Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le pouvoir des maux

Le pouvoir des maux.jpg Pour vous, amateurs éclairés, et vous, lecteurs ironiques, des créatures de légende, dragons magnifiques, Eric Boissau vous conte ici les lais fort authentiques:

La romance d'Armel l'Aspirange et de Balzefer le démon inepte, l'odyssée de Gup l'apprenti chaman et de Khorn le barbare rebelle, la complainte d'Oskar Ratenplumenberg, Chef du Treizième District des Rats Autonomes de Saxe, l'aventure de l'ermite Rasiémus et de Voltana, dont le nom signifie "lame ciselée qui fend la bise et fait sauter les têtes" et Thuniques de Sous le Pain de Sucre...

Oyez, oyez les contes à rebours, l'ironie des sorts et le POUVOIR DES MAUX... Quatrième de couverture

 Un conte et au lit!

Qu'il est bon de se laisser bercer le soir par un conte, bien au chaud, au fond de votre lit, avec la tisane sur la table de chevet...
Et bien, enlevez-vous cette idée de la tête, car ici pas question de roupiller sur son oreiller!
C'est l'Aventure avec un grand A qui vous attend, des destinées hors du commun qui ne demandent qu'à croiser votre chemin mais aussi, des petites histoires rigolotes, des quêtes aux objectifs incertains et des personnages au charisme... parfois absent! On ne s'ennuie pas.

Alors sortez de votre lit, et plongez de ce pas dans l'univers d'Eric Boissau.

Je porte un regard ému sur ma rencontre avec Krogär VIII, dernier prince des rois Thuniques de Sous le Pain de Sucre et nain de jardin par la force des choses...

 "Un brouhaha lugubre résonnait en permanence dans l'immense hall d'attente.
Oskar, l'énorme rat, attendait depuis des lustres. Il avait une migraine de tous les diables.
Plus que tout, ce qui commençait à l'inquiéter, c'était le sachet de rogatons divers qui fondait comme neige au soleil... ou pour mieux dire, en Enfer.

Un mouvement confus secoua la foule des créatures ineptes assemblées, toutes plus répugnantes les unes que les autres.
Oskar aperçut sur une plate-forme un gnome en livrée rouge sang qui s'égosillait dans un porte-voix en cuivre: Le numéro Sept mille deux cent vingt-trois se présente au bureau six du Service des Actions Litigieuses, allée Dégâts Ordinaires. Le numéro...

Oskar poussa une exclamation de joie, exhibant le numéro qui venait d'être appelé.
Sa pugnacité et sa rage venaient enfin à bout de l'inertie de ces administrations idiotes que seuls les humains et quelques démons-attardés, il est vrai semblaient apprécier. Mais on allait voir de quel bois il se chauffait, lui, nom d'un diablotin! "

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel