribles. D'après mes souvenirs, l'adaptation fait impasse sur pas mal de détails. Ce n'est peut-être pas plus mal pour nos nerfs fragiles! Je compte la regarder un de ces jours pour la énième fois!

    Enfin, c'était très sympa de relire "ça".

    ***

    Merci Neph pour l'organisation de ce Challenge.

    challenge-stephen-king.jpg
  • Une saison blanche et sèche

    Destination Afrique du Sud
    Destination Afrique du Sud.jpg
    organisé par Evertkhorus (merci pour ce voyage)
    Lexounet - Setsuka - Mr. Zombi - Leyla - Antigone37 - Alice - Mélopée - 100choses - Frankie - Véro - Lynnae - Pickwick - flof13 - Ladyscar - Iluze -  DeL - bambi_slaughter - djak - mamoun - myrddin - mimi54 - Lelf - Marie L.
    Une saison b et s duo.jpg

    André Brink

    Le Livre de Poche - 1980

    Ben Du Toit est un professeur Afrikaner, il mène une vie normale avec sa femmes et ses deux filles. Jusqu'au jour où Gordon, le balayeur noir de l'école lui demande de l'aide pour savoir ce qui est arrivé à son fils, Jonathan, arrêté lors d'une manifestation et mort en prison. Gordon enquête, mais il est à son tour arrêté. Ben ne va pas se satisfaire du verdict du tribunal, il va alors réunir des preuves, et mettre sa vie en danger parce qu'il en sait trop, parce qu'il ne fréquente plus les bonnes personnes, traqué, pris dans un engrenage qui ne peut plus s'arrêter.

    "Et au pays de l'apartheid, il ne fait pas bon vouloir trop en savoir."

    Ce livre m'a empoignée du début à la fin. Je crois qu'il est impossible de sortir indemne de ce roman.

    C'est une lecture presque douloureuse, l'étau se resserre et même la dernière page n'apaise pas le profond sentiment d'injustice et d'horreur qui vous étreint à ce moment là.

    J'ai été très touchée par ce combat pour la justice, cet homme qui est prêt à sacrifier sa vie pour sauver sa conscience, faire éclater la vérité quelqu'en soit le prix parce qu'il pense être le seul à pouvoir le faire.

    Une magnifique leçon de courage, de justice, d'humanité.

    Un roman inoubliable.

    "La plupart des gens sont si bien habitués à leurs trains qui se croisent qu'ils ne relèvent même plus les yeux quand ils entendent un cri."

    ***

    André Brink commence l'écriture d'Une saison blanche et sèche avant la mort de Steve Biko, "un des héros de la résistance noire, arrêté, torturé et tué en prison en 1976". Cet évènement, l'empêchera de poursuivre son roman pendant plusieurs années, jusqu'en 1978-79. Ce roman fut interdit pendant quelques temps.

    cinq sourires.jpg

    Paroles de Blogueurs

    "Un roman fort et puissant qui remue et donne à réflechir"

    Bladelor

    "Un beau récit de l'engagement d'un homme blanc pour défendre la cause noire."

    Sylvie

  • Lecture commune # Inde

    Meurtre dans un jardin indien.jpg

    Meurtre dans un jardin indien

    Vikas Swarup

    Anne-Sophie - Catherine - Hilde

    Publication le 10 septembre 2010

    Quatrième de couverture

    "Playboy millionnaire, l'ignoble Vivek « Vicky » Rai est tué lors de sa propre garden-party. Six convives sont suspectés : un bureaucrate possédé par l'esprit de Gandhi ; l'actrice la plus glamour de Bollywood, fan de Nietzsche ; un tout petit aborigène très doué pour l'effraction ; un gamin des rues voleur de portables au physique de jeune premier ; un Monsieur catastrophe texan sous protection judiciaire ; et le must du politicien corrompu, le propre père de la victime.

    Des palaces de Delhi aux bidonvilles de Mehrauli, des repaires terroristes du Cachemire aux cabanes des îles Andaman, des berges du Gange aux tapis rouges des premières de Bombay, entre soif de justice, vengeances, manigances politiques, quête d'un totem perdu ou d'une fiancée par correspondance, tous les chemins semblent mener au jardin du crime. Mais qui a tué Vicky ?"

    Venez nous rejoindre pour cette lecture!

  • Encore partie

    Tournesols R1.jpg
    Je reviens en Bretagne le 18 août.
    A bientôt et bonnes lectures.

  • La Morte du Bombay Express

    La morte du Bombay Express.jpg

    Sarah Dars

    Picquier Poche - 2002

    Une enquête du brahmane Doc

    "La morte du Bombay-Express

    Crime parfait ou sâti ?"

    (Sâti: coutume contraignant les veuves à s'immoler sur le bûcher funéraire de leur conjoint)

    Doc et Arjun, deux brahmanes, médecins partent de Madras pour se rendre à Mumbai par le Chennai-Dâdar Express (Bombay Express). Ils vont chez le beau-frère de Doc, soigner son embonpoint mais au cours du voyage, un incendie se déclare dans un compartiment du train, une jeune femme périt dans les flammes. Tout semble accuser sa belle-famille à bord également, mais Doc va mener sa propre enquête qui le mènera jusqu'à Bollywood pour enfin découvrir la vérité.

    "Il riait tout simplement parce qu'il refusait de tout prendre au tragique, sans pour autant sous-estimer le malheur".

    Du suspense, des épices, un voyage en train, une femme retrouvée morte, un brahmane qui pratique le kalaripayatt (un art martial du Kerala) et aime résoudre les enquêtes, des ingrédients tout à fait sympathiques pour une histoire qui l'est tout autant.

    La lecture de ce roman est agréable, le style assez basique, malgré un certain nombre de termes indiens expliqués dans le glossaire. L'enquête est bien ficelée et le rythme tient bon jusqu'au dénouement.

    J'ai apprécié cette petite virée indienne qui m'a fait découvrir  les quartiers de Mumbay, des fêtes et des traditions que je ne connaissais pas. J'ai bien envie de lire d'autres enquêtes du brahmane Doc, Bengal Hot, Nuit blanche à Madras, Malabar connection ou Pondichéry Blues.

    J'ai relevé dans le roman, le nom d'un auteur: Somadeva, supposé avoir écrit un recueil Océan des rivières de contes comprenant les célèbres Contes du Vampire. J'avoue que je suis intriguée par ces contes!

    Quatre étoiles.jpg
    752b0de5fbdfe6df905e2dc0ca8bacf3.jpg