Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Charles Dickens

    Charles Dickens.jpgMarie-Aude Murail

    Ouvrier à douze ans, célèbre à vingt-quatre

    Ce livre, comme on peut s'y attendre, raconte la vie trépidante de Charles Dickens, de sa naissance à sa mort. Son enfance, ses voyages, ses amours, ses qualités, ses travers, j'ai appris beaucoup de choses sur cet auteur que je connaissais peu.

    Découvrir les différentes facettes de l'auteur sous la plume de Marie-Aude Murail dont j'ai l'habitude de lire les romans, m'a à la fois surprise et émue. Une belle biographie à découvrir.

    Voilà comment ça commence:

    "En règle générale, la naissance des grands hommes se signale au reste de l'univers par le passage d'une comète dans le ciel. Le 6 février 1812, veille de la naissance du plus grand romancier de tous les temps, sa mère Elizabeth décide d'aller au bal. Faut-il y voir un heureux présage?"

    J'ai déniché ce roman dans la BCD de l'école où je fais quelques permanences à titre bénévole. On y trouve des tas de trésors et celui-là me faisait de l'oeil de puis quelques temps. Voir le billet de Lou qui a aussi incité ma lecture.

  • Le Drôle de Noël de Scrooge

    Le drôle de Noël de scrooge2.jpgA Christmas Carol / Un Chant de Noël - Charles Dickens

    Ebenezer Scrooge est un vieil homme aigri, avare et intolérant qui refuse de fêter Noël et méprise tous ceux qui en ont l'intention, son unique neveu y compris. Rattrapé par l'esprit des Noël passés, présents et futurs, il va progressivement se rendre compte de son égoïsme et tenter de redonner un sens à sa vie en se tournant vers les autres.

    Ce que j'en pense

    J'ai lu ce roman après avoir vu son adaptation au cinéma et découvert l'album tiré du film. Je me garde le texte original pour l'année prochaine. Je me suis quand même bien amusée pendant la lecture même si l'histoire n'était pas inédite. Le style me plaît et certaines tournures de phrases sont exceptionnellement drôles et ironiques. Cela n'engage que moi, évidemment mais le roman commence comme ça:

    "Marley était mort, pour commencer. Là-dessus, pas l'ombre d'un doute. Le registre mortuaire était signé par le pasteur, le clerc, l'entrepreneur des pompes funèbres et celui qui avait mené le deuil. Scrooge l'avait signé, et le nom de Scrooge était une garantie en Bourse, quel que fût le papier sur lequel il lui plût d'apposer sa signature. Le vieux Marley était aussi mort qu'un clou de porte. Attention, je ne veux pas dire que je sache par moi-même ce qu'il y a de particulièrement mort dans un clou de porte.[...]"

    Alors si l'année prochaine, vous cherchez l'esprit de Noël, pensez à Scrooge. Un peu de magie ça fait toujours du bien.

    Voir les notes de Pimprenelle, Marie (les Carabistouilles) et Marie (Lectures pêle-mêle).

    Voir aussi l'Album Le Drôle de Noël de Scrooge

  • Vampire Junction

    Vampire junction.jpg

    S.P Somtow

    Timmy Valentine est loin d'être le vampire de vos rêves, je vous assure. C'est un gamin de douze ans, au charme certain mais psychologiquement instable. Son passé regorge d'horreurs, de traumatismes et c'est avec une psychanalyste qu'il va essayer de faire le lien entre son passé et son présent. D'un camp de concentration jusqu'au château du sadique Barbe-Bleue, S.P. Somptow ne fait pas dans la dentelle et ne nous épargne aucun détail, même les plus insoutenables (à déconseiller aux estomacs sensibles). Mais le jeune vampire fait preuve de beaucoup d'humanité et réprouve la cruauté de ses semblables. Ail et crucifix n'ont d'ailleurs aucun effet sur lui. Star du rock, passionné de trains miniatures, il se rend compte qu'un groupe de personnes se faisant appeler "Les Dieux du chaos" s'est mis à sa poursuite. Quittant l'étrange demeure de Los Angeles pour la paisible petite ville de Junction, l'assaut final aura lieu.

    Ce que j'en pense

    Pas de traces de crocs dans le coup, je n'ai pas été mordue.

    L'histoire ne manque pourtant pas d'originalité dans sa composition: l'alternance entre le passé, le présent, et les différents personnages se fait naturellement. Le style est agréable mais que de longueurs à mon goût. Je me suis ennuyée pendant des pages et l'ambiance glauque rendait la lecture encore plus pesante. L'intérêt commençait à décroître mais l'envie de connaître la fin était la plus forte et je ne regrette pas car les dernières scènes d'action sont assez intenses. En revanche, je n'ai pas été captivée par l'étrange dénouement.

    Vampire Junction est le premier volet d'une trilogie que je ne poursuivrai pas. J'avais adoré Message de l'au de-là étant ado.

  • Joyeux Noël passé

    Chaque année, j'essaye de diffuser un peu d'esprit de Noël (un vaste programme au résultat plus qu'incertain) et d'apporter un peu de nouveauté. Cette année, comme une piqûre de rappel, j'ai acheté des livres pour me mettre dans l'ambiance et j'ai cassé quelques oreilles avec mes christmas songs.

    La mysterieuse nuit de Noël.jpg

    La mystérieuse nuit de Noël - Clement Clarke Moore

    Installée confortablement sur le canapé avec ma nièce intrépide de cinq ans, je découvre cet album en noir et blanc, commandé en urgence quelques jours avant le jour J.

    J'ai été surprise par les graphismes. On ne s'attend pas forcément à trouver du noir et blanc pour une histoire de Noël mais c'est très soigné et ça rajoute au côté mystérieux. Les animations au fil des pages ne sont pas toutes extraordinaires mais la dernière page de l'album est magnifique. Je ne me lasse pas de la regarder. L'histoire est assez classique: C'est la nuit de Noël, une famille est sur le point de s'endormir. Réveillée dans la nuit par un bruit étrange, l'héroïne assiste à l'arrivée du Père-Noël venu distribuer les cadeaux.

    Je ne regrette pas d'avoir acheté cet album les yeux fermés, enfin pas complètement fermés puisque je suis allée consulter avant le Blog de Gawou. ;-)

    Je ne sais pas si ce livre y est pour quelque chose mais ma nièce a affirmé avoir vu le traîneau du Père-Noël dans le ciel vers dix-neuf heures le 24 décembre. J'ai regardé à mon tour mais je n'ai rien vu. Dommage, la magie de Noël n'opère plus pour moi.

    Le drôle de NoËl de scrooge.jpg

    Disney - Inspiré d'Un chant de Noël de Charles Dickens

    Après avoir vu le film au cinéma, j'ai eu envie de me replonger dans Le drôle de Noël de Scrooge. Les illustrations sont belles et idéales pour se mettre dans l'ambiance victorienne de Noël. Ce n'est pas un livre pour les jeunes enfants: certaines images sont un peu effrayantes, l'histoire tire sur le fantastique et un bon niveau de lecture est nécessaire.

    L'histoire n'est autre que celle d'un vieil homme aigri, avare et intolérant qui refuse de fêter Noël. Rattrapé par l'esprit des Noël passés, présents et futurs, il va progressivement se rendre compte des erreurs de sa vie et tenter d'y redonner un sens.

    J'aime ce genre d'album. Joyeux Noël passé à tous.