Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • A hauteur d'Hommes

    Imprimer
    Je publie à nouveau ce billet car celui du 24 mars refuse les commentaires.
    A hauteur d'hommes.jpg

    Editions de La Martinière - 2006

    Les photos de ce livre ont toutes été réalisées selon le procédé de prise de vue dit "argentique".

    "Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente" Saint-Exupéry

    De l'Ethiopie, jusqu'au Népal en passant par le Pérou, Patrick De Wilde, nous fait découvrir une diversité de portraits d'enfants, d'hommes et de femmes issus de "sociétés primitives actuelles". "Il parcourt le monde depuis vingt-cinq ans avec son appareil photographique".

    Sur fond noir, parfois en double page, accompagnés de textes d'écrivains, d'extraits philosophiques, sociologiques ou anthropologiques parlant de l'humanité, ces regards parfois plein de sagesse nous captent avec une certaine intensité.

    "J'ai tenté de les "voir" non seulement pour ce qu'ils avaient d'exotique, mais pour ce qu'ils pouvaient exprimer d'universel à travers leur individualité". Patrick De Wilde

    Photo 353.jpg

    Les photos sont magnifiques, les visages d'une beauté parfois saisissante. Le message qu'il nous envoie est à mon avis, une incitation à la tolérance, au respect des peuples et de leurs traditions, à la découverte de nos différences et de ce qui nous rassemble.

    4 sourires.jpg

    Une très belle découverte pour trouver des pistes de réflexion sur ce qui fait l'homme et contempler les différents visages de cette humanité.

    "Nous formons une seule et vaste population recouvrant toute la terre". Ian Tattersall

    Découvert dans le cadre du Livre-Echange

  • Marque ta page

    Imprimer

    Concours organisé par Pickwick
    Surtout pour le plaisir de montrer quelques "marque ta page".
    Photo 100.jpg
    Les "faits maisons" Aya (poupée japonaise), Zazimuth (décopatch), Hilde (fleur de lotus: le truc violet), Harry51 Production (Harry Potter)

    Photo 103.jpg
    Un décopatch de Zazimuth s'est égaré, je le trouve très beau! J'aime bien la tongue et le crayon. Certains attirent mon chat, devinez lesquels!
    Photo 106.jpg
    Encore d'autres que je trouve chouettes. Merci à ceux et celles qui me les ont envoyés. :-)

    Photo 107.jpg
    Quelques petits anges pour la fin.
    Sans oublier tous ceux qui sont éparpillés dans l'appartement, encore dans des livres ou qui n'ont pas eu le droit d'être sur les photos. Désolé pour eux.

  • Dimanche qui pique

    Imprimer

    Dimanche... en photo organisé par Liyah

    Hérisson3.jpg

    Petit visiteur du dimanche coincé, aujourd'hui, dans le grillage. Opération sauvetage réussie. Petit visiteur a repris la route... sans même nous dire au revoir.

    Dimanche poétique organisé par Celsmoon

    Participent aussi:

    Edelwe, Mango, Abeille, Emmyne, Chrestomanci, Mariel, Laurence , Ankya, Herisson08, Anjelica , George, Uhbnji , Fleur, Esmeraldae, Armande, Restling, Satya, Zik, Lystig, Amos, Bookworm, Emma, Julien, Marie, Yueyin , Soie , Alex , Hambre , Katell , Mathilde, Schlabaya, Saphoo, La plume et la page, Tinusia, Chrys.

    Poème dans mon cahier de CE1, je m'en souviens.

    Le hérisson

    Bien que je sois très pacifique

    Ce que je pique et pique et pique,

    Se lamentait le hérisson.

    Je n’ai pas un seul compagnon.

    Je suis pareil à un buisson,

    Un tout petit buisson d’épines

    Qui marcherait sur des chaussons.

    J’envie la taupe, ma cousine,

    Douce comme un gant de velours

    Emergeant soudain des labours.

    Il faut toujours que tu te plaignes,

    Me reproche la musaraigne.

    Certes, je sais me mettre en boule

    Ainsi qu’une grosse châtaigne,

    Mais c’est surtout lorsque je roule

    Plein de piquants, sous un buisson,

    Que je pique, et pique et repique,

    Moi qui suis si, si pacifique,

    Se lamentait le hérisson.

    Maurice Carême

  • Princesse de l'ombre

    Imprimer

    Princesse de l'ombre.jpg

    Indu Sundaresan, La Vingtième Epouse, Le Festin des roses, La Splendeur du silence, Le Couvent des petites fleurs

    Michel Lafon - 2010

    ******

    Ce roman nous emmène dans l'Inde du XVIIème siècle, à la cour de l'empereur Moghol Chah Jahan (écrit également Shah Jahan). Sa femme, l'impératrice Mumtaz Mahal met au monde son quatorzième enfant mais elle n'y survivra pas. Dévoré par le chagrin, c'est leur fille, Jahanara qui fera preuve d'un dévouement sans limite à l'égard de son père et aura la charge du zenana impérial. L'empereur décidera alors d'édifier un mausolée de lumière à la mémoire de son épouse et de garder sa fille à ses côtés.

    Ayant comme interdiction de se marier, les deux sœurs rivales, Jahanara et Roshanara tenteront de séduire en secret un amir de la cour mais se pose la question de la succession, les quatre fils de l'empereur, aux caractères éloignés, s'imaginent déjà à la tête de l'empire mais un seul pourra régner. Devra-t-il tuer ou emprisonner ceux qui se dressent sur son passage?

    "Une saga historique"

    Le format et la mise en page rendent la lecture de ce roman très agréable. Un petit motif agrémente chaque début de chapitre et est accompagné d'un extrait donnant des détails historiques.

    Les chapitres sont assez courts et l'histoire évolue dans le temps de manière régulière et tranquille presque jusqu'à la fin du livre. On peut trouver des longueurs mais, à partir du vingtième chapitre, on commence à faire des bonds dans le temps de cinq ou dix ans. J'avoue que j'ai été surprise par ce changement de rythme qui donne l'impression que des passages manquent.

    On peut regretter les révélations faites à la fin de quelques chapitres, page 146 notamment). Très tôt, on imagine les drames à venir alors je n'ai pas vraiment vu l'intérêt d'avoir mes doutes confirmés.

    L'histoire est assez prévisible même si on ne connaît absolument rien à cette période de l'histoire. Je ne me suis pourtant pas ennuyée.

    Voilà, j'ai été séduite par la présentation des lieux (les détails sur la construction du Taj Mahal) la construction des personnage, et plus précisément celui de Jahanara puisque c'est autour d'elle que l'histoire évolue; certaines descriptions sont envoûtantes et j'ai trouvé l'histoire ... passionnante. Ahh! Najabat Khan! "Soupir".

    3 sourires et demi.jpg

    Je ne lis pas beaucoup de romans historiques et je ne connaissais pas du tout cette partie de l'histoire indienne mais je me suis laissée entraîner avec beaucoup de plaisir dans cette saga. Encore une belle découverte dans mon périple indien.

    ******

    Merci Silvana pour l'envoie de ce roman.

    Ce serait maintenant intéressant, d'en savoir un peu plus sur le Taj Mahal et l'Empire Moghol à cette époque.

    Armande, Kathel, Tinusia, Joël ont donné leur avis sur ce roman.

    Lu dans le cadre du Challenge "Bienvenue en Inde"

    Avatar inde.jpg
  • La tortue du RAT

    Imprimer

    Coucou, c'est moi, la tortue Hilde... Je me réveille. :-) Oui, c'est le Printemps... Il était temps!

    tortuer1.jpg
    Photo prise par Hilde au Zoo de La Palmyre (juillet 2009)

    J'ai participé au Read A Thon organisé par Virginie cet hiver. C'était une très chouette journée. Côté lecture, j'étais bien partie mais vingt-quatre heures, c'est long et c'était sans compter "l'overdose de chamallow". Je ne m'en suis pas tellement vantée et j'avoue que je n'avais pas prévu d'en parler jusqu'à ce que je me retrouve sur la liste des résultats pour les prix! Et quel prix, celui du plus petit nombre de pages lues en 24h. Oups... je crois que je vais retourner dans ma carapace jusqu'au prochain billet pour que tout le monde puisse oublier cette fâcheuse mésaventure! Héhé! Bonne soirée et bon week-end.

    Merci beaucoup Cocola pour le roman que tu m'a envoyée. :-)

    rêves de garçon.jpg

    Rêves de garçon - Laura Kasischke

  • Challenge Stephen King

    Imprimer

    challenge-stephen-king.jpg

    Je participe donc au Challenge organisé par Neph.

    Stephen King, c'est une partie des lectures de ma jeunesse. Que de souvenirs!

    J'ai choisi de relire ça 1 et 2 puis Shining. J'hésite encore pour le film.

    Mes lectures de 1995/96 à 2008

    • Rage (j'étais en troisième)
    • Simetierre
    • L'Accident
    • Carrie
    • La Part des Ténèbres
    • Minuit 2
    • Bazaar
    • Cujo
    • Les Tommyknockers
    • Les Régulateurs
    • Salem
    • ça 1 et 2
    • Minuit 4
    • Désolation
    • La Ligne verte
    • Dolores Clairbone
    • Le singe et le chenal
    • La ballade de la balle élastique et l'homme qui refusait de serrer la main
    • Un Tour sur le Bolid'
    • Ecriture
    • La petite fille qui aimait Tom Gordon
    • Brume, paranoïa et autres nouvelles
    • Dreamcatcher
    • Tout est fatal
    • Charlie
    • Cellulaire

    Les films

    • Shining
    • ça 1 et 2
    • Simetierre
    • La Ligne Verte
    • Bazaar
    • Dreamcatcher
  • Dimanche poétique... en photo

    Imprimer

    Dimanche... en photo organisé par Liyah

    Chonchonnette.jpg

    Pour ceux qui ne connaissent pas, Chonchonnette, alors voilà les présentations sont faites.

    Quatre ans, toutes ses dents, surtout deux devant qui pincent de temps en temps.

    Néanmoins, elle a meilleur caractère que Grosgnongnon le cochon. :-)

    Dimanche poétique organisé par Celsmoon

    Participent aussi:

    Edelwe, Mango, Abeille, Emmyne, Chrestomanci, Mariel, Laurence , Ankya, Herisson08, Anjelica , George, Uhbnji , Fleur, Esmeraldae, Armande, Restling, Satya, Zik, Lystig, Amos, Bookworm, Emma, Julien, Marie, Yueyin , Soie , Alex , Hambre , Katell , Mathilde, Schlabaya, Saphoo, La plume et la page, Tinusia, Chrys.

    J'avoue avoir eu du mal à trouver un poème amusant sur les cochons!

    Poème de Claude Clément

    Grosgnongnon le cochon

    Grosgnongnon le cochon
    rouspète en toute saison
    Pour un oui, pour un non

    Au printemps quand il fait doux
    il dit qu'il se sent tout mou.
    En été quand il fait chaud
    et qu'il se met en maillot
    il se trouve un peu trop gros
    Lorsque s'approche l'automne,
    Grosgnongnon baille et frissonne.

    Et quans arrive l'hiver
    Grosgnongnon est en colère :
    il n'aime pas son bonnet
    qui lui tombe sur le nez !

    C'est ainsi toute l'année,
    ce qu'il aime, c'est rouspéter.

    Source

  • Mes sacrées tantes

    Imprimer

    IMG_6868.jpg
    Et voilà la fameuse couverture de Nitesh Mohanty, source d'inspiration pour le photomontage. Je trouve cette illustration magnifique.
    Picquier poche - 8 Nouvelles traduites de l'anglais (Inde) par Mélanie Basnel - Glossaire
     
    Bulbul Sharma (La colère des Aubergines)
     
    2009 pour l'édition de poche
     
    **********
     
    Ce voyage en Inde vous fera découvrir Le pélerinage de Mayadevi, qui souhaite revoir son fils, installé à Londres, avant de mourir. Vous aurez l'occasion de rencontrer Une très jeune mariée âgée de sept ans et Une trop grande épouse qui fait de l'ombre à son mari. Un pèlerinage dans les montagnes s'imposera au cours de cette nouvelle. Mais, il faudra aussi programmer un Atterrissage à Bishtupur, pour venger une jeune mariée, supporter Les tantes et leurs maux et tenter de profiter des Premières vacances de R.C, qui contrôle le quotidien de toute sa famille. Enfin, dernière épreuve, vous devrez aller Jusqu' à Simla en Tonga (carriole légère).

    J'espère que vous aimez les voyages en train car plusieurs vous attendent, que ce soit avec de jeunes mariées, des tantes pas très discrètes ou avec une jeune femme partant de sa famille en cachette. Vous connaîtrez aussi La vie dans un palais.
     
    Je me suis laissée charmer par ces tranches de vie, découvrant des paysages de l'Inde, des scènes du quotidien, des personnages aux mœurs et coutumes qui m'étaient totalement inconnues. Le style est agréable, l'immersion est immédiate et rien ne freine la lecture. Même pas les quelques mots de vocabulaire expliqués dans le glossaire.
     
    De l'humour, des sentiments, des destins qui basculent, ces histoires m'ont parfois touchée, ou fait rire mais ne m'ont jamais laissée indifférente. Pas de clichés, mais un regard avisé, je pense sur la société indienne.
    4 sourires.jpg
    C'est un moment de lecture-plaisir comme je les aime. Je suis ravie de ce voyage littéraire.
     
    Cathe, Jules ont également apprécié cette lecture.
    logo inder1.jpg

  • Akiko la rêveuse

    Imprimer
    Akiko la rêveuse.jpg

    "Ecrit et illustré par Antoine Guilloppé en traits déliés à l’encre rehaussés de délicats papiers japonais." Picquier jeunesse

    2006 - Dés 4 ans

    Photo 079.jpg

    Petit conte zen aussi léger qu'un nénuphar!

    On fait la connaissance d'Akiko, une petite fille japonaise, qui se réveille un matin, ayant fait un drôle de rêve au sujet de sa grand-mère. Accompagnée des animaux, elle va aller à la rencontre de ce rêve étrange.

    Des illustrations à dominante noir et blanc font ressortir les couleurs vives des magnifiques kimonos, des libellules et papillons de toutes sortes ou de la végétation et donnent à cet album une touche poétique. Certains paysages en double-page dégagent une impression de calme absolu. Les animaux doués de parole semblent être d'une grande sagesse. L' ambiance est zen, jusque dans le texte.

    Photo 083.jpg

    "Une vieille femme souffle sur une fleur de nénuphar en direction d'Akiko. Et la barque disparait."

    J'ai aimé cet album qui évoque avec légèreté et poésie le temps qui passe, la jeunesse, la vieillesse et la mort. Agréable à feuilleter, les illustrations sont belles. Cette jolie découverte ne manquera pas, à mon avis, de charmer les amateurs de petits contes zen .

    Emprunté à la BCD

    challenge.jpg
  • Hilde propose...

    Imprimer
    Le Rennes Librairies Tour
    Parce que les livres ne peuvent pas attendre!
    Rennes librairies tour.jpg

    Photomontage Hilde: Photo originale de Lou prise avec mon appareil

    J'ai peut-être trouvé une solution pour tous ceux qui habitent Rennes ou les alentours et qui ont envie d'alimenter régulièrement leur Pile A Lire avec d'autres lecteurs compulsifs:

    Se retrouver de temps en temps (selon vos disponibilités) pour faire le tour des librairies du centre-ville (voir l'itinéraire ensembles) et terminer autour d'un thé ou d'un café.

    J'avoue que l'idée de me retrouver dans le Parc du Thabor, par un après-midi ensoleillé pour bouquiner me tente également... 

    Qui est partant?

    Pour l'instant, Silvi et moi pour le mercredi 7 avril.

    Mes disponibilités: mercredi 24 mars, samedi 27 mars, mercredi 31 mars, mercredi 7 avril, du lundi 19 au samedi 24 avril (semaine de vacances).